AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791092444391
Éditeur : l'Atelier contemporain (13/04/2016)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Un jour ou l’autre, nous éprouvons ce que des millions de personnes ont éprouvé avant nous. Nous nous effaçons dans un silence sans âge. Le même, peut-être, qui envahit le peintre vénitien Tiziano devant sa Vénus D’urbino ; le réalisateur italien Ettore Scola, au crépuscule de sa vie ; Liliane, l’héroïne d’un film de Jacques Rozier, au milieu d’une danse d’été.

Ou bien nous demeurons aussi glacés que quiconque devant l’image de l’horreur nazi.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
FannySo
24 septembre 2017
L'auteur nous propose ici une sorte d'inventaire des différents silences que l'on serait susceptibles de connaître un jour ou l'autre.
Grâce à des exemples culturels, il nous permet de saisir le sens de ce qu'il avance.
Ainsi, j'ai pu découvrir, grâce à lui, le peintre Titien et son interprétation de la Vénus de son maître Giorgone pour illustrer le fait que le silence permet de rendre hommage. le cha cha cha de Liliane dans un film en noir et blanc qui danse les yeux fixés sur la caméra, pour expliquer le fait que le regard peut exprimer une panoplie de sentiments comme si la parole n'est pas aussi indispensable qu'on voudrait nous le faire croire. Ou bien l'histoire digne d'un roman de Stephan Kouvaltchouk qui passa 57 ans reclus chez lui avec sa mère, sa tante et sa soeur par peur des Nazis, puis de l'Armée Rouge. Qui ne sortira de sa cachette que lorsque la dernière de ces femmes sera morte.
Ce livre se prête à la poésie, l'écriture est belle.
Le raisonnement de l'auteur nous fait ouvrir les yeux sur les silences de la vie : silences pour mettre un terme aux tourments que la parole peut infliger, pour taire des violences, faire en sorte d'oublier, faire comme si ça n'avait jamais existé, faire face à l'horreur d'une situation, à l'hypocrisie de la société et, des uns et des autres, entre autres...
C'est un livre court, qui se lit vite, avec quelques dessins parcemés ici et là. Vraiment trés agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
FannySoFannySo24 septembre 2017
L'humanité sans Dieu a besoin pour survivre du sentiment de passer sur des chemins après que d'autres sont passés, avant que d'autres encore nous succèdent. Sans doute entre-t-il dans la composition du ciment qui fonde les civilisations. Nous rendons silencieusement hommage aux absents en accomplissant leurs gestes. Et le silence qui nous recouvre alors, est notre parole donnée à ceux qui ne sont plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FannySoFannySo24 septembre 2017
Je crois que le son d'une voix a le pouvoir de tourmenter jusqu'au bourreau. Je crois que l'expression " faire taire sa victime" a ce sens. [...] Faire ainsi taire celui qui, avec ce qu'il lui reste de voix, immisce son humanité vibrante dans l'effroyable intervalle de temps qui sépare le savoir indubitable de son assassinat et la survenue de sa mort. Ce silence, sauve la paix du bourreau.
Commenter  J’apprécie          00
FannySoFannySo24 septembre 2017
Les personnages de livres, de film, nous abandonnent lorsque l'histoire est finie. Certains, pourtant, pourraient nous guider quand on ne sait pas entreprendre ce qu'eux ont su entreprendre. Nous aider à passer où nous les avons vu passer. Mais ils sont parfois aussi silencieux que des dieux.
Commenter  J’apprécie          00
FannySoFannySo24 septembre 2017
C'est là, probablement, un des plus beaux silences qui nous soit donné de respirer : nous marchons là où a marché notre ancêtre, nous embrassons le point de vue des conquérants qui ont apprivoisé notre terre, nous enfilons le manteau qui fut celui de notre père.
Commenter  J’apprécie          00
FannySoFannySo24 septembre 2017
On oublie que le rire n'est pas l'affaire de notre bouche ou de nos yeux mais qu'il loge dans le corps entier. Et tant de sentiments habitent le corps entier, qu'il n'y a, parfois, pas de place pour ce dernier.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : silenceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

CHANSONS d'AMOUR de jadis et de nos jours (2)

Commençons par une chanson roumaine en vogue. Ne t'en fais pas, c'est même très logique. Il s'appelle 'Écho'. De quoi pensez-vous qu'il s'agit dans cette chanson? Voilà quelques vers:'Chez moi, comme un écho, ce n'est que ta voix qui résonne/ Tu étais et tu resteras mon plus grand amour/ A peine ai-je pu te dire les mots d'adieu/ Tu étais et tu resteras mon plus grand amour/ Écho, écho-o-o-o, seulement un écho' et encore un vers: 'Tu est comme un écho dans ma tête.'

L'homme est l'écho le plus concret de son Createur et de ces(Ses) mots 'Je t'aime'.
Quand on aime, on entends toujours la voix de son bien-aimé(e) dans sa tête, dans sa maison. On pense toujours à son bien-a...
Dieu veut entendre l'écho de son Amour en retour(Moi, Je t'aime, toi, tu M'aime?)
Il s'git de l'histoire d'amour d'un aveuqle et d'une sourde. L'un voit l'écho en sortant par la bouche, l'autre l'enten...

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , vers , amour , musiqueCréer un quiz sur ce livre