AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2375540093
Éditeur : Slalom (27/10/2016)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.9/5 (sur 58 notes)
Résumé :
La fête bat son plein pour les 80 ans du roi Llud quand un immense dragon noir apparaît au-dessus du village. Avant de se lancer à l'assaut du dragon, Ernald, le grand-père de Frigiel, lui confie un coffre noir qu'il lui fait promettre de ne jamais ouvrir et d'apporter à son ami Valmar, à Puaba.

Propulsé dans une aventure qu'il n'a pas cherché, Frigiel part sur les routes, ignorant qu'il transporte l'un des objets les plus recherchés au monde, convoi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
democratz
  03 avril 2017
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Slalom qui m'ont permis de découvrir les deux tomes des aventures de Frigiel et Fluffy.
Cette histoire est fortement inspirée de l'univers Minecraft, célèbre jeu vidéo qui mélange à la fois aventure et construction avec des cubes.

Le premier tome de la sage nous invite à suivre les aventures de Frigiel, un adolescent téméraire et son chien Fluffy. Notre jeune protagoniste vivait chez son grand père dans un village qui sera rapidement détruit par l'Ender Dragon. C'est à ce moment que le grand père va confier à son petit fils un mystérieux coffre, qu'il devra apporter malgré les dangers à un certain Valmar.
Il s'agit d'une belle découverte pour ma part. Je trouve que les auteurs (le youtubeur Frigiel et Nicolas Digard) donnent à leurs plumes une belle expression qui facilite au lecteur l'expérience du voyage à travers le monde de Frigiel et Fluffy. Au fur et à mesure que l'intrigue avance, l'histoire devient de plus en plus prenante et se rapproche des grandes oeuvres de Fantasy.
La police de caractères, les dessins (du dessinateur Thomas Frick), la carte sont autant d'éléments qui rendent la lecture agréable et rapide.
Je vous invite donc à vous procurer cette série même si vous ne connaissez pas l'univers Minecraft car en vérité il s'agit ici d'une grande aventure humaine et une quête qui vous mènera dans un univers unique et plein de ressources.
Si vous avez des enfants qui aiment ce jeu, alors il est évident que cette lecture va les divertir et même les pousser à quitter leur PC pour quelques heures, le temps de lire ce premier tome et peut être le suivant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          345
Saiwhisper
  23 mars 2017
Me voilà agréablement surprise : c'est vraiment pas mal. Voilà un roman d'Aventure qui ravira les joueurs de Minecraft ! Pour ma part, je me suis bien amusée à découvrir les péripéties du jeune Frigiel et de son chien. J'avais déjà lu quelques documentaires sur Minecraft toutefois, il s'agissait de mon premier roman adapté de cet univers. le style est très simple, dynamique, peu descriptif et utilise des termes, du vocabulaire ou des expressions du jeu (ex : « complètement creepé de faire quelque chose », « bon, on se bouge le cube ? », « fais pas ta tête de pioche », etc.). Cela donne une ambiance sympa. On tourne aisément ces trois cent pages…
D'ailleurs, je doute que l'on puisse s'ennuyer dans ce récit ! Les journées du petit groupe sont mouvementées et ne comportent aucun temps mort ! Les héros vont régulièrement combattre des monstres, construire une maison, crafter, se stuffer correctement, etc. On se sent comme dans le jeu ! D'ailleurs, on retrouve une bonne partie du bestiaire : enderman, squelette, creeper, zombie et bien d'autres créatures susceptibles de vous faire du mal… Pour les novices ne connaissant pas Minecraft, plusieurs mots sont définis en bas de page et, parfois, les explications ne manquent pas d'humour ! Bien que j'aie moi-même joué et regardé mon frère s'amuser à ce jeu, je suis loin de connaître tous les mots employés… J'étais donc ravie des petites piqûres de rappel. Tout ça pour dire que, non, vous ne serez pas perdu(e) si vous n'avez jamais joué à Minecraft ! Vous pourrez quand même apprécier cette épopée (même si c'est quand même mieux de connaître un peu cet univers « cubesque »…).
Frigiel est un héros assez traditionnel, cependant il sera aisé de s'identifier à lui si l'on est un jeune lecteur masculin. Abel a son petit caractère, néanmoins il est doué pour construire… Nul doute qu'il se montrera très utile par la suite ! Quant à Alice, qui vient assez tard dans le roman, elle est loin d'être une plante verte : elle agit et sait se débrouiller (ce que j'apprécie !). Pour un adulte, le scénario est assez classique, toutefois je pense que les jeunes lecteurs seront passionnés par ce qu'il se trame. Ce pauvre trio n'aura pas le temps de souffler ! Entre un étrange coffre que tout le monde convoite, des monstres, l'Ender Dragon, la guilde des voleurs et des gens malintentionnés, il y a de quoi faire durant ce long voyage…
Je recommande ce premier tome aux enfants âgés de plus de 8 ans, de préférence joueurs même si cela reste compréhensible pour les non-initiés à Minecraft. D'ailleurs, les CM1-CM2 qui ont vu mon livre sur le bureau lorgnaient avec avidité cette aventure et souhaitaient me l'emprunter… Ça fait plaisir de voir des jeunes s'intéresser à la lecture grâce à des jeux vidéo ou à Youtube. Même si cela peut paraître commercial, j'encourage vivement ce genre de littérature, en particulier pour les enfants qui ne veulent pas trop lire. Avec cet ouvrage, on lit facilement, les chapitres sont courts, les illustrations sont sympathiques et l'histoire est pleine de rebondissements. Je suis certaine que cette saga trouvera son public auprès des 8-11 ans ! À noter que, d'après la vidéo de Frigiel où il présente son livre, il s'agir d'une trilogie. Merci à Babelio et aux éditions Slalom pour la découverte ! J'espère que le second tome sera aussi agréable à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          187
Mladoria
  09 septembre 2018
J'étais plutôt sceptique en empruntant ce roman, je me disais que par rapport à une session de jeu ça ne pourrait pas être aussi palpitant. Eh bien, mal m'en pris, car ça colle plutôt bien. On suit Frigiel, jeune adolescent, accompagné de son chien Fluffy, dans leurs folles aventures pour tenter de percer le mystère du retour de l'Ender Dragon. Tout cela aurait-il un lien avec les Silverfish, les gardes de lumière, le roi et l'interdiction officielle de la magie dans le royaume.
Frigiel va rencontrer de fidèles compagnons en chemin et se faufiler entre divers dangers avec Abel le bâtisseur et Alice la voleuse ils vont tenter d'élucider les mystères du coffre, confié à Frigiel par son grand-père avant son départ. Tout les conduira vers le Nether.
Une quête initiatique somme toute assez classique et très héroïquement mais les paysages, villages et habitants rencontrés sont très bien décrits de sorte que l'on visualise parfaitement l'univers (si tant est qu'on ait un peu joué à Minecraft, le vocabulaire propre au monde est expliqué en début de volume pour les novices). Les personnages sont un brin caricaturaux mais s'inscrivent dans la pure veine de l'heroic fantasy. Si vous êtes amateurs de RPG et de jeu en ligne (notamment Minecraft) vous appréciez cette immersion. Pour les novices des jeux, je le conseille aux amateurs de fantasy qui ont envie d'une aventure mouvementée mais bien menée avec des héros adolescents. Frais, amusant et sans prise de tête, une lecture imaginaire détente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
FungiLumini
  04 avril 2017
Je remercie Babelio et les éditions Slalom pour la réception de ce livre ! Je ne savais pas avant de le recevoir qu'il s'agissait d'une fan-fiction Minecraft basée sur les vidéos du Youtuber Frigiel. Je ne joue pas à ce jeu vidéo, car l'univers graphique ne me plait pas particulièrement, par contre, il m'arrive régulièrement de faire un tour sur Terraria ou Starbound, des jeux d'aventure/ construction dans le même style que Minecraft, mais avec un style graphique et un univers que je préfère. Je n'étais donc pas totalement perdue durant ma lecture, lorsque les personnages fabriquaient presque instantanément un abri, un établi ou tout autre objet utile. :p de plus, les éléments propres au monde de Minecraft étaient toujours définis (souvent avec humour) dans une note de bas de page, ce qui permettait une lecture fluide, sans se poser trop de questions ! Une lecture donc où les joueurs tout comme les non-joueurs se retrouveront.
L'objet-livre est très beau : le titre de la saga est en pixel-art brillant et en relief. L'illustration de couverture est top, assez épique, toujours fidèle à l'univers Minecraft, mais avec une meilleure résolution que le jeu. :p Quand on ouvre le livre, il y a des rabats. Quand on les déplie, il y a une carte du monde (très utile pour ceux qui ne connaissent pas le jeu comme moi ! ) ainsi que la présentation des auteurs, et une présentation des personnages en image à la fin. L'intérieur du livre est illustré avec des dessins noir et blanc : un petit à chaque en-tête de chapitre et parfois des grandes illustrations pleine page.
Le récit commence en force : alors que la fête du roi se prépare, le village est attaqué d'abord par les soldats du roi, bien vite dépassés par l'arrivée d'un dragon ! Ernald, le grand-père de Frigiel, confie un coffre à son petit-fils et lui donne pour mission d'amener l'objet à son vieil ami Valmar dans la ville de Puaba, pendant qu'il fait diversion. Frigiel, en compagnie de Fluffy, va devoir affronter mille dangers alors qu'il n'a presque jamais quitté son village : des zombies, des magiciens, des soldats, etc. Quand la nuit se lève sur le monde de Minecraft, c'est le moment où les monstres sortent ! Il vaut mieux avoir de quoi se construire un abri ou de quoi se défendre. Frigiel va d'abord croiser Abel, puis Alice, qui deviendront ses compagnons de route. Mais tous cachent des secrets. le grand-père de Frigiel a-t-il survécu? Est-ce vraiment l'Ender Dragon, le plus terrible des dragons, qui les a attaqués? L'histoire officielle du royaume est-elle véridique? Quels autres dangers vont devoir affronter nos héros? Beaucoup de questions, dont certaines resteront sans réponse dans ce premier tome. Heureusement pour nous, le deuxième tome est déjà disponible !
L'histoire est très dynamique, on ne s'arrête pas une seconde ! Que ce soit pour une découverte, un monstre qui jaillit ou une rencontre improbable, l'action est toujours présente dans ce livre, avec des petits moments drôles qui m'ont fait sourire. 🙂 J'ai beaucoup aimé suivre les péripéties des personnages, et j'ai particulièrement apprécié Fluffy, toujours mignon, même s'il n'écoute rien de ce qu'on lui dit. :p On a rencontré le personnage d'Alice vers la fin du tome, mais j'ai envie d'en savoir plus sur cette jeune femme et sur son parcours.
J'avais parfois du mal à me représenter certains monstres (je pense notamment à l'Enderman que j'imaginais comme un grand détraqueur :p ) avec les descriptions fournies. J'aurais parfois aimé un petit dessin dans le corps du texte pour me montrer les créatures Minecraft. Si l'histoire est destinée à un public jeunesse, je me suis beaucoup amusée à la lire et je pense qu'elle peut plaire à un public adulte également. La fin de ce tome nous tient en haleine quant à la suite de l'aventure. Les joueurs de Minecraft doivent déjà voir dans quel nouveau paysage on va évoluer, mais j'ai personnellement hâte de découvrir ce nouvel environnement et les dangers qui attendent nos héros !
Un élément qui m'a intriguée est une note en tout petit sur la quatrième de couverture. Il est mis que ce livre n'est ni autorisé, ni commandité par les créateurs de Minecraft. Comme j'ai fait mes études en édition, je me pose quand même quelques questions : qu'en est-il des droits d'auteur pour ce livre et surtout, peut-on publier un livre en citant clairement le nom d'un jeu et en utilisant son univers sans que cela ne pose de problème de propriété intellectuelle? Si jamais un des éditeurs passe par là, je suis très intéressée par des réponses pour ma culture sur le monde de l'édition !
Un très beau livre-objet rempli d'illustrations noir et blanc, une histoire pleine d'action et de mystères destinée en premier lieu à un public jeunesse, mais qui plaira également aux adultes, une incursion dans l'univers de Minecraft rendu accessible aux non-initiés. J'ai passé un bon moment de lecture avec Frigiel et Fluffy et j'ai hâte de connaître la suite de leurs aventures dans le tome 2 !
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Koneko-Chan
  11 mai 2017
Je tiens à remercier Babelio et les éditions Slalom qui m'ont permis de découvrir les deux premiers tomes de Frigiel et Fluffy.
Je fais partie de ceux qui n'ont jamais joué à Minecraft, ce qui ne m'a jamais empêchée d'être curieuse à propos de cet univers. C'est aussi les premiers livres se passant dans l'univers Minecraft que je lis, et ce qui m'avais ici surtout attirée, c'est le résumé. Ok, c'est Minecraft mais il y a un scénario qui appartient au registre fantasy et ça m'est déjà plus familier.
Le mélange est ici très bon, ça m'a donné envie de découvrir la chaîne de Frigiel. Par ailleurs, même une personne qui ne connaît pas les termes employés, qui n'est pas habituée à parler en "cubes" va se trouver immergée dans le récit. On doit ça en partie grâce aux notes de bas de pages qui nous expliquent les termes au fur et à mesure que nous les rencontrons. Ces notes sont d'ailleurs l'un des points que j'ai préféré, elles nous sont exposées du point de vue de Morgon L'Erudit avec beaucoup d'humour. Moi qui ne suit en général pas férue des notes de bas de pages, ici je les ai lues avec grand intérêt.
C'est un livre jeunesse, le récit se lit facilement et rapidement sans prise de tête, il y a beaucoup d'action et les personnages sont intéressants. J'aimerai toutefois qu'on en sache un peu plus sur eux, j'aime quand on prend le temps de présenter des personnages. Mais ici ça ne les empêche pas d'être attachants. A part Fluffy, le chien, auquel je n'ai pas adhéré, je l'ai trouvé trop agaçant au bout d'un moment, à toujours sauter sur tout ce qui bouge et mettre dans l'embarras ses camarades...
Ici, on nous raconte l'histoire de Frigiel, un ado de 15 ans qui se retrouve projeté malgré lui dans une quête dans laquelle il va chercher quelques vérités à propos de son grand-père disparu et surtout de ce coffre mystérieux qui ne réagit qu'en sa présence et semble attirer un ennemi mortel. En cours de route, il va croiser amis et ennemis ; et surtout s'endurcir.
C'était assez rigolo de découvrir l'univers du jeu en roman, j'ai souri lorsque notre personnage se construit un petit atelier et une épée avec seulement l'aide de quelques blocs. Ça fait très jeu vidéo et c'est très sympa (j'avoue, j'aimerai bien pouvoir faire pareil avec des cailloux ^^).
Au niveau de l'édition : du très bon travail des éditions Slalom ! Des illustrations sont présentes à chaque chapitre (ça me fait un peu penser aux light novels japonais que j'adore) et on a surtout une très belle carte en couleur au début de chaque tome.
Et petit plus pour les adeptes de Minecraft, une carte est téléchargeable en ligne pour que l'on puisse jouer dans cet univers sur Minecraft.
Une bonne petite découverte, qui se lit très rapidement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (2)
LeJournaldeQuebec   04 décembre 2017
La série Frigiel et Fluffy, lancée par les Éditions Slalom, est conçue comme le prolongement des aventures que Frigiel propose à ses abonnés sur YouTube.
Lire la critique sur le site : LeJournaldeQuebec
BulledEncre   27 novembre 2017
Si l’aventure est très classique et les rebondissements limités, les fans du youtubeur y trouveront certainement leur compte. D’autant que le dessin qui garde l’esprit pixel du jeu se démarque par un rendu assez détaillé.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   23 mars 2017
Il y a une différence sensible entre une grotte et un donjon. Une grotte est un endroit naturel où zombies, squelettes et autre creeper viennent prendre des vacances loin de cette pénible alternance jour/nuit qui leur complique la vie. Parfois, un aventurier à la recherche de minerai tombe sur un monstre (ou l'inverse). Alors, par habitude, ils se castagnent. Mais cela reste de l'ordre de la rencontre fortuite ("tiens, vous, ici ?"). Dans un donjon, les monstres sont des professionnels. Ils attendent toute la journée sur des coffres en espérant que des aventuriers aient la stupidité de vouloir les ouvrir. Ils sont donc plus entraînés, plus organisés, et surtout beaucoup plus irritables : ils bossent, eux, et ils aimeraient bien pouvoir poser leurs cubes sur un bloc d'or et faire la sieste. (Encyclopédie du Savoir Approximatif de Morgon l'Erudit, p. 91)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SaiwhisperSaiwhisper   22 mars 2017
On pense toujours qu'on quitte sa famille parce qu'il y a trop de problèmes. Mais parfois, c'est l'amour le problème. Il devient une prison. Il exige qu'on réponde à chaque caresse et chaque tentative d'émancipation est vue comme une trahison. J'avais l'impression de crouler sous une responsabilité que je n'avais jamais demandée. Alors j'ai eu besoin de voyager, de couper les ponts.
Commenter  J’apprécie          63
SaiwhisperSaiwhisper   22 mars 2017
On ignore pourquoi les squelettes affectionnent tant les arcs. Une théorie très sérieuse avance que c'est une question de pudeur. En effet, en raison de leur extrême nudité (ils n'ont même plus la peau sur les os), les squelettes préfèreraient attaquer à distance par politesse pour les aventuriers les plus sensibles. (Encyclopédie du Savoir Approximatif de Morgon l'Erudit, p. 1701)
Commenter  J’apprécie          63
FungiLuminiFungiLumini   04 avril 2017
Ce paysage ne pouvait donc être une création humaine. Que s’était-il passé ici?
Et il y avait cette force.
Une force qui ressemblait à celle qu’il avait ressentie en touchant le cube ocre. Mais plus douce, presque agréable. C’était la seule chose agréable d’ailleurs, car le vent produisait un sifflement incessant en soufflant dans ce maillage de branches rigides. Les herbes, devenues des aiguilles plus solides que le diamant lui perforaient les bottes. Il faillit tomber en se prenant les pieds dans un pissenlit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   22 mars 2017
Dis-moi, Frigiel, poursuivit son compagnon d'un ton sec. Tu peux m'expliquer ce qui s'est passé ce soir ? D'abord on manque de finir en apéricube pour dragon. Et ensuite, je découvre que [quelqu'un] cherche ton coffre ?
Commenter  J’apprécie          70
Video de Frigiel (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Frigiel
FRIGIEL & FLUFFY : De retour chez nous ! | Minecraft - S4 Ep.01
autres livres classés : minecraftVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Frigiel et Fluffy

Quel est le vrai nom de l'auteur ?

Théo
Alexandre
George
Jean-Michel

4 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Frigiel et Fluffy, tome 2 : Les prisonniers du Nether de FrigielCréer un quiz sur ce livre
.. ..