AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782754808224
272 pages
Éditeur : Futuropolis (07/06/2012)

Note moyenne : 4/5 (sur 13 notes)
Résumé :
France Info et Futuropolis donnent carte blanche à 35 auteurs de bande dessinée représentatifs des tendances de la BD depuis 25 ans. Chacun illustre l’un des 25 événements retenus pour ce quart de siècle. France Info a 25 ans. De façon exhaustive, documentée ou par le petit bout de la lorgnette, une trentaine d’auteurs de bande dessinée reviennent sur ses vingt cinq années d’actualité résumées en vingt cinq histoires courtes de 8 pages. Les liens entre France Info e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
folivier
  13 juin 2012
Très bel album pour fêter les 25 ans de France-Info. Ce recueil est à lire absolument et a un triple intérêt.
Tout d'abord il permet de revoir certains des grands évènements qui ont jalonné ces 25 dernières années. Il y a forcément du parti pris dans le choix de ces 27 évènements. C'est un mélange de moments historiques majeurs (chute du mur de Berlin, la libération de Nelson Mandela et la fin de l'arpatheid en Afrique du Sud, les conflits en Bosnie et au Kosovo, le 9 septembre et les attentats du World Trade Center, le début du printemps arabe en Tunisie, l'élection d'Obama, la répression des étudiants chinois place Tienanmen, etc) et d'évènements importants mais plus sociologiques comme : les émeutes des banlieues, l'éruption du volcan islandais, l'arrestation de DSK, la fin du service militaire, le tsunami en Asie, la canicule de 2003, la fatwa contre Salman Rushdie et la guerre irano-irakienne, la tempête de décembre 99, la France championne du monde de football en 1998, etc...
Le second intérêt de cet album est le choix éditorial pour aborder tous ces évènements. Tous les sujets sont traités en 6-8 pages maximum contraignant les auteurs à être concis et synthétique. Ils ont tous pris le parti de traiter l'évènement avec un regard décalé qui permet de prendre du recul, donner une autre lecture, une autre analyse. On nous raconte une petite histoire qui vient se percuter à la grande histoire. Cette démarche donne une grande humanité à tous ces évènements.
Le traitement du 11 septembre 2001 est à ce titre remarquable. En nous faisant vivre ce qu'a pu être cette journée du 11/9 dans le monde on réalise que cet évènement qui à chambouler la politique, impacter le monde et traumatiser nos sociétés occidentales n'était qu'un évènement lointain pour des millions d'hommes et de femmes,
La chute du mur de Berlin vu par deux soldats est-allemands coincés dans leur guérite donne une dimension humaine incroyable à cet évènement. Ces deux hommes ne recevant plus d'ordre, ne sachant pas s'ils doivent appliquer le règlement c'est à dire tirer sur la foule qui se dirige vers le mur, obnubilé par le risque d'être écouté par leur supérieurs, illustrent le désarroi et l'espoir engendré par cet évènement majeur.
L'histoire pleine de tendresse et tragique de ce vieil homme qui a perdu tout contact avec sa fille depuis des années qui vit une petite vie de retraité ignorant les évènements du monde, attendant désespérément un message de sa fille et qui prenant son courage à deux mains décide de l'appeler, tombe sur son répondeur, cherche à la voir en allant chez elle, apprend qu'elle est partie en vacances en Thaïlande, apprend qu'elle est enceinte, qu'elle s'est mariée, s'ouvre au monde pour chercher où se trouve ce pays : la Thaïlande, voudrait accompagner l'amie de sa fille pour l'aider à retrouver sa fille et finalement va découvrir que celle-ci a disparu lors du tsunami de décembre 2004.
La tempête de 99 décrite par l'image tandis que le texte nous raconte l'histoire des vents de la région est un bijou de poésie.
La libération de Mandela et la fin de l'arpatheid est un chef d'oeuvre dans sa construction narrative et la mise en page qui permet de faire passé un message incroyablement fort et d'une dimension humaine à l'image de son héros, Nelson Mandela.
Je pourrais citer ainsi la plupart des histoires. Certaines forcément m'ont moins accroché soit par le thème traité le plus souvent du fait du dessin et du graphisme qui parfois ne m'a pas convaincu. Mais la plus part m'ont beaucoup plus touché et chaque histoire nous oblige à réfléchir et repenser ces évènements pour s'interroger sur notre propre compréhension.
Enfin troisième intérêt, toutes ces histoires ont été réalisées par des auteurs différents. Cet album permet ainsi de découvrir plusieurs style de dessin et de narration. Il permet de découvrir des auteurs et peut donner envie d'aller plus loin en lisant leurs albums.
Un álbum de bande dessinée très original, intéressant et intelligent. Une superbe idée de cadeau pour faire découvrir la bande dessinée à des proches ou amis qui hésitent à lire ce genre de littérature. A découvrir absolument.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
brigittelascombe
  12 octobre 2012
"L'actualité c'est la vie" dit Jean-Christophe Ogier (journaliste à France Info, chronique BD) en préface de le jour où...1987-2012:France Info, 25 ans d'actualité, un album BD tissé de plusieurs "jours", en mini BD, de 27 évènements phares concernant le monde.
"Chaque année France Info décerne le prix de la bande dessinée d'actualité et de reportage" explique t-il. Ce sont certains des lauréats de ce prix que nous retrouvons ici.Ils dénoncent la violence des attentats du 11 septembre (comme Pierre Christin et Guillaume Martinez), ils parlent d'un "monde dont on ne voyait pas la fin" qui s'écroule (comme Christophe Dabitch et Jean-Denis Pendanx, qui, entre glauque et sépia, relatent la chute du mur de Berlin vue avec angoisse par l'armée),ils chantent la liberté retrouvée de Nelson Mandela(comme Kris et Thierry Martin en un seul cliché azur après des pages grises d'emprisonnement), ils pleurent de désespoir dans Sarajevo assiégée (comme Jacques Ferrandez qui oppose le bleu ciel au noir des caves),ils clament le ras-le-bol de monsieur Tout le monde face à l'ampleur de l'annonce de la mort de Miterrand dans les médias (comme Dupuy, Berberian et leur plume ironique), ils dérangent (comme Blutch qui fait allusion à l'accident mortel de Lady Di), ils se la jouent baba-cool lors de la finale de la coupe du monde de foot (comme Jean-Claude Denis qui semble dire y a pas que le foot dans la vie alors que ce soir là toutes les chaines retransmettaient "le match").....
Bref,l'intérêt de ces mini BD, très éclectiques, mais toutes 'choc', outre de nous montrer divers talents de scénaristes et dessinateurs (souvent lauréats de grands prix comme celui du festival International de la bande dessinée d'Angoulême), est de nous rappeler que les médias sont là pour diffuser l'info,nous permettre d'en mesurer l'impact, nous mobiliser...
Ce que j'ai apprécié c'est le fait que certains auteurs relatent l'évènement en se plaçant d'un point de vue inhabituel et choquant (qui produit l'effet inverse, le monte en épingle, incite le lecteur à s'opposer et à prendre parti contre, par exemple, la journaliste je m'en- foutiste et cynique (de Charles Masson) qui mâchouille son chewing-gum, s'étire,bulle et se sent tout sauf "responsable" dans l'affaire du sang contaminé.
Excellent pour diffuser l'info et dire l'indicible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
trust_me
  18 juillet 2012
Pour fêter les 25 ans de France info, Futuropolis réédite l'album paru en 2007, enrichi d'une cinquantaine de pages. Vingt-sept événements majeurs du dernier quart de siècle sont racontés et illustrés par les plus grands auteurs actuels : David B., Guy Delisle, Kris, Blutch, J-C Denis, Joe Sacco, Baru, Davodeau, Rabaté, j'en passe et des meilleurs. de la fatwa contre Salman Rushdie à l'élection de François Hollande en passant par la chute du mur de Berlin, le massacre de la place Tienanmen, le 11 septembre 2001 ou encore l'élection de Barack Obama, c'est une plongée au coeur de l'histoire la plus récente qui est proposée ici.
Les limites d'un tel exercice sont toujours les mêmes. D'un auteur à l'autre, le traitement du sujet, fort différent, peut séduire ou laisser de marbre. Tout est question de point de vue, chacun s'emparant des événements à sa façon sans forcément donner dans le documentaire. Ce sont d'ailleurs les histoires racontées de manière très personnelles qui m'ont le plus séduit. Ma préférée ? La finale de la coupe du monde 1998 vécue de manière très décalée par J-C Denis. J'ai aussi beaucoup aimé la tempête de décembre 1999 vue par Étienne Davodeau ou encore la canicule de 2003 selon Rabaté.
Graphiquement, c'est un régal. Difficile de faire autrement avec un album regroupant la crème des dessinateurs actuels. Vraiment idéal pour découvrir la grande diversité de la BD d'aujourd'hui.
Au final, le jour Où… est un recueil dense et varié qui remet sous le feu des projecteurs quelques-uns des plus grands moments d'actualité de ces 25 dernières années. Aussi instructif qu'utile, notamment pour ceux qui ont une mémoire de poisson rouge…

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
alouett
  06 août 2012
1987-2012.
Cet album retrace les faits majeurs qui ont marqués l'actualité durant cette période : la chute du mur de Berlin, l'attentat du 11.09.2001, la tempête de 1999, l'élection d'Obama
Chaque chapitre est couvert par un auteur ou un duo d'auteurs, mettant ainsi en exergue toute la richesse, la technicité et la variété de la bande dessinée.
Le lien vers la fiche éditeur est inséré dans les références de l'album (en bas d'article).
-
Cela faisait très longtemps que je souhaitais lire la première version de cette collaboration entre France Info et Futuropolis.
Mitchul présentait ici cette édition, celle dont je vais vous parler est une version augmentée de 7 chapitres (couvrant les années 2008-2012).
Chaque sujet est abordé de manière très personnelle. le cahier des charges adressé aux auteurs semble large. Certains sont scrupuleux quant au sujet et partagent points de vue et connaissances sur l'événement. D'autres détournent le sujet et abordent ce “buzz médiatique” indirectement ; certes, quelques anecdotes rapportées ici n'apportent rien au sujet mais ce cas de figure se présente ponctuellement.
De David B. à Davodeau, de Jean-Denis Pendanx à Igort, de Stassen à Sacco… imaginez la richesse de styles, de graphismes et de points de vue !!
Je n'aborderais pas le détail de chaque nouvelle et la manière dont les sujets sont traités. Deux récits ont cependant retenu mon attention :
le travail de Pierre Christin & Guillaume Martinez (repéré récemment dans Motherfucker) : la narration très journalistique tout d'abord. Christin énumère les impacts de l'événement aux quatre coins de la planète, mettant ainsi en exergue la diversité des accueils consacrés à cette information allant ainsi de la plus farouche des paranoïas (des chrétiens fondamentalistes de l'Arkansas au « obsessionnels du chiffre 11) à l'indifférence totale dans les régions les plus reculées d'Afrique Noire ou dans les communautés ouvrières du sud de la Chine. le dénouement tombe comme un couperet au terme de 8 pages. le graphisme de Guillaume Martinez est sombre, réaliste, délicat bref… le ton est juste de bout en bout pour ce volet d'actualité.
le travail d'Etienne Davodeau sur la tempête de décembre 1999. C'est beau, poétique et la narration joue parfaitement avec une ambiguïté très bien dosée entre premier et second degré. La métaphore est belle et la narration… tant de charme et d'ironie s'en dégage ! Voici comment cela commence :
" J'ai toujours bien aimé le vent. Là où je vis, c'est le vent d'ouest qui règne en maître, familier mais changeant. L'hiver, cet idiot fait du zèle, distribuant ses averses sans avarice. Pour se faire pardonner, certains soirs, il nous invite au spectacle et nous offre un crépuscule sanguine et ardoise. On pardonne. Au printemps, bon ouvrier, il se fait brise guillerette. Toujours prêt à rendre service, il transporte sans barguigner pollens et giboulées ".
… je vous laisse découvrir la suite lors de la lecture… Pour illustrer cette ode au vent et contrecarrer la douceur de ses mots, les visuels de l'auteur se teintent d‘ocres, de bruns et de gris et mettent en scène l'élément quand il se déchaîne. Superbe.
Lien : http://chezmo.wordpress.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fdm
  07 décembre 2012
J'ai beaucoup aimé ce livre qui regroupe le travail de nombreux scénaristes et dessinateurs de BD. J'y ai retrouvé avec grand plaisir des auteurs de BD reportage que j'apprécie tout particulièrement comme Etienne Davodeau, Guy Delisle, Pascal Rabaté et j'en ai découvert d'autres. Ce livre propose des petits reportages sur 27 sujets d'actualité des 25 dernières années : les attentats du 11 septembre, le tsunami, la mort de Miterrand, des prises d'otages, la coupe du monde de foot... J'ai particulièrement apprécié les pages consacrées à Nelson Mandela de Kris et Thierry Martin.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
Auracan   26 novembre 2012
La courte bibliographie des auteurs présente avant chaque histoire vous offre la bibliothèque idéale des BD de reportages et d'histoire.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   20 juillet 2012
Une initiative commémorative et collective des plus remarquables, traitée, sous le couvert de France Info, par un éventail d'auteurs branchés actualité.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   04 juillet 2012
Globalement, l’avantage de ce copieux volume tient au recensement élégamment présenté de faits marquants, avec un court texte, clair et précis, précédant la BD correspondante.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
LesEchos   27 juin 2012
Au total, ce sont 27 événements ayant marqué ce quart de siècle que cet album nous fait revivre en quelques planches.
Lire la critique sur le site : LesEchos
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
alouettalouett   06 août 2012
Perdre sa liberté, c’est perdre sa dignité. Le rapport avec toi-même ne t’appartient plus. Tu ne peux plus décider seule ce que tu ressens dans ton cœur. Tu essaies de vivre dans ta tête… dans tes pensées. C’est là la seule liberté que l’on ne peut jamais t’enlever. Jamais. Et tu en arrives même à haïr ton corps, car il est source de douleur, même si c’est la seule chose qui te fasse sentir en vie
Commenter  J’apprécie          90
alouettalouett   06 août 2012
J’ai toujours bien aimé le vent. Là où je vis, c’est le vent d’ouest qui règne en maître, familier mais changeant. L’hiver, cet idiot fait du zèle, distribuant ses averses sans avarice. Pour se faire pardonner, certains soirs, il nous invite au spectacle et nous offre un crépuscule sanguine et ardoise. On pardonne. Au printemps, bon ouvrier, il se fait brise guillerette. Toujours prêt à rendre service, il transporte sans barguigner pollens et giboulées
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
brigittelascombebrigittelascombe   12 octobre 2012
Parler d'oxygène nous semble abstrait quand il y en a.C'est lorsque l'oxygène vient à manquer que ça devient incroyablement concret,parce que l'on commence à souffrir.Voilà,la liberté c'est exactement la même chose.

Ingrid Bétancourt
Commenter  J’apprécie          60
brigittelascombebrigittelascombe   12 octobre 2012
Non,vraiment rien n'est infini dans ce monde...sauf bien sûr l'immense imaginaire des hommes...Et leur insondable bêtise.

Denis Lapière
Commenter  J’apprécie          90
brigittelascombebrigittelascombe   12 octobre 2012
Je crois aux forces de l'esprit.Je ne vous quitterai pas.

François Mitterand
Commenter  J’apprécie          70

autres livres classés : tsunamiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4003 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre