AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur L'archipel français (14)

Eric76
Eric76   20 avril 2019
Le décrochage très brutal de l'influence du catholicisme observé au cours des dernières décennies constitue un fait social de première importance. Comme le souligne Emmanuel Todd : " Dans un pays comme la France, la présence d'une Eglise catholique minoritaire, mais socialement importante, donnait un sens à l'incroyance, à l'athéisme ou, comme on dit pudiquement, à l'affirmation laïque. La disparition de ce point de repère a détruit l'ensemble de l'organisation idéologique de la France." Avec le déclin accéléré du catholicisme suivi de l'effondrement de la contre-société communiste, c'est tout l'édifice idéologique de la société française qui s'est trouvé déstabilisé.
Commenter  J’apprécie          420
Eric76
Eric76   12 avril 2019
C’est ainsi, par exemple, qu’en dépit d’une mobilisation importante, la mouvance de la Manif pour tous n’est pas parvenue à faire obstacle à l’adoption de la loi Taubira. Le catholicisme, comme force sociologique et idéologique, n’est plus à même, en France, de peser significativement et d’emporter la décision. C’était encore le cas en 1984, quand la mobilisation de la France Catholique fit reculer la gauche sur l’école libre. En l’espace de trente ans, le processus d’érosion de l’influence du catholicisme (déjà bien amorcé) s’est donc considérablement accéléré. De force centrale et structurante, la France Catholique est devenue une minorité parmi d’autres.
Commenter  J’apprécie          413
Eric76
Eric76   01 mai 2019
Pour répondre à une demande croissante, toute une économie souterraine du deal s'est mise en place sur le territoire. Bien que la vente de produits stupéfiants demeure illégale, la loi du marché a abouti à la structuration d'une véritable filière professionnelle. D'après les experts, ce qu'on pourrait appeler " l'interprofession du chichon " emploierait aujourd'hui pas moins de 200 000 personnes, ce qui est considérable et classe ce secteur d'activité parmi les tout premier employeurs français - au même rang que la SNCF (200 000 salariés) mais devant EDF (160 000) ou Intermarché (130 000). L'essentiel de ces emplois clandestins sont localisés dans les quartiers sensibles et les banlieues et, dans ces territoires en difficulté, l'économie du cannabis assure un revenu à dix fois plus de personnes qu'Uber et autres compagnies de VTC (qui aurait créé 20 000 emplois selon une étude du cabinet BCG), qui sont pourtant d'importants pourvoyeurs d'emplois pour les jeunes de ces quartiers.
Commenter  J’apprécie          391
Eric76
Eric76   08 avril 2019
La science politique américaine accorde une place centrale au processus d'agrégation des intérêts émanant des différents segments de la société. A travers l'élaboration d'un programme, les partis s'efforcent de bâtir des coalitions électorales, en amalgamant différents groupes sociaux aux intérêts divers, et de parvenir à maintenir cette agrégation dans la durée. Apparemment, en France, ils n'y arrivent plus. Le paysage électoral est ainsi marqué par une grande volatilité et le parti ayant remporté l'élection voit très rapidement une partie de ses soutiens se détourner de lui après seulement quelques mois d'exercice du pouvoir. Or, si notre système politique dysfonctionne et qu'il est sujet à des embardées et des secousses aussi rapprochées et brutales, cela s'explique par la fragmentation de plus en plus marquée de notre société : c'est elle qui rend l'agrégation des intérêts insurmontable. Nous sommes ainsi confrontés à un processus d'"archipelisation" croissante du corps social. De multiples lignes de faille - éducative, géographique, sociale, générationnelle, idéologique et ethnoculturelle - s'entrecroisent, engendrant autant d'îles et d'îlots plus ou moins étendus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Eric76
Eric76   16 avril 2019
