AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782378700089
372 pages
Remanence (20/04/2021)
4.14/5   7 notes
Résumé :
Rescapé d'une traversée de la Méditerranée, réfugié en Italie dans l'espoir d'aider sa famille restée au Burkina-Fasso, Issa attend la réponse à sa demande de droit d'asile dans le centre d'accueil où il est hébergé. Pour lui comme pour ses congénères, l'échec n'est pas une option. Se voyant sombrer dans le désœuvrement, il part tenter sa chance à Naples : les rumeurs prétendent qu'on y trouve facilement du travail. Rapidement, il noue des relations, enchaîne les be... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
loeilnoir
  14 octobre 2021
Après avoir traversé la Méditerranée, Issa trouve refuge dans une région du sud de l'Italie, dans l'espoir de trouver un travail qui lui permette d'aider sa famille restée au Burkina Faso. Lassé par la complexité et la lenteur administrative de la bureaucratie, Issa désespère d'obtenir une réponse positive à sa demande d'asile et décide de quitter le centre d'accueil qui l'a hébergé pour tenter sa chance à Naples. Au fil de ses rencontres, il enchaine divers travaux dans les champs et se retrouve confronté à la réalité de l'agriculture intensive: travail illégal, précarité, absence de protection sociale, et bien pire.
L'auteur prête sa plume à Issa, un immigré clandestin burkinabé qui décide de tenter sa chance en Italie, espérant y trouver une source de revenus pour aider les siens restés au pays. L'Europe représente pour lui un doux rêve, peut-être celui de venir un jour y vivre avec la famille qu'il souhaite fonder avec Aida sa promise… Chacune des rencontres que fait Issa au long de son périple sont l'occasion pour lui de se confier sur sa propre vie, son enfance, sa famille, ses espoirs et ses projets mais aussi sur ses impressions dans ce pays étranger où l'on pratique l'agriculture intensive, au mépris des conditions de travail d'une main d'oeuvre illégale. Issa fera quelques belles rencontres mais croisera surtout la route de « caporali », des rabatteurs qui s'enrichissent sur le dos des migrants, leur proposant un « travail » qui se révèle être de la pure exploitation, une sorte d'esclavagisme moderne de masse. Démunis, sans protection sociale, ils sont la proie idéale de mafieux, prêts à tout pour faire régner la loi du silence, la soumission auprès d'une population prise dans un cercle vicieux.
Peu importe nos opinions sur l'épineuse question de l'immigration, on ne peut pas rester insensible au sort d'Issa, ce personnage courageux et altruiste, qui relate son périple dans un pays étranger au sien où il sera durement exploité. L'auteur, M.A Frébutte est géographe, spécialiste des phénomènes migratoires et des politiques européennes, La Tarentelle noire est son premier roman. Il parvient dans un style simple qui laisse passer beaucoup d'émotion, à dénoncer l'injustice subie par Issa, à l'instar de nombreux immigrés clandestins venus d'Afrique. Lire ce roman c'est ouvrir les yeux sur l'impact du capitalisme sur les petits producteurs, le constat est juste et douloureux, les dérives sont habilement dénoncées par de nombreux exemples réalistes. En dépit de certains passages dont le style journalistique convient assez peu à ce type de récit personnel, ce roman est pour moi un véritable coup de coeur, par les sujets abordés. Une nouvelle fois, et pourtant toujours à ma grande surprise, je me passionne pour un roman où la fiction rejoint la réalité pour en révéler les pires travers. Je remercie les Editions de la Rémanence pour cette lecture , ainsi que le site Babelio de m'avoir offert ce roman lors d'une Masse critique Littératures.
Lien : https://loeilnoir.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
CathyBorie
  06 octobre 2021
Ce roman écrit à la première personne raconte la vie quotidienne d'un Burkinabé employé agricole clandestin en Italie, après avoir quitté la Libye et traversé la Méditerranée au péril de sa vie. Même si certains passages tiennent plus du rapport journalistique et un peu trop didactique, nous voyons à travers les yeux d'Issa et de ses compagnons les conditions de leur arrivée dans les centres d'hébergement, puis ensuite la précarité de leur emploi et leur exploitation par la plupart de leurs employeurs, pouvant aller jusqu'à des violences extrêmes soutenues par les mafias locales. Pas d'effet de manches dans le récit, le style est dépouillé et factuel, et bien que parfois les discours mis dans la bouche des protagonistes paraissent un peu artificiels, j'ai lu ce livre presque d'une traite. La littérature ici laisse place à la politique au sens large, mais n'est-ce pas aussi un de ses rôles de nous faire découvrir des univers inconnus : la vie de ces migrants qui rêvent d'Europe et qui se retrouvent dans des ghettos où leurs vies ne tiennent qu'à un fil ne peut que nous interpeler, et je remercie Masse Critique pour cette découverte de "La tarentelle noire".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MissMeteo
  27 octobre 2021
Ce livre n'est pas un roman..
Plus sûrement un excellent documentaire sur la condition des immigrés économiques africains qui, après une périlleuse traversée de la Méditerranée, se retrouvent bloqués dans le pays où ils sont arrivés et où ils doivent ,selon les accords de Dublin, déposer leur demande d'asile.
Issa, le héros burkinabé de ce livre, se laisse alors embaucher par des rabatteurs, pour travailler dans les exploitations agricoles de Basilicate, dans le sud de l'Italie.
En fait, par le récit de Marc Antoine Frebutte, spécialiste des phénomènes migratoires et des politiques (?) européennes, Issa nous fait part de sa douloureuse expérience de travailleur exploité, anonyme, sans papiers et méprisé. le constat est sans appel. MA Frebutte connait son sujet, "L'homme est bien un loup pour l'homme". Les excès du capitalisme, de la mondialisation, exacerbés par l'âpreté du gain, les dérives entrainées par la misère, le rôle en sous mains de la Mafia dans cette région....tout est très bien expliqué dans ce livre au style très journalitique, parfois didactique ( L'exposé des idées de Thomas Sankara "Le Che Guevara africain", les échanges entre syndicalistes, l'effet pervers des importations européennes sur les cultures africaines ..).Tous ces longs exposés laissent toutefois à réfléchir ! Et en cela, ce livre est un coup de poing qui non seulement nous prouve ce qu'on pensait connaitre depuis longtemps, mais nous l'enfonce dans le crâne par ce cheminement de 370 pages dans la peau des travailleurs immigrés. Chapeau bas, M.Frebutte !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Matildany
  09 juin 2021
Issa est un réfugié du Burkina Fasso, qui échoue sur une plage de Sicile, après avoir transité par la Lybie. Hébergé dans un centre d'accueil,  il comprend vite que l'attente et les longueurs administratives sont un moyen d'usure plus subtil que le refus pur et simple. Il décide alors de partir sur Naples et rejoint la communauté anonyme des sans-papiers, vivant de débrouille, et de jobs périodiques dans les exploitations agricoles des environs. Il va donc découvrir les conditions de travail précaires, difficiles, les petits arrangements entre patrons et leurs "caporali", rabatteurs se sucrant au passage sur le dos de cette main-d'oeuvre démunie et sans protection sociale.
Un récit vu au travers des yeux d'Issa, qui nous met face au dérèglement de la marche du monde, et à la dureté des conditions de vie de personnes qui ont eu la malchance de ne pas naître de notre côté du monde privilégié. L'Europe du Sud devient le Staten Island du XXI ème siècle,  nos vies occidentales confortables,  le nouvel Eldorado.
Un style simple, mais qui traduit bien l'émotion, la volonté, et la dignité  d'Issa, qui essaie de s'en sortir, malgré les inégalités qu'il subit.
L'auteur est spécialiste des phénomènes migratoires, on sent son envie de dénoncer les crises contre lesquelles il lutte. L'évolution de l'agriculture et ses travers actuels, les mouvements syndicaux, sont également dépeints de manière didactique et fluide.
Une faiblesse parfois au niveau de l'énoncé de faits, qui rapproche du journalistique et qui l'emporte sur l'émotion, mais c'était un roman instructif, et qui explique aisément les dérives de la mondialisation et de l'agriculture intensive.
Lien : https://instagram.com/danygi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
DanielaKraj
  04 juillet 2021
Très bon livre présentant les dérives actuelles de l'agriculture intensive et ses effets sur l'environnement et la société, sans message moralisateur. On est vite pris par l'histoire et surpris par ce que l'on y apprend sur les conditions de ces travailleurs de l'ombre, anonymisés et relégués dans nos sociétés. Je recommande fortement !
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
DanielaKrajDanielaKraj   04 juillet 2021
Favoriser l'économie de marché et la libre concurrence a été considéré par les hommes politiques comme la meilleure manière d'assurer l'indépendance et la sécurité alimentaire des états, développant de nouveaux circuits mondiaux de production et de distribution. L'ensemble des acteurs agricoles ont été mis en concurrence, les produits ont été normalisés et standardisés et le transport international est devenu moins cher et plus rapide. Les prix sont désormais définis sur les marchés mondiaux, tirés vers le bas par les nouvelles techniques de productions, soient-elles destructrices de l'environnement ou des sociétés. Ce sont ces politiques qui ont poussé ton père et le mien sur le chemin de l’exode et les ont forcés à vendre, pour moins que rien, la terre qu’ils aimaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
DanielaKrajDanielaKraj   04 juillet 2021
Pourquoi pensez-vous qu’autant d’agriculteurs et d’éleveurs se suicident ? L’endettement, la souffrance, le sentiment d’inutilité, d’humiliation et de honte… Alors, si tu veux survivre, tu reportes les coûts là où tu peux… c’est-à-dire sur ceux encore en dessous de toi dans l’échelle du rapport de force sociale… En somme, vous…
Commenter  J’apprécie          20

Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

À juste titre 😊

Salut la morosité

Colette
Jean Rhys
Françoise Sagan
Sacha Guitry

10 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , titres , littératureCréer un quiz sur ce livre