AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Mon désir le plus ardent (37)

Piatka
Piatka   08 juin 2018
...Comment en est-on arrivés là ?
Je ne parle pas de la maison, je parle de nous. On ne se dit plus rien on évite le vrai sujet, comme s’il allait finir par se lasser de nous et partir.
-Quoi ?
-On n’a pas de secrets l’un pour l’autre, Dalt. Mais tu as trouvé un emploi sans me le dire. Et une maison. Une maison qui pourra s’adapter au pire.
-C’est juste que...
-C’est juste qu’on a peur. (..)
-Ne nous laissons pas envahir par la peur au point de ne plus se parler. D’accord, Dalt ? Ce serait vraiment dommage. De laisser une maladie à la con nous faire ça.
Commenter  J’apprécie          360
Piatka
Piatka   10 juin 2018
Peu importe la gravité de ta maladie, Mad, tu n’es pas devenue moins intéressante. Putain. Au contraire. Si j’étais à ta place, je ne serais probablement déjà plus de ce monde, j’aurais sauté dans la Lava sans radeau ni gilet, une enclume attachée aux pieds. Mais toi...(Il marque une pause, choisissant ses mots avec soin avant de se lancer.) Hormis ces sautes d’humeur, qui sont juste un autre symptôme de ta putain de maladie, Mad, ils ne font pas partie de toi, tu continues à avancer.
Commenter  J’apprécie          300
Piatka
Piatka   07 juin 2018
Au lieu d’échanger des alliances qui, en plus d’être des symboles de possession archaïques, selon Dalton, sont également à l’origine des innombrables mines d’or à ciel ouvert qui éventrent nos montagnes et empoisonnent nos rivières, nous allons tremper nos mains dans l’eau et la laisser couler entre nos doigts mêlés, nous unissant dans un voyage aussi long que celui du courant, un cycle plus grand et plus éternel que n’importe quel anneau.
Commenter  J’apprécie          291
marina53
marina53   06 novembre 2018
- Il faut qu'on les prévienne, Dalt. Absolument, absolument, il le faut.
- De quoi, Mad ? Les prévenir de quoi ?
- Je sais pas. La vie.
- Combien elle est belle ?
- Oui, voilà. C'est exactement ce que je pensais.
(…)
- Je les préviendrais, dit-il. De faire très attention au bonheur. Je leur dirai qu'il risque de les prendre par surprise, de leur couper le souffle, et qu'ils en voudront toujours plus.

Commenter  J’apprécie          270
marina53
marina53   05 novembre 2018
J'éviterai de penser à ce qui m'attend sur le long terme. N'est-ce pas la condition préalable numéro un pour avoir un bébé ? Ne pas réfléchir ? Ne pas réfléchir aux chromosomes en trop, aux parties manquantes, à la colique, à la crise des deux ans, à la rage adolescente – merde, au terrorisme international, au réchauffement climatique ? Si on réfléchissait vraiment à quoi que ce soit, pouf, on serait foutus, on passerait nos vies tapis dans un coin, trop terrifiés pour ne serait-ce qu'ouvrir les yeux.
Commenter  J’apprécie          250
Piatka
Piatka   09 juin 2018
Izzy, elle est magique. Les garçons vont et viennent, chargés d’espoir, osant à peine croire à leur chance. Elle fait émerger ce qu’il y a de meilleur en eux, et c’est le meilleur qu’elle prend. (..)
Elle est si pleine de joie qu’il lui faut la redistribuer de temps à autre, offrir le surplus à un petit veinard pour éviter de déborder.
Commenter  J’apprécie          252
marina53
marina53   05 novembre 2018
Quand il entre en moi, me faisant expirer, parce qu'il le fait toujours, parce qu'il pourrait aussi se charger de cela, devenir mon cœur, mes poumons, je m'accroche à lui comme s'il était tout ce dont j'aurai jamais besoin, une vérité que j'imaginais absolue avant tout.
Commenter  J’apprécie          210
marina53
marina53   06 novembre 2018
- Tu crois que ton cul est plaqué or ou quoi ? Et si tu baisais le mien ?
- Montre-toi où, mon grand, parce que j'ai l'impression que tu parles avec.
Commenter  J’apprécie          181
Bazart
Bazart   14 août 2018
Aussi discrètement que possible, je feins de ne pas voir la main tendue d’Iz. Je baisse les yeux sur la mienne, burinée et durcie par le labeur, inutile maintenant, sinon pour balancer un marteau, attraper une planche, je contemple les dernières traces de Mad qui s’y accrochent encore, incrustées dans les plis les plus profonds de ma chair, et pour le moment, je ne tiens pas à laisser quiconque, pas même Izzy, les effacer. Non. Pas encore .
Commenter  J’apprécie          180
belette2911
belette2911   09 mai 2018
— Putain, l’ignorance a ses avantages. J’en reprendrais bien un verre. Servez-m’en un double.
Commenter  J’apprécie          142




    Acheter ce livre sur

    AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    3094 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre