AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782914704922
264 pages
Jigal (10/09/2012)
4/5   6 notes
Résumé :
En 1943 Da Fonseca, un flic collabo au cœur trouble et desséché, sauve une gamine juive d’une rafle… En 2002, lorsqu’un vieil homme est retrouvé sauvagement assassiné dans une ruelle d’un quartier chic de la ville, c’est tout un pan de l’Histoire de Marseille qui va péniblement se dévoiler aux yeux des enquêteurs… Le juge Galtier, un habitué des cas difficiles, va remonter la piste et le temps, soulever la poussière, provoquer les confidences, entendre les témoins e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Paco
  20 mai 2014
Ah j'adore ce genre d'introduction! L'auteur laisse directement la parole à un de ses personnages, un juge d'instruction, tout comme lui. Notre juge est attablé en compagnie de deux charmantes jeunes femmes, deux stagiaires qui viennent de terminer leur formation pratique auprès de ce magistrat. Un instant lors duquel ces deux jeunes personnes, passionnées et peut-être encore un peu idéalistes, vont profiter de demander à ce juge de leur raconter une enquête qui l'a profondément marqué dans le cadre de son travail.
Ce récit, qui nous est raconté par le magistrat, restera le fil rouge du roman. Parallèlement, nous suivrons l'histoire de Charlotte, ado placée dans un pensionnat de jeunes filles à Genève, en Suisse. Nous allons également partir dans le passé et suivre l'histoire de Théodore, flic à Marseille dans les années 40, lors de la seconde guerre mondiale. Bien entendu, nous imaginons bien que tout ceci sera lié; André Fortin va évidemment nous expliquer comment.
La fameuse enquête. Quartier chic de Marseille, un petit enfant découvre dans un parc près de chez lui le cadavre d'un homme. Une personne âgée dont les treize coups de couteau reçus lui ont ôté la vie; en tout cas quelques-uns d'entre eux. L'enquête préliminaire démontrera que le vieil homme était riche, très riche. le secteur immobilier semble être la source de revenus, mais uniquement à la surface. A la base, difficile de dire d'où provient tout cet argent. Même son propre fils qui a repris les affaires semble ne pas être au courant de l'origine de la fortune familiale. Comment s'est enrichi ce vieil homme à l'époque? Voici une question qui ne sera pas de trop pour avancer dans cette enquête dirigée par notre juge d'instruction, secondé par un flic de la criminelle, Juston, qui bosse serré avec le juge.
2001. Genève. Charlotte, une ado au caractère bien trempé, est intégrée dans une pension pour jeunes filles. La directrice a accepté à contrecoeur de la prendre en charge car elle semble avoir une sorte de dette envers le père de la jeune fille. Charlotte, quelque peu perturbée, paraîtrait conserver un lourd secret qui la ronge.
Nous sommes en Suisse, c'était du coup pour moi très agréable de me balader en compagnie des personnages dans une région que je connais bien. D'autant plus que l'auteur s'en sort plutôt bien pour nous décrire ces endroits magnifiques!
1940. Marseille. le coût de la vie est à son apogée, beaucoup de gens triment pour vivre, même survivre. Marseille vit une période noire, l'occupation se fait déjà sentir. Ce n'est pourtant pas le cas de Théodore Da Fonseca, jeune flic motivé qui vit sous l'influence totale d'un père docker, un homme rustre, opportuniste et salement raciste. Pour la nourriture, ce n'est de loin pas un souci, le père a ses contacts un peu partout dans la cité phocéenne, histoire d'obtenir les denrées au plus bas prix, si ce n'est pas carrément gratuitement. Dans cette famille, on ne parle pas trop du passé, mais un peu du présent et surtout du futur. Dans cette famille, on se prépare...
Le père de Théodore, calculateur hors-pair en ce qui concerne les coups tordus et lâches, semble avoir misé sur son fils, conditionné et manipulé, pour établir la suite des événements.
Usant de son influence, le père de Théodore va envoyer son fils vers des cadres de la police et des personnages plutôt influents - pas trop regardant! - qui vont lui expliquer comment se passe les choses et ce qu'ils attendent de lui. Il va rapidement endosser la fonction de "percepteur" auprès d'artisans adeptes du marché noir - époque et situations obliges! -, en échange d'une certaines impunités. Il va largement y prendre goût et ainsi côtoyer des hommes de l'ombre, puissants et influents. Va-t-il aller un peu trop loin? Certainement.
Il s'en rendra compte le jour où il se sentira obligé de sauver une jeune fille juive d'une rafle dont il faisait partie.
Encore faut-il que cela soit pour une bonne cause. Mais cet homme qui est assez difficile à cerner va s'emparer de cette jeune fille, voir se l'accaparer. L'interaction entre ces deux personnages sera troublante, trouble, hésitante et très opaque. Nous sommes face à un personnage, Théodore, qui restera assez étrange et incompréhensible pour nous.
L'ambiance de cette ville de Marseille occupée est lourde et pesante. Nous sommes confrontés à une police totalement divisée; entre les profiteurs, les ordures qui se rangent du côté des collabos et qui "bouffent" du juif, et ceux qui tentent à tout prix de rester justes et intègres. Problème, la loi, on ne sait plus vraiment ce qu'elle vaut en cette période d'occupation allemande.
L'auteur est très habile dans son écriture pour nous faire découvrir les deux camps en nous plaçant face à ces personnages perdus, terrorisés, prêts à tout, ou encore diaboliques, sans scrupules et avides de pouvoir et de biens.
André Fortin est évidemment à l'aise pour nous développer une enquête criminelle et ainsi faire évoluer ce magistrat. Nous remarquons que pas mal de détails sont certainement issus de son vécu professionnel. le juge du roman est-il à son image? Je ne le sais pas, mais je pourrais imaginer que oui sur bien des aspects.
L'enquête qui nous est relatée est basée principalement sur des contacts, respectivement des auditions. le juge fait parler pour avancer, en plaçant quelques pièges verbaux subtiles, allant parfois un peu un bluff, au feeling, mais toujours en sachant où il veut aller et jusqu'où il veut emmener son interlocuteur. Ce juge est patient, bienveillant, juste et profondément humain.
Le dénouement de cette affaire sera quelque peu troublant pour notre magistrat. Qu'est-ce qui est important finalement au terme d'une enquête criminelle?
Le but d'un juge? Découvrir la vérité, pour les victimes et ses proches, et condamner les responsables. Ce récit nous donne un bel exemple d'une justice qui a ses limites, d'une justice qui doit savoir faire la part des choses, d'une justice qui, si elle serait appliquée à la lettre, ne rendrait pas forcément une BELLE justice.
Et oui, la justice des hommes a ses limites et la vérité n'est pas toujours une fin en soi. Ce récit en sera la preuve.
Bonne lecture.
Lien : http://passion-romans.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
collectifpolar
  03 septembre 2021
J'ai découvert l'écriture d'André Fortin il y a déjà plus de 15 ans chez un éditeur qui malheureusement à disparu l'Ecailler du Sud. Dieu que les années passent. Et puis c'est chez Jigal qu'il s'est révélé et là j'ai rencontré le juge Galtier.
Mais alors que nous raconte ce « Restez dans l'ombre» :
Pour faire bref , le juge Galtier, est un magistrat intègre et opiniâtre dans sa recherche de la vérité. A Marseille il doit résoudre un crime ayant eu lieu dans un quartier chic de la ville. Mais voilà cette enquête va voir le juge Galtier confronté à une affaire vieille de cinquante ans. Une affaire qui le ramène dans les années noires de la seconde guerre mondiale. Et notre magistrat va se retrouver face à un terrible dilemme. Comment fait-on pout juger L Histoire avec un grand H.
Heureusement notre auteur connaît bien son affaire, puisqu'il fut juge d'instruction avant de se mettre au polar. Il sait aussi peaufiner ses scénarios et tricote ses histoire en les nourrissant nourris d'un vécu riche et de rencontres hautes en couleur car il est vrai que certaines des affaires qu'il a traitées ont largement défrayé les chroniques judiciaires. Et chez Fortin la fiction rejoint souvent la réalité. Mais le point fort de notre auteur c'est ça touche personnelle, une écriture sensible, des mots justes qui vont droit au but. Il nous propose ici un roman passionnant et foisonnant où il aborde une nouvelle fois un thème qui lui est cher, l'indépendance de la Justice. Il nous offre une vibrante plaidoirie et « Restez dans l'ombre » mêle habilement enquête à suspense, authentiques faits divers, roman noir et drame psychologique. C'est je vous le disais un véritable plaidoyer contre l'injustice faites aux hommes de loi donc le rôle est simplement de remettre en ordre les choses envers et contre tous dans une société où tout va de travers. Et comme à chaque fois chez André Fortin c'est très intelligemment mené et construit.
Que dire de plus à part peut-être lisez André Fortin

Lien : https://collectifpolar.com
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ChristelleMercier
  27 septembre 2012
Il est intéressant dans ce livre et peu commun qu'un juge d'instruction narre une affaire au lieu de l'habituel enquêteur. Noble métier que l'on découvre.
Un livre qui casse ces habitudes, qui ne se calque pas sur les romans policiers qui parlent de politique, de drogue, de crimes sanglants.
Le récit commence par le meurtre d'un octogénaire poignardé, non lardé d'une douzaine de coups de couteau.
Qui est-il ?
Est-ce un crime crapuleux ?
Une vengeance ?
On apprendra son identité quelques chapitres plus loin lorsqu'une femme rapporte le porte-feuille de celui-ci et permet l'avancement de l'enquête.
En parallèle se dresse le portrait d'un certain Théodore Da Fonseca, récit de sa vie dans les années 1940, à ses manies louches et douteuses. Un flic véreux qui suit les traces de son père tout aussi mafieux et corrompu.
Il y a Charlotte, jeune fille envoyée par son père dans une pension en Suisse, adolescente mystérieuse qui cache bien des secrets, fugueuse et fragile. Rejetée par sa famille comme si elle portait la peste.
En enquêtant sur la mort du vieillard, les maillons de la chaîne s'emboîtent. le mort qui portait pour nom Théodore Fontsec alias Da Fonseca n'est plus un inconnu, mais un homme au passé sombre.
Grâce à son ami Juston, un policier, le juge Galtier retrouve la trace de Charlotte,
Les récits s'entrecroisent...
Le passé et le présent se mélangent...
Ce livre est une invitation à découvrir chaque personnage né à une époque différente avec leur lot de tranches de vie, de joie, de peine et pourtant si uni à la fois.
Une découverte du milieu judiciaire aux yeux d'un juge qui aime son métier avec ses doutes, ses incertitudes.
Une écriture sobre, plaisante qu'André Fortin nous livre dans Restez dans l'ombre.
Un auteur que j'ai pris plaisir à découvrir.
Une littérature différente, mais tout aussi captivante.
Lien : http://lesromansdechris.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Videos de André Fortin (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Fortin
http://polar.jigal.com/index.php?page=liens&p=90
« UN ROMAN NOIR CAPTIVANT QUI CONFIRME TOUT L?INTÉRÊT DE L'?UVRE D?ANDRÉ FORTIN » Claude Mesplède
Ce matin-là, ça devait être un paisible départ en vacances, avec femme et enfants, vers le soleil de la Grèce. Mais quand le Juge ouvre le dossier de ce gamin retrouvé noyé dans les calanques, il a la terrible intuition que cela ne va pas être simple. 40 ans plus tôt à Athènes, à l'aube du 21 avril 1967, Marina et Apostolos, jeunes étudiants révoltés, s'aiment fougueusement alors que les chars investissent la ville et la junte, le pouvoir ! L'engrenage des années a fait son ?uvre, les bourreaux sont morts, les illusions perdues, mais pour le Juge le doute subsiste encore?
En 1967, les colonels prennent le pouvoir à Athènes. En 2009, le Juge Galtier prépare nonchalamment ses vacances en Grèce? D?un côté, la dictature et son cortège d?infamies, de l?autre un tragique fait divers : André FORTIN va tricoter ici deux histoires en parallèle, deux histoires apparemment sans rapport, enfin, jusqu?à preuve du contraire? Juge d?instruction, juge pour enfants, vice-président du tribunal de Marseille, André FORTIN a non seulement une imagination fertile, mais également une très fine connaissance du microcosme politico-judiciairo-policier. Il en connaît les méandres, les ombres et les recoins, il y a constaté les alliances contre-nature, les luttes d'influence, il y a croisé les hommes qui organisent ou subissent collusions et corruptions? Son parcours professionnel lui a permis de les voir à l??uvre et parfois même de mettre un terme à leurs affaires? Il lui a également permis de s?interroger sur la place de la justice dans une démocratie comme la nôtre ! Juger un homme ou juger L Histoire, c'est le terrible dilemme qu'il aborde ici avec justesse et sensibilité, à travers cette tragique histoire d'amour écrasée sous les bottes de l'Histoire. Un roman bouleversant.
+ Lire la suite
autres livres classés : spoliationsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2339 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre