AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782344008157
144 pages
Éditeur : Glénat (02/09/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
En juillet 2015 se tiendra à Paris la 21e conférence internationale sur le climat, quelques mois après la parution d'un nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC). L'occasion de faire le point sur les modifications enregistrées sur la « planète glace » durant les quarante dernières années.Indéniable, l'effet du réchauffement climatique dans les zones englacées donne toutefois des situations contrastées.
Certains ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
dbreit
  30 octobre 2015
Merci à Babelio et aux éditions Glénat de m'avoir offert la possibilité de cette lecture : Bernard Francou et Christian Vincent nous proposent des explications claires et détaillées pour nous faire comprendre simplement les enjeux économiques et environnementaux de cette planète blanche, pour nous donner une image non pas noire et défaitiste mais réaliste. Ils nous démontrent que derrière le mot « fonte des glaces » affleurent bien des géographies différentes, des mouvances contradictoires, des déjà-vu en des périodes précédentes. On y comprend ce qui se cache derrière des mots tels que cryosphère, banquise, Antarctique, pergélisol. Loin d'être un bourrage de crâne, ce livre devrait être mis entre toutes les mains pour faire réfléchir à nos actes jusqu'aux plus anodins et ….faire prendre un peu plus au sérieux ceux qui cherchent à préserver notre planète mais qui sont, hélas, perçus comme des rabat-joie et gênent bon nombre d'industries soucieuses de leur rentabilité. Ce livre peut faire froid dans le dos par certains aspects mais le lire nous force à regarder en face les conséquences des excès de l'espèce humaine. Ce n'est plus de la fiction et l'ignorer ne nous préservera pas, bien au contraire. Pourtant à un mois de la conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris, j'ai toujours aussi peur que nos dirigeants tergiversent encore et encore tandis que la Commission Européenne, s'appuyant sur le rapport d'un comité technique, projette de relever le niveau autorisé du rejet d'oxyde de carbone pour les automobiles : le seuil actuel de 80 mg/km pourra être dépassé de 110 % jusqu'en 2020, puis ensuite de 50 %...de quoi laisser le temps aux grandes marques de vider leurs stocks de voitures polluantes…..lisons donc bien ce livre et faisons à notre petite échelle ce que nous pouvons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Rion06
  03 novembre 2015
Tout d'abord, je remercie Babelio et les éditions Glénat pour cet envoi grâce auquel j'ai pu mieux prendre conscience de l'état de cette planète blanche et acquérir des connaissances plus poussées sur ce passionnant sujet.
Dans ce livre, riche de nombreux graphiques, photos, cartes, les auteurs, Bernard Francou et Christian Vincent dressent un bilan de l'état de la planète blanche en fonction des différentes aires géographiques concernées. le vocabulaire utilisé est précis et expliqué, ce qui rend l'ouvrage accessible à un plus large public. Des mots comme cryosphère, pergélisol ou encore permafrost sont définis et permettent aux plus néophytes de mieux appréhender le sujet.
Au début de l'ouvrage, les auteurs expliquent comment sont effectuées les observations et quels sont les moyens et outils utilisés. Cette partie, essentielle, permet de mieux comprendre la difficulté du travail afin d'obtenir des résultats fiables et précis.
Les résultats constatés sur ces 40 dernières années sont contrastés en fonction des massifs étudiés, et, il en ressort, par exemple, qu'en Antarctique, les massifs situés à l'est bougent peu contrairement à ceux situés à l'ouest qui connaissent une situation beaucoup plus inquiétante.
Au final, on comprend bien que les enjeux environnementaux, sociétaux, économiques sont différents en fonction de l'espace concerné (les problématiques entre la fonte des glaces dans les Alpes ne sont pas les mêmes qu'en Antarctique par exemple) mais que globalement, le bilan est très préoccupant. Ce livre, très bien construit et illustré, permet de sensibiliser les lecteurs sur un des sujets clés des prochaines années.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LN
  22 octobre 2015
La planète blanche est "un thermomètre", "étudier sa croissance ou sa diminution c'est disposer d'un formidable indicateur des changements en cours qui affectent l'atmosphère et l'océan." Les effets du climat varient beaucoup selon les composantes que l'on étudie et les grands ensembles régionaux où l'on se situe. Les auteurs ont choisi cet axe comme fil d'Ariane de cette étude.
Pour mieux cerner le sujet, le premier chapitre nous éclaire sur les moyens d'observation de la planète glace.
Puis, régions par régions, un panorama se met en place : il présente d'abord un Antarctique contrasté avec une péninsule antarctique affectée par la fonte de surface mais une banquise australe stable. le Groenland et les glaces de l'Arctique, plus vulnérables, montrent des signes de fonte de plus en plus importants.
"On imagine encore mal les enjeux économiques d'une telle disparition - ouverture de nouvelles lignes de navigation, exploitation pétrolière offshore, industrie minière ...- et les conséquences pour l'écosystème et les dernières populations traditionnelles qu'une libération de l'Arctique de ses glaces de mer pourrait entraîner..." p. 57
Le pergélisol, ce sol ou cette paroi rocheuse qui subsiste à l'état gelé pendant plus d'un an et qui résiste donc à la fonte estivale, est également menacé, tout comme les glaciers de montagne vulnérables, particulièrement ceux des Alpes qui ont perdu en moyenne une épaisseur de 1.10 m/an entre 2003 et 2009 ! La dégradation du manteau neigeux dans l'hémisphère nord et le déclin de l'enneigement dans les Alpes sont prégnants, mettant en péril notamment l'économie liée aux sports d'hiver.
La hausse des températures a donc bien une influence marquante sur les glaces. "La tendance au réchauffement est indiscutable mais les moyennes lissent des disparités géographiques qui existent bel et bien." p. 108 Reste à savoir si la hausse des précipitations solides peut peut-être atténuer voire inverser l'effet du réchauffement.
Les menaces pour les glaces du futur sont à prendre au sérieux, il faut continuer à observer la planète, comme le font Bernard Francou, directeur de recherche de l'IRD, au Laboratoire d'étude des transferts en hydrologie et environnement (LTHE) et Christian Vincent, ingénieur de recherche du CNRS au laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE).
Point fort : ensemble didactique avec de belles illustrations et graphiques.
Point faible : certaines fiches imprimées en blanc sur fond jaune sont très désagréables à lire.
Bilan : Une bonne façon d'aborder le sujet en alliant à la fois données scientifiques et aperçus plus généraux accessibles au lecteur lambda.
Lien : http://www.lecturissime.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
dbreitdbreit   30 octobre 2015
Il n’est pas facile de se faire une idée de l’évolution des glaciers de l’ensemble de la planète à l’échelle des cinquante années écoulées en utilisant comme seul indicateur leurs variations de longueurs, car ces dernières ont fluctué de façon hétérogène, même au niveau d’une région. L’exposition, la pente, la morphologie de son lit sont des facteurs propres à chaque glacier qui induisent de fortes variations dans sa vitesse de déplacement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120

autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
97 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre