AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782876600058
23 pages
Éditeur : Adam Biro (01/11/1987)
3.67/5   3 notes
Résumé :
Une recherche iconographique sans précédent et une étude brillante et sérieuse sur la représentation du chat dans la peinture occidentale du XVe siècle à nos jours.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Mimimelie
  06 mars 2014
Encore un très chouette livre sur les chats dans l'art.
Celui-ci, « le chat et la palette » est co-réalisé par Ellisabeth-Foucart-Walter, conservateur en chef au département des Peintures du musée du Louvre et le non moins très érudit Pierre Rosenberg, Président Directeur du Louvre de 1994 à 2001, conservateur du département des peintures de 87 à 94, et s'est donné comme objectif de présenter « les chats dans l'art » tout comme le livre qui porte ce titre, de Stefano Zuffi, que je viens de terminer ; cependant si inévitablement quelques tableaux présentés leurs sont communs, ces deux livres diffèrent sur plusieurs points.
Tout d'abord, « le chat et la palette » ne s'intéresse qu'à la période qui va du XVe au XXe siècle, et s'est donné pour vocation de présenter les plus beaux chats peints depuis deux siècles en Occident, et de chercher à comprendre les raisons de leur présence dans les oeuvres ; celui de Zuffi présente davantage une histoire du chat époque après époque, depuis l'Antiquité, Egypte et monde gréco-romain où il compte beaucoup dans l'histoire de ces pays.
Donc la démarche est quelque peu différente et ces deux livres ne font pas double-emploi, au contraire.
Après un important exposé illustré, de E.F-W, sur d'une part le chat dans la peinture religieuse, et d'autre part dans la peinture profane, sont présentées sur une deux pages, les oeuvres choisies ; les auteurs les commentent et tentent, tour à tour, d'apporter leur éclairage quant à la signification de la présence du chat : que signifie la présence de ce chat dans l'Olympia de Manet, cet autre dans l'atelier de Courbet…? C'est fort intéressant, d'autant plus que certaines oeuvres peu connues sont issues de collections privées qui ont rarement l'occasion d'être présentées.
J'ai beaucoup apprécié et beaucoup appris, avec ce livre fort intéressant et captivant, mais j'aimerais toutefois noter deux petites choses qui m'ont posé questions.
On y lit dans l'avertissement que le parti prix des auteurs avait été de choisir les plus beaux chats de l'histoire de la peinture, or il ne m'est pas apparu que ce soit le cas pour de nombreuses oeuvre où le félin n'apparaît que de manière insignifiante ou à la dérobée et pas toujours dans ses plus beaux atours…
D'autre part, on lit aussi dans l'avertissement, que « chose curieuse, à notre connaissance les peintres n'ont jamais représenté un chat mort ».
Or il existe un tableau de Géricault, intitulé du reste sans détour, « le chat mort », superbe tableau d'ailleurs, et qui plus est se trouverait au Louvre… bizarre bizarre… (celui-ci figure du reste dans le livre de Zuffi).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Unhomosapiens
  21 octobre 2018
Souvenir lointain, où avec mon ex-épouse, nous partagions une passion commune pour l'art et les chats. Nous nous amusions à repérer dans l'oeuvre intégrale la place du chat, souvent insignifiante, dans un coin du tableau. La page en regard offrant un agrandissement de l'animal, plus conforme à notre désir.
Combien de fois, avons nous essayé de deviner de quel peintre, de quel oeuvre, de quelle époque, il s'agissait, avant de découvrir l'animal.
Un livre que nous avons feuilleté je ne sais combien de fois, pour notre plus grand plaisir.
Un livre pour s'amuser ! Avec de très belles reproductions. Je ne me souviens plus des textes, hélas.
Commenter  J’apprécie          240


autres livres classés : peintureVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Elisabeth Foucart-Walter (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
828 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre