AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Paroledunelivrophage


Paroledunelivrophage
  03 août 2016
Aprés trois tomes déja parrus, c'est un quatrième tome toujours aussi envoutant. le challenge pour Jaquelyn Frank a été relevé haut la main. En deus sagas, portant sur quasi le même sujet, je suis toujours aussi fan. Spin off ou non, je l'adore. Avec ces personnages forts attachants et diversifié, je ne peux que dire que ce livre est certainement le meilleur des dix qui sont parus. Aussi je n'ai qu'une envie vous le faire découvrir.
Coté histoire. Un jour alors que Katrina Heynes rentre chez elle après sa tournée des malades, elle découvre sur le perron de sa porte un jeune homme magnifique avec un accent écossait, blessé et dans la neige. Malgré ses propres craintes, elle n'hésite pas à le recueillir chez elle. Cet homme n'est autre que Ahnvil, une gargouille qui travaille pour les Légitimistes c'est-à-dire pour Jackson/Menes roi de tous les Changecorps. Il avait été kidnappé, torturé et puis blessé par les Thaumaturges lorsqu'Apophis avait attaqué la maison ou le couple royal des Changecorps prenaient enfin position. Mais son évasion ne s'était pas déroulée totalement comme il le voulait. Cependant bloqué par la neige, et loin de sa pierre de vie, Ahnvil devra apprendre à faire confiance à Katrina pour le maintenir envie, tandis que de son côté cette dernière va vite comprendre que ce bel apollon n'est pas totalement humain. En effet, Ahnvil se transforme en pierre dès que le soleil se lève. Tous deux sont reclus dans un chalet isolé. Et isolé comme jamais, ils finissent par développer entre eux des sentiments très profonds. Cependant, ayant en sa possetion un collier d'une valeur inestimable, l'amulette d'Adoma, Kat peut communiquer avec l'autre groupe de nocturnes. du coup lors de la première rencontre avec Bella, toutes deux pensèrent qu'elle avait affaire à un fantôme. Par la suite comprenant qu'un humain lambda pouvait voir et communiquer avec Bella, Kat fait part de sa découverte à Ahnvil. Et dans la même foulée retournée auprès de son roi par jet privé. Bien accueillie par la grande famille d'Ahnvil, elle fait des confidences autant à Kamen pour retirer le collier, et à Léo qui lui aussi voit Belle et Jacob. S'en suit une sorte de dialogue de sourd. Léo faisant l'interprète entre le couple Bella/Jacob et ses amis. Dans la foulée, on découvre que Kat est en fait à moitié Djinn. Et qu'une réunion d'état est prévu pour les douze rois des Nocturnes avec comme lien des humains. Néanmoins Kat se fait kidnapper par un Thaumaturge et se retrouve avec un nik et par la seule force de son pouvoir réussi à s'enfuir.
Du coté personnage. Comme d'habitude c'est un couple qui est au centre de l'histoire. Ici c'est Katrina et Ahnvil. Katrina est une jeune femme humaine, une aide-soignante à domicile, qui ne supporte pas les rayons de la lumière du jour à cause d'une maladie rare, la maladie que nous nommons maladie de la lune, ce qui en fait une enfant de la nuit. Elle est petite, déterminée, courageuse et possède une sacrée répartie. Sans compter qu'elle est aussi prudente, méfiance et pourtant c'est un bon samaritain qui aime aider tous ceux qui en ont besoin, voit toujours le bon côté des gens et des choses, mais son plus gros défaut est de toujours se dévaloriser. Je pense que n'importe quelle femme qui serait à sa place se terrait dans un coin comme une petite souris, mais pas la jolie Kat. Nan, elle, elle est plus forte que ce que l'on pourrait penser aux premiers abords, car elle ne cesse de s'affirmer et prendre de l'assurance dans un monde de magie qu'elle ne fait que découvrir. Et puis ce qui m'a bien plut c'est sa façon de répondre aux gros machos. le moment le plus intéressant pour moi, c'est au moment où elle découvre qu'elle est une Djinn. La pauvre, mais quand on apprend les pouvoirs immenses qu'elle possède, là je dis, la vache. Ahnvil n'est plus vraiment un inconnu pour nous. Il apparait déjà dès le premier tome, et on apprend un peu sur lui au fur et a mesure. Premièrement c'est une gargouille au service de sa majesté Jackson/Menes. Il est décrit comme étant loyal et taciturne. Mais dans ce tome on va non seulement découvrir les origines des gargouilles, mais aussi une autre facette de lui. En réalité les gargouilles ont été créés par les prêtes de l'ancienne Egypte qui sont don les fameux Thaumaturges. Elles ont été forgé en les fondant avec un animal et possède une pierre de vie. Qui conques possède cette pierre et s'en occupe bien, se voit un allié de choix, car elles deviennent loyale à cette personne. Pierre le jour, homme la nuit, Ahnvil est un être particulièrement sexy, possède une force colossale, plein d'humour et extrêmement sensuel. Tout le contraire de ce que l'on a vu jusqu'à présent. Cependant, il hait Kamen, le Thaumaturge, même si au fil du livre leur relation va évoluer positivement au point que Kamen va l'aider à aller à rescousse de sa belle. Ces deux-là sont vraiment fait l'un pour l'autre. Leur histoire romantique mouvementée, s'emboite parfaitement avec l'évolution de cette guerre qui approche à grand pas. Un couple qui m'avait fait lui aussi grande impression est de retour dans ce tome Isabella/Jacob. Ils sont toujours aussi chou et apprendre que Leah a déjà dix ans et que Jason leur fils vient de naitre m'a fait plaisir.
Du coté plume, intrigue et romance. Tout d'abord la plume reste elle-même, elle est à la fois légère et sensible, la dessus je ne reviens plus. On sait tous et toutes que les livres de Jaquelyn Frank se dévorent comme des petits pains tant la lecture est fluide et simple. Ensuite pour ce qui est de la romance, beaucoup d'actions, de romance, de rebondissement de retournement de situations, d'humour ou encore de sensualité. Sans compter les scènes torrides vu que le pauvre homme n'a rien à se mettre sur le dos. Et puis il y a l'intrigue. Cette dernière prend de plus en plus de consistance au fil des tomes. Elle démarre très fort et le rythme est soutenu, peut-être plus que dans les tomes précédents. Il faut dire que l'on sent que la vraie bataille approche à grand pas. Et puis il y a enfin le fameux pont entre les deux séries qui nous permet de comprendre enfin, quand, comment et pourquoi. La prophétie que notre Bella à découvert est en train de prendre forme et pour cela Léo que l'on a appris à mieux connaitre dans le tome précédent commence à faire le diplomate. Léo diplomate !!! Qui l'aurait cru, moi je le voyais plutôt en tant que soldat dans la guerre pas en tant que diplomate, la bonne blague.
En conclusion, le challenge de l'auteur est vraiment réussi. Elle nous fait rêver et fantasmer encore, et encore au fils des pages. L'apparition du premier couple fard de la première saga Bella/Jacob, laisse entrevoir des moments sombres, mais également passionnants. Mais sous la condition que les deux séries fusionnent. On sent que ce livre est essentiel pour la suite, pour la dernière ligne droite qui mène au combat final. Il est plein de réponses à nos questions et donc le lecteur se sent réellement chez lui et à l'impression qu'il fait partie lui aussi de l'histoire. En plus, l'auteur arrive à créer des héros touchants avec un passé difficile mais une volonté et une force hors du commun. Mais d'un autre côté, on n'en sait toujours pas plus sur le combat des Créatures des Ténèbres. On sait que e sera contre le dieu Apophis, mais sans plus. L'histoire est captivante, très bien écrite et il n'y a aucune pauses qui vous laisse un moment pour vous ennuyer, bien au contraire. Il y a plein d'actions, et des feux d'artifices magnifiquement étincelants, sans compter qu'il est tout en nuances, et promet une fin de saga vraiment unique. Aussi j'espère que les éditions Milady ne tarderons pas à traduire le tome cinq. A la prochaine. A lire.
Lien : http://le-petit-univers-litt..
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox