AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B004SPDCU8
Éditeur : Nathan (30/11/-1)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Imaginez... Imaginez que vous vous appelez Aigle-Noir ou Nuage-Argenté. Vêtu de votre costume de cuir à franges orné de perles brillantes, vous êtes assis à l'ombre de votre wigwam ou de votre teepee, et vous écoutez le diseur d'histoires. Il conte des légendes qui lui ont été transmises de bouche en bouche, depuis les générations les plus reculées : la légende de Pascagoula, ou celle de l'Oiseau-Tonnerre, ou celle de Coyote et du soleil, et bien d'autres. Toutes so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Fifrildi
  12 mai 2016
L'année de mes 16 ans mon père a brûlé tous mes bouquins au fond du jardin dans un grand tonneau de fer rouillé. Comme dirait Monsieur Latouche : "Mutilation".
Quand je vais à la bouquinerie je cherche toujours après "mes" livres et de temps en temps j'en retrouve un. Celui-ci fait partie des "retrouvés" et bien sûr je l'achète pour reconstituer petit à petit ma bibliothèque de jeunesse.
Commenter  J’apprécie          130
DD78
  06 août 2014
J'adorais cette collection de "Contes et légendes de ...": il y en avait de partout, et constituait à mes yeux une source inépuisable de plaisirs de lecture. Ce "contes et légendes des indiens peaux-rouges" n'échappe pas à la règle, même si je dois bien avouer que plus de 30 ans après l'avoir lu, je n'en ai que peu de souvenirs... !
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   30 août 2015
La surprise et désappointement de l'aveugle furent grands lorsque, arrivé au bout de la corde, il constata qu'il n'y avait pas d'eau et sentit la broussaille sous ses pieds au lieu du sable humide. Effrayé, il revint en hâte auprès de son compagnon.
- Nous sommes perdus, dit-il. Le lac est desséché. Il n'y a plus une goutte d'eau, et la broussaille à poussé pendant la nuit à l'endroit même où le pieu était planté.
Surpris et justement inquiet, son camarade décida de se rendre compte par lui-même à l'horrible situation où ils semblaient se trouver. Il pris le récipient et se dirigea à son tour vers le lac
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
OtmaOtma   21 décembre 2016
C'était au commencement du monde. Les bons et les mauvais esprits se partageaient la terre ; nous devons croire que les bons esprits furent les plus forts puisque malgré eux, la terre est restée et restera belle.
Commenter  J’apprécie          30
OtmaOtma   21 décembre 2016
Il tenait ses légendes de son père qui, lui même, les tenait du sien. Ses paroles étaient celles d'un sage. Elles expliquaient le ciel, la terre, les hommes, les animaux et les plantes. Elle avaient passé de bouche en bouche depuis les générations les plus reculées. Elles apprenaient aux hommes la valeur du travail, de la bravoure, de la bonté ; le respect de la parole donnée et la reconnaissance qu"ils devaient au Grand Esprit qui les avaient crées, qui les faisait vivre et qu'ils désignaient sous le nom de "Grand-Manitou" pour le distinguer d'autres esprits, plus ou moins inconnus des hommes, et qu'on appelait simplement "Manitous".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
OtmaOtma   21 décembre 2016
C'est parce qu'il connaissait ses devoirs qu'un Indien ne tuait que les animaux nécessaires à sa subsistance et ne cueillait jamais ni tous les fruits d'un arbre, ni toutes les baies d'un buisson : il en laissait toujours un peu pour les oiseaux et les insectes, qui avaient le même droit de vivre que les hommes.
Commenter  J’apprécie          10
OtmaOtma   21 décembre 2016
Il y a bien longtemps, et beaucoup de lunes ont brillé depuis l'époque dont je vous parle, l'Amérique n'était habité que par des Indiens. Après que Christophe Colomb eut découvert ce continent, les hommes de race blanche, les "Visages Pâles", y allèrent à leur tour. Peu à peu ils prirent possession de cette terre nouvelle ; il en devinrent les maîtres et la race des Peaux-Rouges s'éteignit graduellement. Il n'en reste guère que quelques tribus dispersées qui évoquent encore le souvenir des tribus d'autrefois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : contes et legendesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les indiens d'Amérique du Nord

Publié pour la première fois en 1970 aux États-Unis, ce livre de Dee Brown retrace les étapes de la Conquête de l'Ouest et les massacres des indiens entre 1860 et 1890 :

Enterre mon corps Wounded Knee
Enterre mon cœur à Wounded Knee
Enterre mon âme à Wounded Knee
Enterre mon esprit à Wounded Knee
Enterre mon scalp à Wounded Knee

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thèmes : conquete de l'ouest , far-west , western , ute , navajos , Nez Percé (Indiens) , comanche , Apache (Indiens) , Cheyennes (Indiens) , Sioux (Indiens) , indiens d'amérique , littérature américaineCréer un quiz sur ce livre