AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818909836
48 pages
Éditeur : Bamboo Edition (01/06/2012)
3.66/5   22 notes
Résumé :
5 décembre 1914, Géorgie du Sud, le navire L'Endurance quitte le quai pour l'hostile Pôle Sud. A son bord, vingt-sept hommes sous le commandement de l'explorateur Sir Ernest Shackleton. Le cœur chevillé au ventre et l'appel du "grand blanc" ancré dans leur âme, ils partent rejoindre l'Antarctique et traverser pour la première fois le continent glacé ! Mais un hiver exceptionnellement précoce les enferme dans les glaces. Isolés du monde, sans moyens de communication ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
umezzu
  23 février 2019
Cette BD est la première partie d'un diptyque consacré à une tentative de traversée de l'Antarctique, menée par l'explorateur des terres polaires Ernest Shackleton.
Shackleton part en décembre 1914 de Géorgie du Sud à bord de son navire, l'Endurance, avec un équipage trié sur le volet. le pôle sud ayant déjà été atteint en 1911 par Roald Amundsen, Shackleton vise une grande traversée d'un bord de l'Antarctique à l'autre. Pour se faire, il faut que l'Endurance aille le plus au sud possible. Problème : cet été austral 1914 s'arrête vite ; les glaces se referment, l'Endurance est pris au piège. L'équipage et son chef patientent, attendent la débâcle en chassant phoques et léopards des neiges. Mais le navire, seul abri de ces hommes, subit de plus en plus la pression des glaces et finit par être broyé. Commence alors une errance, avec très peu de vivres, pour parvenir à survivre dans un univers glacé.
Les dessins de Frasier ne sont pas emballants, trop simples et sans grande saveur. le choix de raconter cette histoire en deux tomes fait aussi que les évènements marquants s'étalent et donnent l'impression de dilution de l'histoire.
Reste le personnage de Shackleton. Obstiné, rivé sur son objectif, conduisant ses hommes à leur perte, avant de mener leur sauvetage. Il prend les décisions, celles qui l'intéressent et pas forcément les plus prudentes. L'album met aussi en évidence les bisbilles entre les simples marins, le capitaine, très porté sur la discipline de la Navy, et le donneur d'ordre, propriétaire du navire et un peu inconscient qu'est Shackleton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
brigittelascombe
  04 septembre 2012
"Larguez les amarres!"
C'est au son de "God save the quenn", que l'expédition, organisée par l'explorateur Sir Ernest Shackleton sur l'Endurance, débute.
5 décembre 1914. Géorgie du sud. Ce départ pour le Pôle Sud, malgré les dangers qui les guettent, n'a pas l'air d'effrayer l'équipage confiant.
Et puis la devise familiale de Sir Ernest Shackleton n'est-elle pas : "Fortitudine Vincimus....Nous vaincrons par l'endurance"!
"Ice berg à tribord" "Un homme à la mer" "Voie d'eau dans la soute à charbon" "Ho hisse! Ho hisse!" "Salaud" "Continuez c'est un ordre!"
On s'en doute, une expédition requiert courage, autorité du chef, entraide d'un équipage soudé pour lutter contre la poisse et les éléments déchainés.
Sur les bords du monde est le tome 1 de cette terrible odyssée, une BD basée sur des faits réels. Les teintes bleues et sépia rendent compte de l'immensité de l'océan et de l'emprisonnement dans la glace.
Le scénario bien construit montre la vie sur un bateau, les diverses émotions ressenties (de la culpabilité de l'explorateur qui a laissé sa famille pour assouvir ses passions à la prise en charge de ses responsabilités ainsi que les diverses réactions des membres de l'équipage selon leur caractère: du hargneux au plus optimiste).
Une bonne BD. A lire et à suivre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MissAlfie
  03 mars 2014
Le héros est un vrai personnage de roman. le mec cherche la réussite, la gloire, l'argent mais n'en oublie pas pour autant pas la droiture et l'honneur. Bien que son expédition se révèle être un désastre, il fera tout pour que son équipage sorte vivant du piège de glace tendu par l'Antarctique. Quand bien même un désaccord entre un membre de l'équipage et lui se fait jour, il comptera quand même sur ce membre parce que sa compétence n'est pas à remettre en cause. Bref, un vrai bonhomme. Accessoirement, j'ai un peu lu au-delà sur ce garçon. Il a été anobli au début du 20è siècle (avant cette expédition) mais son nom a été oublié par L Histoire avant de resurgir en raison, justement, de cette expédition Endurance.
Le scénario est le strict suivi des évènements qui se sont déroulés. On pourrait croire à un enjolivage, à un rajout romancé d'évènements mais pas du tout. A en croire la fiche Wiki de l'expédition (Wiki, ça vaut ce que ça vaut, je sais...), tout ce qui est décrit est vrai. du coup, on a un scénario digne d'un vrai roman et/ou film d'aventures où le héros, après s'être dépêtré d'un souci, se retrouve avec une nouvelle bouse sur les bras à gérer. Shackleton dans cette histoire a quand sacrément accumulé les tuiles. Et moi qui ne connaissais pas cette histoire, j'étais tout tendu de savoir comment tout ça se finirait. Ouais, madame, voilà un diptyque qui prend aux tripes et qui fait qu'on lâche difficilement le livre sans connaître la suite.
Il me faut aussi parler dessin mais en fait, je ne sais pas trop quoi dire. On a ici à faire avec un dessin propre, soigné, sans fioritures, digne de la bonne bande dessinée franco-belge. le dessinateur joue sur les couleurs et le contrastes pour traduire au lecteur l'atmosphère et la dureté des conditions. Si l'histoire pourrait se prêter à des décors magnifiques de glace ou de mer, les auteurs ont préféré s'intéresser aux hommes plutôt qu'à l'environnement. de fait, ce récit d'aventures est passionnant et permet de découvrir une petite histoire méconnue de la grande histoire des explorateurs dont on ne retient que ceux qui sont arrivés à destination.
Lien : http://croqlivres.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Erik_
  23 novembre 2020
Sur les bords du monde nous entraîne dans une aventure aux confins de l'extrême. Les rêves de gloire d'un explorateur des temps modernes vont être réduit à une opération de sauvetage. Fort heureusement, il aura la conscience de perdre son navire et de sauver en priorité les membres de son équipage l'ayant suivi dans cette folie.
Je n'éprouve pas une réelle sympathie pour ce commandant qui visiblement à réussi à planter son navire au milieu de la banquise en s'obstinant. Par ailleurs, il n'hésite pas à tuer par précaution de pauvres petits chiens de peur de manquer de nourriture. J'ai l'impression qu'il n'opère pas les bons choix au moment opportun. Cependant, il est vrai qu'on n'aimerait pas être à sa place. Quand il est question de survie, des sacrifices s'imposent.
Il faut dire que cette histoire a déjà été adapté dans le monde de la bd par l'excellent titre Endurance qui porte d'ailleurs le nom du navire. Il n'en demeure pas moins que cette nouvelle version a été fort agréable avec un dessin qui traduit bien la difficulté de ce grand désert blanc plongé dans l'obscurité 8 mois dans l'année. On attend par conséquent le second tome avec plaisir qui devrait terminer ce diptyque. Après une telle lecture, on n'a plus qu'une envie: se réchauffer auprès de la cheminée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
reve2003
  19 décembre 2018
J'ai adoré cet album, où j'ai ressenti la souffrance de cet équipage prisonnier des glaces. On grelotte avec eux dans ces superbes paysages. La nature est à la fois hostile et majestueuse. J'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (3)
BoDoi   12 octobre 2012
On se laisse porter volontiers par ce grand récit épique qui nous emmène dans les pas des premiers explorateurs du Pôle sud. […] Malheureusement, un dessin un peu vague finit par faire se ressembler tous les personnages et rend difficile l’identification.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   16 juillet 2012
Ce récit d'aventures extrêmes mais aussi d'une grande humanité plonge dans le déroulement d'une expédition ambitieuse et risquée. Il évolue progressivement vers le drame a priori fatal.
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   23 mai 2012
Un premier tome réussi qui mérite votre attention.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
lo_riginallo_riginal   29 mai 2014
PREFACE
Recherche volontaire. Pour expédition en terre inexplorée. Petit salaire, froid cinglant, longs mois d'obscurité totale, danger constant. Retour sain et sauf non garanti. Honneur et reconnaissance en cas de succès.
Petite annonce publiée en 1906 dans le London Newspaper par Sir Ernest H. Shackleton.
Commenter  J’apprécie          20
umezzuumezzu   23 février 2019
- Mes amis, ne soyez pas effrayés par la perte du bateau. Je sais que vous êtes capable d'endurer les pires souffrances ! Je sais que vous saurez rester unis pour que nous soyons plus forts ! Alors, et j'en fais serment je vous ramènerai sur la terre ferme !
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   04 septembre 2012
Ma tendre Emily, nous mettons cap vers le Sud.Moi, Ernest Shackleton, suis aujourd'hui l'incarnation vivante de la devise de notre famille: Fortitudine Vincimus...Nous vaincrons par l'endurance.
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   19 décembre 2018
En mer, un marin qui n'est pas optimiste n'est pas digne d'être un marin.
Commenter  J’apprécie          40
reve2003reve2003   19 décembre 2018
Une fois de plus, ma passion dévorante de l'inconnu m'a éloigné de vous...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Olivier Frasier (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Frasier
Des livres et Vous (Saison 7) Episode #043​ (avec Joris Chamblain et Olivier Frasier)
autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4120 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre