AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782923550336
333 pages
Éditeur : Alto (17/06/2010)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 19 notes)
Résumé :
Au matin du 8 mai 1902, la montagne Pelée entre en éruption, tuant la population entière de la ville de Saint-Pierre. Un homme survit miraculeusement à l’hécatombe : Baptiste Cyparis, le Revenant de l’Apocalypse. À la même époque, en Angleterre, un mathématicien et une musicienne tentent de percer ensemble les secrets de la terre et du feu.

À Montréal, cent ans plus tard, deux inconnus se rencontrent sur le mont Royal dans un jardin semé d’arbres et d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
sylvainm
  26 janvier 2011
La note de passage, sans plus, pour ce bouquin qui est en fait un recueil de trois longues nouvelles (ou trois courts romans, c'est selon) liées par des ficelles bien ténues ayant pour thématiques éruptions volcaniques et tremblements de terre.
D'un point de vue littéraire, rien à redire. Dominique Fortier sait écrire. Une écriture agréable, sobre mais jamais austère et toujours juste. Tout en douceur et à notre insu, elle sait créer des atmosphères qui persisteront en nous après la fermeture du livre. C'est une de ses grandes forces.
Aussi hors-normes que puissent être les personnages et leurs vies, il n'y a rien qu'on ait lu, vu ou entendu et souvent plus d'une fois. On suit donc la vie des personnages sans grande surprise et on arrive à la fin de chacune des trois nouvelles en se disant « Ah bon… C'est tout? » Je me suis même un peu ennuyé par moment. Paradoxalement, si plusieurs thématiques ne sont pas banales, on rencontre nombre clichés au fil des chapitres.
Personnellement, j'ai préféré son roman précédent « du bon usage des étoiles » auquel l'auteur fait un rapide clin d'oeil dans « Les larmes de Saint-Laurent ». Malgré tout, il reste évident que Dominique Fortier possède un talent littéraire exceptionnel et j'ai bien hâte de lire ses oeuvres à venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ladymi
  01 octobre 2011
Dominique Fortier a divisé son roman en trois temps. Dans la première partie nous est racontée l'histoire d'un homme qui a survécu à une grave irruption volcanique et qui est, à ce titre, embauché dans un cirque.
Dans la deuxième partie nous sont présentés monsieur Love et sa femme. C'est ce même Monsieur Love qui a laissé son nom aux vagues sismiques précédent une irruption volcanique. Leur passage à Pompéi est d'ailleurs à mon sens, le plus touchant et le mieux réussi du roman.
C'est enfin dans la troisième partie que se rejoignent ces deux histoires, lorsque deux des descendants de ces hommes se rencontrent tout à fait par hasard, au pied de la croix du Mont-Royal.
Quoique le récit est intéressant par les faits historiques et scientifiques qu'il apporte, la narration est plutôt tranquille, voie monocorde. La lecture en est agréable, mais sans plus.
Commenter  J’apprécie          00
cornelia-online
  25 mai 2018
« Les larmes de saint Laurent » est le second roman de l'auteure québécoise Dominique Fortier, paru en 2010 aux éditions Alto. Préparez-vous à un voyage poétique dans l'espace et dans le temps ! le livre est découpé en trois histoires, et s'instaurent entre elles des liens ténus, jusqu'à ce que la clé nous en soit révélée, à la toute dernière page.
Baptiste Cyparis est l'unique survivant de l'éruption de la montagne Pelée, à la Martinique, en 1902. Devenu ‘le Revenant de l'Apocalyse', il rejoint un cirque itinérant…
A la même époque, le mathématicien anglais Edward Love vit en accord parfait avec Garance, une musicienne. Ils partent tous deux en voyage à Pompéi.
De nos jours, à Montréal, une jeune femme promène tous les jours des chiens sur le Mont Royal. Là,elle fait connaissance avec un garçon un peu étrange qui lit des ouvrages sur les volcans, et construit des ‘inukshuks'…
J'ai été littéralement transportée par les 80 premières pages, qui racontent la catastrophe survenue le 8 mai 1902, qui a causé la mort de trente mille personnes; on y perçoit l'aveuglement égoïste du pouvoir colonial en place, et l'on suit les déboires de Cyparis (qui, tel Jean Valjean, vole des chandeliers !). Dominique Fortier excelle dans les descriptions de la nature, des relations humaines, et essaime ses trois récits de thématiques communes, d'indices récurrents permettant de tisser une toile romanesque aérienne et poétique, délicate et émouvante. J'ai découvert avec stupéfaction qu'Augustus Edward Hough Love, le mathématicien, a bel et bien existé, et conçu une théorie intitulée joliment Love Waves…comme d'ailleurs la dernière partie du livre. Pour la suite, cliquez sur le lien !
Lien : https://bit.ly/2s7NWS9
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gielair
  05 avril 2020
Trois histoires, trois univers, trois moments, et des ponts qui se jettent entre ces rives pour créer un même roman. Dans les trois volets, on retrouvera des marginaux, des êtres qui vivent à la limite de la société, des couples inattendus, un amour en construction, une source volcanique et des événements qui viennent altérer le monde. La magnifique plume de Dominique Fortier allie encore ici l'histoire et un peu de science pour créer dans cette trame du temps des événements que la littérature peut sublimer. D'une prison De Saint-Pierre au cirque Barnum, du mathématicien anglais épris de géologie à une promeneuse de chiens sur un Mont-Royal montréalais semé de cimetières, Les larmes de saint Laurent nous entraîne et on se laisse tout à fait volontairement mené dans ce roman qu'on pourrait finalement considérer essentiellement comme un roman d'amour.
Lien : http://rivesderives.blogspot..
Commenter  J’apprécie          10
Magi
  21 août 2012
Roman composé de trois parties (on pourrait dire trois nouvelles) reliées ensemble par la thématique, très discrète, des volcans.
J'ai bien aimé la première partie, mais mon intérêt a baissé par la suite. Cependant, c'est toujours bien écrit et l'auteure réussit à créer une ambiance particulière.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
cornelia-onlinecornelia-online   25 mai 2018
Pendant un automne et un hiver, il vécut la nuit, passant des heures solitaires à épier le cours des astres qu’il transcrivait, à l’aube, sur de grandes feuilles qu’il remplissait ensuite de notes et d’observations, s’absorbant des semaines entières dans des équations interminables dont il n’aimait rien tant que de mettre au jour la fondamentale et éclatante simplicité, couvrant pour ce faire des feuillets complets de sa délicate écriture où les d, les p, les q et les b ressemblaient à des notes échappées de quelque symphonie tandis que les g, les j et les y rappelaient les inflorescences des arbres au printemps. Souvent, après avoir rempli un feuillet, l’avoir retourné pour écrire à l’envers entre les lignes déjà tracées, il chiffonnait rageusement le papier avant de recommencer aussitôt sur une nouvelle feuille vierge, sans se lasser jamais ni se décourager, assuré qu’un jour lui viendrait ce qu’il cherchait et tentait de découvrir à tâtons dans les ténèbres qui baignaient le plus souvent son esprit où, de temps en temps, une brève fulgurance laissait apercevoir la forme de ce à quoi il avait travaillé sans le savoir depuis des semaines et qui se présentait maintenant à lui pleinement formé, comme un oiseau qui sort de sa coquille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
gielairgielair   05 avril 2020
[…] il se sentait chez lui au pas des mathématiques. La pureté tranquille des nombres, leur rassurante prévisibilité, leur élégance sage et sobre alliées à des possibilités infinies qui se révélaient petit à petit à la manière d’une ligne d’horizon qui semble tout près mais qui s’éloigne au fur et à mesure qu’on s’en approche, tout cela qui faisait l’essence même de la géométrie, de l’algèbre et du calcul meublait son temps et occupait son esprit en lui offrant à la fois un refuge et un voyage toujours renouvelé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gielairgielair   05 avril 2020
« Il neige à pierre fendre, il neige à tue-tête, il neige à tire-larigot, à brûle-pourpoint et à bouche que veux-tu », récite-t-elle en grimpant le sentier sous les flocons duveteux qui font des manteaux blancs aux chiens.
Commenter  J’apprécie          10
gielairgielair   05 avril 2020
S’arrêtant un matin pour contempler l’exquise économie du théorème de Pythagore, il se donna pour défi de découvrir chaque jour une nouvelle preuve permettant de le démontrer.
Commenter  J’apprécie          10
cornelia-onlinecornelia-online   25 mai 2018
Les assis et les debout se dévisagèrent dans un silence où flottaient des famines, des suggestions de brioches, la menace de guillotines.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Dominique Fortier (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Dominique Fortier
Qui était Emily Dickinson ? Plus d'un siècle après sa mort, on ne sait encor presque rien d'elle. Son histoire se lit en creux : née le 10 décembre 1830 dans le Massachusetts, morte le 15 mai 1886 dans la même maison, elle ne s'est jamais mariée, n'a pas eu d'enfants, a passé ses dernières années cloîtrée dans sa chambre. Elle y a écrit des centaines de poèmes – qu'elle a toujours refusé de publier. Elle est aujourd'hui considérée comme l'une des figures les plus importantes de la littérature mondiale. À partir des lieux où elle vécut – Amherst, Boston, le Mount Holyoke Female Seminary, Homestead –, Dominique Fortier a imaginé sa vie, une existence essentiellement intérieure, peuplée de fantômes familiers, de livres, et des poèmes qu'elle traçait comme autant de voyages invisibles. D'âge en âge, elle la suit et tisse une réflexion d'une profonde justesse sur la liberté, le pouvoir de la création, les lieux que nous habitons et qui nous habitent en retour. Une traversée d'une grâce et d'une beauté éblouissantes.
+ Lire la suite
autres livres classés : Montréal (Canada)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature québécoise

Quel est le titre du premier roman canadien-français?

Les anciens canadiens
La terre paternelle
Les rapaillages
L'influence d'un livre
Maria Chapdelaine

18 questions
164 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature québécoise , québec , québécoisCréer un quiz sur ce livre