AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702446507
Éditeur : Le Masque (01/02/2017)

Note moyenne : 3.75/5 (sur 12 notes)
Résumé :
1498, le roi Charles VIII meurt à Amboise. Sa tête aurait violemment heurté un linteau de pierre et il aurait succombé à ses blessures. Tous pensent qu'il s'agit d'un accident. Tous, sauf un quasi-inconnu qui vient de se distinguer à la bataille de Fornoue, lors de la première campagne d'Italie.
Le seigneur de Bayard malgré sa jeunesse, ne manque pas d'audace. Bien que nul ne semble avoir pu approcher le roi, il est convaincu que celui-ci a été assassiné. Épr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
miloupio
  23 avril 2018
Eric Fouassier est docteur en droit, en pharmacie et est également professeur d'université. Ainsi, le roman devait avoir de solides bases scientifiques. de ce côté-là je n'ai pas été déçue. le roman est construit sur une rigueur certaine. Ainsi, l'auteur à fait en sorte qu'il n'y ait pas d'anachronismes. de même, le niveau de langue, ou encore le vocabulaire utilisé sont comparables à ce que l'on trouvait à l'époque. Bien sûr, vous ne lirez pas de l'ancien français, mais le roman à un goût d'authenticité.
J'ai trouvé amusant le fait que Bayard soit le personnage principal d'un roman, surtout quand on connaît sa fin…Le personnage décrit dans le récit est en tout point conforme à ce que l'on nomme au Moyen-Âge l'amour courtois. le chevalier est un personnage au grand coeur, défendant la veuve et l'orphelin. Toujours droit, y compris envers l'être aimé. L'expression « sans peur et sans reproche » lui convient donc parfaitement. Et pourtant. Qu'est-ce qu'il a pu m'énerver. J'avais parfois envie de lui secouer les puces quand son enquête était au point mort. Il m'a fait penser à un chiot égaré dès qu'Héloïse n'était plus dans les parages. Dit comme cela, on a l'impression que c'est un personnage un peu niait, que je n'ai pas vraiment apprécié. Mais je n'irai pas jusque-là. C'est simplement qu'à certains moments, il était le reflet d'un récit qui; selon moi, peinait à trouver son rythme. Néanmoins, il est toujours facile de critiquer quand on lit et que l'on écrit pas…
Contrairement à ce que le titre laisse penser, ce n'est pas vraiment Bayard qui est au centre du roman mais plutôt le couple d'enquêteur qu'il forme avec Héloïse. La manière dont a été traité ce personnage m'a parfois dérangée. Certes, elle est décrite comme une femme intelligente. Elle a un rôle essentiel dans l'avancée de l'intrigue, mais son personnage est souvent ramené à son physique avantageux. Je pense notamment à une scène de torture où avant de décrire son courage, l'auteur décrit la courbe de ses seins. Ainsi, la femme est avant tout un corps et non une personne. Je ne sais pas si l'auteur l'a présenté ainsi de manière consciente ou non. Cependant, ce fait m'a dérangé à plusieurs reprises lors de ma lecture. Mais Héloïse n'est pas un personnage secondaire sans intérêt. Elle fait même l'objet d'un roman. Quant aux autres personnages, ils ne sont que peu décrits. Il est moins essentiel à mon avis de vous en parler.Cela ne veut pas dire que certains ne sont pas marquant, mais il faut bien qu'il vous reste des découvertes...
Pour ce qui est de l'intrigue, elle est bien ficelée. A certains moments, le lecteur est dans l'action. cela m'a parfois fait penser au Trois mousquetaires d'Alexandre Dumas. A d'autres, on suit l'évolution des deux personnages principaux. Toutefois l'enquête n'est pas mise de côté. Au contraire, c'est elle qui guide nos personnages. On se plaît à émettre des hypothèses sur le mystérieux commanditaire de l'assassinat du roi de France. Mais honnêtement, je ne l'ai pas vu venir, même si à un certain moment, le personnage a fait parti de mes suspects potentiels.... Eric Foissier parvient à nous faire toucher du doigts les différents enjeux et acteurs d'une succession royale. On imagine alors sans peine comment cela à pu se dérouler pour d'autres souverains.
Plus haut, j'évoquais la précision du roman. A la fin du livre, l'auteur donne ses sources bibliographiques mais aussi des précisions sur certains évènements historiques. En effet, tout roman historique est basé sur des faits. Cependant, l'auteur est obligé parfois de les arranger. Pour que cela corresponde à son récit ou parce qu'il y a des trous dans L Histoire. Eric Fouassier en bon scientifique, explique au lecteur divers évènements, ce qu'il en a fait et pourquoi. de plus, son expérience sert le récit puisqu'il est question de poison ou encore d'apothicaire. N'oublions pas que c'est la formation de base de l'auteur. Ainsi, ce roman permet d'apprendre tout en se faisant plaisir.
Lien : https://wp.me/p4Llzr-Da
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
croc1706
  06 mars 2017
Tout d'abord , merci aux éditions du Masque pour leur confiance. Après voir adoré "Le piège de verre" , Bayard ou le crime d'Amboise, revient sur la rencontre entre les deux personnages de l'auteur, Bayard et Héloïse Sanglar.
Lui chevalier brillant par son esprit , son analyse et ses joutes, elle , jeune fille érudite, mais atteinte d'un handicap, à l'esprit très affuté. de la rencontre entre ses deux êtres, nait un duo dont la finesse , le sens de l'observation et la bravoure, leur permettent de résoudre des meurtres à la cour du roi de France , et ici ce n'est autre que le roi qui est assassiné. Mais c'est la naissance également d'un amour sincère qui donne espoir, et fascine.
Car au-delà du polar, "Bayard ou le crime d'Amboise" relate au fil des pages la société du 15 ème siècle, se basant sur un fait réel , dont l'auteur propose ici une résolution. On plonge littéralement dans cette époque fascinante. Très précis historiquement, malgré les libertés nécessaires à l'histoire, et bien écrit, Eric Fouassier , nous entraîne dans les arcanes de la cour , dirigée par les mensonges, la trahison, la torture...
Prise au jeu de l'auteur , je suis littéralement tombée amoureuse des personnages, de leur histoire, et j'ai tourné les pages à toute vitesse, me précipitant au même rythme effrené que celui de l'intrigue vers la fin. Mais une fois la page tournée, je ne peux qu'attendre avec une grande impatience , la suite de leurs aventures , alors au travail Mr Fouassier !
Lien : http://livresforfun.overblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
RocketBabyDolls
  14 août 2019
Un roman historique agréable à lire, fluide et sans grande complexité, ni grande originalité non plus mais il remplit sa mission, le tout sous une trame historique intéressante.
Commenter  J’apprécie          00
1001histoires
  01 février 2018
Après une campagne militaire peu glorieuse en Italie, le roi Charles VIII a rejoint Amboise et son château favori. En ce mois d'avril 1498, il organise un grand tournoi de paume durant lequel va s'illustrer le jeune chevalier Pierre Terrail seigneur du petit fief de Bayard, près de Grenoble. La jeune et belle Héloïse n'a d'yeux que pour ce chevalier. Elle est la fille de maître Sanglar, apothicaire réputé. Elle est elle-même instruite, aussi savante que son père.
Le roi Charles VIII, fils de Louis XI, non préparé à régner est l'époux d'Anne de Bretagne. Il va connaître une fin tragique en se fracassant le crane en heurtant le linteau d'une porte basse. le décès n'est pas ébruité, le roi n'a pas d'héritier mâle, les négociations s'annoncent âpres pour sa succession. Mais Bayard doute, il a la conviction que Charles VIII a été assassiné ! Il n'a que peu de temps pour enquêter et élucider le crime d'Amboise. Il bénéficie toutefois de la confiance du premier chambellan Philippe de Commynes et de la Reine.
La mort brutale de Charles VIII telle qu'elle est relatée par Eric Fouassier est une vérité historique. A-t-il été assassiné ? Il fallait bien un chevalier sans peur et sans reproche pour mener une enquête aussi délicate. Bayard se révèle perspicace et fait preuve d'un sens de l'observation et de la déduction aigüe, il en faut pour résoudre un meurtre en chambre close ! Bien évidemment il est aussi d'une redoutable efficacité l'épée et la dague à la main. Mais il aura bien besoin de l'aide qu'il sera tout heureux de trouver auprès d'Héloïse qui mettra avec plaisir à sa disposition ses connaissances précieuses car à cette époque le poison est l'arme favorite des assassins.
De l'action, une véritable enquête avec des rebondissements et des surprises déterminantes ( par exemple lors des investigations de Bayard sur ce qui va devenir une scène de crime ) et un contexte historique habilement exploité et propice à des conspirations, à des alliances secrètes et à des trahisons, je ne me suis pas ennuyé une minute et j'ai pris beaucoup de plaisir à découvrir un texte enrichi de mots de l'époque, le glossaire à la fin du livre est très utile pour bien les apprécier.
Heloïse et Bayard n'ont pas fini de me ravir :

Lien : http://mille-et-une-feuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
jeannedesaubry
  04 février 2012
On ne croisera pas Jack Lang dans les couloirs de cet Amboise-là ! A l'époque choisie par l'auteur, les plâtres n'y étaient pas secs. Polar historique donc, campé au tout début De La Renaissance, dans une France à peine sortie du Moyen Age.
Enquêteur original.
Le parti pris d'Éric Fouassier a été de s'emparer d'un personnage célèbre, connu de tous les enfants français de 7 à 77 ans : Bayard, « chevalier sans peur et sans reproche ». le héros mythique est là, saisi au lendemain de la bataille de Fornoue, après qu'à lui seul il ait évité le déshonneur de la capture au roi de France. Hélas, il n'a pu lui éviter l'humiliation de la défaite qui a mis un terme à cette désastreuse campagne d'Italie.
L'enquête à laquelle Éric Fouassier nous convie est surprenante puisque, par contraste avec cette vérité historique avec un grand « H », il n'hésite pas à détourner le cours d'événements bien connus. Charles VIII, on le sait, est mort jeune d'une blessure à la tête. On sait aussi qu'il se l'est infligé seul en courant trop vite dans les escaliers de son château. du moins est-ce ce qu'on apprend dans les livres. La thèse de Bayard, protégé du roi de France, est la suivante. Son bon souverain ne peut être mort des suites d'une rencontre malheureuse de son royal chef avec le linteau d'une porte trop basse, heurté avec trop d'élan. Non, Charles VIII aurait été assassiné dans un complot subtil, par un autre personnage extrêmement connu…mais chut, je ne révèlerai pas qui, ici, est désigné comme coupable.
la suite sur mon blog
Lien : http://jeanne.desaubry.over-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 octobre 2017
Celui que nous nous apprêtons à retrouver dispose de nous à son bon plaisir. Si vous tenez à la vie, vous prendrez garde à ne point le contrarier. D’ailleurs, ainsi que je vous l’ai déjà recommandé, je vous incite à ne parler que si l’on vous interroge directement. Laissez-moi présenter la chose et montrez-vous le plus discret possible. N’oubliez pas qu’en cette affaire votre fortune ainsi que votre salut ne dépendent que de mon intercession. À la moindre imprudence, nos deux vies se trouveraient en grand péril.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 octobre 2017
Son front haut et l’acuité de son regard dénotaient une intelligence aiguë, la finesse de ses lèvres et l’impassibilité de son visage, un goût prononcé pour la dissimulation. C’était là un homme tout de malice et de calcul. Prompt à déchiffrer les âmes et à profiter des circonstances afin de les plier à ses tortueux desseins. Rien d’étonnant donc à ce qu’il fût le premier des deux visiteurs à s’arracher à l’étrange emprise du lieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 octobre 2017
De cette aventure si peu glorieuse, Charles VIII avait ramené en pays de Loire la nostalgie de ciels toujours bleus, le goût des jardins odorants et des palais alanguis sous le soleil. Depuis sa naissance, il avait toujours vécu à Amboise. À son retour, il avait voulu donner à sa ville et surtout à son château toute la splendeur qui convenait à un royal séjour
Commenter  J’apprécie          10
GrouchoGroucho   16 juin 2019
- Qu'avez-vous dit déjà, à l'instant ?
Comme l'autre ouvrait la bouche pour répondre, il posa un index devant sa propre gueule grimaçante, lui intimant le silence.
- Ah oui, j'y suis ! reprit-il sur le même ton doucereux. Que votre vie m'appartenait... eh bien soit ! Je consens à la prendre !
Et tout en prononçant ces dernières paroles, il plongea dans le cœur du malheureux jeune homme une longue et fine dague qu'il dissimulait en un pli de sa casaque d'argent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
GrouchoGroucho   16 juin 2019
- Il fut un temps, déclara-t-il d'une voix glaciale, où les comtes de Dunois comptaient parmi les plus fidèles soutiens du royaume. Mais toute chose en ce monde est changeante. C'est une réalité qu'il nous faut hélas, admettre.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Éric Fouassier (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Éric Fouassier
Les 15 et 16 juin 2019 auront lieu la 11ème édition du salon international du livre de poche Place des Marronniers à Saint-Maur-des-Fossés organisée par la librairie La Griffe Noire et la ville. Le libraire Jean-Edgar Casel vous présente quelques informations de l'édition 2019...
La disparue de Saint-Maur (T.3) de Jean-Christophe Portes aux éditions City éditions https://www.lagriffenoire.com/1002685...
La nuit du mal: La saga du Soleil noir, tome 2 de Eric Giacometti et Jacques Ravenne aux éditions JC Lattès
Par deux fois tu mourras de Éric Fouassier aux éditions JC Lattès https://www.lagriffenoire.com/142614-...
Les premières enquêtes de Victor Legris de Claude Izner aux éditions 10-18 https://www.lagriffenoire.com/98447-d...
Le sang des Highlands de Gilles Bornais aux éditions City https://www.lagriffenoire.com/144472-...
Le Diable de Glasgow de Gilles Bornais aux éditions du Masque https://www.lagriffenoire.com/15490-d...
Animal de Sandrine Collette aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/143821-...
Une bonne intention de Solène Bakowski aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/1000178...
Un sac de Solène Bakowski aux éditions Bragelonne https://www.lagriffenoire.com/67768-d...
Cataractes de Sonja Delzongle aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/148159-...
ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoi... (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : policier historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre