AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,65

sur 39 notes
5
25 avis
4
3 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Critiques filtrées sur 5 étoiles  
Je ne comprends pas que cet Excellent et Addictif roman noir , soit en auto-edition.

Il va falloir vous réveiller un peu ,chers éditeurs.

Après la lecture de son 1er roman " rien à perdre " qui à un peu le défaut d'être ( à mes yeux ) trop teinté de ses lectures ( 3 etoiles) .

J'ai enchaîné directement par celui-ci ,que j'ai dévoré, un roman très abouti et très bien documenté .

Bravo Mr Fournier en espérant lire bientôt votre 3eme roman .

Je vous recommande fortement cette lecture , ceci n'étant que mon ressenti .
Commenter  J’apprécie          276
Bonsoir les babeliophiles petit retour sur ma dernière lecture de 216 pages sur ma liseuse.
Nous suivons trois personnes J.Q un flic qui veut faire tomber Wicks un chef de gang , DeAndre qui n'a qu'un rêve devenir basketteur mais malheureusement il va suivre un autre chemin et enfin Sam un gamin abusé,maltraité moqué et sa porte de sortie l'écriture et la lecture.
Des personnages bien décrits et qui suscitent un fort sentiment d'empathie.
L'auteur nous livre une lecture de haute volée sans temps mort de l'action de l'action et encore de l'action.
Une agréable surprise et je remercie Mad75 car sans lui je n'aurais jamais eu l'occasion de lire ce livre et ça aurait été un vrai gâchis.
Mais comme je dis toujours ceci n'est que personnel.
Commenter  J’apprécie          163
Avec "9339 Elsa Street", David Fournier nous plonge dans un Detroit en lambeaux où rien n'épargne Sam, DeAndre et JQ.
Servi par une plume directe et incisive, les destins de ces trois hommes nous saisissent aux tripes pour ne plus nous lâcher, même une fois la dernière page tournée. Une excellente lecture et un auteur à suivre !
Commenter  J’apprécie          101
Detroit pourrit sur place. Une chappe de plomb écrase les ruelles infestées par les gangs. Impossible de passer outre, quand on grandit dans une ville qui a depuis longtemps rendu sa médaille de fleuron de l'industrie. Impossible d'échapper à sa destinée de dealer, camé, ou chef de bande, selon vos ambitions. Seule alternative, s'inscrire dans le camp opposé, celui de la Loi, et faire régner l'ordre. Mais à Détroit, cette mission revient à attraper tout un écosystème gangrené, et l'enfermer dans un sac épais, en espérant que les plus vertueux des pourris éliminent les autres.


Et puis parfois, la vie s'acharne à faire pousser au travers d'une faille de toute cette noirceur une pousse opiniâtre, une vision optimiste, envers et contre tout, contre tous, que la roue peut tourner dans le bon sens, pourvu que l'on sache s'y prendre. Samuel vous attrape par le coeur et ne vous lâchera à aucun moment de cette histoire. Samuel, cet enfant né du mauvais côté de la chance, au destin engagé dans un mauvais pli, dans une boîte de chocolats où tous les parfums ont le goût du poison. Son journal intime nous livre les clés de cette personnalité simple et généreuse, que le lecteur adopte rapidement comme un petit frère à protéger. A protéger des horreurs déjà vécues, au 9339 Elsa Street, et à celles que DeAndre s'obstine à lui faire eviter dans l'avenir.

DeAndre, encore un personnage qui ne me lâchera plus jamais, je le sais. Ce môme ayant grandit trop vite, probablement pour s'élever au-dessus de toute cette fange. Ce gamin qui en prend un autre sous son aile, parce quil a appris à s'envoler avant le plus petit. Mais ce n'est pas le rôle des enfants, que d'en sauver d'autres. 

JQ, alias Julius Quentin, le flic solitaire de l'histoire, ne dérogera pas à la règle, et crée rapidement un lien filial avec DeAndre. Une association anti-malfaiteurs à haut risques. JQ joue un jeu dangereux en prenant le rôle du marionnettiste, les fils reliés à de la dynamite pure. 


Et en toile de fond, l'écho du ballon de basket qui se propulse du sol ; les crissements des chaussures sur le parquet des salles americaines ; les éclats de voix des spectateurs devant le petit écran et les exploits des grands noms de la NBA en ce debut d'années 1990, à commencer par l'inégalable Michael Jordan ; et le parfum des terrains à ciel ouvert, entre gazoil et plastique abîmé.


Ce roman est terriblement noir, mais pas seulement. Il dépeint avec une réalité stupéfiante, une Amérique entière, engagée dans un instinct de survie parmi la violence. J'avais déja été subjuguée par la force de l'écriture de David Fournier avec Plus rien à perdre, je suis dévastée par 9339 Elsa Street, et cette couverture qui me glace dorénavant. Tous les codes des romans noirs sont maîtrisés avec art, et j'ai retrouvé ce qui me fascine chez RJ Ellory (impossible de ne pas penser aux Anges de New York et à ces flics blasés et combattifs à la fois) et chez Jérémy Bouquin. Les êtres sont obscurs, consistants et à fuire absolument. Je ne peux pour ma part m'en détacher.
Commenter  J’apprécie          92
Le premier roman de David Fournier avait été un véritable coup de coeur, son deuxième bébé, est juste époustouflant, je ne m'attendais pas cela, L'auteur m'a bluffé tant par sa plume que son histoire.

Une histoire sans frivolités, il va à l'essentiel, des chapitres courts ,tous ces ingrédients forment un cocktail explosif. Un univers noir, multiples rebondissements, un rythme et une émotion intenses. J'ai apprécié la façon d'écrire , en alternant les discours des trois personnages principaux, QJ, DeAndre et Sam, des personnes cabossées, ayant de fortes séquelles de leur vie passée. Sam et DeAndre, deux jeunes hommes, ayant vécus des moments très douloureux de leur passé , gardant des séquelles psychologiques, ils veulent s'en sortir, arriveront ils, à trouver un espoir de bonheur, dans cette ville de Detroit. QJ est un personnage énigmatique , mystérieux. Pourquoi DeAndre veut collaborer avec QJ, pour faire tomber le gang de Crips, ce milieu, malsain, où la drogue se vend et se consume à outrance, , un monde de violence, un monde où tuer des hommes prouvent leur grandeur, et le respect, de ces jeunes paumés.

Quel liens unissent Sam et DeAndre? Pourquoi autant de détermination DeAndre? Quel message veut nous faire passer l'auteur?

Ce dernier a travaillé en profondeur la psychologie des personnages, , existentielle , et nous permettant de comprendre leurs états d'esprits, leurs forces et leurs faiblesses.

Nous dégageons une véritable empathie pour DeAndre, qui avec ses façons de grand chef, vient en aide à Sam, qui est faible, maltraité, manipulé, son amitié grandissante avec Deandre va changer sa vie.

Je m'arrête là pour ne pas spoiler l'histoire, je vous laisse la découvrir. Un univers où le basket est important, sujet bien maitrisé , richement documenté.

Une thématique originale est très bien ficelée, un sentiment d'être dans un film ou une série télévisée. Un univers noir, un rythme et une émotions extrêmes, un suspens ,qui monte crescendo ,haletant, engendrant une intrigue palpitante. Les personnages sont hauts en couleurs, chacun jouant un rôle important dans ce récit, essayant de nous aider pour dénouer ce sac de noeuds., de mieux comprendre le pourquoi du comment. La plume de l'auteur est fluide, émouvante, soupoudrée d'un brin de subtilité.

La lecture est profonde, percutante, visuelle, et addictive. Nous sentons , que David Fournier a muri dans sa façon d'écrire et de construire son histoire. L'auteur m'a tenu en haleine du début jusqu'au final, une fin digne de ce roman.

Une description du milieux des gangs , très documentée, tout est présent pour signer un roman remarquable. Un monde où la fiction se mélange avec la réalité. le livre m'a scotché, un uppercut.

Bravo David Fournier, pour cette belle découverte, une vraie pépite, à lire sans modération. A lire de toute urgence, je vous le recommande sincèrement.
Commenter  J’apprécie          81
Bonjour amis lecteurs,
Aujourd'hui je vous propose le nouveau livre de David Fournier « 9339 Elsa Street ». C'est le second livre de l'auteur après « Plus rien à perdre » qui m'avait séduite. J'ai adoré ce roman noir captivant et bouleversant. L'auteur nous emmène à Détroit pour nous plonger dans le milieu de la guerre des gangs. A travers trois personnages principaux, plutôt attachants mais certainement très émouvants, l'auteur nous embarque dans une histoire sombre et tragique jusqu'au final totalement imprévisible. J'ai beaucoup apprécié le travail de recherche sur la ville de Détroit et sur le milieu terrifiant des gangs ainsi que les références cinématographiques. Une histoire qui fait la part belle à l'amitié mais qui aborde aussi des thèmes très douloureux tels que l'inceste. Un roman travaillé, poignant, où la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée. L'écriture de l'auteur est aussi délicate que percutante, incisive et ciselée.
Bravo David pour cet excellent roman !
Commenter  J’apprécie          70
Une histoire coup de point, percutante dans un milieu de violence, une histoire de vengeance et de double jeu.
Et dans ce monde, deux êtres comme deux lueurs dans la noirceur.
L'écriture est impeccable, rapide , presque haletante.
Un roman à lire, vraiment.
Commenter  J’apprécie          32
Un roman noir bourré d'émotions qui prend place dans la ville de Détroit, décor on ne peut plus réaliste que l'auteur choisit de nous faire découvrir en totale immersion.
Les personnages se montrent travaillés à la perfection et nous embarquent avec force et douleur dans un quotidien vraiment pas toujours rose, là où la guerre des gangs fait rage et où on ne peut malheureusement pas compter sur grand monde...
J'ai été chamboulée par la justesse émotionnelle, par la tension dramatique et par le procédé de la mise en abîme géré d'une main de maître, et je me suis même surprise à adorer apprendre sur des thèmes qui ne m'auraient pas attirée au premier abord et qui, pourtant, ont toute leur place dans ce roman brillant (gangs, basket...).
Une intrigue captivante, des combats touchants, des êtres cabossés : il y a tout dans ce livre pour passer un merveilleux moment de lecture mémorable.
La plume gagne en assurance par rapport au premier roman de l'auteur (pourtant déjà très bon !) et nous enchante par sa fluidité, son dynamisme et son lot de dialogues percutants qui rend l'histoire aussi vivante que vibrante.
Impossible d'oublier les protagonistes après ça, j'ai terminé ma lecture la larme au coin des yeux, bouleversée par nos héros.
Un petit bijou de noirceur, dans lequel l'humanité et l'espoir trouvent aussi leur place, à découvrir de toute urgence si vous n'avez pas encore cédé à la tentation.
Merci David pour ce roman marquant, comme nul autre pareil, qui prend au coeur et aux tripes.
Commenter  J’apprécie          20
« À chaque clan, son territoire, le quartier va se transformer en véritable coupe-gorge. J'avais espéré apercevoir mon suspect, mais l'occasion ne s'est pas présentée. Je reviendrai. » (JQ)
« La vie, c'est comme une boîte de chocolats. Personnellement, je suis persuadé qu'on m'a refourgué la boîte la plus pourrie du lot. » (SAM)
« Si tu abandonnes une fois, cela peut devenir une habitude. N'abandonne jamais ! Au final, ce sera moi le meilleur. » (DeAndre)


J'avais déjà lu le 1er roman de cet auteur « Plus rien à perdre » qui était un coup de coeur, avec celui-là David Fournier confirme le talent qu'il a de vous immerger dans le récit même ! Pour cet opus, il utilise une narration à 3 voix, on passe d'un acteur à l'autre pour suivre le déroulement de l'histoire. Chapitres courts, percutants, des personnages attachants, avec des individualités complexes, on tourne les pages jusque très tard dans la nuit, pour connaître la suite… C'est très bien documenté, écrit avec cette plume toujours cinématographique, on ressent parfaitement l'atmosphère de détroit, on perçoit bien les émotions de ces 3 protagonistes. Vous serez touché au plus profond de vous par cette histoire extraordinaire et jusqu'à cette chute angoissante. J'attends avec impatience le 3e roman de cet écrivain !
Commenter  J’apprécie          20
Coucou

Après avoir dévoré « Plus rien à perdre » de David Fournier, j'ai eu envie de continuer à le découvrir avec 9339 Elsa Street.
Et j'ai bien fait, je l'ai dévoré en deux jours.
On commence par trois histoires parallèles. Celle de JQ, membre de la brigade antigang. DeAndré jeune enfant prometteur à qui la vie de fait pas de cadeau. Et Sam pour qui la vie est comme une boite de chocolat, on ne sait jamais sur quoi on va tomber.
Trois histoires, trois destins, dans lesquels on va vite être embarqué pour ne plus rien lâcher.
Les personnages sont hyper attachants, on peut sentir leurs joies, leurs peines, leurs souffrances, l'espoir aussi.
L'espoir d'un monde meilleur dans celle ville de Detroit laissé à l'abandon et envahi par les gangs.
Tout est une question de choix, bons ou mauvais, de moments ratés, de moments passés.
Ça va vite, ça va fort, ça nous percute de plein fouet, et ça touche au plus profond de nous.
Que lire après !! une pause s'impose et je ne peux que vous le conseiller


Résumé :
Detroit 2022
La ville a perdu toute sa superbe et des milliers de maisons sont laissées à l'abandon.
JQ, membre de la brigade antigang, n'a qu'une idée en tête : mettre le chef des Rollin'60 Crips sous les verrous.
DeAndre , star de l'équipe du lycée, rêve de devenir basketteur professionnel et de quitter ce lieu de désolation.
Mais tout ne se déroule pas toujours comme prévu, certaines rencontres peuvent changer le cours d'une vie.
Commenter  J’apprécie          20



Autres livres de David Fournier (1) Voir plus

Lecteurs (90) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2885 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}