AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290141321
Éditeur : J'ai Lu (26/04/2017)

Note moyenne : 4.48/5 (sur 21 notes)
Résumé :
La Garde n'est plus seule dans la lutte. Les adolescents du monde entier développent leur propre héritage. Pour gagner la guerre, la Garde doit s'allier avec eux.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  24 mai 2017
Voici enfin le dernier tome de cette saga que j'ai adoré du début à la fin. Je ne sais pas si elle a rencontré du succès en France (sûrement un peu vu qu'on a eu la chance de voir les sept tomes publiés) mais si jamais vous chercher un young adult du genre invasion extraterrestre avec des personnages attachants et bien travaillés : allez-y les yeux fermés.
Mais revenons un peu à ce tome sept. Autant vous dire qu'après la fin du six, j'avais le moral dans les chaussettes... L'un des personnages principaux s'étant fait tué, j'avais quitté les Gardanes avec un gros pincement au coeur et une envie encore plus accrue de réduire Setrakus Râ en poussière. Fort heureusement, une année s'étant écoulée, j'étais dans un état d'esprit plus serein en commençant ma lecture. J'avais eu le temps de digérer cet événement et de prendre du recul. Et je pense sincèrement que c'était une très bonne chose vu l'atmosphère de cet épilogue.
Nous reprenons exactement là où nous avions quitté nos héros. En deuil, chacun gérant la chose à sa manière, mais toujours sur le qui-vive car la guerre est sur le point d'éclater. C'est difficile dès le départ. A plusieurs reprises, les personnages se rendent compte eux mêmes qu'ils ne sont plus des adolescents de quinze/seize ans. La guerre et tout ce qu'ils ont pu vivre avant les ont fait prématurément vieillir. Ils l'acceptent sans mal et sont plus que jamais dévoués à leur cause, mais cela ne laisse pas indifférent. Un pour tous est pour moi le reflet des dégâts que peuvent causer les guerres. Nous n'entrons à aucun moment dans une sorte de pathos dégoulinant, non, les auteurs montrent avec finesse combien tout ceci affecte en profondeur les personnages. John est d'ailleurs l'exemple le plus flagrant, mais j'y reviendrai.
A travers une ambiance assez pesante, teintée d'humour et d'ironie pour alléger le tout, nous découvrons le dernier assaut, la partie "militaire", le point de non retour qui fera basculer le destin de la planète. Mais encore faut-il réussir à faire le poids. Les ennemis sont des soldats possédant une technologie beaucoup plus avancée et en face d'eux cinq Gardanes et des adolescents totalement perdus qui ont certes obtenus des dons mais n'ont rien de guerriers. C'est là que la finesse et une guerre psychologique entre en jeu. Certains pourront dire qu'il y a un côté facile dans le déroulement des événements. Pour moi, les auteurs ont plutôt joué la carte de la chance, du désespoir et du courage. Après tout, une victoire a toujours une dose de chance. J'aime aussi le côté pugnace de la nature humaine, ce non renoncement. C'est pour moi, un très bon message.
L'intrigue est d'ailleurs très bien menée, avec des hauts et des bas. Tout en nuances, autant sur le plan psychologique que sur le déroulement lui-même. Nous ne sommes à l'abri d'aucune surprise, et les auteurs malmènent leurs personnages. C'est la guerre, après tout. Mais à côté de cela, il y a aussi toute la partie relationnelle que j'ai toujours adoré dans cette saga. Des tensions sont présentes, mais il y a aussi cette camaraderie qui réchauffe le coeur, cet altruisme qui nous permet de garder la foi. Car Lorien Legacies est avant tout une histoire d'amitié pour moi.
Parlons d'ailleurs des personnages. John, pour commencer. La guerre et le deuil l'ont changé. Il n'est plus l'adolescent insouciant et naïf du premier tome. Sa soif de vengeance le ronge sans pour autant le faire perdre pied. Il est en quelque sorte en mode combattant. C'est le seul moyen pour lui de survivre psychologiquement. J'ai aimé et détesté cela. D'une part, parce que notre héros souffre et c'est assez insupportable, mais en même temps, il reflète tellement l'essence de ce tome à lui seul, que c'est parfait. Sam, Six, Neuf, Ella et Marina sont égales à eux-mêmes. Ella semble peut-être plus "éloignée" à cause des derniers événements, mais la petite équipe contrebalance très bien avec l'attitude de John. Je les aime énormément. Je ne peux pas en dire plus que cela.
La fin... Nostalgique mais en même temps très bien menée. Elle laisse une porte ouverte avec une once d'espoir et termine en même temps très bien la saga. Nous avons droit à un vrai épilogue qui clôt tout pour moi. Intelligente et réaliste. Que demander de plus ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
DoReMi75
  13 avril 2018
Dernier tome de la saga Lorien Legacies qui clôt l'histoire de manière cohérente et intéressante, j‘ai dévoré l'histoire. Dans sa globalité, cette série mérite amplement une place dans votre bibliothèque.
L'avant dernier tome nous avait laissé dévasté suite à la mort d'un personnage important de la saga. Une partie du tome se concentre sur le deuil et la remise en question de chacun concernant son implication dans ce qui a conduit à cette mort. Les personnages changent et évoluent, en bien ou en mal. Cette évolution donne de la profondeur et nous permet de nous sentir plus que proche de nos gardanes. La niaiserie n'est plus à l'ordre du jour, aujourd'hui, combattre et vaincre à tout prix est la priorité une, les morts seront pleurés par la suite. Ainsi, malgré la collaboration entre le gouvernement et les gardanes, chacun des parties reste sur ses gardes et tous les éléments ne sont jamais dévoilés. Cette tension interne au sein même d'un groupe d'alliés donne de l'épaisseur à l'intrigue. le tome précédent amenait aussi un développement intéressant concernant la possession de dons parmi certains terriens. Un appel au combat réalisé par John laissait prévoir une bataille sans précédent où gardanes et humains combattraient ensemble les mogadoriens à l'instar de ce qui avait été initié à la fin du tome 6 avec Daniela. Cependant, ce sont bien des adolescents sans expériences, sans réelles notions de ce qu'implique une entrée en guerre, qui nous apparaissent au cours de la lecture de ce 7ème tome. Ce réalisme nous fait prendre conscience qu'effectivement, des ados sans expériences ne peuvent être utilisés comme véritables armes face aux mogadoriens, tout du moins sans entrainement. Tous ces éléments ainsi que les différents rebondissements nous font dévorer le livre d'une traite.
Cependant, je ne parlerais pas de coups de coeur pour les raisons suivantes. Certains personnages auraient pu être plus développés. Marina est un des personnages qui selon moi a le plus stagné dans l'histoire depuis les évènements du tome 4. Seul l'épilogue la fait enfin grandir, mais trop tard selon moi car c'est un personnage qui méritait plus de recherche. J'aurais aussi aimé que le personnage de Cinq soit beaucoup plus mis en avant. Seul le rapprochement de John, malgré la méfiance, lui permet de tirer parti de la situation et de montrer son évolution. Rapprochement que j'ai apprécié notamment dû au fait que John perd son côté lisse et naïf sur la guerre et devient lui-même un personnage guidé par la vengeance. le combat final était à mon goût trop rapide et facile. Après tous les précédents tomes, je m'attendais à une plus grande implication de l'ensemble des gardanes et pas de l'un d'entre eux en particulier. L'auteur a aussi initié l'idée que le peuple mogadorien aurait en grande partie été endoctriné par le Chef Bien Aimé. Cependant, jusqu'à l'épilogue, seule la sauvagerie envers et par ce peuple aura été mise en avant (si ce n'est 2 exceptions, trop rare à mon goût).
L'épilogue de fin clôt néanmoins parfaitement la série et je pense que ce que je regrette le plus c'est que ce soit terminé, j'aurais voulu que ça dure plus longtemps !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Virginie94
  17 août 2017

Tous nos héros sont enfin réunis. Ils bénéficient de l'aide d'un petit groupe de soldats américains et d'une base secrète. Tout le monde en a conscience : il est temps d'en finir avec Setrakus Râ. Mais alors que tous sont dévastés par la mort de Sarah, les choses semblent bien difficiles.
Ce dernier tome est plus sombre que les autres. Les héros doutent, moi même, je me suis demandée à plusieurs reprises si cette guerre n'allaient pas finir sur un échec. Les combats s'intensifient, les morts se comptent par milliers. A plusieurs reprises, il est précisé que Cinq prend plaisir à ce carnage mais il semble que les auteurs aussi.
James est touchant avec son impossibilité de surmonter son deuil.
Pour une fois, dans un roman de science-fiction américain, on voit ce qu'il se passe ailleurs. Même si c'est finalement aux Etats-Unis que tout se joue, on voit quelle est la situation ailleurs.
Il y a une vraie fin. On revoit chaque personnage. J'avais espéré quelque chose d'un peu plus joyeux mais cette fin est sans doute plus crédible. Tous nos héros ont perdu beaucoup et on est loin de la résurrection de la planète perdue qui était envisagée dans les premiers tomes.
La série m'a vraiment passionnée. Il y a des incohérences, Dans ce dernier tome, James qui a toujours été un héros posé, se jette dans la gueule du loup sur un coup de tête. Les exemples sont nombreux. Mais une fois lancé dans la lecture, on n'a qu'une envie connaitre la suite.
Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jackffy
  11 mai 2017
J'ai remarqué une erreur durant le livre.[/masquer] Lorsque Marina dit à John qu'ils n'ont jamais eu de quatrième cicatrice, elle aurait dû dire 5e car Huit est mort ce qui leur avait donné une quatrième cicatrices. [/masquer] Aussi non, très bon livre. J'ai pleurer, rit et eu toute sorte d'émotions tout au long de la série.
Commenter  J’apprécie          11
nemo-
  28 mai 2017
Un dernier tome dans la lignée des autres, avec beaucoup d'actions et de combats.
J'avoue que même si cette série est assez sympa à lire, je suis assez mitigée sur cette lecture et je suis davantage dans le "enfin, j'ai terminé!" que dans le "ils vont me manquer".
C'est donc une lecture pour ado, avec des personnages sympathiques et assez caricaturaux, à l'exception de Cinq, des histoires d'amour, et beaucoup de combats. le scénario reste assez simple tout au long de l'histoire malgré quelques rebondissements.
Une bonne lecture pour ados, donc mais un peu frustrante pour un adulte du fait de la simplicité du scénario, des combats extrêmement présents et de cette impression, lorsque l'on se retourne sur les 7 tomes, que 4 tomes auraient suffi.
Une série qui m'a finalement faite penser au Pouvoir des cinq, d'Horowitz, mais en moins développé, autant du point de vue du scénario que des personnages.
Lien : http://abrrracadabra.canalbl..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
florencemflorencem   26 mai 2017
- Qu'es-tu devenu, John ? me demande Ella en inclinant la tête sur le côté.
Je me mords l'intérieur de la joue avant de répondre. Je revois les regards que m'ont lancés Six et Adam, pendant l'attaque du vaisseau.
- Quelque chose dont mes amis ont peur.
Ella tend timidement la main pour m'effleurer les doigts.
- Ils n'ont pas peur de toi, John. Ils ont peur pour toi.
Commenter  J’apprécie          160
florencemflorencem   22 mai 2017
C'est la dernière fois, j'annonce sans me retourner vers les autres. Je n'en peux plus, de dire adieu aux gens qu'on aime. Fini, les bons sentiments. Fini, le chagrin. A partir d'aujourd'hui, on tue jusqu'à la victoire.
Commenter  J’apprécie          170
florencemflorencem   25 mai 2017
- Je vais tous nous faire tuer, geint-il.
- J'ai vu très peu d'avenirs où ça se produit, Sam, intervint Ella, toujours calmement assise sur son siège. Sam me dévisage d'un air affolé.
- Tu vois ? Très peu, elle dit.
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   28 avril 2017
Il y avait quelque chose, jadis, sur cet emplacement, une tour ou peut-être un temple – la jeune fille ne se rappelle pas bien. Mais en plongeant le regard dans ce trou insondable, elle sait d’instinct que c’était un lieu important. Un lieu sûr.
Un sanctuaire.
Elle voudrait reculer, s’éloigner de l’abîme. C’est dangereux, de se balancer ainsi au bord du néant. Pourtant, elle est incapable du moindre mouvement. Elle est rivée au sol. Elle sent la roche bouger et s’effriter sous ses pieds. Devant elle, la fosse s’élargit. Bientôt, le rebord sur lequel elle se tient en équilibre cédera, et elle tombera, engloutie par les ténèbres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   28 avril 2017
 Ce que je veux, c’est que nos vies – nos vies à tous – deviennent meilleures. Je veux que nous dépassions ces malentendus mesquins. Je suis avant tout un savant, qui a passé sa vie entière à étudier les miracles de l’univers.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de James Frey (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de James Frey

Endgame : l'Appel de James Frey, interview Fnac
Retrouvez Endgame : l'Appel sur Fnac.com : http://livre.fnac.com/a7681502/James-Frey-L-appel L'univers de James Frey sur Fnac.com : http://recherche.fnac.com/ia777697/James-Frey L'interview...
autres livres classés : extra-terrestresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Numéro Quatre

Comment s'appelle Numéro Quatre ?

Henry Smit
Sam Good
John Smith
Sam Smith

11 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Lorien Legacies, tome 1 : Numéro Quatre de James FreyCréer un quiz sur ce livre