AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Spirou et Fantasio tome 26 sur 56

Jean-Claude Fournier (Illustrateur)
EAN : 9782800104621
48 pages
Dupuis (01/04/1986)
3.27/5   78 notes
Résumé :
Des extra-terrestres suivent des cours de mycologie chez le comte de Champignac. Un incident éclate quand certains d'entre eux sont surpris en flagrant délit de vol de cidre.
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
bdelhausse
  13 janvier 2022
J'avoue une total déconnexion avec ce tome des aventures de Spirou et Fantasio (et de Spip qui joue un rôle intéressant, j'y reviendrai). Cinq ans avant René Fallet, dont on murmure qu'il s'est un peu inspiré de l'idée de Fournier, les extra-terrestres débarquent à Champignac. Ils logent évidemment chez le Comte vu qu'ils se forment à la mycologie.
Dit comme cela, c'est engageant, et plutôt comique.
Le résultat est à mon avis assez creux, répétitif et manquant d'originalité. En stage chez le Comte, les Ksoriens se découvrent un faible pour le cidre... pas pour la soupe au chou. Ils battent alors la campagne à la recherche de la dive bouteille et se font voir par les villageois qui hurlent à la sorcellerie. On est en Bretagne en 1975, autant dire au moyen-âge selon Fournier (qui a un gros faible pour la culture bretonne).
Fournier fait jouer au maire de Champignac un rôle prépondérant. Et si quelques phrases alambiquées dont le maire a le secret font mouche, c'est répétitif et lassant à la longue. Fournier met également Spip au centre (généralement, Fournier a toujours montré un faible pour l'écureuil), car il entend en ultra-sons les cris des Ksoriens.
Quasi tout se résume à des poursuites en voiture, des bagarres et des enlèvements (ou des tentatives de). de nouveau, répétitif et sans grand intérêt à la longue. On a des espions russes et l'armée française, mais le tout est assez caricatural. Seul trait intéressant: le trio d'espions russes est clairement composé de personnes de l'entourage de Fournier. On reconnaîtra Walthéry avec certitude. J'ai un doute pour un des deux autres, mais il ressemble à Yvan Delporte (même si celui-ci faisait sa traversée du désert, vu qu'il avait été vidé de Spirou quelques années auparavant)., à moins que ce ne soit le colonel, car il y a aussi une sacrée ressemblance.
Bref, un tome assez passable qui ne contient aucun des thèmes de prédilection de Fournier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
ArthurDebussy
  10 juin 2021
Bon je surnote un peu. Mais j'ai été positivement surpris d'apprécier autant cette BD, dont j'avais gardé un souvenir pour le moins mitigé, pour ne pas dire mauvais.
Fournier met en scène des extraterrestres mignons et amusants, comme avait pu le faire Willy Vandersteen avec l'album de Bob et Bobette Les Rayons Zouin. Ici, nos extraterrestres se découvrent une passion pour le cidre... source de bien des problèmes !
On est clairement dans de la bande dessinée enfantine, avec une bonne dose de poésie et de fantaisie. Les méchants ne sont pas très inquiétants, Fournier se démarque plus ici par son inventivité et par son humour. Comme beaucoup l'ont souligné, le maire en prend pour son grade, dans des séquences très drôles où il nous assomme par son verbiage ampoulé.
Je pensais donc mettre une note beaucoup plus basse avant de relire cet album, mais je l'ai tellement apprécié que je ne me vois pas lui mettre moins. Finalement, Fournier a su s'imposer et compter parmi les meilleurs auteurs de la série. Après tout, Tome et Janry ont eu aussi fait dans la science fiction, avec par exemple L'Horloger de la Comète. Et je dois dire que je préfère l'approche de Fournier, plus poétique. Une BD qui mériterait d'être réévaluée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Skritt
  31 mai 2013
Ce vingt sixième tome des aventures de Spirou et Fantasio confronte les deux partenaires à la venue, plus qu'improbable, d'extra-terrestres chez le Comte.
Le scénario, adapté aux jeunes lecteurs, nous mène dans le village du Comte ,un personnage récurrent de la série. Il accueille des petits hommes venus en soucoupe volante friands de cidre. Rien d'anormal jusque là. En effet, les deux compères n'ont pas l'air plus surpris que ça. Mais sans compter sur des espions étrangers venus dans le seul but d'en kidnapper un pour l'étudier.
L'atout de cette série ne vient pas de Spirou, Fantasio ou de leur écureuil, mais des personnages secondaires. La caricature, légèrement poussée, sans être extrême, nous fait découvrir des caractères comiques. le maire du village, dans ses discours interminables, utilisant un vocabulaire et des tournures longues pour ne pas dire grand chose, le militaire moqueur ou encore les espions à l'accent d'un autre pays, nous prenons plaisir à les rencontrer. Spirou et Fantasio devenant eux-mêmes, pour un moment, les personnages secondaires.
Le dessin est, quant à lui, assez bien travaillé, et bien réalisé, pour l'époque. Il est même plus évolué que les premiers albums et c'est avec plaisir que nous pouvons nous amuser à redécouvrir les héros de notre enfance avec nostalgie et surtout sans ce sentiment de lire une vieille bande dessinée.
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Rivia56Rivia56   03 décembre 2015
- Le maire: Mon colonel, je pose un regard ourlé de confusion sur l'aveuglement qui vous rend sourd à l'odeur de panique qui s'attaque depuis peu à notre population méritante. N'entendez-vous pas dans nos campagnes surgir des atroces branle-bas? Ils viennent jusque dans nos bras écorcher nos us et nos coutumes!
- Le colonel: HAHAHA!
- Le maire: Muets d'émotion, les mots se bousculent dans mon cœur de maire pour piétiner à tour de bras la sourde oreille sur laquelle vous vous asseyez délibérément. Je ne voudrais pas que l'on m'accuse d'avoir une langue trop bien pendue qui du bout des lèvres tirerait la corde sensible, mais la femme Lingot, hein?! dont l'époux Norbert au sujet duquel les indices additionnés prouvent qu'il a été soustrait à son affection; les chaudes larmes qu'elle déverse ne devraient-elles pas jeter un froid sur votre tiédeur coupable?
- Le colonel: Hihihi!
- Le maire: Vous qui croyez que nous sommes les victimes impuissantes d'un sort inéluctable lancé depuis l'univers insondable par des êtres venus d'ailleurs, vous vous conduisez avec une légèreté dont le poids retombera ici-bas sur ce que vous avez de plus haut: le bonheur de vos foyers. Croyez-moi, mes amis, vous broutez les pâturages de l'erreur, tout ça, c'est du vent, mais qui apporte de l'eau à mon moulin; en effet, chaque fois que le sombre voile de l'obscurantisme a mis au jour ses noirs desseins, tout Champignac s'est dressé comme un seul homme, le regard tendu de pied ferme vers le chateau, là-haut, car le nœud de toutes nos angoisses a toujours été le comte, artisan de chimères et sorcier ténébreux. Aussi ai-je demandé un mandat de perquisition qu'un fonctionnaire doit nous apporter de la sous-préfecture. Nous l'attendrons à la grille du château et d'une main sans faiblesse, nous foulerons aux pieds l'anarchie alchimiste. SUS A LA SORCELLERIE!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rivia56Rivia56   03 décembre 2015
- Le maire (à Spirou): ... Sachez bien que je suis sur les dents et n'en démordrai pas; je forcerai votre alchimiste, là, à se mettre à table et à lâcher le morceau.
- Le colonel: Vous semblez avoir une dent contre ce comte, monsieur le maire.
- Spirou: Le maire croit avoir le nez creux, mais il finira par tomber sur un os et devra donner sa langue au chat.
- Le colonel: HAHA!
Commenter  J’apprécie          80
Rivia56Rivia56   03 décembre 2015
Le maire: Et comment! Ce sont des oiseaux de mauvais augure, gendarme, qui nagent dans les eaux troubles des frondaisons du château, là-haut, chaque fois que la sombre odeur du malheur résonne aux oreilles des Champignaciens.
Commenter  J’apprécie          10
bdelhaussebdelhausse   13 janvier 2022
Bien, capitaine, quand la poudre parle, il faut l'écouter d'un oeil vigilant... (p.12)
Commenter  J’apprécie          40
bdelhaussebdelhausse   13 janvier 2022
(Le maire:) Il ne manquait plus qu'eux! Celui-ci est le premier d'un trio de deux drôles dont le second est sûrement le deuxième. (p.3)
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Jean-Claude Fournier (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Fournier
Les coffret Noël - Coffret BD par Jean Edgar Casel
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4183 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre