AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782226070616
188 pages
Éditeur : Albin Michel (06/10/1994)

Note moyenne : 4.51/5 (sur 69 notes)
Résumé :
Brian Froud est bien connu aux Etats-Unis pour son livre paru dans la série "Fantastique" de Peacock Press, et aussi comme illustrateur. Alan Lee est l'auteur de nombreuses illustrations de couverture pour des ouvrages d'imagination. Les deux artistes vivent en Angleterre, dans le Devon, et travaillent ensemble au bord d'une sombre forêt et de hautes collines rocheuses où souffle le vent, sur une terre que l'on dirait imprégnée de tous les envoûtements des fées.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Folfaerie
  15 septembre 2010
Alan Lee est, entre autres, l'illustrateur attitré des oeuvres de Tolkien et a également participé à la création des décors de la trilogie de l'Anneau portée à l'écran par Peter Jackson (mais je n'apprends sans doute rien aux amateurs !). Cela fait de lui, sans l'ombre d'un doute, un spécialiste du monde de la Faërie. le personnage est intéressant, peu bavard, un peu mystérieux et tellement doué ! Ses dessins sont magnifiques et les deux auteurs passent en revue le monde secret des fées, dressant le portrait de créatures célèbres ou non.
Un texte accompagne chaque illustration, simple anecdote, explication détaillée ou encrore fragment de poème. En plus, bien évidemment, des traditionnels conseils pour fuir la rencontre avec certains petits êtres, aux enchantements très puissants, et éviter certains lieux.
Au hasard des pages, vous ferez connaissance avec les vouivres, les kobolds, les sirènes, les feux follets, les fougres et les bigles et mille et une créatures étranges et improbables. le dernier chapitre est consacrée à la flore et on y apprend de jolies choses, par exemple que les Ecossais surnomment la campanule la "Cloche des Morts", car celui qui entend tinter la campanule, entend le glas de ses funérailles, car elle est la fleur préférée des Elfes...
Enfin, l'humour n'est pas absent de ce très beau livre. Il se termine en effet par une série de vieilles photos ramenées par les deux auteurs, on l'on y décèle la présence de fées, clin d'oeil amusant à l'ouvrage de Conan Doyle (pour ceux qui ne connaissent pas, Doyle a rapporté dans un livre cette incroyable histoire qui s'est passée en Angleterre à la fin du XIXe siècle : deux jeunes filles photographièrent des fées et mirent la population en émoi durant plusieurs années...). J'en parlerai une autre fois...
Et la prochaine fois que vous allez vous promener en forêt, faites-bien attention de ne pas écraser un cercle de champignons, il pourrait vous arriver de drôles de choses...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ClementineFerry
  22 novembre 2009
C'est bien beau de lire les nouveaux livres sur le sujet, mais il faut commencer par les classiques quand même! Rire Et comme j'ai commencé il y a peu mon voyage en Féerie, il fallait bien débuter par “the big book”.
Ce livre est carrément exceptionnel et nous entraîne dans un univers magique et envoûtant.
Après une introduction générale sur la Féerie, le premier chapitre s'intéresse au royaume de Féerie c'est-à-dire aux différents lieux où l'on peut retrouver les habitants du Petit Peuple. Entre explications, mythes, anecdotes et histoires de grand-mère, cette première partie nous plonge directement au coeur du sujet et les illustrations sont déjà au rendez-vous.
Beaucoup d'explications sont classiques et je les connaissais déjà (comme la passion du Petit Peuple pour la musique, le cercle des fées, les mauvais tours…), mais l'agencement du texte fait qu'on a l'impression de ne jamais les avoir lues.
J'ai grandement apprécié les textes sur les grands noms de la Féerie tels les elfes, Oisin, les Tuatha de Danann ou encore les Daoine Sidhe et les Ondines
Ces grandes histoires sont bien développées sans non plus en faire trop et on saisit ainsi les grandes lignes de ces légendes.
Froud et Lee parlent également beaucoup de la relation Petit Peuple/humains ce qui est un point très important.
La deuxième partie s'intéresse aux habitants de Féerie. Les léprechauns sont mis à l'honneur sur plusieurs pages et c'est vrai qu'ils sont assez intéressants.
Froud et Lee ont considéré que les gnomes ne faisaient pas partie de la population féerique et j'ai trouvé ça un peu dommage, car ce sont quand même des créatures charmantes. Les parties respectivement sur les créatures aquatiques et les farfadets sont largement au-dessous des autres et ne présentent pas vraiment d'intérêt.
Vient ensuite la flore de Féerie en troisième partie et on découvre les fleurs et arbustes liés au monde féerique. C'est une partie bien sympathique avec notamment le petit passage sur les champignons tout mimi.
La quatrième et dernière partie met en relief les histoires dans lesquelles un mortel rencontra un esprit. Les poèmes Thomas le Rimeur et Tam Lin sont présentés dans leur intégralité. le deuxième est particulièrement charmant.
Lorsque l'on ferme le livre on a envie que d'une seule chose: le reprendre depuis le début et faire à nouveau le voyage. Un chef-d'oeuvre!
Lien : http://faeries.unblog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lehibook
  24 décembre 2019
Ils ne pouvaient être qu'anglo-saxon les auteurs (texte et dessins) de ce Guide du Routard de Faërie car plus que nous ils ont ce « Sense of Wonder » auquel notre cartésianisme répugne. du coup , je me sens presque anglais tant me plait cet ouvrage où lutins et fées gambadent à loisir . A noter que l'illustarteur Alan Lee a travaillé autour de l'oeuvre de Tolkien et du film « le Seigneur des anneaux » .
Commenter  J’apprécie          60
dresseeaveclepoing
  08 novembre 2010
Les Fées est un livre qui explore et évoque un univers différent du nôtre. Un monde de magie hanté par la sauvage beauté de créatures qui vivent autrement que les hommes.
Remontant aux sources les plus anciennes, les deux auteurs étudient mythes et légendes. Près de 200 dessins et illustrations reproduites en couleur.
Tous les esprits et créatures sont nommés, décrits: esprits aquatiques, elfes, lutins, dryades...
Découvrons leurs cachettes favorites, leurs repaires, leurs passe-temps préférés, leurs modes de vie singuliers, grâce au trésor des légendes celtiques, à la tradition orale, aux écrivains et poètes.
Commenter  J’apprécie          30
MlleJulie
  25 septembre 2013
Je pense que c'est LE livre de référence en matière de fée.Brian Froud est l'expert le plus populaire en la matière.J'ai énormément de livres sur le monde de féerie,que je peux préférer à ce livre. Mais celui ci est vraiment la bible en la matière! Les illustrations sont magnifiques,Brian Froud et Allan Lee forment un duo de choc pour ce livre qui est un classique,si vous voulez tout connaitre des fées,vous savez ce qu'il vous reste à faire!
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
dresseeaveclepoingdresseeaveclepoing   08 novembre 2010
En plus de leur passion pour la musique, les fées, bonnes ou mauvaises, adorent danser. Leur danse la plus commune est une sorte de ronde où, quand il n'y a pas de partenaires, tout ce petit peuple tourne et saute avec un sauvage abandon. Les humains qui se joignent à ces réjouissances doivent s'en méfier, car elles peuvent provoquer une langueur mortelle...

Ce qui protége des esprits:
le sorbier; le fil rouge; le sel; les cloches;une chaussette sous lit; du millepertuis; la mousse des vieux cimetières; le fer (un clou dans la poche,des ciseaux ouverts accrochés au_dessus d'un berceau); du pain...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Enya75Enya75   03 mars 2019
Finn, le chef des légendaires guerriers fenians, en Irlande, avait un fis, Oisin, l'un des rares mortels à être invités sur Tir Nan Og. Un jour que les Fenians étaient à la chasse, une très belle dame s'approcha d'eux. C'était Niamh aux Cheveux d'Or, la fille de Manannam. Parmi les chasseurs, elle choisit Oisin pour en faire son amant. Elle l'invita à monter sur la croupe de son destrier, puis elle gagna la mer et chevaucha ensuite sr les crêtes des vagues vers l'Île enchantée de Tir Nan Og, "la plus merveilleuse contrée et la mieux prisée qui soit sous le soleil".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Enya75Enya75   25 octobre 2018
Avalon est probablement la plus célèbre des îles de ce royaume. Le roi Arthur de la légende, décrit par Lydgate, un poète du XVe siècle, comme le "roi couronné en Féerie" y fut transporté, mortellement blessé, pour y être soigné par quatre reines des fées. On pense qu'Arthur repose encore là-bas, au milieu de ses chevaliers, au coeur d'un colline enchantée, plongé dans un profond sommeil.
Commenter  J’apprécie          10
lehibooklehibook   24 décembre 2019
"Et vois-tu ce joli sentier
Monter la colline herbeuse?
C'est là le chemin du beau Pays des Elfes
où toi et moi pouvons aller...."
Commenter  J’apprécie          10
Enya75Enya75   25 octobre 2018
Et si les panthéons peuplés par les dieux du tonnerre, de la guerre, de l'amour et de la poésie ont survécu dans les manuscrits classiques et médiévaux, les dieux les plus simples de la campagne, racontés par la tradition orale, sont devenus les Elfes.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Brian Froud (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Brian Froud
Vidéo de Brian Froud
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Sujets du folklore: surnaturel et légendaire (122)
autres livres classés : féerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1471 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
.. ..