AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Laplanche (Traducteur)Élise Pestre (Préfacier, etc.)
ISBN : 2228905682
Éditeur : Payot et Rivages (08/09/2010)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.58/5 (sur 37 notes)
Résumé :

De nationalité autrichienne, Sigmund Freud est le créateur de la science psychanalytique. Son oeuvre constitue l'un des événements les plus importants qu'ait eu à enregistrer l'histoire des sciences de l'esprit. Cet essai traite des grandes lignes de la doctrine de l'auteur concernant l'Inconscient et le rôle capital dans la personnalité humaine, des trois instances psychiques constitutives de l'esprit humain : Le Moi, l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Alexein
  21 septembre 2016
Le moi et le ça introduit dans la théorie psychanalytique la deuxième topique de Freud, qui vient se superposer à la première (conscient, préconscient, inconscient). Ce livre constitue par conséquent un tournant dans l'histoire très tortueuse et laborieuse de la théorisation du fonctionnement de l'esprit humain.
La même année 1923, suite à la parution d'un ouvrage de G. Groddeck, le livre du ça, Freud propose trois nouvelles instances psychiques définies comme étant le moi, le ça et le surmoi. À cette époque, le surmoi est dans l'esprit de Freud encore indissocié d'avec l'idéal du moi, ce qui ne facilite pas la lecture de cet essai.
Le premier chapitre est un rappel de la première topique et de son fonctionnement. le deuxième entre dans le vif du sujet et définit ces nouvelles instances. Ce nouvel horizon ouvert par Freud témoigne d'une manière de penser particulièrement originale et féconde. Lui qui se considérait comme un conquistador découvrant et établissant la cartographie d'un nouveau continent, a ouvert la voie à bien d'autres découvertes ultérieures fructueuses.
Le ça est considéré comme le réservoir des pulsions. Il est ce qu'il y a de plus primitif en l'homme. Freud opère une distinction entre ce dernier et l'instinct. le moi est selon Freud une instance qui s'est progressivement « émancipée » du ça sans s'en être entièrement détachée. le moi constitue la conscience de l'individu mais une partie non négligeable du moi serait consciente, à la différence du ça qui est entièrement inconscient. Freud compare le moi à un cavalier et le ça à son cheval.
Le troisième chapitre aborde les relations entre moi et surmoi, la troisième instance, qui vient se placer au-dessus du moi et exercer sur lui un rôle de censure. le surmoi serait constitué par l'autorité extérieure (parentale) qui aurait été introjectée au moment de la liquidation du complexe d'Oedipe. Lui aussi aurait une partie inconsciente.
Le quatrième chapitre constitue pour moi un aveu de faiblesse de la part de Freud. Il y définit deux pulsions antagonistes émanant du ça : la pulsion de vie et la pulsion de mort. Elles seraient toutes deux innées et, mélangées dans des proportions variables, détermineraient les tendances agressives des individus. Il utilise pour appuyer cette idée l'exemple du sadisme, mélange d'amour et de volonté de destruction. Je vois dans cette conception l'influence de la théorie humorale d'Hippocrate, théorie archaïque de la physiologie qui a perduré jusqu'au XIXe siècle et qu'il ne pouvait ignorer.
Le cinquième et dernier chapitre traite des relations bien difficiles que le moi doit entretenir avec le ça, le surmoi et le monde extérieur, les trois présentant des menaces potentielles pour son intégrité. Freud y fait part d'une hypothèse paradoxale selon laquelle les délinquants et criminels, accablés par un surmoi tyrannique, ne trouvent d'issue que dans l'accomplissement réel de ce qui cause leur sentiment de culpabilité. le sentiment de culpabilité ressenti par le moi est ce qu'éprouve le moi à l'égard d'un surmoi très sévère et auquel il ne peut cacher ses pensées. Il est éprouvé alors qu'aucun acte répréhensible n'a été commis par l'individu. Cette conception est plus développée dans le malaise dans la culture/civilisation.
Ce court essai est absolument passionnant malgré certaines étapes de raisonnement qui peuvent apparaître un peu bancales et bricolées. Même si Freud reste assez humble vis-à-vis de ses doutes et incertitudes, il donne l'impression de vouloir généraliser certaines de ses conceptions alors que bien d'autres facteurs entrent en jeu dans l'histoire des individus pour expliquer telle ou telle de leurs affections, notamment le tempérament qui est un apport ultérieur de la psychiatrie. Autre défaut, la jungle lexicale ne constitue pas un moindre obstacle à la compréhension de ses théories.
La psychanalyse est une grande invention dans l'histoire de la pensée. Cependant elle est très vulnérable et susceptible de détournement par des gourous et autres charlatans. Elle peut rendre service aux gens comme elle peut ouvrir la porte à la manipulation éhontée. C'est bien là le drame de cette discipline pourtant si prometteuse. Il faudrait un cadre plus sain à cette pratique dont la seule condition d'exercice est d'avoir été soi-même analysé. Ça ne constitue en rien un diplôme.
Je ne peux m'empêcher d'attribuer cinq étoiles à ce livre qui, malgré quelques défauts, a fait avancer d'un grand pas la méthodologie en vue d'une meilleure connaissance de l'esprit. Il ne faut pas tout y prendre pour argent comptant. Freud développe des idées d'une grande originalité mais cela ne doit pas empêcher le lecteur de se faire ses propres réflexions et hypothèses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          375
cedam
  03 décembre 2014
Cet essai de Sigmund FREUD, très intéressant, reste toutefois par certains passages assez complexe à aborder.
Avant de s'engager dans sa lecture, il me semble que d'autres notions sur le modèle psychanalytique de FREUD doivent au préalable être vues. Je pense notamment aux topiques (essentielles pour la compréhension de cet essai) mais également aux différents stades psycho-sexuels définis par FREUD.
Malgré tout, j'ai parfois eu des difficultés à suivre son raisonnement.
C'est un essai que je relirai cependant avec plaisir et dont les notions les plus abstraites me paraîtront, j'en suis persuadée, plus claires puisqu'elles auront été abordées, triturées et "digérées" une première fois.
Bonne lecture à tous !
Commenter  J’apprécie          81
mlseditions
  15 octobre 2016
écrit de Freud qui aborde le moi, le ça et le surmoi dans sa théorie de psychanalyse.
Explication des différents concepts et des topiques de Freud qui constituent sa théorie nommée la métapsychologie
Commenter  J’apprécie          70
Lepkducomen
  21 décembre 2014
En toute honnêteté je n'ai pas du tout accroché.
Ça a été pour moi une perte de temps.
Commenter  J’apprécie          50
nounasafieddine
  07 avril 2017
Publié en 1923
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JacopoJacopo   10 décembre 2017
L'importance fonctionnelle du Moi consiste en ce que, d'une façon normale, c'est lui qui contrôle les avenues de la motilité. Dans ses rapports avec le Ça, on peut le comparer au cavalier chargé de maîtriser a force supérieure du cheval, à la différence près que le cavalier domine le cheval par ses propres forces, tandis que le Moi le fait avec des forces d'emprunt. Cette comparaison peut être poussée un peu plus loin. De même qu'au cavalier, s'il ne veut pas se séparer du cheval, il ne reste souvent qu'à le conduire là où il veut aller, de même le Moi traduit généralement en action la volonté du Ça comme si elle était sa propre volonté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   10 décembre 2017
Il est facile de montrer que le Moi idéal satisfait à toutes les conditions auxquelles doit satisfaire l'essence supérieure de l'homme. En tant que formation substitutive de la passion pour le père, il contient le germe d'où sont nées toutes les religions.
Commenter  J’apprécie          20
JacopoJacopo   10 décembre 2017
Répondons d'abord aux questions qui comportent les réponses les plus faciles. En ce qui concerne la différenciation entre le Moi et le Ça, nous devons l'attribuer non seulement à l'homme primitif, mais aussi à des êtres vivants beaucoup plus simples, car elle est l'expression nécessaire de l'influence du monde extérieur.
Commenter  J’apprécie          10
LepkducomenLepkducomen   21 décembre 2014
La division du psychique en un psychique conscient et un psychique inconscient constitue la prémisse fondamentale de la psychanalyse
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Sigmund Freud (76) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sigmund Freud
Des premiers alchimistes de l'Égypte ancienne au wiccanisme actuel, en passant par la quête de la pierre philosophale et les origines du tarot, ce livre vous emmène à la découverte des croyances ésotériques disparues ou encore vivaces. Des personnages étranges, savants ou charlatans, jalonnent cette histoire : retrouvez l'enchanteur Merlin, l'hypnotiseur Mesmer ou encore le philosophe indien Krishnamurti.
Attention, ce voyage à la rencontre du monde des esprits risque bien de ne pas vous laisser indemnes ! SOMMAIRE DE L'OUVRAGE L'occultisme en 100 dates dont : Il y a 3 000 ans: Pythagore s'installe à Crotone. 1118 : L'ordre des templiers 1382 : La pierre philosophale.1526 : Paracelse s'installe à Bâle. 1555 : La prophétie de Nostradamus.1614 : Permier manifeste rosi-crucien. 1798 : Les druides célèbrent l'équinoxe d'automne. 1848 : La naissance du spiritisme. 1912 : La dispute de Jung et Freud. 1979 : La renaissance de la wicca. 2012 : La fin des temps selon le calendrier maya. Notes et bibliographie. Index.
--- Découvrez le livre : https://www.dunod.com/sciences-techniques/livre-sciences-occultes-alchimie-au-wiccanisme
*********************************
Retrouvez-nous sur : --- https://www.dunod.com --- Facebook : https://www.facebook.com/editionsdunod/ --- Twitter : https://twitter.com/DUNOD --- Instagram : https://www.instagram.com/bienetredunod/
+ Lire la suite
autres livres classés : inconscientVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
306 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre