AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756041599
Éditeur : Delcourt (08/10/2014)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 25 notes)
Résumé :
New York. Un hôtel près de Central Park. Par la fenêtre de la chambre, une bouteille de vin et des verres, un couple qui s'enlace fiévreusement. Mais la réalité reprend lentement ses droits. Il se lève. Elle, sur le lit, fume en souriant. Elle l'embrasse longuement. Il la repousse. Elle lui tend un bouquet. Un bouquet qui n'est pas pour elle mais pour Julia, l'épouse de son amant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Sirenna
  04 septembre 2017
Une femme allongée sur un lit, dont on ne voit pas le visage.
Etrange!
Pourquoi l'illustrateur a voulu nous montrer qu'une partie de la réalité en nous donnant à voir qu'un morceau du corps de cette femme ?
C'est pourtant le visage qui identifie un être,
qui le dévoile!
Un visage caché!
Est-ce un choix conscient de l'éditeur Delcourt pour intriguer les lectrices et lecteurs ^^
Le mystère plane.
Une femme qui se cache !
Un double adultère…
Rachelle et Luka !
Chacun sa vie et pourtant Lucas va choisir la plus mauvaise voie :
celle qui lui fait perdre et sa femme et sa maitresse.
Tout s'éclaire ^^
Tout se justifie.
Un roman graphique en noir et blanc d'une beauté évanescente.
Une délicatesse du dessin qui s'épanche, dévoile des corps à corps en fusion, tout en impudeur artistique !
Le paradoxe de ce que l'illustrateur Kalonji donne à voir ou qu'il suggère avec ses découpages qui mettent en relief des parties du corps et il laisse le lecteur rêver de l'invisible qu'il suggère !
Un livre pour les esthètes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
trust_me
  04 novembre 2014
Dans un hôtel de Central Park, un couple après l'amour. La femme est rayonnante, l'homme bien plus soucieux. Il faut dire que Rachel et Luka sont mariés, mais pas ensemble. Une relation adultérine vécue différemment par ses deux protagonistes, l'un culpabilisant beaucoup plus que l'autre…
Une réflexion très fine sur l'adultère. Il est appréciable que les auteurs ne se soient pas emparés du sujet pour tomber dans la simple histoire de cul multipliant les visuels aussi froids que cliniques. Ici, tout est en suggestion, l'approche étant essentiellement psychologique. L'histoire est certes des plus banales mais l'intérêt tient dans le fait que l'on s'intéresse aux causes et aux conséquences de la tromperie. Sans jugement, sans défendre où accuser. Lui va voir ailleurs parce qu'il est dans une fuite en avant, ne sachant pas vraiment ce qu'il cherche ni ce qu'il veut. Il est fragile, mal à l'aise, manquant d'assurance. Il est lâche et ne parvient pas à compartimenter les choses. C'est un homme, quoi. Rachel est au contraire une working girl bien sa peau, qui veut juste briser la routine d'un quotidien avec mari et enfants. Elle assume, fait la part des choses et ne se prend pas la tête. Je ne dirais pas qu'elle a le beau rôle, mais presque.

Et finalement, c'est ce que j'ai aimé. le portrait, même un poil caricatural, d'une femme belle, talentueuse et sûre d'elle face à un homme qui se perd en tergiversations. Comme j'ai aimé l'individualisation d'une problématique universelle, le fait que leur histoire banale possède un caractère unique. Et puis niveau dessin, c‘est d'une rare élégance et les scènes « coquines », certes discrètes, sont passionnées et brûlantes.

Finalement, la réflexion est plus profonde qu'elle n'en a l'air. Pour Rachel, coucher n'est pas tromper. Pour Luka, ce n'est pas si simple, loin de là. Pour le lecteur, c'est une question de point vue, d'opinion ou d'expérience personnelle, voire de mauvaise foi...
Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Bouvy
  18 avril 2016
Dans un hôtel, Rachel, après l'amour, essaye de retenir Luka, son amant. Il doit rejoindre sa compagne et Rachel, son mari et ses enfants. Rachel semble épanouie mais Luka est inquiet. Il doute de sa vie de couple, de sa relation adultérine, de lui-même. Ses amis, ceux de sa compagne et sa compagne devinent qu'il est à côté de ses pompes. Ils ignorent pourquoi. ...
Les dessins sont surprenants, tout en nuance de gris, comme dessinés à l'aquarelle diluée en fonction de l'intensité des gris. C'est un beau graphisme, très contemporain. Ca nous change franchement de l'école belge et c'est très créatif. L'histoire est parfois noyée dans le mélo mais le scénario dépeint merveilleusement bien l'état psychologique de Luka, en contraste avec la joie qui l'entoure. A trop vouloir embrasser, il fini par mal étreindre. Son état mental déteint sur ses relations amoureuses et le bonheur fini par se muer en morosité. C'est subtilement amené. L'érotisme est très suggestif, jamais explicite et est plutôt là comme support pour les émotions des personnages. Au final, une bande dessinée au style surprenant, nous racontant un bref morceau de vie dans l'intimité des personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Noctenbule
  30 août 2015
Direction Manhattan dans l'Upper East Side où des amoureux font l'amour vigoureusement. La brume matinale ne nuit en rien à ce bonheur éphémère qui permet d'oublier son quotidien. Jusqu'à quand, est la bonne question.
Rachelle et Luka ont chacun des vies bien remplies et très intenses. Pour pouvoir souffler et décompresser, ils se voient dans l'hôtel pour faire l'amour et ne rien s'interdir. Lorsqu'ils sont ensemble leurs corps se mélangent où il n'existe qu'une unique règle : le plaisir.
Luka n'est plus vraiment lui même et ne partage plus grand chose avec son amie. Elle souhaite d'avoir un enfant et lui n'en veut pas. Il ne veut pas lui dire. Une distance se créer entre eux et même leurs amis s'en rendent compte. Ce qui devait arriver arriva à sa plus grande surprise. Il va perdre sa femme et son amante et va devoir faire face à sa solitude.
J'ai tout de suite été séduite par le dessin de la couverture avec ces teintes noir et blanches. Les corps des femmes sont sublimes et les hommes tout en muscles. Les scènes de sexes sont magnifiques et se passent même de mots. Mais voilà, je n'ai aimé que cela. L'histoire manque beaucoup d'intérêt et je me suis très ennuyée. Heureusement que le dessin est très beau avec la mise en couleurs sinon, j'aurais pris moins de temps à la lire. La déception était au rendez-vous. le seule plaisir était de la refermer et de la rendre à la médiathèque.
Une bd érotique qui parle en fin de compte d'un mal être d'un homme qui rêve d'une autre vie mais qui ne veut pas faire le nécessaire pour. Et lorsqu'il se retrouver face à la situation, il faut avancer et c'est là le plus difficile.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
shmileblik
  16 août 2018
Des dessins et un découpage jouant tout à la fois de douceur, délicatesse , fermeté et âpreté. Il y est question d'un peu d'amour, de sexe, d'adultère, de choix de vie, de doute , d'enfants, d'amis et peut être de beaucoup de solitude.
Un coup de coeur
Commenter  J’apprécie          70

critiques presse (3)
BulledEncre   26 septembre 2016
Le scénario quoique classique nous remet sur les rails de la réalité avec une grande efficacité.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BoDoi   15 janvier 2015
Bien fait, rien à dire, mais pas plus érotique que ça… Dommage, car le talent d’écriture de Lydia Frost, dans la construction du récit et dans les dialogues dynamiques et crédibles, est réel. Et surtout, le dessin de Jean-Philippe Kalonji est sulfureux sans être vulgaire, tout simplement somptueux.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   08 décembre 2014
Sous les crayons de Jean-Philippe Kalonji qui décline la quasi totalité de ses planches en noir et blanc en ne faisant intervenir la couleur qu’à l’occasion de peu nombreux et furtifs instantanés, le récit de Lydia Frost (qui signe là sa première BD) trouve son équilibre entre érotisme et culpabilité ou non, entre vie quotidienne terre à terre et considérations psychologiques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
ElanaElana   05 mars 2015
Cher Luka,
Quand tu liras cette lettre, j'aurai déménagé. Je ne te donne pas ma nouvelle adresse pour le moment, car j'ai besoin de me retrouver. En cas d'urgence, tu peux me joindre par mail ou même par téléphone. J'aurais préféré qu'on en parle en face-à-face mais je n'ai plus ni l'envie ni l'intention de te courir après.De toute façon il n'y a pas ....
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3555 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre