AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La fille qui lisait des romans d'amour (17)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
PerdreUnePlume
  02 septembre 2013
Une lecture annoncée comme plaisante, de la romance qui se moque de la romance, voyons voir ça !

Et c'est vrai ça se lit bien, l'esprit léger façon "comédie romantique". C'est souvent drôle entre fantasme et réalité de la jeune femme dont les attentes sont clairement déformées par ses lectures...
Et pourtant, on pousse le vice assez loin. Certes le genre "harlequin" est souvent décrié, souvent cliché, rarement bien écrit etc on l'a toutes entendu. Reste que le genre en question ne se réduit pas à ça loin de là, la critique est réductrice.
Ajoutons qu'il est bien aisé de se moquer d'un genre tout en surfant sur sa vague médiatique mais passons.

Au final comme l'ensemble se prend peu au sérieux et emprunte la voie de l'humour, on sait toutefois qu'on n'a pas là une diatribe anti-genre mais juste une idée reçue, celle de la plupart des gens justement.
Ce qui est plus dommage c'est que ce même roman reprend lui aussi pas mal de ces clichés décriés du genre et n'hésite pas à utiliser plusieurs de ces ficelles et facilités qui justement lui nuisent !

Pour ma part je note deux points positifs : c'est drôle-léger et l'imagination débordante de l'héroïne.
Ce n'est pas assez pour en faire un véritable roman (ou même romance !) à part et ce n'est pas assez travaillé pour justement se démarquer de ces fameuses romances dont il se moque gentiment.
A lire sur la plage ou lors d'un petit coup de mou (sans mauvais jeu de mot) et à oublier tout aussi vite !
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Tsukibou
  13 juin 2013
Merci aux éditions Milady pour cet agréable moment de lecture.

Cassandra est une jeune femme qui vit la tête dans les romans d'amour, elle rêve d'un homme idéal à la beauté renversante et qui lui ferait vivre une passion sans borne... le jour où elle part en vacances avec sa meilleure amie Valérie, et rencontre Raphaël le cousin de cette dernière, son coeur chavire, il est là devant elle, l'homme de ses rêves mais... elle fait également la rencontre Connor, l'anti-héros de ses romans mais face à qui elle ne reste pas indifférente... et si sa réalité était différente de la réalité ?! Cassandra préférera t-elle écouté son coeur et ses sentiments ou se tournera t-elle vers ce que lui dicte ses romans ?!

Voilà une lecture dont j'avais bien besoin, une histoire sympa, rythmé, légère et fraîche, sans prise de tête et qui pourtant vous emporte dans son univers drôle et plein de romance.

J'ai été un peu surprise par le début du premier chapitre, puis ensuite j'ai trouvé ça drôle, tout en espérant ne pas avoir affaire à ce type de délire de l 'héroïne trop souvent, après tout c'est son histoire qui m'intéresse, pas tellement son imagination débordante et plutôt drôle qui crée des fantasmes hallucinants !!

Ce que j'ai aimé dans ma lecture c'est la double vision que peut avoir les personnes lisant ou non de la romance. Et plus particulièrement ce que pense Cassandra de ce type de littérature, elle a beau se laisser transporter plus que de raison dans ces univers romanesques, aux corps à corps endiablés, elle sait également faire la différence entre un roman bien écrit aux personnages intéressants et aux histoires approfondie face à des histoires sans fonds ni forme, mal écrit et plus risible que lisible.
C'est ce côté qui m'a le plus intéressée dans le livre, oui bon d'accord ses choix de coeur m'ont également transportés et le personnage de Connor m'a littéralement fait fondre mais, laissez moi croire que mon analyse plus approfondie du roman est crédible et m'a plus interpellée que la forme première !! J'ai trouvé un sacré fond derrière cette forme de romance somme toute typique !!

Car avouons le l'histoire en elle-même est typique et attendu, la jeune fille qui débarque dans un bel hôtel, rencontre l'homme de ses rêves et son meilleur ami et fini par choisir... ha euh... bon je ne vous le dis pas mais, dites moi la vérité, en lisant la quatrième de couverture, vous savez déjà vers qui son coeur va largement pencher ?! C'est comme les téléfilms romantiques ou les comédies romantiques au cinéma, à peine voyons-nous les deux héros que l'on sait qu'ils finiront ensemble même s'il y a quelques rebondissements dans l'intrigue. En soi, la fin est déjà connue !!

Les personnages, sont attachants, attendrissants, certains sont agaçants, de vraies tête à claque et pourtant on les apprécie parce qu'ils contribuent à montrer qui est Cassandra, notre héroïne, son caractère, sa façon de réagir, de se contenir ou d'être. J'ai plutôt bien accroché avec cette jeune femme au caractère bien trempée sous des airs de jeune femme « banale et bien rangée ».

Sa meilleure amie, Valérie, ne m'a pas tellement parlé, elle est très centrée sur son nombril même si présente pour son amie, il manque quelque chose pour faire d'elle un personnage vraiment attachant à mes yeux à l'instar de Raphaël son cousin, il a beau être séduisant à un point pas possible, sa façon d'être et de parler (même si on l'entend assez peu finalement) ne m'a pas marqué.

Par contre celui avec lequel j'ai tout de suite adhérer c'est Connor, le meilleur ami et associé Irlandais de Raphaël (oui le fait qu'il soit Irlandais a bien joué en sa faveur je l'avoue volontiers) un caractère de merde (ha si il faut le dire) têtue comme une mule, séduisant sans être parfaitement renversant, un homme robuste qui n'hésite pas à jurer comme un charretier s'il en a envie, mais à côté de ça il a le plus grand respect pour son amitié avec Raphaël et ses envies. Il restera en retrait même si ses sentiments sont forts et difficiles à contrôler. Un comportement devant lequel je suis restée plutôt admirative (il faut dire que je n'ai pas vraiment d'exemple concret d'amitié sans frontière et en total respect IRL …)
Bref j'ai beaucoup aimé les personnages présentés dans ce roman, certains plus que d'autres ce qui me paraît plutôt normal au final !

La plume de l'auteure est sympa, ce n'est pas spécifiquement transcendant mais j'ai vraiment passé un bon moment, j'ai souvent souri, eu envie de rentrer dans le roman pour hurler à Cassandra d'ouvrir les yeux, comme quoi la plume est vivante ! C'est également rythmé, les pages se tournent très rapidement et la dernière page est vite arrivée.

En conclusion, même si ce n'est pas la lecture de l'année, j'ai tout de même passé un agréable moment avec cette lecture. Je me suis échappée quelques heures de ma réalité, j'ai encore craqué pour un héros (en même temps... c'est plutôt habituel), je me suis identifiée (pas totalement non plus) à l'héroïne et je me suis fait le film du roman dans la tête (version censurée bien entendu... hum...) que demander de plus, lors d'une lecture légère et sans prise de tête?! C'était sympa !!!
Lien : http://www.tsuki-books.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
mara
  22 juin 2013
En règle générale, je suis rarement déçue par une romance Milady. Mais parfois il arrive que la rencontre ne se fasse pas. C'est ce qui s'est passé avec titre. Pourtant il avait tout pour me plaire. L'auteur se moque (gentiment) des codes des romances pour nous faire passer un bon moment. du coup, il y a des passages assez rigolos.

Le gros reproche que je fais à ce livre, c'est les fantasmes de l'héroïne un peu trop présents à mon goût. En effet, dès qu'on lui laisse l'occasion, Cassandra se rêve en héroïne de romance et ces passages sont intégrés à l'histoire générale. du coup, par moment on ne sait plus si c'est la réalité ou non. de plus, l'auteur use de ce procédé de trop nombreuses fois. du coup, même si c'était sympa et original au début du roman, cela a fini par me lasser à la longue.



Les personnages sont caricaturaux juste ce qu'il faut. Heureusement qu'il y a le second degré pour les sauver, parce que certains sont tête à claques.



Bref, vous l'aurez compris, rencontre ratée avec ce roman et cette auteur. Je ne doute pas qu'il trouvera son public mais je n'en ferai pas parti.

Lien : http://mondedemara.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszs
  30 juin 2014
Je suis tombé sur la couverture et j'avais cru que c'était un historique. D'accord, la jeune femme du bas aurait dû me mettre la puce à l'oreille. Raté, il s'agit juste d'une histoire d'une jeune femme de notre époque qui rêve, fantasme, tombe dans des rencontres imaginaires où les pirates entre autres, les gentilshommes et où elle-même se retrouve l'héroïne à sauver des griffes du méchant qui en veux à sa vertu. C'est une histoire sympa à lire, mais sans plus. L'héroïne, suite à une déception de son petit ami du moment, va aller rejoindre sa meilleure amie pour des vacances bien méritées. Elle va faire la rencontre de deux hommes. Raphael est un homme, brun, des yeux magnifiques qui lui feront penser que c'est lui son héro, celui dont elle rêve le jour et la nuit en cachette. Connor est tout le contraire de Raphael, irritable et moqueur, il ne fait pas parti des petits papiers de Cassandra.

Cassandra est une grande rêveuse, sachant user de ses pieds, elle déteste que son prénom soit coupé en Cass ou Cassie. Légèrement irritable, elle ne voit que par ses rêves et en oublie la réalité. Elle va également faire la rencontre de son auteure préférée, l'une de celle qui écrit énormément de romance à l'eau de rose. La rencontre entre les deux femmes est sympathique, mais assez improbable, sans compter les deux hommes qui sont également présents. Un cadre idyllique, un entourage qui y ressemble, c'est un peu trop irréaliste pour toi. Concernant les deux hommes qui sont en concurrence, même si ce n'est pas vraiment le cas pour la jeune femme, Raphael et Connor sont associés. Raphael est donc l'homme de ses rêves, celui qui est le plus proche de ce qu'elle veut et désire ardemment. Connor est Irlandais et ne correspond pas à son idéal. D'ailleurs, entre les deux, c'est étincelle sur étincelle. Impossible d'avoir un mot gentil de la part de l'un ou de l'autre. J'ai aimé la relation entre les deux, je parle de l'irlandais et de la jeune femme, cela donne du piquant au récit, car avec Raphael, elle est totalement dénuée de réflexions intéressantes.

J'ai eut un peu de mal, un coup nous avons le « Je » de Cassandra et le « Il » de Connor essentiellement. Sans compter que les rêves de la jeune femme sont complètement insipides, de mon point de vue, bien entendu. En quelques jours tout est vu, qui aime qui, qui va aimer qui, qui fait la gueule à qui… La jeune femme va tomber amoureuse de l'un des deux, des deux peut-être, mais c'est plus que rapide, car les deux autres hommes aussi, à certains degrés. Je ne dirais pas que dès le départ, nous voyons vers qui Cassandra va faire son choix, mais ce n'est pas loin. En plus, beaucoup de clichés sur les lectures de la jeune femme. La première scène entre elle et Connor est moyenne. Elle vient en vacances avec une bonne dizaine (voire plus, j'ai un doute sur le nombre) de livres du style Harlequin version historique/passion entre autres, déjà pour le coup, pour à peine une semaine et hop, son sac tombe aux pieds de Connor, qui lui n'en à absolument rien à faire de ce type de lecture ! (comme moi quoi mdr)

J'ai trouvé pas mal de scènes assez pathétiques. Certains livres classés romance sont assez sympa, voir un peu plus pour un petit nombre, mais pour ma part, il reste tout en bas de la pile. J'oubliais aussi le fait que les deux hommes ne vont pas « se battre » pour elle, mais au contraire, l'un des deux va s'effacer sans aucun problème… A se demander pourquoi en mettre deux, si c'est pour qu'au final Cassandra termine avec un sans que l'autre ne ressente rien. Je n'aime pas les trios amoureux, mais entre ses pages, j'ai trouvé que d'une il y en avait et de deux ces personnages secondaires font partis du décor. Je n'ai pas eut d'attachement particulier pour les personnages et même les deux séduisants prétendants ne m'ont pas parus très captivants pour ma part. L'histoire n'est pas approfondie et je dirais même qu'il manque un épilogue final, parce que la fin est brusque. En bref, une petite chronique pour un livre qui ne restera pas longtemps dans ma mémoire.

Mon avis : http://chroniqueslivresques.eklablog.com/la-fille-qui-lisait-des-romans-d-amour-inara-lavey-a108417888

Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
petitepom
  13 février 2018
je suis pas fan de romance, je m'y ennuie souvent, mais l14/02 dit saint Valentin et une bonne raison de baisser ma PAL
j'ai choisi ce roman avec peu de conviction et pourtant, je dois avoué que j'ai bien aimé, au départ les lectures et rêveries de Cassandra m'ont inquiété. Et très vite je suis rentrée dans l'histoire, m'attachant aux personnages et du coup, j'ai passé un bon moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067
  09 janvier 2014
J'ai lu ce livre un peu au hasard, en ne trouvant pas le sommeil avant-hier pendant la nuit. Je me suis dit quoi de mieux qu'un livre avec ce titre , car je suis moi-même une grande amatrice de romans d'amour.
Et je dois avouer que c'était exactement ce qu'il me fallait. Résultat après 2 nuits de lecture (impossible de lire hier en journée, et pas à cause des soldes), j'ai des cernes sous les yeux pour avoir très peu dormi, une vraie tête de déterrée, mais un nouveau coup de coeur.

J'ai vraiment passé un excellent moment de lecture, pleine de fou rire.

Cassandra est une jeune femme presque dans la trentaine, elle passe son nez plongé dans les romans d'amour, elle a un idéal masculin, brun, ténébreux et avec un regard bleu cobalt... Elle vit ses rêves, éveillée par sa lecture, en plein milieu de la journée, dans son bain ou tout autre endroit où son esprit lui permet de s'échapper. Si bien qu'elle est souvent dans la lune.


Au début de l'histoire, elle rompt rapidement avec son petit ami officiel Mike, avec lequel elle sort depuis deux mois, quand il décide de l'abandonner pour un week-end entre potes à la place du week-end qu'ils avaient initialement prévu tous les deux à Palm Springs.


Elle se retrouve donc à San Diego, en compagnie de sa meilleure amie Valérie. Elle fera la connaissance de Connor, un irlandais un brin excentrique, qui lui tapera rapidement sur les nerfs avant de la faire succomber. Mais elle fera aussi la connaissance de Raphaël, le cousin de Valérie, qui se trouve être son homme idéal.


Entre les deux, son coeur balance, elle se retrouvera perdue dans ses sentiments, elle s'évadera souvent dans ses pensées, imaginant des scènes torrides, se mettant en scène dans divers scénarios, dans les bras virils de Raph ou dans ceux de Connor.

Même si on devine rapidement comment va se terminer l'histoire, et que les romans "à l'eau de rose" y sont très caricaturés par les fantasmes de Cassandra. J'ai passé un inoubliable moment de lecture, pleine de fraîcheur, de fantasmes héroïques. Un véritable coup de coeur pour moi.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Elise31
  12 décembre 2013
Un livre qui me correspond totalement !
Commenter  J’apprécie          20
Nono19
  12 juin 2013
Cassandra Devon est une jeune femme qui a toujours le nez plongé dans des romans d'amour (érotiques plutôt pour être exacte :p).Elle attend avec impatience son héros romanesque qui la fera vibrer. Lorsqu'elle rencontre Raphael, le cousin de sa meilleure amie Val, elle se dit qu'elle l'a trouvé.
Mais voilà, Cassandra semble bien plus attirée par l'ami et associé de Raphael, un certain Connor Callahan qui ressemble plus à un bandit qu'à un prince charmant.

Que dire?

J'ai mis une étoile pour l'effort et la bonne idée de départ mais j'ai malheureusement beaucoup de critiques à faire:

1. Les traits de l'héroine sont plus que caricaturaux. Elle s'empiffre de chocolat, pique des colères avec violences pour des bêtises, est d'une naïveyé incroyable, s'effondre rapidement, ... Elle m'a semblé tout sauf crédible.

2. Les passages fantasmés sont d'un ridicule. J'espère que l'auteure a voulu se moquer de ce type de lecture car si c'est le cas, c'est réussi.

3. En quoi le bel irlandais taquin, prévenant, ... ne représente pas un idéal masculin? Je trouve même qu'il est bien plus intéressant que Raphael. Cassandra est loin d'avoir choisi l'outsider...

4. L'écriture est vraiment très simple. Je ne sais pas si c'est la traduction mais j'ai eu l'impression de lire une version non travaillée. Comme si l'auteure nous faisait lire son premier jet.

En résumé, un bon scénario de départ mais un roman qui ne m'a pas du tout convaincue. J'ai beaucoup soupiré, voulu sauter des pages et ri jaune devant certaines phrases.
A déconseiller.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fangtasia
  31 mai 2013
Une petite déception !

Le style de Inara Lavey est agréable, avec un rythme assez rapide et une ambiance légère tout du long de notre découverte. Pour ce qui est de l'intrigue, elle simple, prévisible et globalement bien construite, même si l'on est en plein dans les stéréotypes de toutes les romances confondues.

Pour lire la suite, c'est sur le blog ^^
Lien : http://truebloodaddict.net/2..
Commenter  J’apprécie          20
mellemars
  21 mars 2017
Au début, je trouvais le principe de ce roman très drôle : j'adore les parodies et le fait que la romance contemporaine soit mêlée de passages se moquant des romances « à l'eau de rose », issues des fantasmes de l'héroïne me plaisait bien. Sauf qu'on s'aperçoit bien vite que la « vraie » romance est tout aussi cliché, mal écrite et sexiste que les pastiches, que les dialogues sont chiants au possible et qu'il ne se passe rien (ah si, Cassandra picole, Cassandra achète de la lingerie, Cassandra mange des gâteaux, Cassandra prend des bains, Etc.) et que l'héroïne est une cruche finie qui se comporte de manière incohérente du début à la fin, ne tombe pas amoureuse du héros mais ne fait qu'avoir envie de lui (après tout, on n'apprend pas grand chose de ce Connor) et finit tout de même par brûler tout ses bouquins en prétextant que c'est de leur faute si elle se conduit comme ça ! Au final « la fille qui lisait des romans d'amour » est une romance qui m'a vraiment déçue. J'aimerais vraiment lire un jour une belle histoire d'amour qui ne tourne pas qu'autour du sexe et des malentendus...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3584 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre