AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Autantenemportentleslivres


Autantenemportentleslivres
  21 août 2016
Mon avis:

J'aimais beaucoup lire les albums des aventures de Spirou et Fantasio quand j'étais plus jeune. J' ai donc commencé une collection il y a quelque temps qui se complète au fur et à mesure grâce à mes proches notamment. Celui-ci m'avait été offert par ma soeur à noël.

C'est un album qui comporte deux histoires. La première, Panade à Champignac est en réalité une suite de l'album L'ombre du Z, mais il n'est pas nécessaire de l'avoir lu pour comprendre l'intrigue de celui-ci, puisque le scénariste nous fait un petit résumé du précédant.
On retrouve à l'intérieur le célèbre duo Spirou et Fantasio et leur compagnon Spip, mais également le marsupilami et Gaston Lagaffe que l'on aperçoit au début de la bande dessinée, dont la présence pour ma part m'a paru inutile à l'intrigue. Bien sûr il y a également le méchant de l'histoire qui va vouloir subtiliser le bébé à la barbe de nos amis, et qui, idiot comme il est, va semer encore plus la zizanie et au final se faire avoir.
L'intrigue est un peu farfelue, bizarre. Avoir affaire à un adulte prisonnier dans le corps d'un bébé de huit mois est assez grotesque. Si j'ai trouvé les scènes drôles, car évidemment Spirou et Fantasio vont perdre le contrôle de la situation et laisser échapper l'enfant qui va semer la panique dans toute la ville, le dénouement m'a semblait un peu trop rapide et facile, moins inventif que d'habitude.

Bravo les Brothers, est beaucoup plus courte puisqu'elle ne fait qu'une vingtaine de pages. On retrouve ici Gaston Lagaffe qui travaille avec Spirou et Fantasio à la rédaction des Editions Dupuis. Comme son nom l'indique, il commet gaffes sur gaffes, il est gentil mais un peu simplet, il pense bien faire, mais au final il commet des bêtises énormes.
Comme dans la précédente, tout repose sur le comique de la situation. Les trois singes offert par Gaston à Fantasio pour son anniversaire sont en réalité des animaux dressés qui appartenaient à un cirque pour lequel ils réalisaient des numéros extravagants. L'un boit sans arrêt et est complètement saoul, un autre à mauvais caractère et frappe tous ceux qui n'applaudissent pas...
Les laisser en liberté chez Dupuis ne va pas être une bonne idée. le tout est bien rythmé, les farces s'enchaînent, on passe un bon moment mais c'est tout ce que l'on peut en attendre.

Pour conclure:
Une bande dessinée qui m'a un peu déçue. Panade à Champignac n'est pas assez développée et la fin m'a semblé trop rapide et facile, alors que le scénariste aurait pu aller plus loin, notamment en ce qui concerne le méchant de l'histoire qui n'en est pas vraiment un finalement. Même si le comique est bien présent dans les deux histoires et que l'on sourit facilement en regardant les planches, elles m'ont semblé un peu trop puériles. Je pense que pour ma part cet album est plus une parenthèse dans l'ensemble de la collection des albums de Spirou et Fantasio et qu'il ne fait pas partie des meilleurs. Dommage.
Lien : http://autantenemportelesliv..
Commenter  J’apprécie          20



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (2)voir plus