AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782365384667
110 pages
Éditeur : Rebelle Editions (01/12/2016)

Note moyenne : 4.58/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Vous pensez avoir la pire des belles-mères ? Ça, c'est parce que vous ne connaissez pas la mienne ! Après nous avoir fichu la paix durant cinq merveilleuses années, voilà que cette vieille bique décide de s'incruster chez nous pendant deux longs mois. Suzanne, ma charmante épouse, se réjouit comme jamais, tandis que de mon côté, je me lamente tout en me préparant à affronter ses perfidies.... Comment vais-je bien pouvoir survivre à une telle menace ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  24 décembre 2016
Quand on m'a proposé de découvrir cette nouveauté "version poche" chez Rebelle, j'ai accepté sans hésiter, car le titre annonçait déjà la couleur ! Effectivement, c'est drôle, court, distrayant, frais, léger et sans prétention. Parfait pour les fêtes ! Certes, c'est du déjà vu ce mythe de la marâtre, mais ça existe encore ! Si si si, j'en sais quelque chose... La mienne ne vaut pas cette "moche-mère", toutefois c'est toujours un plaisir de lire un roman nous rappelant des souvenirs ou faisant écho à notre expérience personnelle. Ici, cette maudite bonne femme dépasse les bornes. C'est impressionnant à quel point sa cruauté est poussée à l'extrême. Elle est mauvaise même avec son petit-fils et n'hésite pas à toucher aux animaux. le vice à l'état pur ! En même temps, quand on appelle ses deux cabots baveux "Lucifer" et "Belzébuth", on peut s'attendre au pire !
L'histoire est racontée d'un point de vue masculin, cependant cela n'est pas dérangeant. le pauvre Fabrice/Patrice (oh et puis, zut, à quoi bon retenir son nom, puisqu'il ne fera pas long feu dans les bras de Suzanne ?) est tombé sous le charme de la femme parfaite... Mais on a tous des défauts, un vice ou une verrue cachée ! Et celle de Suzanne, c'est sa mère ! Or, la bougresse refuse que l'on sorte avec sa fille. Alors quand le charmant petit couple a annoncé son mariage, la vieille peau a annoncé de but en blanc qu'elle leur pourrirait la vie en cachette. Parce qu'elle est fourbe, belle-maman ! Elle fait croire à sa fille qu'elle est aussi douce qu'un agneau... Tous les problèmes qui surviennent, ce n'est pas de sa faute ! Elle est si vieille ! Comment pourrait-elle faire toutes ces choses ?... Sans savoir qu'elle va inviter le diable chez elle, Suzanne propose à sa mère de venir vivre deux mois chez eux. Ce sera l'occasion d'apprendre à connaître Guilhem, le petit-fils. Si Suzanne savait... La guerre est déclarée et les coups bas fusent ! Plusieurs scènes, notamment la lampe, le chocolat, le café et les draps humides m'ont plu. C'est vraiment la gueguerre idiote qui va trop loin, mais quel régal ! Il y aurait eu plus de pages avec plus de rebondissements de ce genre, cela ne m'aurait pas dérangée ! Je me croyais dans un téléfilm ou dans un Tex Avery tellement c'était gros et amusant. J'avais besoin de me détendre et ce petit roman a clairement satisfait cette envie.
Si les stéréotypes sont au rendez-vous, la chute est, en revanche, inattendue et très sympathique. Même si cet adorable couple va serrer les dents, je demande volontiers une suite, avec encore plus de coups bas ! le style de l'auteure est direct, sans fioriture et plein d'humour. Cela fait du bien de temps à autre, de lire ce genre d'ouvrage. Si vous cherchez un livre agréable, sans prise de tête (pour vous) et distrayant, n'hésitez pas à lire "Ma belle-mère ce fléau..." ! Je remercie les éditions Rebelle pour la découverte qui m'a arraché plus d'un sourire.

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Hamisoitil
  05 janvier 2017
Celui qui se plaint d'avoir une belle-mère épuisante, chiante, qui met la zizanie dans son couple et là encore, ce n'est que le côté gentil de la personne, n'a pas encore lu ce livre. Ma belle-mère, ce fléau...c'est l'histoire du narrateur, qui raconte son histoire d'amour avec sa belle-mère, non, que dis-je, sa moche-mère. Oui, parce que ça fait un petit moment qu'il fréquente la fille de cette dame et il serait temps de faire les présentations, n'est-ce pas ? Mais quand il découvre sa belle-mère, c'est le gros choc de sa vie. Est-ce que sa femme a été adoptée ??? Il y a erreur sur la personne. du coup, on modifie belle par moche, oui, c'est bien le cas, croyez-moi !
La dame ne le regarde même pas, tellement obnubilée par sa fille chérie qu'elle le laisse à l'entrée avec un gros claquage de porte à la face. le nez fracassé. Quel accueil ! A partir de là, il comprend que sa vie sera un enfer sans imaginer, un seul instant, qu'elle passera deux mois, chez eux, pour être auprès de sa fille et de son petit-fils. Y a de quoi faire des cauchemars quand on sait de quoi est capable cette personne qui a pour compagnie, deux molosses au doux nom de : Lucifer et Belzébuth.
Manigances, manipulations, mots grossiers, rabaissement, humiliations, simulations, tout cela, derrière le dos de sa fille. du coup, le narrateur s'en prend plein la poire. Cette femme va tellement loin qu'elle arrive même à manipuler son petit-fils de cinq ans. Et toi, en tant que lecteur, tu savoures, tu rigoles, pas pour les conneries de sa belle-mère, quoique, certaines scènes sont tellement hilarantes, peut-être même exagérées, surement pour nous faire rire, que tu te dis, non, c'est trop, elle abuse, mais, c'est plus pour lui, quand il essaie de la contrer. La méchanceté de cette femme fait complètement ressortir le côté obscur du gendre, à base de coup de jus au moment d'allumer la lampe, ou de pisse dans le lit. le mec fait carrément des plans pour l'éradiquer. Trop drôle !
Mais, sérieusement, une belle-mère comme ça, c'est pas possible. T'as juste envie de lui faire sa peau ou te pendre tout simplement. Complètement barrée du cerveau. Alors, ceux qui se disent : y a pas pire que ma belle-mère. Vous vous trompez, y a toujours pire.
D'ailleurs, quand mon homme s'est lancé dans cette lecture, bien avant moi, il a pensé de suite à sa belle-mère, ma mère. La relation entre eux n'est pas terrible ; elle fait vraiment peine à voir. Il s'est dit qu'en lisant ce livre, il aurait sûrement des réponses à ses questions. Niet ! Lui, qui ne lit quasiment pas ou met plusieurs années pour finir un livre de cent pages, a lu celui-ci en 1 heure. Je l'ai vu rigoler tellement de fois, que j'étais impatiente de le lire à mon tour et sa phrase a été claire : Ta mère est "presque" un ange à côté.
En conclusion :
Tout le monde peut se retrouver dans ce livre. C'est frais, c'est drôlement addictif et à mon avis, c'est un livre à offrir aux belles-mères et/ou à nos compagnons. Quant à la plume de l'auteure, un vrai régal ! Miam !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cocomilady
  05 juillet 2017
Court, mais efficace, j'ai bien ri !
Moi qui ne suis pas fan des romans courts, et celui-ci l'est, j'ai été agréablement surprise par celui-ci. Je n'ai aucunement ressenti de manque, comme la frustration d'avoir eu droit à une histoire bâclée, pas assez développée. Là, c'était parfait, juste le nombre de pages nécessaires pour m'imprégner de cette histoire et de ces personnages.

L'humour est omni-présent, surtout une fois que cette belle-mère digne d'une Tatie Danielle se retrouve à débarquer pour deux mois chez ce pauvre couple que j'ai plaint bien souvent, surtout le mari lol
Elle lui en fait voir de toutes les couleurs, une vraie psychopathe en puissance. Les joutes verbales et réflexions du mari m'ont régalée, j'ai rigolé tout seule à maintes reprises.
Ce roman est vraiment parfait si vous recherchez une lecture assez rapide si pas trop de temps afin de vous changer les idées, vous donner un coup de pep's et le sourire aux lèvres.
J'ai maintenant hâte de lire d'autres romans de l'auteure car peu savent manier l'humour avec une telle maestria. Bravo !
Pour conclure, un livre à découvrir absolument !

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lire-une-passion
  02 avril 2019
Lorsque j'ai commencé ce roman, j'avais besoin d'une lecture fraîche, sans prétention et drôle. Et on peut dire que rien que le titre fait rêver. Il est de notoriété publique que les belles-mères sont souvent mal jugées, alors que certaines sont adorables. Mais ici, ici... cette belle-mère est atroce. Même si parfois, j'ai trouvé que ça allait un peu trop loin, il n'en est pas moins que j'ai passé un bon moment !
Patrice est un homme heureux. Il a une femme qu'il aime, un jeune garçon plein de vie et une vie somme toute banale. Seule ombre au tableau : sa belle-mère. Une vrai plaie, en plus d'être une teigne. Elle déteste son beau-fils, ou plutôt, l'idée que sa fille soit amoureuse et fasse sa vie avec un homme. Alors, quand Suzanne, la femme de Patrice, lui annonce que sa mère va venir chez eux quelques semaines, c'est son quotidien pourtant simple et bien rôdé qui s'effondre.
Comme son nom l'indique, c'est un livre à prendre au centième degré, voire même plus. C'est un livre drôle, frais, qui permet de souffler et de penser à autre chose, le temps de quelques heures à peine. Et c'était absolument ce qu'il me fallait, quand je l'ai commencé. Mais je dois dire que si j'ai eu envie de le lire, c'est seulement à cause de son titre. Parce que bon, les belles-mères, hein... ^^
Même si parfois j'ai trouvé que l'auteure allait peut-être un peu dans l'abus, il n'en est pas moins que j'ai ricané et gloussé devant certaines scènes qui, au-delà de faire rire, paraissent vraiment réalistes. Avec ses mots, l'auteure parle sans doute d'une réalité que peuvent vivre certaines personnes. Bon, parfois, il y a un peu d'abus, mais il n'en est pas moins que je ne doute pas que ça doit arriver !
Mais au-delà du rire et des crasses de faites, ça impacte aussi forcément sur la famille que Patrice s'est construite au fil des ans. La confiance de sa femme qui s'étiole au fil des pages, son fils qui n'a d'yeux que pour sa mamie et puis son état à lui, qui se détériore en voyant que sa famille se brise à cause d'une belle-mère qui n'accepte pas que sa fille soit heureuse sans elle. Donc, bien sûr, c'est un roman qui est là pour faire rire, mais qui à la fois fait passer des messages important de prévention.​
​En résumé, un roman drôle, frais, absolument ce qu'il me fallait au moment où je l'ai lu. Même si certains passages sont un peu gros pour moi et où il y a un peu d'abus, il n'en est pas moins que ce livre se lit tout seul et avec plaisir.
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  13 janvier 2017
Envie de passer un bon moment de rigolade ?
Voici donc le livre qu'il vous faut absolument ☺
Non seulement l'auteure a une plume remplie d'humour, mais elle laisse malgré tout une part à notre imagination, ce qui a pour résultat de nous laisser voir des situations plus qu'hilarantes.
Cependant, faites attention car les crampes d'estomac risquent d'être également de la partie. Dès le début un sourire se colle sur vos lèvres, il ne vous quitte plus jusqu'à la fin, mais certaines crises de fou rire feront leurs apparitions tout au long de votre lecture.
Franchement, je découvre cette auteure avec ce livre, et je ne vais plus la lacher, non seulement je vais la suivre de très très très près, mais je veux également découvrir ce qu'elle a écrit avant, comme Mon cadeau presque empoisonné ou encore 1001 choses a ne pas dire aux infertiles dont les résumés me tentent pas mal.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   24 décembre 2016
- Le gosse dort encore ? Vous n'avez pas honte de le laisser faire la grasse matinée ? Moi, à son âge, j'étais debout à l'aube et j'aidais mon père à nourrir les bêtes ! s'exclama-t-elle avec mépris.
- Oui, c'est vrai, répondis-je. Mais ici, la seule bête à nourrir vient de terminer son petit-déjeuner, donc inutile de le réveiller pour rien.
Commenter  J’apprécie          140
HamisoitilHamisoitil   05 janvier 2017
Comment expliquer à ma bien-aimée que ma plus grande angoisse est qu'elle puisse ressembler à sa mère en vieillissant ? Je serais alors obligé de lui avouer que si j'avais mieux connu cette dernière avant, j'aurais pris mes jambes à mon cou. Certes, je serais probablement passé à côté de l'amour de ma vie, mas au moins, j'aurais évité la présence nauséeuse d'une belle-mère tyrannique.
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   24 décembre 2016
- Mamie Josie est là. Elle est gentille, tu sais, mais elle a les mêmes dents que les Lapins Crétins. Tu sais pourquoi, toi ? [...]
- Non, je ne le sais pas.
- En tout cas, elle doit avoir beaucoup de sous !
- Ben parce qu'avec toutes ces dents en moins, la petite souris lui a forcément apporté plein de pièces !
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   24 décembre 2016
Nous avions tellement de points communs et nous nous entendions si bien qu'à nos yeux, l'évidence était là, nous étions faits l'un pour l'autre, comme la lune avec le ciel, la fleur avec l'abeille, la tranche de pain avec le Nutella.
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   24 décembre 2016
Je ne bois jamais d'alcool, Fabrice ! siffle-t-elle entre ses deux dents. L'alcool, ça rend débile, il suffit de vous voir pour s'en rendre compte !
Commenter  J’apprécie          20

Video de Amandine Forgali (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Amandine Forgali
Un GPS pour la cigogne
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16191 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre