AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782226317216
368 pages
Albin Michel (27/05/2015)
3.37/5   42 notes
Résumé :
La «Kill List» : le secret le mieux gardé du gouvernement américain. Les noms de tous ceux qui menacent la sécurité du monde.
Le Prédicateur : l’ennemi public nº1. Un fanatique islamiste qui incite les jeunes musulmans à tuer des personnalités occidentales de premier plan.
Le Traqueur : ex-US Marine, un des agents antiterroristes les plus redoutables des États-Unis.
Alors qu’une vague de massacres déferle sur l’Occident, ordre est donné d’élimin... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,37

sur 42 notes
5
2 avis
4
5 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
2 avis

cannibalector
  21 juin 2016
Forsyth, romancier anglais de thriller d'espionnage est un"vieux de la vieille": il s'est fait connaitre en 1974 avec "le chacal" adapté au cinéma avec Richard Gere et Bruce Willis: excellent roman et film quelconque. Mais il a toujours été barré par des auteurs comme Ludlum, clusser, higgins .
L'histoire est simple: un très méchant prédicateur se filme, camouflé, en invectivant les bons musulmans à tuer les méchants occidentaux. Résultat: 7 attentats suicides au USA et 4 en Angletterre.
Ce méchant prédicateur se retrouve donc tout en haut d'une liste secrète dans les mains du president US. C'est un très fort mais très gentil colonel des marines qui va s'en occuper: c'est le traqueur.
Aucun suspens.
Ode élégiaque à la technologie militaire occidentale: vous saurez tout, tout sur les derniers modèles de drone, le saut en parachute, les luttes dans le cyber espace: les occidentaux sont très forts et les salafistes sont très rustres!
Circulez, ya rien à lire.
Commenter  J’apprécie          272
Holon
  11 janvier 2018

On ne s'ennuie jamais quand on a un bouquin de Frederick Forsyth entre les mains. Kill List son dernier bijou est un techno-thriller haut de gamme qui nous entraine dans les coulisses d'une guerre mené par les drones et autres armes sophistiqués de l'Occident contre un prêcheur Islamique qui appelle aux meurtres des mécréants. Une mission complexe que de trouver le Prédicateur et l'éliminer. Une question que l'auteur pose dans ce récit : pourquoi nous détestent ils a ce point ? La propagande est présente comme dans les histoires de Tom Clancy, malgré ce côté patriotisme Kill List est un très bon thriller jusqu'au dernier mot de ce livre, le père de Chacal a un don celui de raconter une histoire envoutante et addictive.
Commenter  J’apprécie          140
Sharon
  05 août 2015
Si vous êtes fan de la série NCIS, ou si vous aimez les romans d'espionnage, ce livre est fait pour vous. Je ne connaissais pas du tout cet auteur (et c'est vraiment une phrase que j'écris très souvent en ce moment) qui, visiblement, a de nombreux fans, et je ne suis pas déçue par ce thriller américain écrit par un anglais.
Nous sommes dans un roman bien ancré dans le monde d'aujourd'hui, un monde où les crimes, les attentats prennent naissance dans le réseau internet et devraient y rester – mais ce serait beaucoup trop simple, tuer virtuellement quelqu'un n'est pas intéressant (encore que…). Je pense à Pandemia, que je viens de lire, et dans lequel les criminels de la vie réelle se sont d'abord connus sur la toile. Ici, pas de connaissance réelle, pas de recrutement direct ou de mode d'emploi pour fabriquer une bombe, non, mais une influence sur des hommes qui ne semblaient pas, aux yeux des autorités, des candidats idéals pour devenir des terroristes, mais le sont devenus. Plus dangereux encore puisque leur enrôlement était imprévisible. Est-ce crédible ? Oui – combien de personnes « inconnues des services de police » et/ou décrites par leurs voisins comme « polis, gentils » n'ont été interpelés, à l'étonnement général des enquêteurs et des médias ? Que ce soit en Angleterre ou aux Etats-Unis, la cyber-surveillance est de mise – la cyber-répression n'est pas toujours efficace.
De l'autre côté (je veux dire, celui des gentils, chargés de protéger les citoyens), nous avons des parcours très linéaires, pour ne pas dire très prévisible. le héros est fils de militaire, il grandit au gré des mutations de son père, il suit le cursus pour devenir à son tour militaire, dans le corps d'armée qui lui convient (Semper fi ! Les marines sont omniprésents à la télé et au cinéma). Il mène, finalement, entre deux opérations dangereuses, une petite vie bien tranquille émaillée par des épreuves. D'ailleurs, on pourrait presque croire que le sort s'acharne sur lui après la mort de sa mère, de sa femme (il ne sera guère question de ses soeurs dans le récit – parce qu'elles ne sont pas militaires ?) et la disparition tragique de son père, qui pousse le traqueur (une fonction plus qu'un nom) à se lancer davantage dans… et bien dans la traque.
Bien sûr, on pourrait reprocher que les deux affaires (une intrigue secondaire vient se greffer à la première) soit avant tout des affaires personnelles – les enquêteurs ont des liens avec les victimes. Certains auraient sans doute préférer que l'on reste dans la traque du héros solitaire sans peur, sans reproche, ou du riche homme d'affaires qui n'a que ses employés à protéger. Certes. Mais c'est oublié que chaque affaire reste personnelle. Chaque victime, et c'est ce que ce roman tend à faire, a un nom, un visage, une famille, des proches, un passé à défaut d'être privé(e) d'avenir. Ce sont des êtres humains, et pas les symboles du capitalisme (je vous épargne des termes plus crus) que les terroristes veulent voir. Ne jamais oublier l'humain, pas même chez les tueurs, ne jamais être réducteurs, même si c'est difficile.
Kill list, un roman d'actualité.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
umezzu
  21 mai 2017
Le début de ce thriller déconcerte venant d'un auteur aussi confirmé que Forsyth. Toute la première partie glorifie un militaire aguerri que Forsyth appelle le Traqueur, engagé dans un combat contre un orateur islamiste salafiste sur internet, appelé le Prédicateur. le terrorisme réduit à un duel d'individus solitaires, on se croirait revenu dans un film de Sylvester Stallone dans les années 80.
Puis, avec la deuxième partie, le Forsyth habituel refait surface : précis, méticuleux, très informé du fonctionnement des forces militaires et des services d'espionnages qui interviennent dans l'anti-terrorisme. La traque menée par le héros devient quasiment un documentaire. Tout l'arsenal de la guerre moderne y est. Particulièrement les drones américains qui survolent en altitude des cibles photographiées en temps réel.
La situation chaotique de la Somalie, démembrée entre Shabaab au sud et pirates du Puntland au nord, sert de décor principal à l'action, qui se fait trépidante dans la troisième partie.
Forsyth a signé ses meilleurs romans au début de sa carrière (Chacal, le dossier Odessa...), mais il reste un bon auteur d'action, dans la lignée de Tom Clancy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
EmiC
  21 juillet 2017
La "Kill List" est une liste non officielle américaine de personnes déclarées ennemis publics et dangereuses pour la sécurité nationale. Ces personnes sont à abattre sans autre forme de justice. le prédicateur poussant de jeunes recrues à assassiner des personnes reconnues publiquement au nom de l'islam radical fait partie de cette liste ultra secrète. le traqueur ex-marine est chargé d'anéantir cet ennemi et de là commence la traque entre Etats-Unis, Royaume-Uni, Pakistan et Somalie.
Le sujet relaté dans ce roman d'espionnage est très intéressant et fait écho à l'actualité, c'est pourquoi il m'avait attiré. le suspense n'est présent qu'au début, les clefs de cette affaire sont rapidement en notre possession ce qui gâche un peu la lecture. Les chapitres sont très courts, mais il n'y a aucune surprise pour le lecteur qui comprend très vite quelle sera l'issue de ce roman. La trame est de plus très technique et peut être déroutante pour une personne non initiée au monde militaire et à ses technologies dont les descriptions fusent.
Ce roman manque de profondeur, et n'a pas réussi à retenir mon attention : bien que court, j'ai pris un certain temps à le terminer, trainant en longueur. le manque de suspense y est pour beaucoup dans ma déception. de plus l'écriture n'était pas exceptionnelle et la traduction semblait contenir quelques coquilles. Ma note vaut essentiellement pour le sujet traité : le terrorisme islamiste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
LeFigaro   04 juin 2015
Un thriller à l'étonnante résonance avec le monde contemporain. Chaque page paraît inspirée de l'actualité récente au Moyen-Orient.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
umezzuumezzu   22 mai 2017
Les mouvements d’argent laissent des traces de papier. Mais pas le hundi man. Au Moyen-Orient, le système date de plusieurs siècles. Il est né à des époques où transporter de la richesse dans des contrées infectées de brigands sans se faire escorter par une petite armée était trop risqué. Donc, le hundi man prend l’argent dans la région ou le pays A et autorise son cousin à débourser la même somme pour la verser au bénéficiaire, moyennant une petite commission, dans la région ou le pays B. Pas d’argent franchissant les frontières, un simple message téléphonique ou un-mail codés et le tour est joué.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
SharonSharon   30 juillet 2015
Les gens se comportent différemment face au chagrin. Certains ne voient que les hurlements hystériques pour prouver leur sincérité. D'autres versent des larmes silencieuses qui témoignent publiquement de leur impuissance. Mais il y a, aussi, ceux qui disparaissent pour souffrir à l'abri des regards comme les animaux blessés.
Ceux-là souffrent dans leur solitude, à moins d'avoir un parent ou un proche avec lesquels partager leurs larmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
SharonSharon   30 juillet 2015
Il y a un vieux dicton chez les parachutistes : ne te dispute jamais avec ton plieur.
Commenter  J’apprécie          180
umezzuumezzu   21 mai 2017
Quand il parla, le Traqueur reconnut aussitôt une voix formée dans l'une de ces institutions privées que les Anglais, avec leur talent pour nommer les choses par leur contraire, appellent des écoles publiques.
Commenter  J’apprécie          30
tonpdgtonpdg   05 juin 2016
Pour toute pêche, il faut un appât. Les « réintégrés » devaient suivre un cours dit de désendoctrinement. Ils recevaient en échange une maison neuve, un troupeau de moutons pour redémarrer dans leur activité de paysan, l’amnistie et l’équivalent en monnaie afghane d’une centaine de dollars par semaine.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frederick Forsyth (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frederick Forsyth
COBRA : Le spécialiste britannique du roman d'espionnage, Frederick Forsyth, décrit avec brio dans Cobra l'ultime guerre que le président des États-Unis a décidé de lancer contre les trafiquants de cocaïne.
autres livres classés : somalieVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2448 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre