AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070389510
Éditeur : Gallimard (26/08/1994)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Résumé:
Lucien est rêveur, timide, il aime la lecture et le soleil.
Il n'aurait jamais dû rencontrer sur le port de Toulon ce beau parleur de Pierrot qui sortait de prison, affamé et sans un sou. Entre eux naît une amitié indéfectible. Ils habitent ensemble et pour subsister organisent des larcins foireux dans les villas environnantes ou volent les énormes rouleaux de cuivre qu'E.D.F. laisse imprudemment traîner au bord des routes de Provence. Au hasa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
2605
  10 septembre 2016
Je trouve que des romans de Frégni, celui-là est peut-être le plus fouillé dans la façon de camper les personnages, leur psychologie, dans la façon d'articuler ce duo de voyous aux mille combines, à la manière d'un Laurel et Hardy, qui auraient pris le soleil, le vent et la gouaille du midi. Il y a toujours ce parfum de vieille ruelle, de marge tranquille installée dans un train-train insolite, et puis toujours, car sinon ce ne serait plus Frégni, une pointe de sein qui vient semer son bazard dans le coeur des hommes, toujours un virage à l'ombre du drame, toujours une issue ouverte, étrange. Si je regrette quelques similitudes scénaristiques, ou disons tempo du roman, avec d'autres de l'auteur, comme L'été ou Sous la ville rouge, j'ai apprécié cette façon fouillée et pertinente d'incarner ses personnages colorés au point d'en ressortir avec le sentiment de les connaitre.
Commenter  J’apprécie          43
belaval
  23 septembre 2016
Contrairement au titre, on ne sait rien des nuits d'Alice qui est très mystérieuse mais cette belle jeune alcoolique est dans l'esprit de Lucien et Pierrot qui l'aiment tous les deux.L'amitié de Lucien et Pierrot est née quand ce dernier sort de prison, sans sous et sans toit; ils deviennent amis et partaget un grenier, ils vivent de menus larcins... Lucien est timide, rêveur, il aime lire; c'est lui qui sauve Alice (il sauva aussi une jeune chienne accidentée qui va le suivre partout). Pour Alice, ils vont passer à de gros coups...
De belles images poétiques, des analyses psychologiques, du suspense, de l'action, de l'émotion: un très bon roman
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustec
  27 avril 2012
J'ai aimé ce livre de 300 pages,écrit à Manosque début 1991.
Deux jeunes gens sans emploi,que le hasard n'aurait pas dû réunir_Pierrot sort de prison_se lient d'une amitié "indéfectible" et partagent le même grenier,sous les toits.Entre eux,une trop jolie jeune fille à éclipses
dont ils sont follement amoureux.
Le style est fluide,agréable. L'intérêt du vécu et du ressenti ne faiblit pas.
Pour moi,une bonne lecture sans artifice.








Commenter  J’apprécie          00
rvb
  16 février 2015
Ca sent le film "à l'ancienne", avec des héros loubards mais attachants. Je n'ai pratiquement rien retenu de ce petit livre, juste un bon petit moment de lecture, sans plus.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
26052605   10 septembre 2016
— Avoir peur, c'est ne pas semer à cause des oiseaux, Lucien !
Celui-ci se retourna sans trop comprendre.
— C'est un jeu de mots par rapport à Alice ?
— Pas du tout, j'ai lu ça hier soir dans un roman de Miller, ça te ressemble assez.
Il ne pouvait lire que les Américains, tous les autres le barbaient. Il les abandonnait à la vingtième page et inévitablement il disait : "Non, là je ne comprends pas, franchement je ne comprends pas ! Comment peut-on écrire des choses aussi débiles ! Mais ils n'ont jamais mis le nez dehors ces types-là, même quand ils ont faim on dirait qu'ils sortent de table ; s'ils font l'amour il faut relire trois fois le chapitre pour commencer à comprendre qu'ils vont défaire leur cravate."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   27 avril 2012
Il suffit d'un rien parfois pour que la vie bascule, il y avait d'abord eu Alice dans la leur ,puis,beaucoup plus dérisoire, cette grenade et ce pistolet. Leur vie s'accéléra car l'habit fait le moine.
Commenter  J’apprécie          20
mireille.lefustecmireille.lefustec   27 avril 2012
Les armes avaient sur lui ce pouvoir de fascination qu'elles exercent sur tous les petits voyous gorgés de cinéma.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de René Frégni (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Frégni
René Frégni - Les vivants au prix des morts
autres livres classés : margeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le suivant sur la liste

Quel est le personnage principal au début du livre ?

Nathan
Izia
Morgane
Samuel

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le suivant sur la liste de Manon FargettonCréer un quiz sur ce livre