AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820328644
Éditeur : Kazé Editions (21/06/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa sœur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s’abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du mas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  18 avril 2017
Avec le long week-end de Pâques, j'ai donc eu le temps de lire le premier tome de Fire Punch et surtout, le temps d'écrire cet article. Il faut savoir que j'avais déjà lu les 3 premiers chapitres mis en ligne gratuitement par Kazé, donc je connaissais un peu le manga.
Hélas j'ai beaucoup de mal avec le numérique pour les manga, et jusque-là je n'étais pas trop emballé. Pourtant, après avoir eu le manga au format papier entre les mains, ça change vraiment tout.
Dès les premières pages, on comprends que ce manga ne sera pas tendre, c'est un seinen pur et dur, qui ne va pas prendre de gants avec le lecteur. Ames sensibles s'abstenir, car ici personne n'est vraiment sympathique.
Très rapidement, on comprends dans quel monde on se trouve, et l'on s'aperçoit que certaines personnes possèdent des pouvoirs. On les appelle les « Élus ». Nous suivons Agni et sa soeur qui possèdent tous deux le pouvoir de se régénérer. Agni maitrisant bien mieux la régénération, c'est lui qui va être le protagoniste principal du titre.
Suite à un affrontement contre un autre « Élu », Agni et les siens vont être laissés pour morts, et lui seul va en réchapper grâce à sa régénération. Cependant, la personne qu'il a affronté l'a brulé avec un pouvoir dont les flammes ne s'éteignent jamais. Donc si vous cumulez ça et le pouvoir de régénération, vous vous retrouvez avec un Agni condamné à bruler éternellement.
Autant dire que les choses commencent sur les chapeaux de roues ! Pour rester en vie, Agni va devoir passer des années à souffrir pour finalement s'habituer aux flammes éternelles qui recouvrent son corps. Il va, par la force des choses bénéficier des deux pouvoirs, et aura comme but de se venger de l'homme qui lui a fait ça, et qui assassiné tous ses proches.
Dans l'approche le manga est vraiment très bon, nous sommes dans un monde post-apocalyptique, dans lequel le genre humain est vraiment au paroxysme de sa cruauté. Personne n'est vraiment bon, même Agni ne m'a pas laissé un sentiment de sympathie. de fait, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à ce personnage. Son apparence n'est pas non plus très travaillée, il se ballade totalement nu, avec des flammes recouvrant son corps. Il lui manque un costume, un look, quelque chose qui fasse qu'on puisse avoir de l'attrait pour lui. Pourtant on comprends totalement sa soif de vengeance, mais pour l'instant, ce personnage me laisse de marbre.
Par chance il y a d'autres personnages qui se rajoutent au fur et à mesure, et ceux-là ont un peu plus de charisme qu'Agni. Mais bon, on a le choix entre ceux qui travaillent pour un mystérieux roi et qui sont tous aussi abject les uns que les autres, et le pauvres malheureux qui servent d'esclaves et qui même s'ils font de la peine, manquent un peu de profondeur.
Dans un sens, ce manga me fait penser à l'Attaque des titans. Je me souviens que je n'avais pas été emballé par le premier tome, les personnages du départ étaient des têtes à claques, l'univers était trop bizarre et les dessins n'aidaient pas. Pourtant, après 3 ou 4 tomes, j'étais devenu totalement accroc.
Je pense que ça va faire la même chose pour Fire Punch car on est dans un monde totalement nouveau, il va falloir le temps que les personnages s'installent, qu'on les comprenne, qu'on assimile le fonctionnement de leur univers pour pleinement apprécier le titre.
Donc même si le premier tome se laisse lire, il ne m'enflamme pas plus que ça, mais il est clair qu'il pose les bases d'un univers riche et cruel qui va sans nul doute se developper au fur et à mesure. Après réflexion, je pense qu'il vaut mieux un premier tome qui prends son temps comme c'est le cas dans Fire Punch et qui va offrir une oeuvre cohérente et travaillée, plutôt qu'un manga qui démarre à fond les manettes mais qui aura un scénario faiblard.
Pour résumer, j'ai beaucoup aimé cette première lecture de Fire Punch. J'aurais aimé pouvoir m'attacher un peu plus aux divers personnages, mais ça viendra avec le temps. J'ai hâte de lire la suite (qui ne sortira pas avant le 23 Aout !!) et d'en apprendre plus sur cet univers sombre, froid et cruel.
Pour ce qui est de l'édition, j'ai bien évidemment eu une édition provisoire (une épreuve non corrigée) puisque ce premier tome ne sortira officiellement que le 21 juin. Hormis une ou deux inversions de texte dans les bulles, je n'ai pas remarqué d'autres erreurs, ce qui est quand même une excellente chose de la part de Kazé et qui prouve leur professionnalisme. J'ai déjà acheté d'autres titres chez d'autres maison d'éditions (dont je tairais le nom ici) et la qualité était moindre que cette épreuve non corrigée de Fire Punch ! Bref, je ne doute donc pas un instant que l'édition finale sera comme toujours avec Kazé de grande qualité.
Il ne nous reste plus qu'à attendre le 21 juin !!

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
BOOKSANDRAP
  13 septembre 2017
> https://booksandrap.wordpress.com/2017/09/07/fire-punch-tomes-1-2-tatsuki-fujimoto/

Dernièrement, « Fire Punch » a fait pas mal de bruit. Si vous êtes un adepte de mangas vous avez surement déjà entendu parler du tout dernier bébé des éditions Kazé. Dès sa sortie il y a eu énormément d'avis plus positifs les uns que les autres et on va pas se mentir, en grand friands de mangas on ne pouvait qu'être hyper curieux de voir ce que ça pouvait donner. On a dévoré ces deux premiers tomes quasiment d'une traite et même si nous avons passé un très bon moment, nous leur avons quand même trouvé quelques petits défauts.
Le début est vraiment prometteur et nous a tout de suite happé.
L'histoire commence dans le futur, dans les années 2300, dans un monde similaire au nôtre. Une sorcière a gelé toute la Terre, plongeant la population dans la terreur et la famine. Dans cette ambiance ravagée et anxiogène, on fait la connaissance d'Agni et de sa soeur Luna qui sont des élus, et qui possèdent tout deux un pouvoir de régénération. Alors là vous vous dites que c'est bien trop cool, c'est ce que l'on s'est dit aussi, seulement tout n'est pas si simple surtout lorsqu'Agni va se lancer dans une quête vengeresse et destructrice pour retrouver l'homme qui a brûlé son village.
On a trouvé le concept des élus tout simplement génial. C'était vraiment original et intriguant, pour le coup on ne retrouve pas ce genre de don partout.

Un des gros points forts de ce roman est définitivement le fait qu'on ne suive pas uniquement Agni, mais bien plusieurs personnages. Ça permet vraiment au lecteur d'avoir plusieurs point de vue et de ne pas se lasser de notre héros.
Quand on discutait de l'intrigue globale, on s'est tout de suite mit d'accord sur un point : le rythme. Ce manga commence sur les chapeaux de roue et se perd un peu par la suite. Certains passages sont un peu lents et cassent un peu le rythme hyper addictif des débuts. Heureusement, le second tome insuffle une vraie bouffée d'air frais en amenant par la même occasion certaines révélations.

Avant de continuer j'aimerais vraiment insister sur le fait que ce manga n'est pas à mettre entre toutes les mains.
C'est sombre, c'est malsain, c'est cru. Ça peut vraiment choquer les plus jeunes. Si vous recherchez une histoire fantastique légère pour votre ado, clairement ce n'est pas « Fire Punch » qu'il vous faut. On préfère vraiment avertir les plus jeunes qui seraient tentés par ce manga qu'il vise un public averti !
C'est une oeuvre dure, tant dans l'histoire de fond représentée, c'est tout de même la guerre et la famine, que dans le texte et les images. La plupart des personnages sont vulgaires, limite trop. A certains moments c'était même un peu lourd, on ne comprenait pas vraiment en quoi c'était utile à l'histoire, c'était déplacé. Il faut clairement être préparé à rencontrer des scènes difficiles. Personnellement, nous ne savions pas que c'était aussi trash et ça nous a un peu surpris de découvrir des thèmes qui peuvent choquer comme le viol ou le cannibalisme. Âmes sensibles s'abstenir donc, mais pour les plus courageux, bonne découverte !

Comme pour les romans, les personnages sont très importants pour nous.
