AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358871451
Éditeur : Manufacture de livre éditions (19/01/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Décembre 2001, Albuquerque, Nouveau-Mexique, Jamie Asheton est gardien de parking. Voici l'instant qu'il redoutait depuis un après-midi poisseux de septembre 1990, lorsqu'ils avaient, sa femme Jackie et lui, déserté leur appartement de Manhattan. Une Pontiac firebird avec deux hommes à bord s'approche de sa guérite. Il va falloir faire vite, très vite pour s'échapper du traquenard et aller chercher Jackie. Ensuite il faudra fuir vers Los Angeles pour retrouver les h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
nadiouchka
  27 juin 2017
La « Manufacture des livres » est une maison d'éditions indépendante qui explore la noirceur du monde et j'en avais rencontré, récemment à Marseille son directeur, Pierre Fourniaud (accompagné de trois de ses écrivains). On peut être certain d'y trouver un bon polar, bien original. En effet, les auteurs n'ont aucune pression pour les délais et peuvent ainsi donner libre cours à leur imagination.
De plus, Pierre Fourniaud ne recherche pas vraiment la quantité mais la qualité.
C'est donc avec Dominique Forma que l'on va lire « Albuquerque » (paru en janvier 2017). Mais Dominique n'est pas seulement écrivain : il est également scénariste, critique de cinéma. Il a vécu quinze ans à Los Angeles et son roman « Hollywood zéro » a obtenu le prix Lire en poche 2014.
Ici nous avons donc affaire avec un grand personnage et on s'empresse de commencer ce fameux « Albuquerque » au nom si évocateur, qui nous happe dès le début.
Le sujet est particulier : un couple de témoins protégés par le FBI. Effacés les liens qu'ils avaient, effacée leur vie d'avant, ils sont repartis de zéro : nouvelle identité, plus de rapports avec leurs parents, nouvelle résidence dans un coin perdu du Nouveau Mexique où on ne devrait pas les retrouver.
C'est donc à présent, le couple Asheton qui vivote.
Le mari, Jamie, est gardien de parking tandis que sa femme Jackie, se morfond et le supporte tant bien que mal et plutôt mal que bien. Il faut dire que Jamie, auparavant séduisant est devenu obèse et répugne à sa femme.
Il s'agit donc bien d'un homme et d'une femme mais l'amour n'existe plus.
Un jour, une Pontiac firebird se pointe et c'est l'alarme. de témoins protégés il n'est plus question et il faut vite partir à nouveau puisqu'ils ont été retrouvés malgré toutes les belles promesses.
Et leur contact à joindre en cas d'urgence, pourquoi ne répond-il pas au numéro de téléphone prévu à cet effet ?
Une seule solution s'offre à eux : prendre « la route 66 », parcourir les grands espaces. Fuir, encore fuir… recommencer à connaître à nouveau la peur, l'angoisse. Y a-t-il une issue de secours ? Peut-être Las Vegas et s'y perdre au milieu de la foule ?
Ainsi, le couple Asheton dont le mari s'appelait, avant, Damian Carlyle et la femme, Eva Bellini, affrontent leurs rancoeurs, ne se supportent plus et en ont ras-le-bol de vivre ensemble mais vont, tout de même, essayer de faire face à cette nouvelle menace. Et c'est à cette fuite que l'on assiste ainsi qu'à toutes leurs peurs et leurs doutes. Ils ne savent plus quoi faire ni vers qui se retourner. Personne, absolument personne pour les aider.
On découvre ainsi leur parcours, le combat qu'ils mènent en ne sachant pas s'ils vont s'en tirer.
Dominique Forma a écrit ici in livre très sobre, amer, et on voit qu'il connaît bien les lieux. Il décrit à sa façon toute simple le périple angoissant et, peut-être, vain (on ne sait pas, on verra à la fin ce qu'il en sera), des deux héros.
De toute façon il faut lire ce livre jusqu'à la dernière ligne : surprise garantie.
Du bon Dominique Forma, au mieux de sa forme, qui nous livre également au passage, la description d'une Amérique de l'après-septembre 2001, assez désespérée.
Et dire que cette Amérique a fait tellement rêver alors qu'elle vacille et tient comme elle peut.
Qu'il est loin le temps du mythe !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272
encoredunoir
  19 janvier 2017
Jamie Asheton (aucun lien de parenté), est gardien du parking municipal d'Albuquerque, Nouveau-Mexique. En cette aube glaciale de décembre, 2001, une voiture suspecte débarque sur son lieu de travail. Aux aguets, car il s'appelle en fait Damian Carlyle et bénéficie depuis 11 ans de programme de protection des témoins du FBI, Jamie flaire le guet-apens. C'est que ses anciens associés, sont du genre rancuniers. le problème expédié grâce au flingue qu'il garde toujours dans sa guérite, Jamie part rejoindre sa femme, Jackie. Il faut foutre le camp et reprendre contact avec l'agent de liaison qui pourra leur trouver une autre identité, un autre point de chute. Sauf que trois mois après les attentats du World Trade Center, les fédéraux ont d'autres chats à fouetter. Sauf que ça fait déjà longtemps que Jackie n'aime plus Jamie et que, enchaînée à cet homme qui la dégoute par ce programme de protection qui lui a confisqué la vie dont elle rêvait, elle ne désire plus que reprendre sa liberté.
Dominique Forma connaît ses classiques et aime le roman et le film noirs. On le sent bien dans ce court livre au motif de départ classique et qui n'est pas sans évoquer L'échappée, de Jim Thompson, adapté par Sam Peckinpah sous le titre de Guet-Apens avec Steve McQueen et Ali MacGraw. Mais Jamie, vieillissant et bedonnant, n'est pas McQueen. Et Forma, dans cette fuite en voiture au coeur des Etats-Unis, vient ajouter un autre thème qui lui est cher, celui du couple et de l'amour qui s'étiole.
Si la menace plane – les anciens associés de Jamie étant bien décidés à se venger – et maintient un suspense constant, celui-ci est amplifié par la crise qui éclate entre les deux époux. Entre un Jamie toujours amoureux mais qui sait avoir perdu l'amour de sa compagne et une Jackie enchaînée et submergée par le dégoût que lui inspire maintenant l'homme qui a su la séduire il y a une éternité.
Tout cela fait d'Albuquerque un court roman, une novela, tout en tension, un bel hommage au genre pimenté par quelques piques d'un humour acide. Un bon roman d'ambiance aussi, dans un monde qui semble désert tant l'attention se focalise sur la bulle de laquelle Jackie et Jamie sont prisonniers, où les téléphone sonne dans le vide et où les portes semblent destinées à rester fermées. Une bien agréable lecture.
Lien : http://www.encoredunoir.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sweetie
  27 octobre 2017
Un polar minuscule qui passe comme une lettre à la poste, pour reprendre un mot de mon mari, lu en quelques heures par tous deux, rivés aux mots qui défilent, avides de connaître l'issue de cette histoire de témoin protégé par la police. Dominique Forma est un habile raconteur et sait rendre la platitude et le côté sordide de certaines banlieues américaines, plantées au milieu de nulle part. La petite vie d'Américains très moyens parvenus à l'aisance par des avenues illicites et condamnés à patauger dans un avenir glauque. Une lecture rapide et efficace.
Commenter  J’apprécie          30
BobPolar
  04 mars 2017

Nouveau-Mexique. Albuquerque. Décembre2001. Cela fait plus de dix années que Jamie et Jackie se planquent, les nerfs à vif - le couple se délite - en attendant ce jour. Ils sont venus pour les tuer. Jamie a parié. Va-t-il perdre ? Alors, il s'arme et lutte et fuit. Avec Jackie. Jackie qui le déteste. Leur salut a pour nom Los Angeles où ils vont chercher l'aide qu'ils ont obtenue grâce au programme fédéral de protection des témoins. Mais que peut-on espérer d'un destin tout tracé ?
Le lecteur avisé doit savoir qu'autrefois l'auteur a bourlingué en ces lieux et qu'il semble se plaire à y retourner ne serait-ce que par le jeu de la fiction. le lecteur intransigeant dira que c'est une valeur ajoutée, que l'expérience du vécu est une arme redoutable, qu'une bonne fiction s'enrichit de la vraisemblance. C'est une question qui fait débat. Tel n'est pas notre propos ici. Albuquerque est un roman court. le couple Asheton traqué n'aura pas d'autre choix que de prendre la route pour une course poursuite qui le mènera dans la ville des Anges où il va tenter de sauver sa peau alors que l'amour a déjà pris la tangente. Tandis que Jamie ne parvient pas à joindre son contact Jackie comprend assez vite que le combat est perdu d'avance, elle qui rumine son dégoût pour celui qui l'a lamentablement entraîné dans cette impasse, elle qui souhaite refaire sa vie. C'était au temps où ils vivaient à New York et se nommaient encore Eva Bellini et Damian Carlyle - il était le receleur d'une bande de braqueurs.
(...)
La suite sur : http://bobpolarexpress.over-blog.com/2017/03/sur-la-route-albuquerque-dominique-forma.html
Lien : http://bobpolarexpress.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
NicolasElie
  21 juillet 2017
C'est Gérard, de la maison de la presse du Lavandou qui me l'a passé. Il m'a dit « Tu l'as lu ? » et j'ai dit non. Alors il me l'a mis dans les mains.
Alors je l'ai gardé dans les mains, parce que c'est un petit roman, genre poche et que tu as que 170 pages à lire. C'est pas beaucoup 170 pages. Mais c'est suffisant. Pas évident de raconter une histoire qui se tienne en 170 pages toutes petites. Tout le monde sait pas faire. Dominique Forma, c'est pas tout le monde, je vais pas te mentir.
Le pitch, donc.
Un gardien de parking. Il s'appelle Jamie Asheton. Il est marié à Jackie. Avant, ils s'appelaient pas comme ça. Ils s'appelaient Damian et Eva. Mais il a fait un truc qui l'a obligé à changer de nom, de vie, de tout. Ça fait onze ans qu'il a la trouille. Onze ans de trouille, c'est beaucoup. le jour où une Firebird (tu regarderas sur Wikipédia) s'approche de sa guérite, il pige que c'est fini. Qu'il faut qu'il se casse, avec Jackie. Alors il part pour Los Angeles. le livre, c'est ça. La route jusqu'à L. A.
Un truc. Jackie, elle l'aime plus.
Voilà.
La suite :


Lien : http://leslivresdelie.org/al..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
nadiouchkanadiouchka   30 juin 2017
Tous les soirs, je me demande si on arrivera à la fin de la journée suivante. Des années qu’on vit comme des rats à craindre ce qui peut nous tomber dessus. Ils nous ont ratés ce matin, ils nous auront demain.
- T’es une belle saloperie, lâche Jamie sans hausser le ton ni la regarder.
- Tu t’es regardé récemment ?
P.50
Commenter  J’apprécie          80
nadiouchkanadiouchka   27 juin 2017
Well, it’s 2001, okay
All across the USA
It’s another year for me and you
Another year with a lot of shit to do.
Légère altération de 1969,
chanson écrite par James Osterberg.
Préface
Commenter  J’apprécie          110
doublepagedoublepage   13 janvier 2019
Il s'est fendu de deux billets d'un dollar et a collé un drapeau en plastique sur la vitre de sa bagnole. Le gérant du parking a transformé la cabine d'accueil en un Fort Alamo couvert d'une guirlande rouge et blanche, le plafond parsemé de cinquantes étoiles. Ils allaient déguster ces cons d'Afghans.
Commenter  J’apprécie          30
nadiouchkanadiouchka   28 juin 2017
Des gouttes d’eau déferlantes, signe avant-coureur d’une inondation ? Ici, sur la Terre de l’Enchantement* ? En plein Downtown Albuquerque, New Mexico ? I don’t think so.
* Land of Enchantment, Terre de l’Enchantement : surnom du Nouveau-Mexique.
P.10
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Dominique Forma (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Forma
Dominique Forma : Skeud 1
autres livres classés : road movieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1562 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre