AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782842195212
189 pages
Éditeur : La Baleine (15/05/2013)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Le Poulpe s'envole pour Ajaccio à la suite de la mort étrange d'un écrivain : Orso Pietrini, retrouvé non loin des îles Sanguinaires, une balle en plein front. La police, a conclu au suicide, mais elle est bien la seule à y croire ! Gabriel, alias professeur Quilichini, va croiser bon nombre de personnes qui semblent toutes d'accord pour dire que l'écrivain a été assassiné, sauf que chacun y va de sa théorie différente ! Meurtre politique ? Orso était un ancien du F... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
KiriHara
  01 novembre 2016
Cela faisait quelque temps que j'avais quitté mon ami Gabriel Lecouvreur alias le Poulpe. J'avais hâte de le retrouver, chose faite avec un « le Poulpe » assez récent (2013) de Philippe Franchini.
Voilà des années que le Poulpe bourlingue dans toute la France sans jamais être allé sur l'île de beauté. Inconsciemment refroidi par les clichés sur la Corse, Gabriel finit par accepter d'y aller, défié par un ami corse. Cela tombe bien, une étrange affaire de suicide lui titille les tentacules. Un écrivain local est retrouvé mort, une balle dans le front, la police conclue à un suicide.
Un suicide via une balle dans le front, possible, mais peu probable. Gabriel débarque sur l'île avec tous ses à priori. Les clichés vont vite tomber, notamment ceux sur l'hospitalité et l'accueil, sur la bière... mais la violence et le sang demeurent toujours présents sur l'île de beauté et le Poulpe va l'apprendre à ses dépens.
Philippe Franchini, l'auteur, a des origines corses, on s'en serait douté, et vietnamiennes. On sent alors l'amour de l'île de beauté à travers la plume de l'auteur.
Mais « Quatre Corses majeurs » est avant tout un roman de la saga « le Poulpe » et non un dépliant touristique pour vanter les charmes de la Corse. Et là, je dirais que le bât blesse. Si l'auteur connait et propose les passages obligés d'une aventure du Poulpe (c'est la moindre des choses), il a bien du mal à marier sa plume avec celle d'un bon auteur Poulpien. Ici, la plume manque un peu trop de style et l'auteur se contente de raconter sans jamais enrober son style. de même, l'humour sur lequel Pouy avait basé la série est quasi totalement absent de ce roman.
Mais pire, l'auteur se focalise sur les membres du Poulpe (ses bras surtout) en précisant plusieurs fois par page que les gens s'étonnent de la longueur de ses bras. Une fois ou deux dans le roman, cela aurait été normal, mais une fois ou deux par page, cela devient très vite lassant.
Au final, avec un style un peu trop plat, un manque évident d'humour, une obsession sur la longueur des bras de Gabriel Lecouvreur... le résultat est assez décevant, voire même plus.
Pour un retour, ce fût un retour manqué, dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CoyotetiredCoyotetired   17 avril 2021
Le Poulpe frappe le journal du dos de la main :
– ... C'est écrit là, dans ton Torche-Matin, trente-sept meurtres, cent dix-sept attentats ou tentatives d'attentats en 2011 et 2012. Pas mal pour une population de trois cent vingt mille têtes.
— Affaires privées !
— Qu'est-ce que ça veut dire ?
— Que ça ne regarde personne d'autre que les gens concernés.(page 14 et 15)
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : Corse (France)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2104 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre