AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 225305674X
Éditeur : Le Livre de Poche (01/05/1991)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 95 notes)
Résumé :
Orpheline très tôt, Marthe devient à force de ténacité et d'intelligence la femme la plus puissante de ce pays de Loire faussement paisible.

Un mariage la fait entrer dans la bourgeoisie. La guerre de 1914 lui donne les clefs du pouvoir familial. Rien ne lui résiste jusqu'au jour où Lambert, son fils, se dresse contre elle...

Bien des années plus tard, son petit-fils, célèbre violoniste, va reconstituer peu à peu la vie de Marthe, et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Cronos
  06 janvier 2018
Il manque un S dans le titre ! Toutes les familles ont des secrets et c'est ce qui le rend attachant rapidement, il a suffi qu'un membre fasse des recherches sur ses aînés pour lancer une intrigue captivante et universelle.
Les personnages sont pour beaucoup intéressants, je pense en particulier à Marthe qui m'a semblée être la clé de voute de la famille comme du roman. Ils ont tous une utilité et rien que ça, c'est tellement agréable, je me souviens encore de la dernière saga familiale que j'ai lu, Cent ans de solitude, et j'avais eu tellement de mal à me souvenir de tout le monde parce qu'ils n'avaient pas tous une grande importance, alors que là au contraire, on a des personnages forts.
C'est compliqué de parler de l'intrigue sans vous gâcher des moments clé, je me contenterais de rester le plus vague possible : beaucoup de rebondissements et comme l'écrit la quatrième de couverture, c'est un roman enquête.
Dans l'ensemble j'ai bien aimé, sans aller jusqu'au coup de coeur. Une lecture prenante et des chapitres courts donc rapide à lire à tout moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
clairejeanne
  17 août 2017
Prix RTL Grand public - le prix des lecteurs 1989
Dans la série "(re)lectures de l'été" au hasard des (re)découvertes, en voilà une qui permet de passer un très bon moment !
Il aurait pu y avoir un "s" à Secret, car enfin qui étaient les parents de Marthe ? Il ne reste d'eux que la photo d'une belle jeune femme dans un triptyque violet et une montre frappée du monogramme T.W., l'ensemble datant des années 1870.
Et la suite de la vie de Marthe va elle aussi être propice aux secrets : une existence mouvementée pour une femme d'une beauté et d'un caractère exceptionnels, une battante qui toujours résiste et va de l'avant. Elle ne renonce jamais Marthe, elle a toujours eu l'air d'une reine depuis qu'elle est petite.
C'est donc sa vie qui est racontée ici, mais indissociable du lieu où elle est née, Rouvray dans le val de Loire.
Irène Frain met tout son talent à décrire la vie de province, et tout ce qui peut se dire, se murmurer, se répéter pour enfin construire une légende ; à cause d'une tempête de neige en plein mois de janvier et d'une voie ferrée coupée, la mère de Marthe l'a fait naître là où le train s'est arrêté puis est décédée... Education et scolarité au couvent des Ursulines, un premier grand amour en la personne de Rodolphe Montsacré duquel elle aura une fille, mariage avec le frère de Rodolphe dont elle aura un fils ; et donc entrée dans une riche famille de minotiers, mais pour se faire une vraie place et devenir la femme la plus puissante de la région, il lui faudra beaucoup lutter, même contre son propre fils...
Le tour de force de l'auteure est de raconter un destin extraordinaire tout en montrant que dans cette région, la vie des hommes dépend étroitement de celle du fleuve.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Chrystaalle
  19 décembre 2016
Selon Serge Tisseron dans "Tintin et les secrets de famille" le secret peut porter sur la filiation, la mort, les avortements clandestins, les infanticides , les fortunes frauduleuses, les adultères et les enfants nés , les enfants incestueux, les enfants adoptés, l'internement en prison ou en asile psychiatrique, l'homosexualité ( notamment avec le SIDA ), le nazisme ou la collaboration, les guerre ( notamment la guerre d'Algérie).
Dans ce livre "le" secret de famille il y a un long catalogue de quasiment tous ces secrets potentiellement possibles !
Je tique sur certains
-Fortunes frauduleusement acquise pour la première, deuxième et troisième génération. Dans ce roman seuls les artistes peuvent être riches en étant honnête ... les propriétaires terriens aucunement , ils ont recours à la corruption, à l'intimidation, au meurtre, au détournement , à la fraude ... heureusement que les artistes sont là !
- Un Enfant disparu suite à une noyade symbolique qui revient après la noyade d'un autre enfant à la génération suivante : ça pourrait le faire mais ça ne le fait pas car pour le faire il faut que personne ne s'en rende compte. Ne suis je pas claire ? Il faut lire le livre pour comprendre, en même temps je ne recommande pas la lecture.
Pour moi le roman est raté, les personnages n'ont pas d'existence ni de cohérence, ils pourraient être sympathiques ou antipathiques or, pour ma part, j'ai juste eu envie de dire "ah bon ? D'accord" Il y a L Histoire et les histoires et les personnages collent à L Histoire et non l'inverse , le propre à mon sens du roman.
Par exemple oui pendant la guerre de 39/45 des milliers de "malades mentaux" internés sont morts de faim, fallait il pour autant qu'il y ait pile poil un personnage concerné ?
Idem des centaines de personnes ont été internées pour être spoliées de leur argent et là aussi pile poil un personnage qui subi cette horreur.
Quant au personnage central de Martre je ne le vois pas plus que les autres exister, avoir une contenance ou une cohérence. On en est pas loin, on attend , on espère, on y croit et ... et paf le soufflé retombe ...
bref lecteur indécis mon avis est : passe ton chemin , mais comme disait Bouddha " rien ne doit faire obstacles à l'expérience personnelle ".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Melisande17
  16 novembre 2015
Comment une jeune femme qui a commencée sa vie aussi durement arrive-t-elle à se hisser aussi haut ? Elle réussit à déjouer tous les coups du sort qui se mettent au travers de sa route pour devenir une vraie femme d'affaires. Une belle leçon de vie pour apprendre que même difficile, la vie vaut le coup d'être vécue.
Commenter  J’apprécie          110
Bermondsey
  28 mars 2013
Sur les conseils d'une de mes tantes, j'ai entamé ce roman que j'ai depuis longtemps dans ma bibliothèque et que je n'avais pas pris le temps de découvrir. Il s'agit de la vie de Marthe, depuis sa jeunesse pauvre dans la campagne française, jusqu'à sa mort. Entre temps, beaucoup de péripéties bien sûr, un enrichissement incroyable, et une belle histoire d'amour. le sujet de cette « saga » est certes prenant, mais l'atmosphère du roman, le milieu des riches paysans terriens qui y est très bien décrit, ne m'a pas trop parlé. Peut-être est-ce une question de génération, ou de milieu social, en tout cas pour ma part je n'ai pas trop « accroché ». Mais je comprends que ma tante, très préoccupée par les « racines » familiales, ait pu y trouver son compte. J'ai fait lire ce roman à ma mère pour voir ce qu'elle en pensait, étant elle-même issue d'un milieu paysan : elle trouve effectivement qu'il peut intéresser davantage les gens de sa génération et ceux qui sont attachés à la terre.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
CarosandCarosand   23 juillet 2018
Elle ne ressemble à personne. Elle ne vit pas dans le mensonge. Ni dans l'aveuglement, ni dans le goût de l'argent, toutes ces choses qui font que vous et moi, nous finissons par nous accommoder de la vie. Nous sommes protégés, nous avons... comment dire ? Nous avons l'âme habillée. Elle, elle est vouée à la souffrance. Elle ne sais pas mentir. Elle n'a pas de refuge.
Commenter  J’apprécie          100
nanashinanashi   18 mai 2018
Elle est orpheline. Sur sa naissance, sur sa mère, cette Hortense Ruiz qui sourit derrière le verre fracassé du triptyque violet, on ne sait rien, ou peu de choses. Peut-être fallait-il justement ce trop peu pour que la ville tisse autour de Marthe son réseau de paroles vraies ou fausses, et qu'elle commence à bâtir sa légende. Selon l'expression en vigueur, Marthe était une accourue : dans la langue du Val, c'était la façon dont on désignait ceux qui n'étaient pas du pays. On disait aussi parfois qu'elle était sortie de nulle part. Que n'a-t-on pas brodé autour de ce "nulle part" ... Confidences d'après-boire, murmures d'alcôve, confessions de mourants, phrases interprétées, mots déformés, répétés, inventés, tout s'entremêle, se contredit, une mémoire engorgée, où sombra à jamais le souvenir de sa mère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lisettelisette   30 mars 2014
La fleur est devenue rose, parcourue de très fines veinules. Elle est étonnamment transparente et fragile. Comme les instants de grâce où se dit un mot juste. Ne fut-ce qu'une demi vérité.
Commenter  J’apprécie          50
Harmo81Harmo81   19 juillet 2016
Sous ses dehors casaniers, Marthe aimait le changement. Elle s'en méfiait beaucoup pour elle-même, mais elle savait en apprécier la puissance créatrice. Elle a toujours eu le sentiment que la vie, chaque jour, peut changer de cap, elle était persuadée qu'il faut savoir risquer, pour continuer à vivre.
Commenter  J’apprécie          20
lechevallierlechevallier   27 octobre 2014
on croit que la haine est un sentiment violent, on aime à penser qu'elle naît brutalement sans controle, sabs résistance possible. Dans l'histoire de Marthe, il en a été ainsi
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Irène Frain (79) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Irène Frain
Rendez-vous au Salon du Livre qui se tient à Genève Palexpo, du 1er au 5 mai, pour sa 33e edition !
Irène Frain nous dévoile son roman "La Fille à Histoires"
REMERCIEMENTS :
PALEXPO / SALON DU LIVRE de Genève : Laurence Brenner, Maud Couturier https://salondulivre.ch/ WM PRODUCTION / Post-Prod & Prod Video : Williams Mouriere http://www.wm-productions.ch/ REPORTAGE SUISSE ROMANDE / Interview : Manuela Nathan https://reportage-suisse-romande.ch VALEUR SUISSE INSTITUT / Diffusion : Nadya Eva Mazviita Cazan https://valeur-suisse-institut.ch TOIT POUR TOUS / Prod Video : Yves Jaques https://www.toitpourtous.org KREYFA Production / Prod Video : Youssef Kreimi https://www.facebook.com/kreyfaprod MAKE-UP NATURAL / Maquillage (MN) : Amélie Christiaen http://www.make-upnatural.com/ DAMIEN&CO / Coiffure (MN) http://www.damien-and-co.ch/ CLUB DU LIVRE / Pilotage & Diffusion : Aurélie Garcia, Michael Bouvard https://www.club-livre.ch
SOURCE : CLUB DU LIVRE - Autres interviews ici : https://www.club-livre.ch/salon-du-livre-geneve
INFOS sur le prochain SALON DU LIVRE de Genève ici : http://www.salondulivre.ch/
#suisse #geneve #auteur #livre #interview #roman #salondulivre #clubdulivre #romancier #francophone #litteraire #ecrivain #editeur #lecture #libraire #citation #palexpo
+ Lire la suite
autres livres classés : secrets de familleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
769 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..