AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782226455260
432 pages
Albin Michel (26/01/2022)
3.26/5   29 notes
Résumé :
« Un vrai bonheur à lire. » Geir Tangen, Krimforfatter

Agnes Tveit, journaliste énergique de 39 ans, s'ennuie ferme dans sa nouvelle vie rurale à Voss, village de son enfance situé dans l'ouest de la Norvège, la région des fjords. Elle ne parvient pas à tomber enceinte et sa vie de couple est au plus bas. Sa routine va brusquement chavirer alors qu'elle assiste à un festival des sports extrêmes : l'une des parachutistes du vol d'inauguration s'écrase ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,26

sur 29 notes
5
1 avis
4
3 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

sabine59
  11 février 2022
" Je suis blonde et charmante,
Ailée et transparente,
Sylphe, follet léger, je suis fille de l'air
Que puis-je avoir à craindre
Une nuit de m'éteindre ?
Qu'importe de mourir comme meurt un éclair! "
(" A Herminie", Jules Verne)
La fille de l'air s'appelle ici Veslemøy , elle fait partie d'un club de parachutisme norvégien et s'écrase au sol, lors d'une descente: on a saboté son matériel, c'est donc un crime.
Parallèlement à la police, dont son meilleur ami , Viktor, fait partie, l'enquête est menée par une journaliste, Agnès, revenue depuis peu à Voss, petite ville å l'Ouest de la Norvège. C'est son point de vue qui nous est livré tout au long de l'histoire.
La premiere moitié du roman m'a plu: Agnès est un personnage intéressant,complexe, on sent un mal-être à travers ses fringales , ses repas peu diététiques, ses hésitations face au désir d'enfant, mais aussi sa détermination å connaitre la vérité concernant l'assassin, quitte à se mettre en danger. Et l'environnement montagnard , les coutumes locales sont bien décrits.
Cependant mon enthousiasme s'est un peu émoussé ensuite, pour plusieurs raisons. D'abord, on sent que c'est un premier roman, l'auteur cherche encore son style , certains passages sont maladroits. Et surtout, on se lassse un peu de toutes ces envies culinaires bien grasses et sucrées d'Agnès. On a l'impression qu'elle ne pense qu'à manger! Et finalement, je ne l'ai pas trouvée très attachante, elle est agressive dans son comportement avec les autres, et assez injuste envers son compagnon.
La fin laisse supposer que d'autres aventures d'Agnès viendront. Je ne sais pas si je les suivrai. En tout cas, malgré mes réticences, voila un début dans le monde du polar prometteur! A vous de voir...

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
Lilylivre
  04 février 2022
Agnes Tveit, journaliste revient à Voss, village de son enfance situé dans l'ouest de la Norvège, après avoir exercé pour un magazine à Oslo pendant des années. Lors du festival des sports extrêmes, l'une des parachutistes s'écrase violemment sous les yeux de public. Très vite les enquêteurs se rendent compte qu'il ne s'agit pas d'un simple accident. Aidée par son meilleur ami Viktor, membre de la police locale, Agnes va tenter de découvrir qui se cache derrière la chute mortelle de son ancienne camarade de classe. de son arrogant mari à l'organisateur du festival en passant par ses coéquipières, tout le monde sera soupçonné...
Dans ce petit village, en plein coeur des Fjords, où les habitants se connaissent depuis longtemps, Agnes revient en devant composer avec son nouveau boulot où elle est prise de haut et sa vie de couple chaotique. J'ai trouvé son personnage plutôt attachant, n'arrivant pas à tomber enceinte elle commence à s'interroger sur ce qu'elle veut vraiment. Parallèlement, elle renoue avec ses anciennes camarades, coéquipières de la victime, levant le voile sur leur passé, pour découvrir la vérité sur ce mystérieux assassinat. le duo Agnes la journaliste et Viktor le flic qui lui refile des infos sous le manteau fonctionne plutôt bien. C'est frais, bien rythmé et très divertissant! Ce premier tome plante le décor de cette nouvelle saga norvégienne et je suis curieuse de découvrir la suite !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
LesbaladesdeDominique
  25 février 2022
Compte-tenu de mon attirance pour les polars scandinaves, je me suis laissé tenter par celui-ci. Qua dire? J'en ressors moyennement convaincue. L'intrigue est originale, la solution aussi, mais... Agnès est tellement antipathique que j'avais presque envie qu'elle se fasse zigouiller. Il n'y a d'ailleurs aucun personnage auquel j'aurais pu m'attacher. Par ailleurs, ça manque sérieusement de rythme par moments (on dirait un épisode de Derrick 😃 ). Si la lenteur des Islandais ne me dérange pas, car elle est générée par une ambiance très spéciale, ici, j'ai eu surtout l'impression d'un manque de savoir-faire de l'autrice (ce qui est logique, pour un premier roman). Bref, je donnerai probablement sa chance au deuxième roman de l'autrice, mais ce n'est pas un coup de coeur.
Commenter  J’apprécie          30
frueka_livrescapades
  09 avril 2022
Toujours très friande de découvrir de nouveaux auteurs nordiques, je me réjouissais de lire La fille de l'air, d'autant plus qu'il a reçu le « Prix de la révélation du polar norvégien » et est resté sur la liste des best-sellers en Norvège pendant plusieurs mois. J'aurais aimé être aussi enthousiaste que les Norvégiens…
La fille de l'air (2022) est le premier roman de la journaliste norvégienne Randi Fuglehaug (1980) qui inaugure avec ce titre une série de polars se déroulant à Voss, une petite bourgade située dans la région des fjords, à l'ouest de la Norvège. Estampillée capitale norvégienne du sport et de l'aventure, Voss est particulièrement réputée pour la pratique des sports extrêmes et attire ainsi naturellement et depuis de nombreuses années les amateurs de sensations fortes. C'est précisément dans ce contexte que Randi Fuglehaug a choisi de dérouler son intrigue.
La semaine des sports extrêmes qui a lieu chaque année en juin à Voss est endeuillée par un accident aussi spectaculaire que tragique : une parachutiste de quarante ans, épouse et mère de deux enfants, s'est écrasée au sol devant des centaines de spectateurs médusés. Très rapidement, il s'avère qu'il ne s'agit pas d'un accident mais d'un meurtre.
De retour dans sa bourgade natale après des années trépidantes à Oslo, la journaliste Agnes Tveit s'ennuie ferme dans sa nouvelle existence. Sa vie privée n'étant pas non plus au beau fixe, elle n'hésite pas une seconde pour mener sa propre enquête lorsqu'elle apprend que le parachute de son ancienne camarade d'école a été saboté.
Bien que fluide et pas inintéressant, ce premier roman de Randi Fuglehaug manque de densité et les personnages de profondeur. L'écriture est très simple, tout comme l'intrigue qui s'apparente davantage à un cosy murder à la sauce scandinave qu'à un véritable polar. En bref, un roman pas déplaisant mais pour moi bien trop gentillet.

Lien : https://livrescapades.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Schoste65
  04 juin 2022
Un livre qui commence tout simplement avec pas mal de détails sur le contexte, le cadre et qui au fur et à mesure devient de plus en plus passionnant et intriguant au point qu'on ne le lâche plus. C'est ce que l'autrice nous propose avec succès. Comme expliqué en couverture 4,tout commence par une catastrophe dans le bourg de Voss lors de la semaine des sports extrêmes, puisqu'une des participantes au saut en parachute groupé va s'écraser au sol, son parachute ne s'étant pas ouvert. Agnès, journaliste locale va mener sa petite enquête qui va nous faire voyager entre sa propre vie privée et sa vie professionnelle mais aussi les amitiés et inimitiés non dites entre les amies de ce groupe de saut en parachute. Vraiment il fallait y penser car l'histoire est faite de rebondissements, de découvertes et d'une sorte de suspense latent, permanent. En tout cas elle nous emmène très loin pour découvrir une vérité et un coupable surprenants. A lire !
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   29 janvier 2022
Ce qu’elle regrettait le plus, c’étaient leurs discussions quotidiennes, l’amitié qui les liait quand ils vivaient ensemble à Oslo, sans personne à leurs côtés. Fredrik et elle l’avaient invité un soir à dîner, avec Gro, il y avait de ça quelques mois, mais ce n’était plus pareil, maintenant qu’il fallait tenir compte à la fois d’un médecin originaire d’un autre coin de Norvège et d’une millionnaire de l’ameublement qui n’avait jamais vécu ailleurs qu’à Voss. À quatre, la conversation était mille fois plus poussive.Agnes n’avait aucune envie de se faire tenir la jambe par d’autres quasi-inconnus grisés par l’ambiance estivale. Elle sortit le journal du samedi de son sac à appareil photo et le laissa tomber sur la pelouse. Avant de s’asseoir dessus au risque de salir sa robe blanche, elle prit le temps de jeter un coup d’œil sur la photo en première page. Le mariage-surprise qu’on lui avait demandé de couvrir au beau milieu de la semaine, organisé par une bande d’amis qui estimaient que l’éleveur de porcs et sa copine avaient assez tardé à régulariser leur situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 janvier 2022
Ce qu’elle venait de voir, ou croyait avoir vu, là, en bas, ne cessait de rapetisser. Tout disparut bientôt de son champ de vision, la baraque et ce visage qu’elle n’avait plus croisé depuis des années, qu’elle espérait ne plus jamais avoir à affronter.Une sensation douloureuse lui noua l’estomac.Elle avait mal vu.Quelqu’un qui lui ressemblait, voilà tout.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   29 janvier 2022
Le sentiment d’invisibilité perdurait, constatait-elle avec déception. Peu de choses avaient changé depuis son retour. Au contraire, elle avait parfois l’impression de n’être jamais partie, d’avoir à nouveau dix-huit ans. Au bout d’un an à son poste, elle n’avait jamais reçu le moindre compliment pour ce qu’elle avait écrit, ni par mail ni de vive voix. Les seules réactions venaient de ses parents, et de la vieille peau qui appelait pour signaler les virgules manquantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 janvier 2022
Il avait beau paraître calme et sûr de lui, maître de ses sentiments comme du déroulement de son festival, un détail n’échapperait à aucun téléspectateur : le grand coquard dont était affligé son œil gauche. On ne manquerait pas non plus de noter que son visage, une fois dites ces quelques phrases manifestement préparées, avait brusquement changé. Agnes crut y deviner soudain une expression où se mêlaient la crainte et le choc – ou était-ce la honte ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 janvier 2022
La mauvaise conscience, surtout, mais aussi la peur à l’idée de ce qu’il pouvait faire. La bulle sur l’écran montrait qu’il continuait à écrire, et un nouveau message arriva aussitôt.Mais jamais je ne te laisserai partir.Elle regrettait de ne pas lui avoir dit la vérité plus tôt. Elle n’en pouvait simplement plus. Cette décision était la bonne, même si elle faisait mal. Certes, elle l’aimait, mais elle détestait ce qu’il était devenu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : Sports extrêmesVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
851 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre