AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749503469
Éditeur : Breal (01/09/2004)
Résumé :
La véritable histoire d'une montagne plus grande que l'Himalaya raconte une campagne clandestine de cartographie menée au Tibet, au début du XXe siècle, grâce au gouvernement de l'Inde britannique. Si la Société royale de géographie de Londres rejette les découvertes de cette mission, tout le monde acclame son explorateur, Sven Hedin. Pourquoi ? A partir des archives de Sven Hedin, l'auteur fait découvrir ce géographe hors du commun et montre aussi que la querelle d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Nostradamus27Nostradamus27   07 août 2019
Le gouvernement de Pékin administre directement les principautés tibétaines du Gansu, du Sichuan et du Yunnan, et les surveille indirectement ailleurs. Les frontières du Tibet administratif, que ce soit sous les Qing ou aujourd’hui, ne correspondent pas à celles du Tibet ethnique.

Le Tibet est bien plus vaste que le Xizang actuel puisque des Tibétains vivent au Gansu, au Qinghai, au Sichuan, au Yunnan, au Népal et au Ladakh. Les bannières Qing font respecter l’ordre au Tibet, maintiennent les routes ouvertes, rassurent le commerce et « protègent le bouddhisme ». Une garnison de 4.600 hommes assiste les ambans, les représentants de la cour de Pékin au Tibet ; 500 soldats sont stationnés à Lhasa et 140 à Shigatse.

Ces effectifs, très symboliques puisque l’armée impériale se monte à 500.000 hommes, peuvent être renforcés par les troupes du Sichuan ou du Gansu. S’il le faut, Pékin réprime sans aucune pitié les révoltes locales et fait appel à des irréguliers pour terroriser la population. Les têtes des rebelles décapités pendent aux portes des murailles des villes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Charles732Charles732   07 août 2019
Dans des lettres adressées en janvier et en mars 1907 à la Société de Géographie, Pelliot corrige les routes portées sur les cartes entre Hami et Dunhuang.

Il ne trouve rien de sensationnel à Kuqa, mais rencontre l’un des trois survivants de l’expédition de Hedin dans le désert du Taklimakan. Ibrahim Akhoun explique comment la caravane s’est perdue dans les dunes, comment les animaux et les hommes ont péri, et comment de l’eau fut trouvée au bout de dix-neuf jours.

Paul Pelliot peut ainsi confirmer aux géographes parisiens la véracité de cet épisode dramatique sur lequel Sven Hedin édifie sa légende.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Nostradamus27Nostradamus27   07 août 2019
Il propose le nom de Transhimalaya pour cette chaîne qu’il décrit comme ayant 3.200 kilomètres de long et étant d’une hauteur moyenne supérieure à celle de l’Himalaya.

Il fait le relevé de deux fleuves et deux lacs sur les versants de cette chaîne. Ce voyage de 6.500 kilomètres livre en définitive une centaine de positions astronomiques, des centaines de feuilles de cartes et des milliers de photographies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Charles732Charles732   07 août 2019
En 1929, l’orientaliste Gunnar Jarring note qu’une histoire circule à Kashgar d’après laquelle Hedin s’est trompé en donnant le nom de Mustagh Ata au sommet du Pamir.

Mustagh signifie « glacier » et ata « père », le titre que les caravaniers utilisent quand ils parlent à Sven Hedin. Quand Sven Hedin leur demande le nom de la montagne, on lui répond par un : « C’est un glacier, père », un « Muztagh, ata » que Hedin comprend comme étant Muztagh Ata, et qui grâce à lui devient le nom d’un sommet de 7.569 mètres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Nostradamus27Nostradamus27   07 août 2019
La principale des découvertes de cette période, le système des chaînes du Transhimalaya, est curieusement à l’origine de la tibétophilie actuelle dont Sven Hedin est sans le vouloir l’un des initiateurs.

L’autre découverte de la période, celle de l’intérieur du continent antarctique et des routes d’accès au pôle Sud, a elle aussi produit des succès de librairies.
Commenter  J’apprécie          80
autres livres classés : géographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
89 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre