AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2981384511
Éditeur : Christiane Frigault (17/04/2013)

Note moyenne : 3/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Le mot Autisme devrait s?écrire Hautisme, avec un H majuscule, pour le côté Hautement Humain des percées de mon frère Salvador dans notre monde. Moi qui déambule dans ma vie, mes rancunes en bandoulière, au travers ma famille de perturbés que je vous amène découvrir, il me faut bien avouer que le système de valeurs non contaminé, que mon frère porte en blason, a de quoi me chavirer. Lorsque vous aurez fait la connaissance de Victor mon père, le général qui a abdiqué... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
infosix
  25 janvier 2016
Il ne faut surtout pas se fier au titre du livre qui pourrait laisser croire qu'il s'agisse d'un livre sur l'autisme. « Mon frère autiste » est avant tout un ROMAN où l’un des personnages centraux de livre (Salvador) est un autiste de type Asperger qui est, comme tous les autres personnages du livre, coloré, drôle, déchiré mais éminemment attachant même si il est quelque fois à la limite du caricatural.
Le père est un militaire borné et routinier et qui vit complètement en marge de sa famille. Un de ses fils est homosexuel mais il est marié à une femme qui ignore tout de son état. La mère est « fofolle » et elle vit toutes sortes de lubies existentielles tout aussi futiles les unes que les autres mais elle est prête à défendre, bec et ongles, sa progéniture. Le grand-père maternel est le plus sonore des personnages de cette délicieuse ménagerie. Étant acadien de naissance, il s’exprime dans un langage coloré fait d’un mélange de chiac (1) et de vieux parler acadien qui ressemble en partie à celui de la Sagouine (ce célèbre personnage acadien créé par la romancière Antonine Maillet). Langage savoureux s’il en est un, mais qui parois difficile à décoder pour une oreille non-avertie. Il faut souvent prononcer à haute voix (intérieurement cela va de soi) ses réparties pour les comprendre dans toute leur subtilité. Autre personnage enfin, la fille de la maison est une jeune mal embouchée de la pire espèce dont les sacres lui servent alternativement de sujet, de verbe ou de complément et qui s’exprime plus souvent qu’autrement par onomatopée. Elle aussi, tout comme le grand-père, détonne par rapport au niveau de langage du reste de la famille.
Le dernier fils, Zacharie, est psychologue et vous aurez compris qu’il s’agit du narrateur... En apparence, il est le seul être « normal » de cette famille « de fous » mais on le découvrira finalement bien tourmenté et littéralement étouffé par ses propres rancunes. J’imagine que l’intention première de l’auteur était de nous faire découvrir, à petit feu, les angoisses de Zac (le narrateur) et son éventuelle rédemption. Ce petit côté « moralisateur » du bouquin est peut-être ma seule réserve à son endroit. Mais les dialogues sont tout à fait savoureux et les personnages haut en couleur. Un roman donc que j'ai aimé de la première à la dernière ligne et dont je vous recommande chaudement la lecture. J’ajoute que si j’étais cinéaste, j’aurais un plaisir fou à mettre en image les personnages de ce livre et les quelques scènes ubuesque qu’ils ont eu à vivre.
En terminant je souligne - ce qui n’enlève rien à l’auteure de livre puisque c’est elle qui a décidé de mettre son livre en marché de cette façon - que vous pouvez obtenir ce livre en version électronique tout à fait GRATUITEMENT sur le site d’Amazon en cliquant sur le lien indiqué dans le bas de cette page. Pour le lire il vous suffira d’ouvrir un compte sur Amazon et d’avoir en votre possession une liseuse, une tablette ou un simple ordinateur pour y téléverser le livre au moyen de l’application Kindle (gratuite elle-aussi) offerte par Amazon.
Pierre M.
http://www.amazon.ca/Mon-fr%C3%A8re-autiste-French-Edition-ebook/dp/B00CENJBVU
_______________________________________________________________________
(1) Le chiac est un parler franglais ou anglo-français que l’on retrouve dans l’est canadien. Ce mélange vernaculaire est parlé principalement parmi les jeunes générations francophones du Nouveau-Brunswick.

Lien : http://www.amazon.ca/Mon-fr%..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Chrichrilecture
  13 mai 2016
Sans intérêt
Je pensais lire un témoignage sur le monde de l' autisme et comprendre ce monde un peu a part.
Mais malheureusement l'auteur parle que de lui et de sa famille.
Entre le père militaire et son grand pére qui vous prend la téte avec son langage débile
Pour le peut qu'il parle de son frère on ce demande qui est le plus attend
Le titre de ce livre aurait du étre moi,moi et encore moi ou mon père ce militaire
Commenter  J’apprécie          20
Sossolecture
  24 janvier 2017
Mais ou est ce frère autiste il n'en parle presque pas ne dit rien sur l'autisme. Rien d'enrichissant
Commenter  J’apprécie          40
saltarella
  07 février 2014
Un livre riche en émotions! Une histoire qui relate des imbroglios familiaux, on pénètre dans cette sphère facilement car l'écriture est très fluide tantôt drole tantôt dramatique. On jongle sans cesse entre joie, tristesse.
On ne finit pas la lecture indemne, c'est une oeuvre qui fait réfléchir, qui remet les valeurs de famille, d'amour, de respect, de pardon à l'honneur. Une vrai découverte!
Commenter  J’apprécie          00
christianefrigault
  05 juin 2014
Ce roman est une réflexion sur les rancunes que l'on ne cesse de traîner dans nos vies et sur l'apport de certaines personnes, en l'occurrence ici le frère autiste, dans la résolution de cette problématique.
Christiane Frigault ( l'auteur )
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
ChrichrilectureChrichrilecture   16 mai 2016
Il y a des pertes dont on ne cesse de constater l’ampleur. Rien ne réussie a remplir le vide ultravide, ce trou noir des particules irremplaçable des êtres chers.
Commenter  J’apprécie          40
infosixinfosix   26 janvier 2016
À l’inverse de mon père, elle applique à outrance le renforcement positif, au seuil même du surdosage. Pour elle, une note de 50 % mérite une gratification pour ne pas avoir été un 405.
Commenter  J’apprécie          00
infosixinfosix   26 janvier 2016
J’en veux à l'univers, aux planètes qui réussissent toujours à s’aligner pour bousiller tous mes projets, au sort s’acharnant sur moi comme un ver à soie sur une feuille de mûrier.
Commenter  J’apprécie          00
infosixinfosix   26 janvier 2016
Non, dans le fond, il a une conviction, celle de faire suer mon père qui s’enroule dans l’unifolié blanc et rouge au point d’en uriner du sirop d’érable.
Commenter  J’apprécie          00
infosixinfosix   26 janvier 2016
Je souhaite un détournement d’avion afin de faire durer le plaisir que j’éprouve près d’elle...
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : autismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox

Autres livres de Christiane Frigault (1) Voir plus




Quiz Voir plus

QUIZ LIBRE (titres à compléter)

John Irving : "Liberté pour les ......................"

ours
buveurs d'eau

12 questions
78 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature , témoignageCréer un quiz sur ce livre