Un des ressorts majeurs de ce processus est à rechercher dans la nouvelle stratification éducative de la société, engendrée par l'augmentation très significative de la proportion de diplômés du supérieur. Pour Emmanuel Todd, cette situation a abouti au fait que, "pour la première fois, les "éduqués supérieurs" peuvent vivre entre eux, produire et consommer leur propre culture. Autrefois, écrivains et producteurs d'idéologies devaient s'adresser à la population dans son ensemble, simplement alphabétisée, ou se contenter de parler tous seuls. L'émergence de millions de consommateurs culturels de niveau supérieur autorise un processus d'involution. Le monde dit supérieur peut se refermer sur lui-même, vivre en vase clos et développer, sans s'en rendre compte, une attitude de distance et de mépris vis-à-vis des masses, du peuple et du populisme qui nait en réaction de ce mépris."
Commenter  J’apprécie          360
cascasimir
cascasimir   13 mars 2019
John Dickinson écrivait: ...le prénom est un marqueur social. Il est partie intégrante d'un complexe sociologique, qui renvoie à des sensibilités régionales ou nationales, à des logiques familiales, à des modèles de conduite, à des genres de vie. ....les transformations des prénoms se présentent à nous, comme un élément notable et un indicateur précis des changements vécus par une société.
Commenter  J’apprécie          112
tamara29
tamara29   01 septembre 2019
Comme l’ont montré notamment Eric Maurin ou Christophe Guilluy, sous l’effet conjugué de la hausse du prix de l’immobilier, de la tertiarisation du tissu économique des principales métropoles françaises et de la « gentrification » (embourgeoisement) des anciens quartiers ouvriers, la diversité sociologique s’est considérablement réduite dans le cœur de grandes villes. Alors que la part des catégories populaires chutait fortement, celles des cadres et professions intellectuelles grimpaient en flèche. […] Ayant progressivement perdu le contact avec le reste de la société notamment avec les catégories populaires qu’elles côtoient peu, les classes favorisées ont de plus en plus de mal à appréhender la réalité du pays. Non seulement les différentes fractions des classes supérieures partagent les mêmes orientations sur les sujets essentiels, mais elles s’éloignent par conséquent mécaniquement des attentes et du système de valeurs des classes moyennes et des catégories populaires.
Commenter  J’apprécie          92
Henri-l-oiseleur
Henri-l-oiseleur   19 août 2019
S'il ne faut pas nier la situation de certains quartiers, je ne crois pas que nous soyons à la veille d'un embrasement généralisé. L'intérêt bien compris dans une société individualiste n'est pas que tout le monde se fasse la guerre, compte tenu des coûts physiques, psychologiques, moraux et économiques que cela engendre.
(...)
Plutôt que la libanisation, je redoute le syndrome du syndic de propriété, où chacun vit chez soi en évitant le frottement ou la confrontation avec les autres, ce qui n'exclut pas des affrontements ponctuels dans certaines parties de la résidence. On essaie cahin-caha de faire contribuer les mauvais payeurs aux dépenses communes, mais avec un degré d'autonomisation sans précédent.
(Pierre Vermeren). Pour ma part, je parlerai plutôt d'évitement. On compte déjà un million de jeunes qui ont quitté la France depuis quinze ans, c'set la première fois dans l'histoire de France qu'on observe un phénomène de cette ampleur.

Entretien accordé par l'auteur avec Pierre Vermeren à Eléments, n°179, août-septembre 2019, p. 36.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          36
dezecinte
dezecinte   26 mai 2019
le développement de l'exode fiscal concerne de nombreux anonymes issus de la fraction la plus favorisée de la population ; si l'on considère l'indicateur du nombre de contribuables assujettis à l'ISF s'expatriant chaque année, on observe clairement le phénomène ; de moins de 400 individus par an jusqu'au début des années 2000, on est passé vite à 600 départs par an, puis de 700 à 800 depuis près de 10 ans ; on a là affaire à un phénomène profond
Commenter  J’apprécie          30
tristantristan
tristantristan   29 mai 2019
Au plan électoral, le macronisme (...)
p. 285
Commenter  J’apprécie          20




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Charade-constat

    Première saison d'une épopée

    Iliade
    Bible
    Saga
    Genji

    6 questions
    33 lecteurs ont répondu
    Thèmes : sociologie , météorologie , vacancesCréer un quiz sur ce livre