AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Korsakov (21)

Lolokili
Lolokili   11 septembre 2011
Le petit aime beaucoup écouter les grandes personnes. C'est ainsi que sa vie est un malentendu. L'autre jour, Lina parlait à un inconnu devant le bâtiment Z : "Mon fils est un enfant d'août", expliquait-elle. Le petit a saisi "un enfant doux", mais l'homme a repris Lina en prononçant le "t" final de ceux qui ont l'accent du Sud-Ouest. Il a dit août avec le "t" cogné contre les dents et le petit s'est métamorphosé en "enfant doute". D'un seul coup, la douceur de sa naissance a disparu et c'est ainsi qu'il s'est enfoncé dans le malentendu qui va bien avec les secrets.
Commenter  J’apprécie          440
carre
carre   23 janvier 2013
Dès que j'ai su lire, j'ai compris que les mots ne veulent pas dire ce qu'ils disent .
Commenter  J’apprécie          400
Lolokili
Lolokili   13 septembre 2011
De la cité du Grand-Parc à la rue Cornac, le petit vient sur son vélo. La vieille dit souvent devant lui qu'il est un enfant débrouillard. Comme il a de l'imagination après tout ce temps passé dans le grenier de la rue Félix-Faure à accrocher ses rêves au fil des araignées, il a compris qu'il était un enfant "des brouillards". Cette idée l'enchante. Il pense que c'est plus facile pour se cacher.
Commenter  J’apprécie          370
carre
carre   22 janvier 2013
La place pour les enfants ne manque pas, dans le malheur des grands.
Commenter  J’apprécie          340
tamara29
tamara29   29 juillet 2018
Nous sommes amis car nous partageons des silences.
Commenter  J’apprécie          270
tamara29
tamara29   07 octobre 2018
L’oubli c’est de la peine perdue.
Commenter  J’apprécie          200
tamara29
tamara29   20 mai 2018
Comme je devais faire place nette pour ces arrivages de souvenirs tout neufs, j’ai voulu jeter mes tristesses d’enfant qui encombraient ma mémoire, sans imaginer qu’elles me tenaient pour la vie.
Commenter  J’apprécie          190
carre
carre   20 janvier 2013
Un trou de mémoire, c'est une folle envie de tomber.
Commenter  J’apprécie          180
mariech
mariech   22 janvier 2017
L'enfant a compris que les grands pleurent longtemps après la fin de ce qu'ils ont aimé .
Commenter  J’apprécie          130
mamansand72
mamansand72   30 juin 2015
A partir d’aujourd’hui, je suis obligé d’écrire tout ce que je dis pour ne pas oublier trop vite. Chaque mot prononcé dévore le précédent, l’efface, le vide de son sens, au point que je ne sais plus où a commencé ma phrase. Je n’ai dans ma tâte que tumulte et chaos, et pire quelquefois, le silence. Je vis de mes propres blessures comme l’oiseau vole de ses propres ailes, inconscient de vivre, peut-être plus tout à fait vivant, absent de moi, en voyage, en vacances de mes souvenirs, retiré du présent et fuyant du passé ce qui brûle.
Korsakov progresse. Son triomphe n’est plus qu’une affaire de jours ou d’heures, quelle différence quand le temps n’est plus borné par l’espoir de retrouvailles.
Commenter  J’apprécie          30




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    L'Afrique dans la littérature

    Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

    Le Congo
    Le Mozambique
    Le Kenya
    La Mauritanie

    10 questions
    265 lecteurs ont répondu
    Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre