AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Gaston, tome 7 : Un gaffeur sachant gaffer (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
gill
  30 mai 2013
Un gaffeur sachant gaffer sait gaffer :
- sans abuser des heures supplémentaires
- sans dormir au bureau
- sans faire de tâches d'huile sur les tapis
- en sachant se détendre en musique
- sans se doper
- sans abuser des objets publicitaires
- En cassant des noix.......mais surtout en lisant ce sixième* album des aventures très quotidiennes de notre garçon de bureau préféré.
Les décors et les costumes sont de Franquin, ainsi que tout le reste de l'album d'ailleurs.
Les cascades sont réalisées, en page 7, par Freddy les doigts de fée et Cloclo l'acrobate et en page 11 par la femme de ménage.
La sécurité est assurée par l'agent Longtarin sauf en page 16 où le soutien de l'armée française, avec parachutage, a été nécessaire.
Le rôle principal féminin est attribué à M'oiselle Jeanne qui rêve, toujours et encore, d'être la petite ménagère de son monsieur Gaston.
La production est confiée à monsieur de Mesmaeker qui voudrait que la ligne téléphonique soit libérée et que ces fameux contrats soient, enfin, signés.....
Cet album est excellent - Franquin y fait preuve de talent et d'imagination tandis que Gaston prouve, une fois de plus, qu'il est indispensable à la rédaction où Prunelle et Boulier ont définitivement pris le relais de Fantasio.

*Arrêtez ! Il n'y a pas d'album 5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
HORUSFONCK
  31 mai 2018
Pour savoir gaffer, il sait!
Franquin a porté à son pinacle cet art consommé du gag uni-planche...
Ce cauchemar hilarant et hebdomadaire offert au lecteur de Spirou, aux dépends des Prunelle, Boullier, de Maesmaker, Lebrac et autres entraînés dans une sarabande dont ils sont les jouets.
Fantasio, précédente victime désignée de Gaston, a fini par repartir à Moulinsart (pardon: Champignac!) se mettre dans une panade champêtre.
Cette cruauté aussi bon enfant qu'innocente, accompagnée d'une flemme pathologique et épicurienne, c'est là le vrai génie de Gaston Lagaffe jamais égalé... et sur lequel se penchent les savant et exégètes qui, régulièrement, dissèquent cette bande dessinée d'anthologie.
Enfin, Gaston Lagaffe me procure toujours l'essentiel: du plaisir et du rire!
Commenter  J’apprécie          230
garrytopper9
  12 mars 2014
Voilà bien longtemps que je n'avais pas ouvert un tome de Gaston. J'ai pioché par hasard le tome 7 et effectué ainsi un retour en arrière de plusieurs années.

Dans ce volume, nous suivons ce cher Gaston au sein de l'entreprise dans laquelle il travaille. Mêlant humour et légèreté, on est toujours surpris de voir toute l'ingéniosité de Gaston pour faire capoter les signatures des fameux contrats.
Commenter  J’apprécie          192
mamangel1
  26 mai 2016
Un agréable moment de lecture avec quelques très bons gags.
Commenter  J’apprécie          120
Floccus
  12 septembre 2013
Cet album ne contient pas moins de 10 tentatives de signatures de contrats... non abouties (faut-il le préciser). Fait notable, Gaston arrive même à faire capoter la signature de contrats dans l'entreprise d'à côté ! Élucubrations électriques et pétages de plombs flambent à tous les étages. Mlle Jeanne est obligée de faire barrage avec son corps entre Gaston et ses collègues, dont la patience bienveillante ne résiste pas toujours aux tornades douloureuses déclenchées par notre ami en espadrilles. Cher Gaston qui nous console de nos âneries et de nos poils dans la main, car à contempler tes oeuvres, on peut au moins se dire qu'on a encore de la marge avant de te ressembler tout à fait.
Commenter  J’apprécie          80
jppoprawa
  21 janvier 2018
Gaston Lagaffe ne se critique pas, ne se commente pas.
Il se lit avec passion, on observe les dessins avec minutie, on déchiffre les textes et surtout on n'oublie pas la signature de Franquin
Commenter  J’apprécie          70
belette2911
  05 août 2012
Franquin en ayant terminé avec sa série "Spirou et Fantasio" (qui n'était pas vraiment la sienne, en fait), il peut enfin se consacrer intégralement à son Gaston.

Le personnage de Fantasio qui faisait partie intégrante des albums de Gaston fait encore quelques apparitions (et même Spirou, une fois), mais à partir de cet album, c'est Prunelle qui prend le relais et qui doit gérer Lagaffe.

Je peux comprendre que Fantasio ait eu envie de céder sa place de pauvre homme à un autre. A sa place...

Notre Prunelle saura ce que c'est des contrats non signé, rogntudjuu !

Nouveaux fous rire en perspective...
Commenter  J’apprécie          70
LisonsDesLivres
  16 mars 2017
Omniprésence du bilboquet.
Une scène à la plage, ce qui est assez rare.
Les contrats sont très présents et par contre, il n'y a pas d'apparition des animaux de Gaston Lagaffe, fort branché sur la chimie dans ce tome très réussi.
Commenter  J’apprécie          40
anaya31
  16 juin 2015
comique s'est tout


Anaya31
Commenter  J’apprécie          40
KingdomOfWords
  17 mai 2019
Ca pour savoir gaffer Gaston n'a pas son pareil. Je ne sais pas où il va les chercher mais il trouve toujours de nouvelles gaffes à faire. Que ce soit en vacances, au bureau, ou même dans la rue... Rien ne l'arrête et son entourage n'est à l'abri nulle part!
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Auteurs proches de André Franquin
Quiz Voir plus

Franquin

Personnage flamboyant, je suis un animal légendaire découvert par Fantasio, et depuis officiellement recensé par la très sérieuse Zoological Society of London. Quel est mon nom ?

Le Marsupilami
Spip
Zorglub
Le cracoucass

10 questions
146 lecteurs ont répondu
Thème : André FranquinCréer un quiz sur ce livre