AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505084645
Éditeur : Dargaud (06/03/2020)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Auteur de romans policiers, François Combe se rend en compagnie de Kay, sa secrétaire, au Cielito Lindo, établissement des quartiers chauds de Nogales, la ville frontière entre le Mexique et les USA, afin de s’y « documenter » auprès de Raquel, une jeune prostituée. Ils tombent sur Jed Peterson, un ami du romancier, qui se montre très intéressé par la jeune fille. La même nuit, cette dernière est sauvagement assassinée. Qui a tué ?
Librement inspiré du séjour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sharon
  15 février 2020
Toute ressemblance avec un célèbre écrivain belge parti vivre aux Etats-Unis avec sa femme et sa secrétaire ne serait que pure coïncidence. François vit aux Etats-Unis, mais la frontière, cette célèbre frontière que l'on voudrait rendre infranchissable, est toute proche. Une femme est tuée – une mexicaine, une prostituée. Une deuxième est tuée à son tour, et là, la police tient un coupable (pour suspect, vous oublierez) : Jed, le meilleur ami américain de François. François, bien sûr, ne croit pas que son ami puisse être coupable. Il enquête donc, lui qui doit sa fortune et sa renommée à ses romans policiers, il ne peut laisser condamner un homme innocent, et peut-être un peu trop naïf.
Pour cela, François en apprenti détective, emmène dans cette galère Estrellita. Non, ce n'est pas sa secrétaire, c'est sa jeune domestique mexicaine, qui ne sait que trop, hélas, à quel point la situation d'une jeune femme peut être précaire. Elle est domestique, elle a de la chance par rapport à sa cousine et à ses amies, qui ont trouvé d'autres moyens de gagner leur vie, plus dangereux. Je m'étonne presque que l'affaire ait été résolue – oui, très facilement, la police ayant arrêté le premier coupable venu – parce que, d'habitude, la mort d'une ou même de plusieurs prostituées n'inquiète pas beaucoup les autorités. L'une d'entre elles le dira d'ailleurs : Les fédérales en ont rien à foutre des filles comme nous qui se font couper en morceaux, bambi.
Les couleurs sont fortes, violentes, les dessins des violences subies par ces femmes crus, sanglants. Je me suis prise à détester celui qui leur avait fait subir toutes ses atrocités, tout en étant persuadée que ce n'était pas Jed, le trop lunaire, et ma fois sympathique suspect. Tous semblent taillés dans les rochers, exprimant peu de sentiments, comme si la vie les avait forcés à se blinder par rapport à ce qu'ils avaient vécu – ou tout simplement parce qu'ils sont indifférents : les victimes sont celles qui n'ont plus rien à cacher, et expriment toute leur douleur.
Je serai franche : je n'avais pas vu venir le dénouement. Il faut dire que les indices pour nous mener jusqu'à lui étaient rares. J'ai cependant, à nouveau, ressenti un sentiment de gâchis, pour les victimes, y compris les victimes collatérales. C'est dire, finalement, à quel point moi qui lis peu de bandes dessinées, me suit attachée à ce récit et à ses personnages.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Amnezik666
  12 février 2020
Si en matière de romans je fais une allergie chronique au format PDF, je reconnais que pour les BD et romans graphiques ça passe plutôt bien même si le format n'est pas optimum (si j'avais le choix, je privilégierais un format CBR ou CBZ). Il n'en reste pas moins que PDF lu avec STDU Viewer constitue une bonne alternative.
Je reconnais volontiers que développer une intrigue policière qui tienne la route sur une soixantaine de planches peut être un exercice délicat. Contrairement au roman qui permet de prendre son temps pour tisser un écheveau plus ou moins complexe autour du cadre et des personnages, dans la BD il faut condenser les infos afin d'aller à l'essentiel.
En cela le duo Fromental / Berthet tire plutôt bien son épingle du jeu. le déroulé de l'intrigue est plutôt bien pensé et le dénouement devrait surprendre plus d'un apprenti Sherlock (en grande partie pour la raison évoquée précédemment, les indices sont quasiment inexistants). J'avoue que pour ma part j'étais partie vers une autre hypothèse, beaucoup plus (trop ?) classique.
La narration est assurée par Estrellita, une jeune domestique mexicaine qui travaille pour François Combes et que ce dernier mettra à contribution afin de faire progresser ses recherches en vue de prouver l'innocence de son ami.
Le trait est fin et précis même si parfois les personnages m'ont semblé un tantinet inexpressifs par manque de détails dans les visages. Ce petit bémol ne m'a nullement empêché d'apprécier pleinement cette BD.
Après la BD Jean-Luc Fromental nous offre une brève présentation de la ville de Nogales et de son histoire, il y fait notamment état d'un certain Georges Simenon qui s'installera non loin de là entre mai 1948 et juin 1949. Et profitera alors sans modération de tous les plaisirs qu'offre Nogales.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SharonSharon   31 janvier 2020
Les pluies ont cessé le vendredi. Le dimanche, la rivière est redevenue franchissable. Monsieur m'a menée à la frontière. Voilà qu'il m'avait bombardé assistante- détective comme au cinéma. Je ne savais pas à quoi il jouait.
Commenter  J’apprécie          00
SharonSharon   31 janvier 2020
Les fédérales en ont rien à foutre des filles comme nous qui se font couper en morceaux, bambi.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Luc Fromental (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Fromental
28e Festival du livre Colmar 2017 - "On lirait le sud".
Interview de Miles Hyman et Jean-Luc Fromental pour leur ?uvre commune "Le coup de Prague" et de Jacques Ferrandez pour l'adaptation en BD du roman d'Albert Camus intitulé "Le premier homme."
Cette vidéo a été réalisée par Passion Bouquins : http://www.passion-bouquins.com
autres livres classés : domestiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Robêêrt : mêêmoires

Quel est le nom du chien qui devient le premier "maître" de Robêêrt ?

Roi Vaillant
Prince Vaillant
Prince Perçant

6 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Robêêrt de Jean-Luc FromentalCréer un quiz sur ce livre