AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Kingdom (T.M. Frazier) tome 1 sur 4
EAN : 9782755646344
340 pages
Hugo Publishing (18/10/2018)
3.92/5   146 notes
Résumé :
Elle a oublié son passé, il pourrait être son avenir. King n'est pas vraiment le genre d'homme auprès de qui on cherche refuge. Chef d'un gang qui participe à toutes sortes de trafics, il a la surprise de trouver dans sa maison, lors d'une fête, une parfaite inconnue. Elle se fait appeler Doe, un surnom car elle est amnésique et ne connaît pas sa vraie identité. Elle vit aussi dans la rue et risque que sa vie quotidiennement. Comme ce jour où elle s'introduit chez K... >Voir plus
Que lire après Kingdom, tome 1 : KingVoir plus
Black Riders, tome 1 : Glitter Girl par Ronnie

Black Riders

C. J. Ronnie

4.48★ (640)

3 tomes

Sugar bowl, tome 1 : Sugar Daddy  par Bennett

Sugar bowl

Sawyer Bennett

3.89★ (388)

4 tomes

Où que tu sois, tome 1 : Je t'entendrai par Guisiano

Où que tu sois

Danielle Guisiano

3.71★ (199)

2 tomes

Passion en backstage, tome 1 : Rock God par Shaw

Passion en backstage

Jamie Shaw

4.32★ (131)

4 tomes

Critiques, Analyses et Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
3,92

sur 146 notes
Impossible pour moi d'attendre avant de lire le premier opus de cette saga très prometteuse. T.M. Frazier nous offre une romance sombre qui n'est pas dénuée d'émotions.

La couverture annonce la couleur, je dois dire qu'elle accroche le regard et ce que je préfère c'est vraiment la façon dont elle met en avant le nom de KING ! Il en impose et cette couverture lui rend justice. Maintenant, qu'en est-il de l'histoire ? Difficile de se prononcer à chaud, j'ai eu quelques heures devant moi pour réfléchir à ce que j'allais vous dire dans cette chronique.

Ce premier opus m'a captivée c'est un fait. Il m'a aussi perturbée et meurtrie. Aux côtés de nos héros se joue un véritable drame psychologique doublé d'une romance à sensations fortes. Notre héroïne, que l'on surnomme Doe en référence à Jane Doe est une jeune femme qui a perdu la mémoire, elle n'a plus aucun repère, elle ne sait plus qui elle est ni d'où elle vient. Vivre dans la rue devient tellement dangereux qu'elle prend une décision désespérée en s'introduisant chez Brantley King… La seule chose qu'elle souhaitait c'est qu'on la protège et elle était vraiment prête à tout… même à s'accoquiner avec de dangereux criminels. Et puis elle tombe sur King qui n'est pas le genre d'homme que l'on approche facilement et impunément. Doe sait-elle où elle a mis les pieds ? King est irrémédiablement attiré par cette jeune femme innocente, prendra-t-il le risque de s'attacher à elle ? Leurs passés respectifs pourraient bien s'immiscer dans leur vie…

T.M. Frazier plonge ses lecteurs dans un univers très sombre et rythmé par la violence et les trafics en tout genre. Je ne me suis pas sentie mal à l'aise aux côtés de nos héros. Dès les premières lignes, on commence à cerner King, mais attention ce n'est pas un homme lambda, il n'est pas de ceux que l'on séduit avec de simples atouts féminins, King est intelligent et il sort tout juste de prison… c'est un homme qui a su encaisser de nombreux coups dans sa vie, il s'est juré de ne jamais devoir rendre des comptes à quiconque. King est un homme instable c'est un fait mais il se révèle au fil des pages, et j'ai aimé l'homme derrière le truand. Il fera tout pour troubler notre héroïne. King prend ce qu'il veut, il exige et impose… J'ai aimé son côté artiste, vous le découvrirez au fil des pages…

King est violent et terriblement effrayant, ses baisers lui ressemblent. Et, si ses mots n'ont pas réussi à me convaincre que je lui appartenais, ses baisers le prouvent amplement. L'espace d'un instant, j'oublie que l'homme qui m'embrasse n'est qu'un fou furieux.

Doe est une héroïne intrigante, elle est amnésique, livrée à elle-même. Elle a l'instinct de survie, sa personnalité est assez complexe et j'ai aimé sa façon de penser, même si ça l'empêche d'avancer, cela reste cohérent avec le fait qu'elle n'ait aucun souvenir de sa vie passée. Auprès de King, elle va vivre des heures sombres mais elle est forte et admirable. Elle garde une certaine fragilité, difficile pour elle de faire des choix sensés. J'ai essayé d'analyser ses réactions, et même si parfois elles m'ont semblé incohérentes, cela collait avec l'ambiance très particulière et sa situation.

Les personnages secondaires sont vraiment bien travaillés. Je dois dire que j'ai réussi à m'attacher à certains et surtout à me méfier d'eux ^^ Car en surface ils n'ont peut-être pas l'air dangereux mais ne les sous-estimons pas ! Ils apportent beaucoup de poids à l'histoire, rendent les interactions passionnantes et relancent l'action.

L'intrigue est quant à elle un peu longue à démarrer. Disons que l'on patauge un peu avant de sentir vraiment le suspense monter en puissance. J'ai aimé les petits indices que l'autrice lâche avec parcimonie, il faut être attentif à chaque réflexion. La narration à deux voix est très intense, même si les chapitres du point de vue de King sont plus rares. Page après page la tension monte, entre le danger et l'attirance sexuelle de nos héros, je peux vous dire que le lecteur est servi. le suspense se mêle assez aisément à la romance qui je l'avoue m'a vraiment touché. L'autrice arrive à nous faire voir ses personnages d'une autre façon, même s'ils sont torturés et imprévisibles. L'amitié a une place importante dans ce début d'histoire, ce qui rend forcément le récit plus sensible.

En ce qui concerne l'érotisme, le sexe et la romance, j'ai adoré le cheminement de l'histoire qui nous retourne tout simplement la tête, le coeur et nos dessous… Vous allez détester King, vous allez avoir envie de le gifler, de l'envoyer clairement aller se faire f… mais vous allez forcément le désirer, vous allez avoir envie de lui et de ce qu'il représente. Il sait y faire pour donner du plaisir à une femme.

– Regarde-moi ! ordonne King d'une voix grave et rauque, comme s'il essayait de me garder sous son contrôle.

Je suis incapable de me concentrer sur ce qu'il me dit tellement je suis encore perdue dans ma jouissance

– Regarde-moi ! répète-t-il.

Cette fois, il souligne ses mots d'un mouvement de hanches.

J'ouvre les yeux, gémissante.

– Regarde-moi bien, dit-il encore, les yeux plantés dans les miens.

Son sexe durcit encore et se crispe. Enfin, il jouit, répandant sa semence chaude et humide au plus profond de moi.

Nous venons d'exprimer avec nos corps tout ce que nous n'avons pu nous dire avec des mots. Il m'a dit que je lui appartenais avant même que nous nous rencontrions mais je ne le croyais pas avant cette nuit. En fait, ce qui me surprend le plus, c'est ce que son corps vient de m'avouer.

Maintenant, je le sais, il est à moi.

C'est un homme magnétique, et malgré son côté menaçant il est… hypnotique. L'écriture de T.M. Frazier est très addictive, sa plume nous offre tout un panel d'émotions, c'est une romance perturbante avec de grosses révélations, je peux vous dire que vous allez tomber de haut ! Les derniers chapitres m'ont donné le vertige !

En bref, un premier opus très intéressant qui met en lumière un univers sombre porté par des personnages très nuancés. King et Doe ont su éveiller ma curiosité et la plume de l'autrice m'a conquise au fil des pages, l'intrigue prend de l'ampleur petit à petit pour amener le lecteur au bord du gouffre. Un final qui m'a laissé sans voix et totalement démunie. Une saga prometteuse qui plaira aux amatrices de romance sombres et addictives.
Lien : http://www.lmedml.fr/2018/10..
Commenter  J’apprécie          20
Drogues, prostitution, alcool, armes, violence… l'ambiance est sombre autant vous y préparer.

Si ce monde fait froid dans le dos et donnerait à la plupart des gens une furieuse envie de cavaler à toutes jambes, nous suivons cependant – avec angoisse et tristesse – le choix du dernier recours de notre héroïne amnésique Doe. C'est littéralement motivée par la faim (et à contrecoeur) qu'elle consent à se prostituer pour échapper à la rue contre une protection, un toit et de la nourriture.

On est dans de la dark romance. Ça flirte sec avec la séquestration et la violence conjugale : Un amant imprévisible, brutal qui joue le chaud et le froid entre des élans «protecteurs» suivis d'un comportement possessif et d'humeurs massacrantes où n'importe quelle femme à la place de notre héroïne aurait toute les raisons de craindre pour sa vie.
L'exploit de l'autrice détonne par ce simple constat : faire passer une relation basée sur la terreur - comme le serait un couple où l'un des amants use de violence ou de menaces pour contrôler l'autre et le/la contraindre à accepter son sort, sinon… (et tout dans ce «sinon trois petits points» sert de chaîne contre toute tentative de protestation) – à une relation où les protagonistes trouvent leur alter ego en dépit de toute la m** qui constitue leur vie. On souhaite même leur bonheur, et on veut y croire !

Évidemment, notre héroïne aux abois préfère encore être la «chose» de King que mourir affamée et violée à la rue. Cela étant dit, je ne crois pas que le but d'une dark romance est de faire rêver sa lectrice. Avec des personnages aux actions répugnantes, aux passés traumatisants, et généralement victimes malgré eux du milieu qui les a vu naître, peut-être que la clé de voûte est le thème de la seconde chance, que le meilleur peut sortir même du pire d'entre nous, et pourquoi pas si c'est un amour qu'on croyait impossible qui en constitue le moteur ?

Deuxième tour de force de T.M. Frazier : son cliffhanger qui a toutes les allures d'un tome 2 prometteur où tout reste encore à faire et à découvrir en révélations chocs.
Je ressens cependant la crainte d'avoir affaire à un «The Vow» revisité (voir ce film serait une mauvaise approche avant de commencer cette série) en termes de révélations sur la famille discordante de Doe, bien qu'il y ait de fortes chances que je me trompe (j'espère…).

C'est la partie mystérieuse autour de Doe qui est pour moi le ciment de ce roman (bien que ce sera seulement exploité dans le tome 2). La «romance» m'a prise au dépourvue, surtout au début ! Je ne m'étais pas imaginée une toile de fond aussi trash (et dire qu'il doit exister sûrement pire…). T.M. Frazier veille à ce qu'on ne déteste pas King, pour moi, cependant, le charme n'a pas opéré. On est loin du coup de foudre. Il est trop instable et inspire trop peu confiance. Si la plupart des romances nous donnent envie d'être à la place de l'héroïne, là ça n'a pas du tout été le cas.

Paradoxal, me direz-vous, quand j'ai été bercée par «La Belle et la Bête» et que je ne rechigne généralement pas à lire ou visionner des remakes de ce «conte de fées» entre une fille prisonnière d'un homme décidé à l'obliger à l'aimer… En effet, c'est une remarque pertinente à explorer.

Cela doit être tout l'aspect de la drogue et du sexe violent qui me rebute. Au moins, dans la Belle et la Bête, on nous épargne ces tréfonds-là… (du moins, dans ceux que j'ai vu et lu)

Ah ! mais si vous êtes arrivé jusqu'à cette ligne, vous devez vous demander pourquoi je lui ai décoché 4 étoiles ?
Parce qu'il répond aux ténèbres qu'il représente. Les personnages sont inquiétants, lunatiques, tourmentés et violents à l'image de l'univers dans lequel ils évoluent. Il en aurait été autrement qu'on aurait pu questionner le soucis d'authenticité de l'autrice. Ça se dévore, le temps file aussi vite que les pages se traversent. En dépit de tout ce que j'ai pu décrire plus tôt, j'ai eu du mal à le lâcher. C'est l'exploit dont je vous ai parlé : l'autrice a réussi à me faire presque oublier tout le malsain de leur relation pour finalement me donner envie de soutenir Doe et King, et d'espérer le meilleur à ces deux électrons malmenés par leurs mauvaises décisions qui n'en restent pas amoureux l'un de l'autre…
Ce qui ne sera pas facile, on peut aisément le deviner !
Mais ne dit-on pas que plus le chemin est périlleux, mieux s'apprécie le dénouement heureux ?
(Si dénouement heureux il y a ?!?!)
Commenter  J’apprécie          00
Ce roman était à peine dans les mains des lectrices que toutes se sont précipitées dessus et beaucoup ont eu la même réaction : un énorme OUAH ! Du coup, j'étais très pressée moi aussi de le découvrir ce King. Quand je l'ai commencé, je ne l'ai refermé qu'une fois finit, c'est vous dire à quel point on se laisse happer par le récit de ce roman.

T.M. Frazier nous plonge dès le début dans un univers assez sombre. Par le biais de son héroïne, Doe, elle nous dépeint un monde d'insécurité constante. C'est donc dans une atmosphère assez pesante que nous découvrons Doe, une jeune femme livrée à elle-même, elle a perdu la mémoire, oubliant tout de qui elle est et elle erre dans la ville, tachant de ne pas se faire agresser et de rester en vie. C'est ainsi qu'elle fait la connaissance d'une prostituée qui va lui faire comprendre que pour être en sécurité, il lui faut un type d'homme bien précis qui saura prendre soin d'elle, en échange de ses bons et loyaux services. Doe s'apprête donc à faire don de son corps pour être en sécurité, avoir un toit où dormir et un bon repas chaud. Nous prenons alors conscience de la vie qu'elle mène et de ce néant qui l'entoure.

King, c'est le personnage masculin de cette histoire. Il vient tout juste de sortir de prison et nous appréhendons son personnage en découvrant au fil des pages, qui il est et aussi surtout de quelles façons il est devenu cet homme. Sa rencontre avec un autre personnage, Prep durant son enfance, va marquer ce moment où il va décider de prendre son destin en main pour être maitre de ce qui lui réserve l'avenir et ne pas dépendre des autres. C'est alors qu'il plonge dans les méandres des mondes clandestins et illégaux, qui vont devenir son business. C'est un personnage très intéressant, assez énigmatique, le fait d'avoir la vision de lui si jeune et d'en savoir tant sur lui, ne nous apporte toutefois pas toutes les réponses concernant sa personnalité. C'est un personnage assez obscure qui n'épargne personne et qui a des objectifs desquels il n'est pas question qu'il dévie, mais il y a aussi en lui, une parcelle d'humanité qui résiste.

Quand King fait la connaissance de Doe, cette rencontre va se vouloir contradictoire : Doe est là pour s'offrir à lui, lui veut d'elle mais la refuse. Résumé ainsi, cela semble bien simple mais l'auteure aborde toutefois la complexité de ce qui se passe dans la tête de ses personnages : entre Doe qui ne sait pas réellement ce qu'elle fait et King, qui tout juste sorti de prison est plongé dans une fête en son honneur sans qu'il ait pu reprendre ses repères avec la réalité en dehors de la prison, ils sont tous deux un peu perdus. Puis c'est après, que d'un coup, les choses s'accélèrent ! Doe se retrouve malgré elle, prisonnière de King et c'est ainsi que les desseins de King vis à vis d'elle, nous apparaissent mais sans toutefois complètement se dévoiler. Mais pourquoi Doe l'intéresse tant ? Quel est son but en la séquestrant ainsi ?

J'ai trouvé très intéressant la façon dont l'auteure a eu de jouer avec l'amnésie de Doe. Lui créant ainsi deux personnages, "elle" dont on ne connait pas l'identité, celle d'avant et Doe, celle que nous connaissons ici, sans mémoire et seule. Cela ne lui permet pas de prendre des décisions concrètes tant qu'elle ne sait pas qui elle était avant. L'avant et l'après s'affrontent et cela l'effraie, cela devient son leitmotiv, à la fois de défense mais qui constitue aussi un rejet de ce qu'elle peut ressentir. King va tout faire pour qu'elle profite de ce qu'elle est maintenant, ce qui lui permettrait aussi d'avancer.

Un roman très prenant, le scénario est très originale et tellement bien ficelé. La façon dont nous avons de découvrir la vraie personnalité des personnages est fort intéressante car rien n'est normal : nous n'avons pas un preux chevalier qui va porter secours à la jeune femme amnésique à la rue. Non la jeune femme complètement paumée, qui ne sait pas à qui se vouer, va se voir contrainte et forcée quand King va la faire prisonnière. Au départ, on tâtonne tout juste à comprendre quelles sont ses réelles motivations et nous découvrons petit à petit le but de cette action vis à vis d'elle. Mais entre cette décision de départ et les moments qu'ils passent ensemble, va se passer bien des choses. Nous n'en comprenons les enjeux que bien plus tard et tout le cheminement des pensées est alors dévoilé.

Deux personnages forts et qui s'imposent : lui par son physique et sa personnalité qui montre bien quel type d'homme il est et elle, par son absence de "vie" qui la rend très vulnérable mais qui reste toutefois un personnage féminin très intriguant. On n'a qu'une envie, c'est savoir, tout savoir sur l'un et l'autre. Déjà avec ses deux personnages T.M. Frazier avait de quoi nous tenir en haleine, ils se suffisent à eux-même mais elle va encore plus loin en leur jouxtant des personnages secondaires forts intéressants : il y a d'abord celui qui accompagne King depuis toujours : Prep et il y a aussi Bear, qui appartient aux Bikers qui environnent King. Des personnages masculins forts et indépendants, qui savent s'allier entre eux pour mieux avancer.

La fin de ce tome vous invite à avoir sous la main le tome deux, qui est la suite directe de cette première partie. Et il est indispensable de pouvoir enchainer car la fin comporte tellement de révélations et de bouleversements qu'il nous faut connaitre la suite de cette histoire. Tout du long du roman, l'auteure a distillé des révélations, mais par petites touches, nous laissant ainsi entrevoir le bien fondé de bien des actes des personnages, mais elle arrive toutefois à nous époustoufler à la fin. C'est toute cette tension, toutes ces choses qui ne nous sont pas dévoilées qui nous mettent en haleine. King est un tome complètement additif, il est impossible de le lâcher tant nous sommes pris dedans, et on se demande alors tant ce qu'elle nous réserve que l'histoire défile toute seule devant vos yeux.
Lien : http://www.livresavie.com/ki..
Commenter  J’apprécie          00
Une nouvelle lecture perso qui était dans ma pile à lire quasiement depuis sa sortie et que je peux enfin sortir. Malgré un début plutôt mitigé et un petit temps d'adaptation niveau plume de l'auteur ou bien traduction je suis parvenue à entrer dans l'histoire. Je relève tout de même un manque de précision dans les événements, ça va un peu trop vite, l'auteur nous donne à la fois pas assez d'éléments et trop d'un coup c'est un peu compliqué à expliquer. En revanche une fin qui relève le tout, d'où ma note plus haute que je comptais mettre.Nous allons suivre une jeune femme de dix huit ans que l'on surnomme Doe, nous l'a découvrons en compagnie de son amie de rue Nikky jeune femme qui se drogue, vole et donne son corps contre une nuit passée sous un toit. Doe va vivre de gros moments dur qui m'ont fait mal au coeur. Elle est passée pas loin du gouffre.La jeune femme frêle ne sait pas qui elle est, elle est amnésique et ne souvient pas de qui elle est, d'où elle vient, ce qu'elle aime dans la vie. Un gros point d'interrogation...A t-elle de la famille, un compagnon dans sa vie? Aucun moyen de le savoir, apparemment personne n'est à sa recherche, elle est inconnu des autorités. Seule et désespérée elle préfèrerai plutôt mourrir que de continuer dans ce bourbier sans fin.Doe peine à survivre dans la rue mais avec sa seule amie Nikky elle va alors la suivre dans ses combines de sexe et drogue.
Mais cela va très mal se terminer pour son amie... Que va t'il se passer pour que les amies soient séparée? Où est passé Nikky?
Doe va atterrir malgré elle chez un chef de gang pas très net, entre trafique, magouille et sexe l'a voici aux portes d'une vie sombre et décalée qu'elle ne connaît pas. Comment vont se passer les premiers instants de rencontre entre King et Doe?Sera t-elle maltraitée?
D'abord retenue par King dans sa demeure  puis chassée et de nouveau revenu au point de départ... Entre manipulation, violences, sexe et suspense vous allez tomber sous la charme de King...ou pas. Qui est vraiment cet homme, ce bikers aussi sexy, qu'attirant mais au combien sombre et terrifiant. Doe n'a pas peur, elle montre son affront mais pas sûr que ce soit la bonne manière.King est un homme torturé avec un passé douloureux qui lui a coûté trois années de sa vie passé en prison. Mais il va devoir se battre bec et ongle pour obtenir ce qu'il cherche en agissant ainsi avec Doe.Est-elle si inconnue que ça pour King?Que va t'il manigancer pour parvenir à ses fins? A vous de le découvrir... je ne vous en dirai pas d'avantage afin que vous y découvriez vous même tous les mystères de cette histoire...Quelques petites longueurs par moment où j'aurai aimé quelques éléments un peu plus profond, amenés plus en finesse malgré le contexte de l'histoire mais ça en reste une bonne lecture une fois bien entrer dedans. Une fin qui se termine en un énorme cliffhanger de fou ! Qui m'a donc décidé d'enchaîner directement avec le tome deux.

? NOTE:   4/5 
Commenter  J’apprécie          01

Voilà un roman qui est dans ma PAL depuis 2018. Pour la petite histoire, j'avais acheté et fais dédicacé à l'occasion du Festival New Romance à Paris ce premier tome parce que l'autrice était vraiment adorable. C'était ma période où je faisais dédicacer avant de lire. Depuis, ce n'est plus quelque chose que je fais car il y a une sorte de malédiction pour moi, sauf exception, chaque fois que je faisais dédicacer avant lecture, je n'appréciais pas celle-ci. A l'époque donc, j'ai acheté ce premier tome sur un coup de tête et les copines m'ont rapidement dit que celui-ci n'allait pas me plaire, ce qui fait qu'il trainait encore dans ma PAL depuis cinq ans. Mais j'ai décidé de le sortir enfin et voir ça par moi-même.

Bon, n'y allons pas par quatre chemins, je n'ai absolument pas aimé ma lecture. Je soufflais déjà fortement au premier chapitre et ce, tout du long. Avant de vous en dire plus, quelques lignes sur l'histoire. Nous suivons donc Doe (Jane Doe), une jeune femme qui a perdu la mémoire et vit depuis dans la rue. Pour subvenir à ses "besoins", elle envisage la prostitution. Elle va rencontrer King, le personnage masculin et sa vie va s'en retrouver bouleversée.

Attention, ce roman est clairement pour un public averti. Je ne comprends pas d'ailleurs que ce soit précisé et qu'il n'ai que deux petites silhouettes sur la quatrième de couverture. Ce roman débute par le point de vue de King et donne clairement le ton. Il sort tout juste de prison et tatoue une femme, (un chat) sur les parties intimes. Une fois le tatouage achevé, monsieur estime avoir tous les droits, et baise sa cliente tout en l'étranglant directement sur la table. Une fois sa petite affaire finie, son ami vient évacuer cette dernière, inconsciente. Mais heureusement pour King qu'une autre femme (Doe) les aient surpris, sinon, il n'aurait même pas apprécier cela. Bref, voilà l'entrée en matière. Charmant non ? Eh bien le pire est à venir et ce n'est pas la rencontre de nos personnages qui va changer la donne.

Concrètement, notre frêle et innocente Doe va débarquer chez King et être à deux doigts de se prostituer pour avoir un toit sur la tête. Mais comme elle ne sait pas comment s'y prendre, Monsieur va la renvoyer avant d'avoir une petite discussion sur son âge. Mineur, pas mineur ? Pour lui, au contraire, si elle est mineur c'est d'autant plus jouissif. Et comme elle a osé mettre les pieds chez lui, c'est devenue SA propriété et la demoiselle ne va plus quitter son lit. Menottes, ordres, manipulations, et gros problème de consentement, bref, toutes les bases d'une relation ultra saine n'est-ce pas. Mais comme il lui vient en aide et la sauve d'un viol, et la laisse dormir, manger chez lui, alors c'est un sauveur. Comme ça, non ? Mais si. Toute façon, il est tellement canon et protecteur qu'elle est folle de lui, donc lui excuse ses petits excès.

Voilà en gros un résumé bref de l'histoire de ce premier volet. C'est vulgaire, brutal, dégradant et pas franchement enthousiasmant. C'est dommage car j'aimais l'idée d'une héroine amnésique, qui doit se redécouvrir et évoluer un peu à l'aveugle. le mystère autour de sa personne aurait été plutôt chouette s'il n'y avait pas le reste. Et par le reste, j'entends la romance et le fond de trafic/meurtres/violences physiques allant jusqu'au viol. Et même cette partie me déçoit car finalement le viol est vite occulté par l'héroine (à croire que ce n'est rien), quant au héros, on se demande s'il ne prend pas mal les choses uniquement parce qu'un autre que lui ne se le soit permis.

J'ai terminé ma lecture comme je l'ai commencé. En soufflant. Les rebondissements finaux éveillent la curiosité mais clairement pas assez pour me donner envie de laisser une seconde chance à cette histoire. La seule chose que je retiendrais, c'est que ça se lit vite mais ça s'arrête là...

En conclusion, on entre ici dans de la Dark Romance pour moi et ce n'est pas mon délire. L'héroine ne se résume qu'à accepter docilement les souhaits du héros. Quant à ce dernier, je ne vois pas où est la lumière au bout du tunnel le concernant. Son comportement avec les femmes, ses pensées et son côté brute m'ont déplu. La romance, si on peut appeler ça ainsi ne m'a pas séduite. Je ressors donc déçue, même si je savais dans quoi je mettais les pieds en le démarrant, mais disons que je lui aurais laisser sa chance.
Lien : https://my-bo0ks.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Ensuite, je décide de dessiner l’oiseau que j’ai vu tout à l’heure s’envoler au-dessus de l’eau. Je le visualise parfaitement, tout comme j’ai visualisé les yeux que je viens de dessiner. Très vite, je sens mon crayon glisser tout seul sur la page, je ne me contente pas de dessiner, je mets des ombres, j’estompe, je modèle. Le dessin achevé, une fois de plus, ce n’est pas exactement l’oiseau que j’ai vu tout à l’heure que je regarde, mais une étrange version du même. Il a l’air sombre, féroce, ses plumes sont sauvagement ébouriffées et le serpent qui pend de son bec à la bouche ouverte et les crochets apparents, comme s’il allait cracher du feu. Le trouvant trop sévère, trop effrayant, je décide de lui casser une aile et, dans le reflet de son œil, je dessine, avant qu’il l’ait tué, le serpent, une souris dans la bouche. A la fin, le résultat est à la fois d’une beauté étincelante et d’une incroyable vulnérabilité. Avant qu’elles ne coulent sur les joues, j’essuie mes larmes qui me montent aux yeux. Je sais dessiner !
Commenter  J’apprécie          10
Le goût de sa bouche, de sa langue, le désir puissant que j’ai ressenti la première fois que je l’ai eu dans mon lit ont alors explosé dans un sentiment qui m’a dépassé. Je me suis littéralement perdu en elle pendant quelques instants avant de revenir à la réalité.
Commenter  J’apprécie          20
L’amour, on le réserve aux personnes que l’on choisit, on ne le distribue pas à tout-va. Je n’ai aucun doute, je sais qu’il donnerait sa vie pour moi et j’en ferais de même, sans la moindre hésitation.
Commenter  J’apprécie          20
Je ne sais pas ce que j’ai fait pour mériter une telle colère, mais bien le regarder dans la lumière me terrorise encore plus que lorsqu’il était dans la pénombre. Tout à coup, je regrette de ne pas avoir suivi ma première impulsion en filant à l’anglaise quand il en était encore temps.
– Apparemment, tu ne connais rien à rien, parce que ce que tu as vu n’a rien à voir avec du sexe.
– Quand même, je sais ce que j’ai vu…
– Non. Dans ce cas, tu saurais que ce n’était pas du sexe, j’étais juste en train de la baiser.
Commenter  J’apprécie          00
Maintenant, je suis entièrement entre les mains de King. Soit je vais mourir de faim, soit de peur. Peu importe la manière ! C'est le moment qui m'importe, car, je le sais, maintenant : jamais je ne quitterai cette maison. En tout cas pas vivante.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : amnésieVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (358) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5191 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..