AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897701376
Éditeur : Bayard Canada (16/03/2018)

Note moyenne : 3.31/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Dans la société hermétique de Nozophobia, chaque citoyen est soumis à des examens médicaux quotidiens. La cité espère ainsi éradiquer l'empeste, une terrible maladie dégénérative. Tout le monde vit dans la hantise de ce virus, car toute infection déclarée suppose un exil hors des murs protecteurs de la ville. Personne n'a osé remettre en cause ce système jusqu'à ce qu'un adolescent découvre l'effroyable vérité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Cielvariable
  09 mai 2020
Dystopie qui avait tout pour être fascinante en ces temps de pandémie. Toutefois, je la trouve plutôt fade comparativement à d'autres du même type. Bien que l'histoire ne soit pas dénuée d'intérêt, elle n'est pas aussi enlevante qu'elle aurait dû l'être. On suit l'histoire d'un jeune homme dont le rêve est de devenir désinfecteur pour protéger la population de Nozophobia de l'empeste, une maladie qui a contaminée toute une partie de la population et qui est une menace constante au bonheur et à la santé des habitants de la ville. Il découvrira qu'il ne connaît qu'une facette de la réalité et que les habitants sont manipulés et maintenus dans la peur.
Commenter  J’apprécie          60
meg23722
  08 mai 2020
J'ai adoré ce livre, tout simplement.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   05 janvier 2020
Vers la fin du XXIe siècle, une paix relative-ment stable avait été établie par les grandes puissances. Quelques pays ou alliances de nations dominaient différentes parties du monde. La prospérité semblait assurée pour la grande majorité des régions du globe. Les États-Unis d’Amérique, l’Union des pays sous influence russe, la Fédération des Africains libres, l’Arabie Unie, l’Ouest-Europe et la Grande Chine se divisaient le globe. Outre quelques conflits territoriaux aux grandes frontières, le commerce contrôlait le monde, et la circulation des biens assurait une paix durable. Cependant, dans certains pays, on se souvenait des indépendances passées. Le Japon refusait de commercer avec la Chine, son ennemi héréditaire. En Corée du Nord, on se rappelait les tentatives du début du siècle pour devenir une puissance nucléaire. Les survivants de la Corée du Sud ne pardonnaient pas à leurs voisins du Nord d’avoir décimé 90% de leur population avec des armes de destruction massive. Le premier conflit a été celui opposant la Chine et le Japon. Tous les territoires sous domination chinoise se sont révoltés. Les guerres asiatiques ont fait rage et se sont rapidement répandues aux pays sous influence russe. Une grippe a été utilisée comme arme virale en premier. Cette utilisation d’une souche virale mortelle et contagieuse a provoqué une escalade sans précédent. Dans la première année de ce qui devenait la Troisième Guerre mondiale, en 2122, environ 40millions de personnes sont mortes de la grippe. Et ce n’était que la première arme virale. La variole, le virus Marburg, la fièvre jaune ont été utilisés par la suite. Les vies humaines n’avaient plus d’importance: le contrôle du territoire et des ressources était ce qui importait le plus. Chaque pays vaccinait à toute vitesse ses dirigeants et ses soldats, mais personne n’avait prévu le fléau contre lequel rien n’était efficace: l’empeste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 janvier 2020
J’ai grandi à Nozophobia. Ma société était obsédée par une seule chose: la maladie. Ma ville avait la forme d’un cercle divisé en diffé-rentes zones.Au centre se trouvait l’Agrégateur, une tour avec un puissant champ de force qui nous isolait de l’extérieur. C’était la résidence des Miersk, la famille dirigeante des Nakagha, fondatrice de Nozophobia. Autour de cette tour se déployait le secteur industriel avec les laboratoires d’analyse de Don et de production de médicaments. À l’ouest, la Normzone couvrait les trois quarts du territoire et abritait la classe dominante des Norms. Les habitations étaient regroupées en quartiers autour d’un poste de Désinfecteur contenant entre cinq à dix escadrons de police, selon la population. Notre classe subissait quotidiennement des tests sanguins pour s’assurer que nous ne souffrions d’aucun dérèglement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NeneveNeneve   12 octobre 2019
J'enfile rapidement l'habit parce que j'ai répété ces mouvements des dizaines de fois pendant mes entraînements avant le camp de sélection.
Commenter  J’apprécie          40
CielvariableCielvariable   05 janvier 2020
Aujourd’hui, je connaîtrai le résultat de la sélection! Je suis tellement excité à l’idée de devenir Désinfecteur que je n’ai presque pas dormi. À mon réveil, tout est silencieux dans la maison.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   05 janvier 2020
À tous ceux qui, comme moi, seraient classés dans les Déréglés...
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Mathieu Fortin (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mathieu Fortin
Sophielit.ca rencontre Mathieu Fortin pour parler de ses romans!
autres livres classés : quarantaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3141 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre