AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Philippe Jaccottet (Traducteur)Mario Fusco (Préfacier, etc.)
EAN : 9782020378055
496 pages
Éditeur : Seuil (10/06/1999)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 48 notes)
Résumé :
Prenez Turin, ville faussement ordonnée et secrètement folle ; mêlez un architecte minable assassiné, une charmante dame snob, un trafic de phallus en Pierre, les collines avec leurs restaurants pour repas d'affaires et leurs sous-bois parsemés de putains, le désordre des bureaux d'urbanisme, un second meurtre en plein marché aux puces, quelques policiers méridionaux, un marbrier à tête d'assassin : vous aurez le roman policier le plus paradoxal, le mieux écrit et l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
marc_tlse
  20 octobre 2019
Deuxième roman policier italien pour moi ... et deuxième échec ... je n'ai pas réussi à aller jusqu'au bout et je ne saurai donc jamais qui a assassiné l'architecte Garonne ... mais j'en avais vraiment assez de m'ennuyer à lire les discussions de salon qui remplace les interrogatoires, la description du snobisme et de la futilité de la bonne société turinoise, les coïncidences qui en sont ou n'en sont pas, ...
Commenter  J’apprécie          130
5Arabella
  06 août 2016
Il s'agit d'un roman policier, apparemment le premier écrit par notre couple d'auteurs. Un architecte miteux, n'ayant jamais exercé sa profession et vivant d'expédients, semble sur point de conclure une affaire lucrative. Et il est assassiné. Un brouillon de lettre remis à la police par des domestiques renvoyés, met en cause deux personnes du beau monde turinois, ce qui met la police dans l'inquiétude de complications possibles. Heureusement le commissaire Santamaria est un spécialiste de rapports délicats avec les gens d'influence et va s'immiscer l'air de rien dans l'intimité de nos deux suspects, surtout de la charmante Anna Carla.
C'est relativement classique, nous découvrons la société turinoise tout en suivant une enquête policière. C'est plutôt bien fait, mais je l'ai quand même trouvé un peu trop long. Nous savons qui sera la deuxième victime, très longtemps avant qu'elle ne le devienne, et cela finit par être un peu fastidieux. Je ne crois pas qu'il soit possible de découvrir le coupable, tout simplement parce que nous n'avons pas assez d'indices pour cela. Et certains personnages, dont la futile et charmante Anna Carla sont quand même un tout petit peu caricaturaux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nadiamilan
  19 février 2014
Livre déjà ancien, mais très drôle dont le grand intérêt est sa peinture de la bonne société turinoise. Alerte et gai, il reste une délicieuse lecture.
Commenter  J’apprécie          70
Polars_urbains
  14 novembre 2017
La femme du dimanche est un des premiers romans policiers italiens. Un roman policier à l'ancienne, dense et parfois un peu ennuyeux. Et une enquête également à l'ancienne : proximité et interrogatoires (à la chansonnette, dirait Maigret !), sans oublier des percées ubuesques dans l'administration municipale de Turin. Une foule de personnages plutôt savoureux, représentatifs de la société locale (de la grande bourgeoisie aux milieux populaires en passant par les intellectuels), un commissaire efficace mais néanmoins influençable, une jolie femme un peu intrigante … L'intrigue est un peu décousue et on est finalement content (et surpris) de découvrir la vérité (et de terminer le livre). Mais cela reste très bien écrit et souvent fort drôle. Luigi Comencini en a tiré un film, avec Marcello Mastroianni et Jacqueline Bisset. A voir certainement.
Commenter  J’apprécie          10
Desimoni
  09 septembre 2019
Il importe de mentionner la remarquable traduction de Philippe Jaccottet, qui n'est pas pour rien dans le charme un peu désuet de ce roman, presque un faux polar, mais une vraie étude des moeurs turinaises, notamment celles de "ce monde là", soit la haute bourgeoisie des années 70.
Commenter  J’apprécie          10


Video de Carlo Fruttero (1) Voir plusAjouter une vidéo

De bons romans pour vos vacances
Bernard PIVOT a invité plusieurs auteurs de romans susceptibles d'agrémenter les loisirs des vacanciers : les deux duettistes italiens Carlo FRUTTERO et Franco LUCENTINI présentent leur roman policier "La nuit du grand boss". Geneviève DORMANN défend sa "Fleur de pèché" avec une digression sur les femmes battues et contentes de l'être. Louis GARDEL raconte son "Fort saganne", histoire de...
autres livres classés : littérature italienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
576 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre