AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 220501109X
Éditeur : Dargaud (30/11/-1)

Note moyenne : 4.19/5 (sur 16 notes)
Résumé :
"Sur la lande inculte et désolée, un homme inculte se désole de son manque de culture qui l’oblige à faire le désolant métier de marchand-de-machines-à-vapeur-pour-rouler-les-cigarettes-une-à-une-sans-se-fatiguer"
Timoléon, l'inventeur fou rencontrera Stanislas auquel il essaie de vendre une autre machine qui permet de voyager dans le temps.
Trame simple pour une histoire loufoque qui n'est pas sans évoquer Retour vers le futur.
Une manière déco... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
gill
  18 février 2014
Dans un pays indéterminé, un individu, porteur d'une gigantesque machine à rouler les cigarettes, vient d'arriver dans un manoir aussi sinistre que délabré.
Il a été accueilli très courtoisement par un aimable vieillard qui l'a laissé tenter une démonstration des possibilités de son encombrante machine...avant de lui annoncer qu'il ne fumait pas !
L'aimable vieillard est le professeur Stanislas, le camelot est Timoléon.
Ils vont former une association terrible sur un projet auquel le professeur travaille depuis plus de cinquante ans.
En effet, Timoléon accepte de voyager dans le temps grâce à la machine mise au point par le professeur Stanislas, qui l'expédie à Florence, en 1469, avec pour mission d'acheter "la Joconde" au jeune débutant qu'était alors Léonard de Vinci.
Le voyage se passe bien, mais arrivé à Florence, Timoléon est jeté en prison....
Annoncé dans le 524ème, puis par la superbe couverture du 525ème numéro du journal "Pilote", en novembre 1969, "Time is money" est le point de départ d'un cycle de trois albums.
Il sera suivi de "quatre pas dans l'avenir" et de "Joseph le borgne".
Un court récit de deux pages, intitulé "sale temps", paraîtra dans le 543ème numéro du journal d'Astérix et d'Obélix en avril 1970.
"Time is money", sous-titrée dans sa parution d'origine "une aventure sordidement matérialiste", est un récit drôle, parfois sombre, atypique et fantaisiste.
Fred et Alexis revisite le voyage dans le temps.
Ayant eu vent de l'expression "le temps c'est de l'argent", ils ont creusé, grâce au professeur Stanislas, le concept et lui ont permis de gagner de l'argent avec le temps !
Malgré leur talent, ils ne sont que de vulgaires "mercantiles" !
Plus sérieusement, "Time is money" est un de ces albums qui ont donné, au début des années 70, un nouveau souffle à la bande-dessinée et lui ont permis d'aborder un nouveau pan plus réaliste, plus poétique et peut-être plus "adulte".
"Time is money" est irrésistible et indispensable.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
bdelhausse
  16 octobre 2018
Deux auteurs bien regrettés signent ce petit bijou, que Dargaud avait fair reparaître dans sa collection 16-22, en deux tomes.
Fred est décédé à l'âge déjà raisonnable, mais néanmoins précoce, de 72 ans. Alexis à l'âge de 31 ans. Pour l'anecdote, Alexis avait commencé le Transperceneige. Il faudra plusieurs années pour lui trouver un successeur tant ses capacités semblaient sans limites. Et il le montre dans Time is Money, car il est rare, extrêmement rare que Fred confie le dessin à quelqu'un d'autre que lui-même (idem pour Gotlib dans Cinémastock).
Le sujet de cette BD culte est clairement indiqué dans le sous-titre: ils voyagent dans le temps pour de l'argent. Là, on demande à voir.
Tout démarre avec Timoléon qui débarque chez Stanislas avec sa machine à rouler les cigarettes automatiquement. Précisons qu'il faut 3 heures pour une cigarette, 400 litres d'eau, etc. et on s'étonnera que cette invention ne soit pas sponsorisée par l'Association de la Recherche contre le Cancer.
Stanisla embauche Timoléon pour en faire son associé. Il va l'envoyer en 1493 à florence, Léonard de Vinci y est inconnu encore. L'idée de Stanislas: faire dessiner Mona Lisa à de Vinci, revenir avec et se faire plein d'argent... Si vous trouvez l'idée foireuse... lisez cette BD et vous vous rendrez compte que vous êtes en-dessous de la vérité.
Cette BD rime avec loufoque, absurde, non-sens. Incontournable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
clude_stas
  09 mai 2014
Aujourd'hui, dans les bacs des bandes dessinées de la bouquinerie « A la source du Livre », j'ai trouvé un exemplaire en très bon état de « Time is Money » de Fred et Alexis. J'avais lu cette aventure de Timoléon dans les pages du magazine Pilote au début des années 70, lors d'un camp d'été dans les Ardennes belges. Je me vois encore sous la tente en toile, en compagnie de mon frère et de son épouse, dévorant cette histoire complètement loufoque de voyage(s) dans le temps. Et donc, l'effet nostalgique a très bien fonctionné. La relecture m'a apporté un regard différent. Elle m'a confirmé que le regretté Fred n'était pas seulement le génial père de Philémon, mais également un scénariste prolixe pour d'autres dessinateurs. Pour Alexis, dans ce cas-ci. Alexis, de son vrai nom Dominique Vallet, (1946 – 1977), est un peu oublié du grand public, ce qui est bien triste, me semble-t-il. Son graphisme très empreint des comics américains dénotait, à l'époque, des aficionados de la ligne claire, chère à Hergé, par exemple.
Timoléon est l'anti-héros par excellence. Il est un VRP qui, lors de ses pérégrinations, rencontre l'acariâtre professeur Stanislas, l'inventeur d'une machine à voyager dans le temps. S'ensuivent des paradoxes temporels créant confusions, malentendus, rencontres improbables, le tout étant soutenu par un humour très « non-sens ». Ce qui rend cette bande dessinée intemporelle…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
alouett
  06 juillet 2016
La préface de Jean-Claude Mézières rappelle le contexte de la naissance de « Timoléon » et nous met l'eau à la bouche. Parlant de l'équipe de Pilote et du courant artistique de l'équipe, il explique que « c'est avec [Pierre] Christin que j'ai démarré la première histoire de Valérian, agent spatio-temporel qui installait le voyage dans l'Espace et le Temps durablement dans les pages de Pilote… Il n'en fallait pas plus pour que Fred, en compagnie D Alexis (…) récupère Valérian au coin d'une bulle pour le citer en exemple, en compagnie de H.G. Wells, dans son discours triomphal sur le moyen de gagner de l'argent en voyageant dans le Temps ! ».
Tout commence ainsi : « Sur la lande inculte et désolée un homme inculte se désole de son manque de culture qui l'oblige à faire le désolant métier de marchand-de-machines-à-vapeur-pour rouler-les-cigarettes-une-à-une-sans-se-fatiguer. » C'est ainsi que ce commercial, à force de faire du porte-à-porte, arrive au seuil du manoir de Stanislas. Ce dernier invite Timoléon à lui montrer comment fonctionne la machine et sitôt la démonstration terminée, s'empresse de le débaucher pour son propre compte. Stanislas, scientifique excentrique et inventeur fou, souhaite que Timoléon vende sa machine révolutionnaire qui permettra de gagner de l'argent en voyageant dans le temps. Timoléon devient ainsi le premier « commerçant du temps » et, sitôt la collaboration conclue entre les deux protagonistes, se retrouve propulsé à Florence en 1469 afin de suggérer à Léonard de Vinci de peindre la Joconde, de lui acheter le tableau… qui lui permettra, ainsi qu'à son acolyte – de devenir richissime.

Les aventures de cette série furent publiées dans le magazine Pilote de 1969 à 1973. Dès 1974, les planches furent regroupées et éditées en trois albums : « Time is money », « 4 pas dans l'avenir » et « Joseph le borgne ».
Le trait ciselé D Alexis va droit à l'essentiel et crée un univers à la fois loufoque et réaliste. L'intégrale propose des planches en noir et blanc, ce qui me en valeur les illustrations D Alexis. Son trait ciselé prend soin de faire apparaître le moindre détail, notamment au niveau des expressions de visage. Ainsi, nous aurons l'occasion de nous poser à la terrasse du café « Les 3 Magots » au beau milieu du quartier de Ponte Vecchio à Florence… et de naviguer dans les couloirs du temps au risque d'y perdre notre latin ! Car le scénario de Fred met en scène deux personnages qui n'ont pas leur langue dans leur poche et font preuve d'un joli sens de la répartie.
(...)
Lire l'avis complet sur le site :https://chezmo.wordpress.com/2016/07/06/time-is-money-fred-alexis/
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Cer45Rt
  09 juillet 2018
Une petite bande dessinée, dessinée plutôt talentueusement, et surtout une représentation parfaite des événements liés à la machine à remonter le temps, et une représentation, non moins intéressante, de l'avidité d'un vieil homme, puissance oppressive, mystérieuse et inquiétante, qui semble diriger les événements de ce monde étrange. Avec sa manière de comprendre ce que nul autre que lui ( et le lecteur ) ne comprend, cette espèce de puissance en surplomb, qui reste jusqu'au bout, pour le lecteur, un mystère, mais un agréable mystère.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AVAV   26 juillet 2012
Depuis Wells jusqu'à Valérian, bien des gens ont voyagé dans le temps, d'accord... mais personne, non, personne n'a jamais voyagé dans le temps pour de l'argent !
Ce qui intéressait ces voyageurs du temps c'était l'action héroïque, l'épopée, l'aventure ! ...Ah, là là, je vous le demande un peu... L'épopée ne fait pas le bonheur mon cher, mettez-vous ça dans la tête ! ... Tandis que l'argent, ah l'argent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Fred (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Fred
Numéro de Comix (Arte) sur Fred (1/2)
source: http://www.arte.tv/
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3473 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre