AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782351812488
32 pages
Éditeur : Rue des enfants (11/09/2015)

Note moyenne : 4/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Sais-tu qu'au Moyen Âge, entre amis, parents, seigneurs, chevaliers, on pouvait se faire une bise sur la bouche pour se saluer ? Ou encore que les Aborigènes d'Australie pincent les joues des bébés pour montrer leur affection ?
Grâce à ce livre, voyage à travers l'Histoire et les continents pour découvrir comment les différentes civilisations peuvent témoigner de leur attachement. En fin d'ouvrage, un court chapitre consacré aux animaux te montrera qu'eux aus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
agnesrobert
  23 novembre 2019
Un documentaire très accessible pour découvrir toute la variété des gestes d'affection à travers le monde. Chez les humains, mais aussi les animaux.
Cette lecture m'a apporté de nombreuses infos : les origines possibles des bises et câlins (du prémâchage de la nourriture pour les nourrissons à l'époque préhistorique, à la bise sur la bouche au Moyen-âge, mais aussi tous les gestes sur le front ou le nez...).
Commenter  J’apprécie          90

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
okkaokka   05 septembre 2018
p.9.
LE SAIS-TU ?
Au Québec, « donner un bec » signifie « faire la bise ».

En français, « embrasser » signifie à l'origine « prendre dans les bras ». Ce n'est qu'au XIX siècle que ce verbe est devenu synonyme de « faire une bise » ! L'expression « embrasser Fanny » veut dire perdre à la pétanque sans marquer un seul point. Elle a été inventée au XXe siècle. Fanny était le nom donné un panneau de bois placé près du terrain de boules, panneau représentant une femme que les joueurs perdants devaient embrasser à la fin de la partie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
okkaokka   05 septembre 2018
p.26.
Les Russes ne se serrent jamais la main ni ne s'embrassent sur le pas d'une porte. Cela porterait malheur. Dans la tradition, le seuil est une frontière qui protège la maison des forces maléfiques venant de l'extérieur. Cette croyance existe aussi en Ukraine.
Commenter  J’apprécie          30
agarnieragarnier   15 septembre 2015
(...) On dit aussi que l’observation des animaux pourrait être à l’origine des premiers bisous d’amoureux. Les hommes auraient imité les oiseaux qui se frottent le bec lors de la saison des amours.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : calinsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
469 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre