AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Céline Zins (Traducteur)
EAN : 9782070382132
288 pages
Éditeur : Gallimard (23/01/1990)

Note moyenne : 3.02/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Dans le nord du Mexique, en 1914. La révolution bat son plein. Un vieil Américain passe la frontière dans l'intention de rejoindre les troupes de Pancho Villa. Il tombe sur celles du général Tomás Arroyo, installé près de l'hacienda des Miranda où le jeune général villiste a passé son enfance. Il y rencontre aussi Harriet Winslow que la révolution a surprise alors qu'elle était venue enseigner l'anglais aux enfants Miranda. Les troupes d'Arroyo ont mis le feu à l'ha... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Peteplume
  01 janvier 2015
Fini "Old gringo"! Par un concours de circonstances hors de mon contrôle, je l'ai en effet lu en anglais. Mal m'en a pris, puisque j'ai sans doute perdu plusieurs subtilités de l'écriture de Carlos Fuentes. Il m'en reste un goût mi-figue mi-raisin: par moments, ses descriptions m'emportaient dans un enthousiasme sans mélange mais, à d'autres, l'impression de redites, de redondances inutiles m'agaçait. L'écriture, le thème même (l'amour dans le contexte de la guerre) m'on paru un peu démodés et mis en scène de façon dramatique (on comprend aisément que ce roman ait inspiré un cinéaste); mais ces thèmes sont néanmoins "revisités" avec beaucoup de finesse et sans jugement manichéen. Finalement, comme tout roman situé dans un contexte historique, il m'a donné l'occasion d'apprendre un peu de l'histoire complexe du Mexique, la littérature étant encore pour moi la façon la plus efficace d'aborder L Histoire.
Commenter  J’apprécie          90
LesEpicurieux
  27 avril 2014
Un livre pour le moins déroutant... L'histoire est assez décousue, les personnages improbables se croisent dans une histoire peu crédible. J'ai eu du mal à m'attacher à eux. Cependant quelques jolis passages, une écriture parfois presque poétique et l'envie de savoir où tout cela allait me mener m'a permis d'aller au bout (en sautant quelques pages, je l'avoue...)
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SachenkaSachenka   14 décembre 2013
[…] ne vois-tu pas ma mort comme une partie de ma vie, gringuita?
- Non, répondit-elle, la vie est une chose et la mort en est une autre : ce sont deux choses opposées, ennemies, on ne doit pas les confondre afin de ne pas risquer d'abandonner la vie ou de cesser de la défendre, car la vie est fragile et elle peut cesser d'être à tout moment.
- C'est bien la preuve que la vie contient sa propre mort, lança Arroyo.
- Non, non, protesta vigoureusement Harriet en secouant ses nattes défaites, la vie est encerclée par son ennemie ; nous sommes assiégés par ce qui est la négation même de notre existence : le péché, la mort, le démon, l'Autre…
Elle baissa la tête, puis elle ajouta :
- Mais le salut est possible si l'on pratique la bienfaisance, la vertu personnelle, la sobriété - elle jeta un regard de côté à la toujours présente bouteille de mescal, mais elle s'en voulut aussitôt de son manque de charité - et par la grâce de Dieu, omniprésente et accessible parce que généreuse et c'est pour cela qu'Il est le Seigneur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
SachenkaSachenka   10 décembre 2013
- Mais il disait aussi que mourir sous les balles d'un peloton d'exécution mexicain n'était pas une mauvaise façon de dire ses adieux au monde. Puis il ajoutait avec un sourire : «C'est plutôt mieux que de mourir de vieillesse, de maladie ou d'une chute dans un escalier.»
Commenter  J’apprécie          70
SachenkaSachenka   15 décembre 2013
La conscience errante, vagabonde, se disperse comme du pollen par une journée de printemps ; ce qui la dissémine la sauve. Mais à côté de cette conscience brisée de l'univers, une question fait le voyage de la vie et nous demande : quelle est la raison la plu profonde pour aimer?
Commenter  J’apprécie          40
SachenkaSachenka   10 décembre 2013
«Il est une frontière que nous n'osons franchir que la nuit, avait dit le vieux gringo : la frontière de nos différences avec les autres, de nos combats avec nous-mêmes.»
Commenter  J’apprécie          30
SachenkaSachenka   14 décembre 2013
Washington n'est pas une ville, c'est un décor, un paysage. Les acteurs principaux changent si souvent.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Carlos Fuentes (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Carlos Fuentes
Mercredi 20 octobre 2011, Carlos Fuentes reçoit les insignes de Docteur Honoris Causa.
Biographie: Né en 1928 à Panamá où son père était alors Ambassadeur du Mexique, Carlos Fuentes est un des plus grands écrivains du XXe et du XXIe siècle. Sa pensée et son œuvre romanesque ont largement influencé les écrivains et les intellectuels espagnols et latino-américains contemporains. Catégorie Éducation Licence Licence de paternité Creative Commons (réutilisation autorisée)
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : pancho villaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
274 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre