AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266244507
Éditeur : Pocket (07/01/2016)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 96 notes)
Résumé :
Peut-on tomber amoureux en seulement un jour?
Un voyage vers la connaissance de soi-même et le grand amour par l’auteur de Si je reste.
Willem ne tient pas en place. De ville en ville et de fille en fille : il fuit, sans cesse. Jusqu'à cette journée-là, à Paris – et cette fille coiffée à la garçonne, dont il ne connaît que le surnom : Loulou... Entre eux, une étincelle. Séparé d'elle par un fâcheux concours de circonstances, il passera l'année à la che... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
infini
  18 juillet 2014
Je déclare l'abandon de ce livre a la page 214......
Je me suis aperçu que j'étais plus attiré par le bruit des cigales ,le tic tac de l'horloge que l'histoire....ce n'est pas que l 'histoire est compliqué...c'est que pour moi c'était tellement plat que pour lire 10 pages ...m'endormait ,rien a faire ...je déclare forfait..
je ne saurai pas si ce cher Willem va retrouver sa "loulou" mais vraiment ça ne m'empéchera pas de dormir....
C'est drole j'ai aimé le livre compagnon "pour un jour avec toi" lorsque c'était les pensées de Loulou...mais Willem m'a tout simplement endormi...
désolé ça n'a pas pris....
je
Commenter  J’apprécie          180
Gaoulette
  14 février 2017
Après nous avoir laissé en plan dans son premier tome qui fut mitigé en début de lecture et intense par la suite. On reprend l'année après à la rencontre avec Loulou par Willem. Et là franchement, je pourrais dire que peut-être la mise en bouche de Gayle n'était pas concluante mais son plat principal est super bon.
Willem on le sait pas le tome 1 s'est retrouvé à l'hôpital mais que s'est-il réellement passé ? A-il cherché, attendu, vécu sa vie de bohème ? Quel est son véritable passé ? Pourquoi a t'il fuit pendant 2 ans la Hollande ? Qui étaient toutes ces groupies ? Etait-il sincère avec Allisson ou juste un coup d'un soir ?
Gayle Forman va répondre à toutes nos questions en nous faisant voyager en France, au Mexique, en Inde pour revenir en Hollande. Willem va se dévoiler enfin pour notre plus grand plaisir. Il ne sera plus cette chimère que Loulou idéalisait et devient un parfait jeune homme particulièrement séduisant et séducteur de 22 ans qui chope comme il parle. J'ai adoré que l'auteure prenne ce risque là au lieu du parfait petit prince. Tout comme Loulou Willem se cherche et on comprend aussi que cette journée à changer son avenir.
Donc comme vous pouvez le comprendre j'ai aimé dès le départ puisque on se retrouve dans une quête d'identité comme Allisson dans le seconde partie du premier tome. Il y a quelques réponses que je n'ai pas eu comme le stylo dans le squatte mais franchement ça m'est passé au-dessus.
Pour moi ce n'est pas que c'est un bien meilleur tome car il est dans la même veine que le premier. C'est le complément logique. Je suis déçue juste sur la partie qui concerne la journée si parfaite de nos héros Shakespearien modernes. C'est dommage j'aurais aimé ressentir cette journée intense et elle m'a ennuyée. Et puis ce serait bête de passer à côté des tomes suivants qui font toute la romance.
Je suis heureuse de ne pas avoir renoncé car j'aurais loupé cette merveilleuse histoire d'amour et de quête de soi. Un road trip qui change la vie et rend plus mature. Un road trip qui vous fait rêver autant par les paysages que les rencontres extraordinaires qui changent votre route.
Donc je peux le dire Allisson et Willem, vous m'avez émue et vous confirmez que le coup de foudre existe (moi j'y crois j'ai le mien….). Une très belle lecture et toujours une superbe plume de Gayle Forman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
TheClo
  04 mars 2016
Willem se réveille à l'hôpital à Paris savoir ce qu'il fait dans cette ville ni ce qui lui est arrivé. Il finit par se rappeler qu'il s'est fait attaquer et qu'il était à Paris avec une fille qu'il a appelé Loulou. Il va donc à l'endroit où elle était censée être mais ne la trouve pas. Malheureusement, même s'ils ont passé une journée incroyable à Paris, Willem est incapable de recontacter cette fille puisqu'il ne sait rien d'elle, même pas son prénom.
Il rentre donc en Hollande pour régler des affaires de famille, mais Willem ne se sent pas comme chez lui en Hollande. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il vit un peu au jour le jour et enchaine les voyages, il veut éviter un maximum son pays d'origine. C'est au cours de ses recherches pour retrouver Loulou, qu'il se rend compte qu'il n'a pas simplement perdu la jeune fille mais qui est lui aussi perdu. On va donc le suivre à travers plusieurs pays sur des continents différents pour essayer de se retrouver, trouver un but dans sa vie, renouer avec sa famille et pourquoi pas retrouver la jeune fille qui ne cesse de tourmenter son esprit depuis cette journée à Paris.
Avant toute chose il faut savoir que Pour un an avec toi n'est pas la suite de Pour un jour avec toi, mais son roman compagnon. Il s'agit de l'année après Paris vécu par Willem. Je pense qu'il est important de le savoir avant de commencer la lecture pour ne pas être comme moi, déçue. En effet, je ne voulais rien entendre sur le livre avant de le lire, je m'étais donc imaginer une suite aux aventures de Willem et Loulou, et au final j'ai très vite compris que ce n'était pas le cas. Cependant, une fois les premières pages passées et la déception encaissée, j'ai quand même eu un bon moment de lecture.
J'ai trouvé l'histoire de Willem très touchante. Dans
Pour un jour avec toi, il apparait comme un garçon sûr de lui, il fait ce qu'il veut quand il veut, il sait ce qu'il fait et ce qu'il veut, il s'enfiche un peu de tout. Finalement on ne le connait que à travers les yeux de Loulou qui on doit se l'avouer, l'idéalisait beaucoup (c'était un peu le bad boy super beau et intelligent qui nous fait faire ce qu'on aurait jamais fait en temps normal). Ici on le découvre comme un garçon sensible qui ne sait pas vraiment qui il est, ni où il va et ce qu'il va faire de sa vie. Je l'ai donc nettement préféré dans ce livre que la version qu'on avait de lui dans Pour un jour avec toi.
Je me souviens que dans Pour un jour avec toi, après la journée à Paris, Loulou était dévastée, elle a eu beaucoup de mal à s'en remettre, cette journée à eu une grosse incidence sur sa vie. Cependant, dans Pour un an avec toi, même si Willem recherche Loulou au début du roman et que c'est la journée à Paris qui lui a permis de reprendre sa vie en main, il parle très peu d'elle. Il a l'air moins touché par le fait qu'il ne l'a trouve pas. Quand il se rend compte que c'est presque impossible de la revoir, il se fait une raison et se concentre sur sa propre vie. C'est au final plus intelligent de sa part de ne pas se détruire et ne pas profiter de la vie pour une personne qu'on ne connait pas si bien et avec qui on a passé seulement une journée. J'ai plus eu l'impression qu'il recherchait Loulou pour retrouver cette journée à Paris qui avait un air d'insouciance.
J'ai beaucoup aimé l'évolution de Willem tout au long du roman, la façon dont il a mûrit, les choix qu'il a fait pour reprendre sa vie en main, trouver un sens à celle-ci et faire de ce qu'il aime sa carrière. J'ai bien aimé ses retrouvailles avec sa mère qu'il n'a pas vu depuis 3 ans, timides et maladroites au début, elles deviennent chaleureuses par la suite, une fois que Willem a compris certaines choses. Willem est un personnage très attachant, gentil avec tout le monde, il ne porte de jugement sur personne. J'aime beaucoup sa philosophie de vie, il ne s'encombre pas d'affaires ou de pensées inutiles. Il croit en ses rêves malgré les coups durs et est très sensible.
La fin de Pour un an avec toi fait écho avec celle de Pour un jour avec toi, pour ceux qui l'ont lu, elle laisse supposer une suite. Je ne sais pas si j'ai aussi bien profité du livre que si j'avais su dès le début que ce n'était pas une suite, même si j'ai finalement aimé ce livre. J'ai d'ailleurs préféré le après Paris de Willem. Mais dans les deux cas, que ce soit pour ce livre ou le précédant, ce n'était pas ce à quoi je m'attendais. Déçue au début mais néanmoins lecture agréable avec une bonne histoire.
L'écriture de Gayle Forman me plait toujours autant, elle écrit bien et sait faire passer les émotions. Forcément, il y en a moins dans ce livre-ci que dans Si je reste ou J'étais là, mais on ressent tout de même les sentiments des personnages.
Au final, petite déception car ne n'est pas ce à quoi je m'attendais. Néanmoins l'histoire m'a plu et le personnage de Willem est très attachant. C'est agréable de le suivre au cours de ses voyages et au cours de ses recherches. Encore une fois, Gayle Forman a su me transporter avec son écriture, toujours aussi simple et naturel. J'espère que l'aventure de Loulou et Willem ne s'arrêtera pas là!
Lien : http://lesmotsdeclo.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Loucy
  21 août 2014
Merci aux éditions Kero de m'avoir permis de ne pas avoir à patienter plus longuement pour la suite de Pour Un jour avec toi. Et justement commençons par ce point, car j'ai été un peu déçue là-dessus, j'aurai aimé avoir une vraie suite à ce premier tome, savoir ce qui se passait après la dernière page du premier tome. Mais ce n'est pas le cas.
Pour un an avec toi n'est pas une suite, on retourne à peu près à la même époque, juste après la disparition de Willem pour découvrir ce qui lui est arrivé. Nous avions eu quelques infos durant le premier tome mais là, nous allons connaître toute son histoire.
Willem se réveille à l'hôpital, il ne sait pas dans quelle ville il se trouve, tout ce qu'il sait, c'est qu'il doit retrouver Loulou. Comment ? Qui est-elle ? Il ne le sait pas. Il a juste ce souvenir. Commence alors son aventure.
Si vous avez lu le premier tome, vous avez pu constater que Willem est très attaché au destin et au hasard. Et cette année va lui permettre d'apprendre à se connaître, à se découvrir réellement grâce au destin. Dans Pour un jour avec toi, Loulou, ou plutôt Allyson était une jeune fille plutôt perdue, qui ne savait pas encore qui elle était vraiment, et qui rencontrait un jeune homme sûr de lui, fascinant, fantasque. En prenant désormais le point de vue de Willem, on découvre les failles du personnage, ses faiblesses, on voit que lui aussi est complètement perdu, qu'il lui faut également apprendre à se connaître réellement. Nous connaissions le point de vue d'Allyson sur leur relation, ce que cela lui avait apporté et ce qu'elle en avait retiré, désormais nous pouvons constater que Willem en a aussi retiré quelque chose, que cette rencontre fut pour le moins marquante pour les deux protagonistes.
Au début, il est vrai que j'ai été déçue de ne pas voir après cette fin, de ne pas connaître la suite de leurs aventures, mais au final, découvrir le point de vue de Willem est important, touchant, émouvant. Willem m'avait beaucoup plu à l'époque du premier tome et m'avait marquée, par son côté très charismatique, plein d'humour. Loulou m'avait aussi intriguée, touchée, mais nous vivions les choses de son point de vue, du coup je la connaissais davantage, et certains de ses propos entraient en résonance avec moi, je comprenais du coup assez facilement ce qui lui plaisait chez Willem.
J'ai encore une fois été séduite par les descriptions des lieux, et j'avais envie de voyager avec Willem, de découvrir les endroits où il se trouve, de partir comme ça à l'aventure en suivant les hasards du destin.
Mais surtout, Gayle Forman, comme à chacun de ses livres, a réussi à créer des personnages complexes, avec une personnalité forte. Mieux encore, elle est capable de nous faire passer les sentiments, les émotions de ses héros avec facilité et une aisance importante à souligner. On ressent les déprimes, les joies, les rires de Willem. On ressent sa passion, on retrouve le théâtre et on a à nouveau envie de lire du Shakespeare.
Il ne me reste plus qu'à me procurer la nouvelle Pour une nuit avec toi qui sortira le 26 juin en numérique.
En un mot (ou presque) : Gayle Forman est décidément une auteure que j'adore et qui me fait vibrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IfIStay
  11 juillet 2014
"Pour un an avec toi" est le roman compagnon de "Pour un jour avec toi" et non sa suite. Je le savais et je n'ai donc pas été surpris de finir le livre à la même fin que "Pour un jour avec toi".
Je dois avouer que Willem ne m'apparaissait pas comme un personnage sympathique dans "Pour un jour avec toi". Imbu de lui même, sûr de lui, volage... La liste de ses défauts est assez longue. J'ai donc commencé ma lecture du point de vue Willem avec un certain appriori qui ne m'a pas quitté avant une bonne partie du livre.
Dans "Pour un an avec toi", Willem fait sa vie, est lâche face à ses problèmes, recherche Loulou sans la rechercher, perd vite espoir, profite de ses conquêtes... Contrairement à Loulou qui elle est très motivée et ne veut pas se rendre à la raison.
Je pense que c'est finalement ça qui fait la magie de ce couple, leur complémentarité. Après quelques chapitres, on découvre Willem. J'ai beaucoup apprécié son côté aventurier, baroudeur, sa relation difficile avec sa mère, celle attachante avec son oncle, celle sympathique avec son ami indien. J'ai été frustré que Willem ne s'ouvre pas facilement aux autres et surtout à sa mère mais je le comprends. Finalement Willem a de nombreuses qualités. J'ai aimé son périple, on voyage avec lui et on se plaît à le retrouver dans des situations incongrues.
Je pense qu'il est essentiel de lire ce livre après "Pour un jour avec toi". Puisque même si l'on reprend la même histoire, c'est agréable de lire "Pour un an avec toi" en se remémorant l'histoire de Loulou, ses péripéties. le passage sur la plage au Mexique reste mémorable, au même endroit, ils ne se voient pas ! Mais finalement comme ils le disent eux-mêmes, ce n'était pas leur moment.
Gayle Forman a une écriture très touchante, elle décrit toujours à merveille les sentiments et arrive à nous immerger complètement dans son histoire.
Cependant, "Pour un an avec toi" souffre de quelques longueurs, le périple de Willem me paraît un peu trop long comparé à l'histoire de Loulou que j'ai lu d'une traite. Je pense que cette impression est due à l'attachement plus prononcé que j'avais pour Loulou que pour Willem.
Au final, "Pour un an avec toi" restera un agréable moment de lecture mais non comparable à "Pour un jour avec toi". Sa publication tardive par rapport au premier roman n'est pas pour arranger les choses.
J'ai hâte de retrouver Gayle Forman dans son nouveau roman "I was here" qui paraît l'an prochain aux US.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
chriskorchichriskorchi   27 juin 2014
" C'est le rêve que je fais toujours : je suis dans un avion, très haut au-dessus des nuages. L'appareil amorce sa descente et je me mets brusquement à paniquer, car je sais, je suis sûr que je ne suis pas dans le bon avion, que je ne vais pas arriver au bon endroit. Le lieu où je vais atterrir n'est jamais clair - une zone de combat ; au beau milieu d'une épidémie; dans le mauvais siècle - mais c'est toujours quelque part où je ne devrais pas me trouver. Parfois, je tente de demander à la personne assise à côté de moi quelle est notre destination, mais je ne peux jamais distinguer nettement un visage, ni entendre une réponse. Je m'éveille, désorienté, en nage, au bruit du train d'atterrissage qui sort et à l'écho des battements de mon coeur. Il me faut généralement un petit moment pour retrouver mes repères, localiser l'endroit où je me trouve - un appartement à Prague, une auberge de jeunesse au Caire -, mais même alors, le sentiment d'être perdu demeure bien présent.
Et, pour l'heure, j'ai justement l'impression d'être en train de faire ce rêve. Comme d'habitude, je relève le store du hublot pour regarder les nuages. Je sens le changement de régime des moteurs, le basculement vers le bas, la pression dans mes oreilles, la panique en train de monter. Je me tourne vers la personne sans visage assise à côté de moi - mais cette fois j'ai le sentiment qu'elle ne m'est pas étrangère. C'est quelqu'un que je connais. En compagnie de qui je voyage. Et cela me procure un intense soulagement. Impossible que nous ayons pris tous les deux le mauvais avion. Je lui demande alors :
- Savez-vous où nous allons ?
Et je me penche un peu plus vers elle. Voilà. Je vais enfin voir un visage, obtenir une réponse, découvrir ma destination.
Et c'est alors que j'entends les sirènes."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
FBEIIIYFBEIIIY   17 août 2014
Je me suis rendue compte qu'il s'agissait d'un roman compagnon et non d'une suite lorsque j'ai eu le livre entre les mains. Nullement découragée et très excitée car j'avais adoré le premier et j'attendais le second depuis très longtemps je me suis empressée de commencer ma lecture. Je me suis ennuyée tout au long du livre car je m'attendais tout de meme à voir un peu plus des retrouvailles de Willem et Allyson. Mais non elle n'arrive qu'a la fin et en plus celle-ci est vraiment baclée.. De plus le personnage de Willem est inintéressant de mon point de vue, et son périple est ennuyeux. Bref je suis terriblement déçue d'avoir attendu si longtemps pour ce résultat. J'ai adoré les autres romans de Gayle Forman et j'espère sincèrement ne pas etre à nouveau aussi déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ju-s-tineju-s-tine   06 décembre 2016
Il peut arriver que le destin, la vie, ou appelle ça comme tu veux, laisse une porte entrebâillée et qu’on en profite pour se faufiler. Mais il arrive également que le destin ferme la porte à double tour et qu’on soit obligé de trouver la clef, de forcer la serrure, voire même de démolir cette foutue porte. Parfois, le destin ne nous montre même pas la porte, et on doit alors la construire soi-même. Même si on se contente d’attendre qu’on nous ouvre les portes… Il peut arriver que le destin, la vie, ou appelle ça comme tu veux, laisse une porte entrebâillée et qu’on en profite pour se faufiler. Mais il arrive également que le destin ferme la porte à double tour et qu’on soit obligé de trouver la clef, de forcer la serrure, voire même de démolir cette foutue porte. Parfois, le destin ne nous montre même pas la porte, et on doit alors la construire soi-même. Même si on se contente d’attendre qu’on nous ouvre les portes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
marinel7marinel7   02 novembre 2016
- Il était écrit que ça n'arriverait pas.
- Il était écrit... se moque Kate. Désolée, mais j'ai vraiment beaucoup de mal à gober tous ces trucs irrationnels. [...] Il n'y a rien qui ne soit intentionnel, Willem. Rien. Cette théorie sortie de ton chapeau comme quoi l'existence serait régie par les accidents... Est-ce que ça ne serait pas simplement une grosse excuse pour justifier ta passivité ?
Commenter  J’apprécie          20
infiniinfini   13 juillet 2014
Ce sont les petits détails qui rendent plausibles les grandes histoires .
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Gayle Forman (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gayle Forman
L'auteure américaine Gayle Forman est passé nous parler de l'écriture de son dernier roman, "Ce que nous avons perdu". Nous en avons profité pour la questionner sur le processus créatif dans son ensemble et sa manière de débuter une histoire en particulier.
Vidéo cadrée et réalisée par Yves Czerczuk.
Découvrir "Ce que nous avons perdu" : https://www.hachette.fr/livre/ce-que-nous-avons-perdu-9782016270059
Voir la vidéo sur Hachette.fr : https://www.hachette.fr/videos/gayle-forman-ecriture-ce-que-nous-avons-perdu
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Si je reste - Gayle forman

Pourquoi Mia et sa famille sont-ils coincés chez eux le jour de l'accident ?

A cause d'une tempête
A cause de la neige
Leur maison est mise en quarantaine
A cause d'une journée nationale de grève

7 questions
541 lecteurs ont répondu
Thème : Si je reste de Gayle FormanCréer un quiz sur ce livre
.. ..