AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782859401818
336 pages
Éditeur : Phébus (31/10/1991)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 12 notes)
Résumé :
L'adieu aux armes... Envoyé pour une dernière mission aux Caraïbes, le vice-amiral Hornblower fait escale à la Nouvelle-Orléans, il se trouve aussitôt alerté par les mouvements suspects d'un bâtiment américain, le "Daring". Serait-ce l'un de ces bateaux négriers que la marine anglaise a pour ordre d'arraisonner ? Pour en avoir le coeur net, Hornblower envoie des espions à bord, et apprend l'incroyable vérité... Le voilà de nouveau confronté à son vieil ennemi, pourt... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
fnitter
  19 novembre 2012
Dernières aventures dans l'ordre chronologique de notre héros, écrit en 1958. (Forester écrira encore un autre roman sur la jeunesse de Hornblower : Seul maître à bord en 1962, et un inachevé publié après sa mort en 1967 : Au coeur de la mêlée .
L'histoire se déroule entre Mai 1821 et Octobre 1823, soit un saut de 7 ans après sa dernière aventure : Lord Hornblower.
Les guerres Napoléoniennes sont terminées. Comment alors utiliser notre héros, puisque l'Angleterre n'est plus en guerre et que la majorité de ses officiers se languit en demi-solde ? En l'envoyant là où il y a encore un peu d'action : Dans le golfe du Mexique, mer des caraïbes, aux Antilles.
Le livre commence directement avec H.H au coeur de l'action. Il est contre-amiral à la tête de la marine royale dans cette partie du globe soit 3 frégates et 14 goélettes et corvettes.
Dans ce dernier opus, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Notre héros navigue d'aventures en aventures, et on abordera les thèmes de l'esclavage, de la piraterie, de la révolution, poursuites et ouragans, bref une suite ininterrompue de mésaventures desquelles il sortira bien sûr vainqueur.
Bref un chouette tome pour finir l'histoire de Horatio Hornblower en beauté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
beauscoop
  06 octobre 2017
Dernier de la série des 10 volumes de la saga Horatio Hornblower, moins prenant que certains précédents, mais on a encore le plaisir de la description dantesque d'un navire surpris dans un ouragan et qui peut finalement être maîtrisé par le savoir faire du marin, capitaine, amiral de vaisseau Hornblower. Son caractère égocentrique, intraitable dans la discipline, complexé, vient se rattraper à la fin de l'histoire par ses qualités exceptionnelles de navigateur, et un peu, tout de même, par son amour montré à Barbara.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fnitterfnitter   20 novembre 2012
Les femmes n'étaient pas censées disposer d'argent, sinon de petites sommes nécessaires pour tenir le ménage. Elles ne pouvaient pas , légalement, signer un chèque, ni se livrer à un quelconque transaction d'affaires ; cela était juste et convenable, quand on savait à quel degré elles étaient incapables.
Commenter  J’apprécie          220
fnitterfnitter   20 novembre 2012
Je ne suis pas un marin (…) Mais depuis que je suis à bord, j'ai appris une chose, c'est qu'il faut saisir au passage tout repas qui passe à votre portée. L'or des contes de fées ne s'évanouit pas plus vite, en mer, que l'occasion de manger !
Commenter  J’apprécie          150
fnitterfnitter   20 novembre 2012
Une occasion s'offre presque toujours à celui qui est prêt à l'utiliser (…) La chance est à qui la mérite.
Commenter  J’apprécie          210
beauscoopbeauscoop   06 octobre 2017
Le vent leur hurlait aux oreilles ; l’effort combiné de la mer et de la tempête couchait le bâtiment de plus en plus fort, au point que, par instants, le pont semblait se trouver presque vertical. Quand ses pieds ne trouvaient plus à s’accrocher sur le bordé, Hornblower restait littéralement suspendu. Une vague énorme éclata contre la quille un instant découverte, balaya le navire de bout en bout, retombant autour d’eux en cascade, avant de refluer lentement sur elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
beauscoopbeauscoop   05 octobre 2017
La Jamaïque était le centre d’un petit commerce de glace apportée de la Nouvelle-Angleterre par des goélettes rapides. Découpée et mise en réserve, l’hiver, dans de profondes tranchées, elle était acheminée vers les Antilles, isolée dans de la sciure de bois. Au plus fort de l’été, elle atteignait des prix astronomiques.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Cecil Scott Forester (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Cecil Scott Forester
C. S. Forester with Princess Margaret at the World Premiere of Captain Horatio Hornblower R.N. (1951)
autres livres classés : marineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
270 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre