AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782130357193
Éditeur : Presses Universitaires de France (08/01/2001)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Un recueil de textes permettant une approche et une lecture simplifiée de la pensée freudienne.

Source : Electre
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
candlemas
  25 février 2018
En ressortant ce livre pour le commenter, je constate d'abord une nécessaire correction : je n'ai pas lu l'introduction à la psychanalyse de Freud, mais bien "Textes choisis" de la Psychanalyse de Freud, par Dina Dreyfus. Comme je me souvenais que ce choix de textes, et la clarté de leur mise en perspective, m'avait semblé remarquable, j'ai recherché qui était Dina Dreyfus. Quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'il s'agissait de la compagne de mon bien-aimé Claude Levi-Strauss, notamment lors de ses expéditions d'avant guerre au Brésil, qui ont donné naissance à Tristes Tropiques. Résistante, philosophe et ethnologue, elle a largement contribué après guerre à moderniser l'enseignement de la philosophie, et ouvert la voie aux femmes dans cette discipline.
Je referme là la parenthèse biographique, qui me semblait intéressante au vu du peu de critiques la concernant sur Babelio.
Plus philosophe que (fin) psychologue, dans l'âme comme dans mes goût de lecture, je me suis vu confronté, comme beaucoup, à l'inquiétant docteur Freud (cf ses fameuses photos où il ne sourit jamais et ressemble à un inquisiteur sondant votre âme) en classe de Terminale. Mon excellent prof de philo tentait, respectant le programme académique, de transmettre à des élèves de classe scientifique, plus préoccupés par leur prochain DS de math que par sons cours, le triptyque imposé qui leur permettrait de rendre une dissert de philo passable au bac : l'allégorie de la caverne de Platon, le huis clos sartrien et... le découpage au scalpel de notre âme en moi, surmoi et ça par le Docteur Freud. Bien entendu, pour l'élève de classe scientifique, le danger de ruine menaçant notre science sans conscience naissante n'avait que peu de poids face à l'examen des coefficients relatifs de chaque matière au bac...
Bref, ma chance fut de tomber sur ce petit ouvrage de Dina Dreyfus présentant en 175 pages les mots mêmes de Freud, mais en quatre chapitre on ne peut plus clairs : qu'est ce que la psychanalyse ? Les concepts fondamentaux ; Domaines d'application ; la métapsychose. Ce faisant, l'ouvrage respecte les mots mêmes de l'auteur, mais dans une perspective philosophique qui compense le ton faussement scientifique et péremptoire de cette discipline naissante, inspirée par le positivisme ambiant de l'époque.
Depuis, j'ai pu découvrir de manière un peu moins superficielle les concepts freudiens, qui sont beaucoup plus riches que ce que pouvait donner à penser mes premiers enseignements . L''inconscient, les névroses, l'analyse des rêves... bien que partageant largement les critiques de la psychanalyse orthodoxe (Jung , bien sûr, mais aussi Winnicott, et aussi Pierre Janet et K. Popper) , il me semble juste de reconnaître que Freud a révolutionné la façon de penser l'humain, par sa théorisation des découvertes naissantes de ce début de XXème siècle. Il me faudra certainement approfondir tout cela à titre personnel pour prétendre faire une critique un tant soit peu pertinente de son oeuvre. En attendant, je recommande ce petit recueil de morceaux choisis de grands textes, et tenais à rendre hommage à la qualité du travail de Dina Dreyfus, qui mériterait que son nom figure au côté de celui de Sigmund Freud, sur Babelio et ailleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          265
Yves-Hiram
  07 février 2012
Lecture facilitant une approche globale de l'oeuvre de Freud, via une compilation de texte choisis savamment!
Commenter  J’apprécie          40


Lire un extrait
Videos de Sigmund Freud (78) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sigmund Freud
Pourquoi tant d'écrivains mélancoliques se sont-ils suicidés, alors qu'ils étaient déjà célèbres et en train d'écrire leurs oeuvres les plus prometteuses ? Franz Kaltenbeck montre comment l'écriture est devenue mortelle en elle-même pour des auteurs comme Kleist, Stifter, Nerval, Celan, Foster Wallace.
Alors que l'écriture d'une oeuvre peut soutenir son auteur jusqu'à lui éviter la folie, comme on le voit chez Joyce et d'autres artistes, certains, au contraire, en meurent. C'est à résoudre cette contradiction, qui a dans chaque cas des coordonnées singulières, que s'attache Franz Kaltenbeck en lisant des écrivains mélancoliques célèbres du xixe au xxie siècle. Il les considère comme des puits de savoir sur leur mélancolie, longuement décrite à travers leurs fictions. Il s'appuie sur sa solide connaissance de Freud, dont il tire des arguments nouveaux grâce à Kafka. On comprend, à le suivre, que ce qui a d'abord résisté à la mélancolie chez ces auteurs a subi par la suite une défaite mortelle. L'écrivain américain David Foster Wallace met particulièrement ce phénomène en évidence : il dit qu'une catastrophe, qu'il identifie de loin sans pouvoir la maîtriser – la transformer – par l'écriture, l'attend au tournant comme un cyclone. À l'instar de Kleist, Stifter, Celan, Nerval avant lui, il s'est suicidé au sommet de son art.
+ Lire la suite
autres livres classés : essaiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
519 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre