AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281121366X
Éditeur : Milady (21/11/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Quand l'amour traverse les siècles...
Lorsque Katrina Haynes découvre un homme blessé dans la neige, elle n'hésite pas à le recueillir et le soigner. Avec son irrésistible accent écossais et son étrange faculté à changer son corps en pierre, l'inconnu éveille rapidement en elle un désir irrésistible. Mais en volant à son secours, Kat a fait irruption dans une dangereuse guerre surnaturelle.
Confronté à ses pires ennemis, Ahnvil va devoir choisir entre... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  03 août 2016
Aprés trois tomes déja parrus, c'est un quatrième tome toujours aussi envoutant. le challenge pour Jaquelyn Frank a été relevé haut la main. En deus sagas, portant sur quasi le même sujet, je suis toujours aussi fan. Spin off ou non, je l'adore. Avec ces personnages forts attachants et diversifié, je ne peux que dire que ce livre est certainement le meilleur des dix qui sont parus. Aussi je n'ai qu'une envie vous le faire découvrir.
Coté histoire. Un jour alors que Katrina Heynes rentre chez elle après sa tournée des malades, elle découvre sur le perron de sa porte un jeune homme magnifique avec un accent écossait, blessé et dans la neige. Malgré ses propres craintes, elle n'hésite pas à le recueillir chez elle. Cet homme n'est autre que Ahnvil, une gargouille qui travaille pour les Légitimistes c'est-à-dire pour Jackson/Menes roi de tous les Changecorps. Il avait été kidnappé, torturé et puis blessé par les Thaumaturges lorsqu'Apophis avait attaqué la maison ou le couple royal des Changecorps prenaient enfin position. Mais son évasion ne s'était pas déroulée totalement comme il le voulait. Cependant bloqué par la neige, et loin de sa pierre de vie, Ahnvil devra apprendre à faire confiance à Katrina pour le maintenir envie, tandis que de son côté cette dernière va vite comprendre que ce bel apollon n'est pas totalement humain. En effet, Ahnvil se transforme en pierre dès que le soleil se lève. Tous deux sont reclus dans un chalet isolé. Et isolé comme jamais, ils finissent par développer entre eux des sentiments très profonds. Cependant, ayant en sa possetion un collier d'une valeur inestimable, l'amulette d'Adoma, Kat peut communiquer avec l'autre groupe de nocturnes. du coup lors de la première rencontre avec Bella, toutes deux pensèrent qu'elle avait affaire à un fantôme. Par la suite comprenant qu'un humain lambda pouvait voir et communiquer avec Bella, Kat fait part de sa découverte à Ahnvil. Et dans la même foulée retournée auprès de son roi par jet privé. Bien accueillie par la grande famille d'Ahnvil, elle fait des confidences autant à Kamen pour retirer le collier, et à Léo qui lui aussi voit Belle et Jacob. S'en suit une sorte de dialogue de sourd. Léo faisant l'interprète entre le couple Bella/Jacob et ses amis. Dans la foulée, on découvre que Kat est en fait à moitié Djinn. Et qu'une réunion d'état est prévu pour les douze rois des Nocturnes avec comme lien des humains. Néanmoins Kat se fait kidnapper par un Thaumaturge et se retrouve avec un nik et par la seule force de son pouvoir réussi à s'enfuir.
Du coté personnage. Comme d'habitude c'est un couple qui est au centre de l'histoire. Ici c'est Katrina et Ahnvil. Katrina est une jeune femme humaine, une aide-soignante à domicile, qui ne supporte pas les rayons de la lumière du jour à cause d'une maladie rare, la maladie que nous nommons maladie de la lune, ce qui en fait une enfant de la nuit. Elle est petite, déterminée, courageuse et possède une sacrée répartie. Sans compter qu'elle est aussi prudente, méfiance et pourtant c'est un bon samaritain qui aime aider tous ceux qui en ont besoin, voit toujours le bon côté des gens et des choses, mais son plus gros défaut est de toujours se dévaloriser. Je pense que n'importe quelle femme qui serait à sa place se terrait dans un coin comme une petite souris, mais pas la jolie Kat. Nan, elle, elle est plus forte que ce que l'on pourrait penser aux premiers abords, car elle ne cesse de s'affirmer et prendre de l'assurance dans un monde de magie qu'elle ne fait que découvrir. Et puis ce qui m'a bien plut c'est sa façon de répondre aux gros machos. le moment le plus intéressant pour moi, c'est au moment où elle découvre qu'elle est une Djinn. La pauvre, mais quand on apprend les pouvoirs immenses qu'elle possède, là je dis, la vache. Ahnvil n'est plus vraiment un inconnu pour nous. Il apparait déjà dès le premier tome, et on apprend un peu sur lui au fur et a mesure. Premièrement c'est une gargouille au service de sa majesté Jackson/Menes. Il est décrit comme étant loyal et taciturne. Mais dans ce tome on va non seulement découvrir les origines des gargouilles, mais aussi une autre facette de lui. En réalité les gargouilles ont été créés par les prêtes de l'ancienne Egypte qui sont don les fameux Thaumaturges. Elles ont été forgé en les fondant avec un animal et possède une pierre de vie. Qui conques possède cette pierre et s'en occupe bien, se voit un allié de choix, car elles deviennent loyale à cette personne. Pierre le jour, homme la nuit, Ahnvil est un être particulièrement sexy, possède une force colossale, plein d'humour et extrêmement sensuel. Tout le contraire de ce que l'on a vu jusqu'à présent. Cependant, il hait Kamen, le Thaumaturge, même si au fil du livre leur relation va évoluer positivement au point que Kamen va l'aider à aller à rescousse de sa belle. Ces deux-là sont vraiment fait l'un pour l'autre. Leur histoire romantique mouvementée, s'emboite parfaitement avec l'évolution de cette guerre qui approche à grand pas. Un couple qui m'avait fait lui aussi grande impression est de retour dans ce tome Isabella/Jacob. Ils sont toujours aussi chou et apprendre que Leah a déjà dix ans et que Jason leur fils vient de naitre m'a fait plaisir.
Du coté plume, intrigue et romance. Tout d'abord la plume reste elle-même, elle est à la fois légère et sensible, la dessus je ne reviens plus. On sait tous et toutes que les livres de Jaquelyn Frank se dévorent comme des petits pains tant la lecture est fluide et simple. Ensuite pour ce qui est de la romance, beaucoup d'actions, de romance, de rebondissement de retournement de situations, d'humour ou encore de sensualité. Sans compter les scènes torrides vu que le pauvre homme n'a rien à se mettre sur le dos. Et puis il y a l'intrigue. Cette dernière prend de plus en plus de consistance au fil des tomes. Elle démarre très fort et le rythme est soutenu, peut-être plus que dans les tomes précédents. Il faut dire que l'on sent que la vraie bataille approche à grand pas. Et puis il y a enfin le fameux pont entre les deux séries qui nous permet de comprendre enfin, quand, comment et pourquoi. La prophétie que notre Bella à découvert est en train de prendre forme et pour cela Léo que l'on a appris à mieux connaitre dans le tome précédent commence à faire le diplomate. Léo diplomate !!! Qui l'aurait cru, moi je le voyais plutôt en tant que soldat dans la guerre pas en tant que diplomate, la bonne blague.
En conclusion, le challenge de l'auteur est vraiment réussi. Elle nous fait rêver et fantasmer encore, et encore au fils des pages. L'apparition du premier couple fard de la première saga Bella/Jacob, laisse entrevoir des moments sombres, mais également passionnants. Mais sous la condition que les deux séries fusionnent. On sent que ce livre est essentiel pour la suite, pour la dernière ligne droite qui mène au combat final. Il est plein de réponses à nos questions et donc le lecteur se sent réellement chez lui et à l'impression qu'il fait partie lui aussi de l'histoire. En plus, l'auteur arrive à créer des héros touchants avec un passé difficile mais une volonté et une force hors du commun. Mais d'un autre côté, on n'en sait toujours pas plus sur le combat des Créatures des Ténèbres. On sait que e sera contre le dieu Apophis, mais sans plus. L'histoire est captivante, très bien écrite et il n'y a aucune pauses qui vous laisse un moment pour vous ennuyer, bien au contraire. Il y a plein d'actions, et des feux d'artifices magnifiquement étincelants, sans compter qu'il est tout en nuances, et promet une fin de saga vraiment unique. Aussi j'espère que les éditions Milady ne tarderons pas à traduire le tome cinq. A la prochaine. A lire.
Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Chroniques_Aleatoires
  08 septembre 2015
Avec ce tome, Jacquelyn Frank nous étonne par son choix de protagonistes. Pas de changecorps cette fois-ci ou d'autre membre des Nocturnes, mais quelqu'un à part, une gargouille. Ahnvil s'était déjà démarqué et je le trouvais intéressant, c'était donc avec plaisir que j'ai suivis ses péripéties et ça en a été de sacrées !! Un livre globalement moins bon que le reste, tout en restant addictif et plus qu'agréable à lire !
Ahnvil n'est donc pas inconnu au bataillon, on a déjà apprit à le connaitre, mais surtout à l'apprécier malgré son côté assez taciturne et sa haine flagrante pour Kamen. Leur relation est des plus complexe et va énormément évoluer au fil de ce tome, dans le bon sens, sainement. Mais revenons à nos moutons avec cette gargouille écossaise sexy en diable et étonnamment plein d'humour. Il m'aura étonné de par ses choix et ses réactions face aux évènements qu'il subit. Il ne ressemble pas du tout à l'image d'insensible badass qu'on s'était fait de lui, il est loyal tout en étant sensible et généreux.
Et celle qui bénéficie de ce magnifique packaging est Katrina, alias Kat, une ancienne aide médicale qui est une enfant de la nuit, une personne allergique au soleil. Prudente, méfiance et pourtant c'est un bon samaritain, toujours prête à aider autrui et à voir du bon chez les autres, même si elle ne cesse pas de se dévaloriser.
Il n'y a pas à dire, Kat et la gargouille étaient fait pour se rencontrer et s'aimer, leur couple est vraiment adorable et équilibré, sans oublier une bonne dose de sensualité et d'obstacles. Leur romance mouvementé va de paire avec l'évolution de la guerre des Nocturnes contre le dieu Apophis. En soit, la guerre est « en pause », mais il y a d'énormes avancées pour l'univers des Nocturnes. Cela est immédiatement notable à partir du moment où Bella et Jacob ont des chapitres depuis leur point de vue. J'ai vraiment aimé les revoir, 10 ans après leur rencontre et bien des choses ont changées !
Même si on peut être déçue par le faux calme de l'intrigue, il n'en reste pas moins que ce livre est essentiel pour la suite, pour la dernière ligne droite qui mène au combat final. C'est doux et hot à la fois, c'est lent mais il y a de l'action, de la magie et des découvertes. Ce tome est tout en nuances, complexe sans en avoir l'air, une mine d'or d'informations et un baume au coeur.
Lien : https://leschroniquesaleatoi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
yuya46
  01 avril 2017
...
Même si l'intrigue n'est pas vraiment « active », le livre est quand même essentiel à la série et nous montre que le combat final arrive à grand pas.
Lien : http://www.yuya.fr/chronique..
Commenter  J’apprécie          10
JennDidi
  24 mars 2015
Un tome encore meilleur que les précédents. Les personnages sont franchement attachants. J'ai dévoré ce livre et je le conseille à tous les fans de pure bit-lit.
Lien : http://smallthings.fr/2015/0..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
ParoledunelivrophageParoledunelivrophage   04 août 2016
— Non, ne tirez pas ! s’écria-t-elle. C’est elle ! Le fantôme. Demandez-lui comment elle s’appelle.
— Qui êtes-vous ? demanda-t-il consciencieusement.
— Bella, répondit la femme, derrière son mari, qui s’était placé devant elle pour la protéger de ce pistolet braqué sur eux. Je suis à la recherche de Kat.
— Elle se tient juste à côté de moi, répondit Leo en faisant un signe de tête dans sa direction.
— Elle ne peut pas me voir, et moi non plus, intervint Kat. Vous dites qu’elle est accompagnée d’un homme ?
— Ouais. Il me ressemble un peu. Même carrure, même teint… un peu plus grand, peut-être.
— Demandez-lui qui elle est. Dites-lui… dites-lui… (Elle bredouilla un moment, réfléchissant sérieusement.) Dites-lui que ce sont des créatures magiques qui vivent ici. Des Nocturnes.
— Certainement pas ! lâcha-t-il dans le vide, du point de vue de Bella et de Jacob.
— Dites-le-lui !
Il se mit à grommeler.
— Ce sont des créatures magiques qui vivent ici. Des Nocturnes.
Bella en demeura bouche bée, et, franchement, Jacob semblait tout aussi stupéfait. Il s’approcha et observa le latino en plissant les yeux.
— Quel genre de Nocturnes ?
— Nous en sommes aussi, intervint sa femme, derrière lui.
Jacob se retourna et la fusilla du regard. Elle haussa les épaules, leva les mains et poursuivit.
— Quoi ? Comme si la situation était normale. Comme si on avait affaire à un mortel quelconque. Il faut avoir confiance.
— C’est un mortel. Je te le garantis, lui assura Jacob, ses sens surnaturels ne lui autorisant aucun doute.
— De la tête aux pieds, finit par répondre Leo. Vous avez raison. Je suis mortel. (Les sourcils froncés, il se tourna vers Kat.) Mais vous aussi. Pourquoi ne les voyez-vous pas ?
Elle haussa les épaules.
— On ne la voit pas non plus, mais Bella et Kat sont capables de communiquer par écrit.
— Je suis au courant. J’en ai entendu parler, confirma Leo en baissant lentement son arme. Et alors, que fait-on, maintenant ?
— Quel genre de Nocturnes ? répéta Bella en s’apprêtant à contourner son mari.
Mais il la retint derrière lui.
— Et vous ? De quelle espèce êtes-vous ? riposta Leo.
— Lui, c’est un démon, et moi, une druidesse.
— Un démon ?
Il brandit de nouveau son arme.
— Bella…, la prévint Jacob.
— Mais un gentil démon ! se hâta-t-elle d’ajouter.
— Il y en existe des gentils ? insista Leo, sans croire un mot de ce qu’elle disait.
— Oui, répondit Jacob. À votre tour.
— Des changecorps. Pas moi, mais à l’intérieur.
— On n’a jamais entendu parler de changecorps, s’étonna Jacob en fronçant les sourcils.
— Et on n’a jamais entendu parler de démons ni de druides. Pas en tant que familles de Nocturnes, en tout cas.
— Vous avez dit « des Nocturnes »… Il y en a plus d’une espèce ?
— Ouais. Des djinns, des anges de la nuit… et d’autres, répondit prudemment Leo.
— Des vampires ? Des lycanthropes ? suggéra Jacob.
— Ouais, pouffa Leo. Comme si ça existait. (Puis il se tut un moment. Il sembla se rappeler que, encore quelques mois auparavant, rien de tout cela ne lui aurait semblé réel.) Combien d’espèces en connaissez-vous ? songea-t-il à demander.
— Six, répondit Jacob.
— On en connaît sept. Attendez… peut-être seulement six. C’est une longue histoire, ajouta-t-il en remarquant l’air interrogateur de Jacob.
— La prophétie ! s’écria soudain Bella.
— Pardon ? demandèrent simultanément Jacob et Leo.
— Quelle prophétie ? voulut savoir ce dernier.
— « … Ainsi dans un avenir lointain les nations des Nocturnes se verront-elles voler en éclats, se diviser, et cesser tout rapport entre elles. Séparées par mésaventure et à dessein, ces douze nations finiront par ne plus s’entendre et par s’éloigner les unes des autres. Dans un avenir lointain, ces nations devront lutter comme jamais, et ce ne sera qu’en se rassemblant de nouveau qu’elles pourront espérer faire face au mal qui s’abattra sur elles. Mais elles s’ignorent mutuellement et continueront à s’ignorer tant qu’elles ne seront pas venues à bout d’un ennemi puissant… et qu’un nouveau ne sera pas revenu à la vie… » C’est extrait du Parchemin perdu des frères de sang. Je l’ai découvert il y a peu de temps. Je crois… J’ai l’impression que quelque chose nous empêche de nous voir les uns les autres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JennDidiJennDidi   24 mars 2015
– Il me faut un abri. Je vous en prie. Il ne faut pas qu’on me trouve en plein jour.

Katrine resta agenouillée, la neige fondant à son contact et s’infiltrant dans son jean, paralysée par la peur et l’indécision. Au bout du compte, ce fut un nouveau jaillissement de sang qui la poussa à agir.

– C’est n’importe quoi. Vraiment n’importe quoi, marmonna-t-elle entre ses dents. D’accord, dit-elle pour qu’il puisse l’entendre. Je vais vous conduire chez moi. Mais ça ne signifie pas pour autant que je ne vais pas appeler les secours. Si vous tentez de vous en prendre à moi, mon chien vous attaquera.

– Ah, dit-il en esquissant un sourire narquois. Le chien qui m’a léché le visage si affectueusement ?

Merde. Putain, Karma, songea-t-elle furieuse.

– Eh bien… je… je hurlerai, ou j’appellerai au secours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : prophétieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Créatures des Ténèbres tome1

Comment meure Docia au début du livre?

Elle tombe d'un pont
On la poignarde
On la pousse d'un pont
Elle fait un arret cardiac

12 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Créatures des ténèbres , tome 1 : Fruit défendu de Jacquelyn FrankCréer un quiz sur ce livre