AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Pois0n


Pois0n
  23 septembre 2019
Qu'il va être délicat de parler de L'oppresseur sans spoiler !

Au premier abord, l'on a affaire à un court récit de fantasy classique. Un coup d'état, un tyran à abolir... et le tout en très exactement 18 pages de texte (la biographie de l'auteur et les pages de garde/titre ne comptant pas). On pourrait craindre une narration expédiée, mais que nenni : on sent Aidan Fox en terrain connu, avec son thème de prédilection,à savoir les outsiders déchus qui reviennent en force. Il y a une véritable introduction, une esquisse de décor, puis place à l'action. La plume est maîtrisée, les pages défilent sans temps mort (encore heureux, vu le format du livre ! ^^) et... et très vite, on devine quelque chose derrière tout ça, à cause des noms des protagonistes, notamment... sans pour autant réussir à mettre le doigt dessus. Ce sont les trois dernières pages qui viennent mettre une claque magistrale et, non seulement confirmer nos doutes, mais aussi nous surprendre !

Vous l'aurez compris, il y a une dimension psychologique non négligeable dans L'oppresseur. Rien que le nom annonce la couleur, même si l'oppresseur en question peut revêtir de multiples apparences... Alors certes, on pourra arguer que cette chouette conclusion manque peut-être de crédibilité, que le moment n'est pas forcément bien choisi pour ça, mais... c'est du chipotage. L'essentiel, c'est le fond du texte, le message. La fantasy n'est ici pas une fin, mais un moyen, et joliment employé qui plus est.

Et tout ça, dans un petit livre de 25 pages disponible à prix riquiqui (voire même gratuitement, si jamais vous lisez en numérique). Mini-livre, mais maxi-pépite !
Commenter  J’apprécie          90



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (9)voir plus