Dans « Fire punch » on a vraiment pu observer une évolution dans le caractère d'Agni. Si au départ nous l'avions adoré, après le traumatisme, il nous est apparu beaucoup moins sympathique. Ça reste une évolution intelligente et naturelle de la part de l'auteur, car après un tel choc, comment peut-on rester le même ? C'est assez délicat car on vous parle de notre propre ressenti, vous en aurez peut-être un différent, ou peut-être que vous adorerez du début à la fin Agni qui sait. Nous concernant, nous l'avons vraiment adoré dans les premiers temps, on découvre un jeune homme qui a le coeur sur la main, prêt à tout pour aider les gens autour de lui. Il est tendre, réfléchi. Et puis petit à petit il évolue en quelque chose qui nous a refroidi. Il va devenir obnubilé par la vengeance, manipulable, complètement aveuglé. On avait l'impression qu'il n'était plus lui-même. Il y a vraiment cette espèce de dualité en Agni qu'il faut apprécier.

On ne peut pas terminer cette chronique sans parler bien évidemment des planches.
Pour nous c'est une grosse réussite ! On a vraiment directement accroché au style de Tatsuki Fujiimoto. Ces dessins sont tout simplement magnifiques. Ce n'est pas forcément très mangaesque, ça s'oriente nettement plus vers le réalisme, donc ne vous attendez pas à voir de gros yeux qui prennent la moitié du visage haha. Ici, on retrouve plutôt un monde ressemblant au notre, avec des personnages détaillés, ce qui n'est pas plus mal.
Les scènes de combats sont géniales même si nous aurions aimé encore plus de détails haha, ça nous a vraiment beaucoup plu.

Si nous deviens résumer, c'est donc un manga avec un concept d'élus très original. Une intrigue qui emporte le lecteur dès les premières pages, et qui distille au compte goutte des révélations fracassantes. Même si les personnages sont parfois extrêmes, et malgré le côté trop trash qui nous a parfois un peu brusqué au début, c'est un manga qui nous a fait passer un excellent moment, le tout sublimé par de magnifiques dessins de Tatsuki Fujimoto.
On vous recommande bien évidemment « Fire Punch » nous aussi, qui est un manga pour public averti nous le rappelons ! Ne passez pas à côté, pour le coup, c'est une histoire qui se démarque, avec un énorme potentiel brut qui, nous pensons va s'améliorer au fil des tomes ! Affaire à suivre…


Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LireEnBulles
  16 novembre 2017
Tatsuki Fujimoto est un mangaka japonais né dans la préfecture d'Akita, qui s'inventa dès le collège un magazine de prépublication de manga. Il se mit à le gérer intégralement de manière fictive, présentant jusqu'à sept récits en parallèle. Ce sont deux d'entre eux qui serviront de mise en appétit à Fire Punch. En 2014, il fait ses débuts dans le magazine Jump SQ avec Koi no Mômoku. Avant la publication de Fire Punch en 2016 dans les pages du Shunen Jump +, il a travaillé sur Yogen No Nayuta, Shikaku, Sasaki-kun ga Judan Tometa et Me wo Sametara Onnanjoko ni Natteita Byou. Au Japon Fire Punch en est à son septième tome relié, et à son troisième en France aux éditions Kazé.
Fire Punch est une histoire sombre destinée à un public avertit. On y suit un frère et une soeur, Agni et Luna, tentant de survivre dans un monde qui s'est vu transformer en glace par une sorcière. Depuis, la Terre est recouverte d'un manteau de neige et de glace qui ne laisse place à aucune vie. Mais Agni et Luna ne sont pas comme les autres. Ils possèdent des pouvoirs surnaturels qui leur permettent de voir leur corps se régénérer quasi instantanément après avoir été blessé ou après la perte d'un membre. Afin d'aider les habitants du village, les deux adolescents n'hésitent pas à se mutiler et trancher des membres de leurs corps pour pouvoir donner de la viande au villageois. Conscients de la provenance de cette source de nourriture, certains acceptent tandis que d'autres refusent et se laisse peu à peu aller vers la mort. Mais un jour alors que Agni est partie chasser le gibier, des militaires de la ville de Behemdorg envahissent le village afin d'y trouver des vivres avant de repartir chez eux. C'est alors qu'ils vont découvrir les restes humains que les habitants gardent chez eux. Horrifié par ces actes de cannibalisme, Doma, le commandant du bataillon lancera une punition à la hauteur de leur péché. de son pouvoir, Doma enflamme le village et ses habitants, tout en proposant à Agni de rejoindre les rangs. Ce dernier refusant il se retrouve lui aussi brûlé, tout comme sa soeur Luna. Ne pouvant éteindre les flammes qui les consument, Luna ayant un pouvoir de régénération plus lent succombera, alors qu'Agni lui vit un véritable calvaire. Mais sous les derniers mots de sa soeur lui demandant de vivre, Agni luttera contre le feu le consumant et son pouvoir afin de trouver un juste milieu. Après des années d'errance et de souffrances, Agni devenu une véritable torche humaine n'a plus qu'une seule idée en tête : venger le meurtre de sa soeur.
Ce premier tome pose les piliers d'un récit très bien pensée et aux personnages écrit de façon à les rendre crédibles, humains et inhumains à la fois. En effet, avec Fire Punch nous avons le droit à deux version de l'humanité : la plus aimante – celle qui tente de survivre, et la plus cruelle – celle qui persécute. Chaque acte de ces bourreaux est cruel, pervers et poussé à l'extrême. Et si au départ on trouve cela surprenant, on se dit qu'en milieu hostile et pour survivre (ou par déviance) certains êtres humains seraient capables des pires atrocités. C'est de cette façon que le scénario de Tatsuki Fujimoto s'inscrit dans ces oeuvres dystopique qui font froid dans le dos. C'est réel sans l'être tant on ressent la noirceur de ceux qui n'ont plus aucun lien avec leur humanité.
Les personnages sont tout aussi bien écrit que le scénario, puisque l'on a d'entrée de jeu deux adolescents dont l'innocence a été volée il y a bien longtemps. Agni étant l'ainé se souvient du monde d'avant la malédiction. le soleil, les ballades avec ses parents, les baignades dans l'eau à la bonne température, etc. Sa maturité se distingue très bien parmi ses paroles, pensées et ses actes. Depuis la mort de leur parents après la naissance du monde de glace, Agni s'est juré de protéger celle qu'il aime par-dessus tout : Luna. C'est ainsi qu'à plusieurs reprises il refuse que sa soeur ne souffre en se mutilant un membre. Il préférera se mutiler deux fois plus plutôt que de la voir vivre le martyre. Agni est typiquement le genre de personnage avec qui on compatit et qu'on souhaite voir arriver à ses fins. Luna elle, est plus fragile de par son âge mais possède déjà un grand esprit. Par exemple, elle se soucie de ce qui adviendra des humains après que la mort les aura tous emportés. En somme, ce frère et cette soeur sont deux adultes dans un corps d'enfant. du côté des méchants Doma pense que vu le haut poste qu'il occupe tout lui est dû et que personne ne peut le contester. Dans ce tome un il n'appairait que peu de fois, mais reste tout de même présent puisque son ombre plane sur Agni tout le long du récit. Je souhaiterais vous parler du reste des personnages, mais je ne le ferai pas car cela reviendrait à vous gâcher votre lecture et qu'il serait vraiment dommage que vous ne découvriez pas les rouages de cette mécanique que représente Fire Punch.
Graphiquement le manga se tient très bien. le trait de crayon de Tatsuki Fujimoto est nerveux, dur, et tranchant. Ici, pas de mignonneries pour le plaisir, non, si le récit se construit autour d'un scénario glacial, le décor se doit de l'être tout autant. L'univers se veut sauvage, hostile et angoissant. Les différents personnages possèdent des émotions vivantes même quand celles-ci se rapprochent de la mort. Les regards peuvent passer du vide au chaud en un instant, et c'est saisissant. L'apparence d'Agni en homme torche se rapproche plus de celle d'une divinité grecque imposante dont la rage et la puissance se traduisent dans ses mouvements.
En conclusion, Fire Punch est un manga qui se doit d'être lu par un public averti en ayant conscience que le monde des bisounours n'existe pas. le récit imaginé par Tatsuki Fujimoto est si prenant que l'on ne voit pas les pages défiler. Il est d'ailleurs frustrant d'arriver en fin de tome, surtout au vu des nombreuses possibilités qu'offre la suite. La violence du titre frappe comme un coup de poing, et on ne peut qu'être répugné par le comportement de certains hommes. Et si ce n'est pas un coup de coeur pour ma part, je suis consciente de ne pas être à l'abri d'en avoir un à la lecture des autres tomes. Après ce premier volet, on comprend facilement pourquoi le titre bénéficie d'une telle popularité.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
NadouBouquine
  14 janvier 2018
Tout d'abord, je préfère vous informer que ce manga n'est pas conseillé à tout public.
Ma première lecture de manga commence ici, et je dois bien avouer que j'ai dû demander à mon chéri comment cela se lisait, à l'envers ça je le savais, mais comment lire les planches ça je l'ai découvert, j'ai eu du mal au début, mais après on s'y habitue.
Dans ce manga, nous retrouvons Agni et sa soeur Luna, qui vivent dans un petit village, ou la population est assez âgée mais surtout assez mal en point.
Effectivement, le froid et la famine se sont abattu sur le monde. Grace à leur pouvoir de régénération, Agni et Luna, nourrissent les habitants avec leurs propres chairs (glauque vous avez dit ?).
Un bras coupé et hop il repousse…
Un jour un élu, avec un pouvoir surpuissant, vient au village et décime toute la population. Seul Agni, laissé pour mort, survivra à cette horrible épreuve grâce à son pouvoir, mais il ne sera plus jamais le même.
Sa soif de vengeance va alors l'amener à rechercher la personne qui à anéantit sa vie et surtout celle des gens qui lui était proche.
Ce manga est assez « glauque » et dérangeant. Les sujets abordés tel que le cannibalisme, l'inceste, le viol, la zoophilie, la pédophilie, paraissent dans une certaines « normalité » vis à vis de l'histoire, mais moi me choquent énormément.
Les scènes visuelles ne sont pas détaillées et tant mieux, cela reste très subtile, mais restent présentent et ne me plaisent pas, car au niveau des textes la subtilité est quant à elle beaucoup moins présente même si il n'y pas vraiment de choses abouties réellement.
Concernant les planches, je n'ai pas accroché, sans le texte les images n'ont pas un très grand intérêt, un peu brouillon, trop chargées, pas assez d'expressions visuelles retranscrites.
Comme c'est mon premier manga, je ne suis peut-être pas assez objective concernant tout cela, mais de mon avis personnel (qui peut évidemment être différent des autres) ce manga ne m'a pas plu.
Pour conclure :
Une première lecture de manga peu convaincante, je ressayerai sûrement avec une autre catégorie moins trash et plus en accord avec moi-même.
Trop violent et pas assez abouti.
Lien : http://nadoubouquine.fr/Arti..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Gr3nouille2010
  26 août 2017
J'attendais ce manga avec impatience. Dès qu'il est question de phénomènes surnaturels, de pouvoirs, de dons, je suis toujours très enthousiaste ! Toutefois, l'histoire va au-delà de ce que j'aurais pu imaginer, parfois positivement mais aussi négativement...
Après un terrible drame qui a tout gelé, Agni et Luna sont deux orphelins qui nourrissent à eux seuls tout un petit village... Mais lorsque Doma arrive, il se sert de son don pour brûler tout le village, ainsi que ses habitants et aucun des deux jeunes ne peuvent y faire grand chose. Agni est le seul survivant de ce massacre et il n'hésitera pas à utiliser lui-même son don pour retrouver Doma et nourrir sa vengeance...
Ce manga n'est clairement pas à mettre entre toutes les mains ! Entre violence "gratuite" et glauque, et scènes malsaines, on est totalement servi ici. Reste à savoir si ça sert réellement à l'intrigue ou non sur le long terme...
En effet, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de situations malsaines. Glauques, violentes, ça passe encore, mais quand il est question d'inceste, de viol, de pédophilie, de zoophilie, de cannibalisme, en faisant passer tout cela pour de la normalité, ça me fait un peu tiquer... Bon, rien n'est vraiment abouti. L'auteur ne nous épargne pas les détails à l'écriture mais les scènes ne vont pas jusqu'au bout, pour différentes raisons. de plus, c'est surtout glauque dans les faits, avec pas mal de décapitations ou de démembrements en tout genre mais, là encore, visuellement, on ne rentre pas dans les détails.
Je ne dis pas que tout ceci est négatif en soit. J'ai trouvé que c'était en trop grand nombre mais si, par la suite, ça sert vraiment à l'intrigue, alors pourquoi pas ? À voir. Pour le moment, il faut juste savoir à quoi s'attendre lorsque l'on ouvre ce manga. J'ai un peu spoilé, sciemment, parce qu'il reste dur à lire, psychologiquement parlant...
Dans ce premier tome, on suit donc principalement Agni, qui est assez particulier. C'est un élu, il a un pouvoir comme plusieurs autres personnes. le sien est la régénération. Mais il est bien plus particulier que ça... L'histoire, à son égard, est bien développée. On sait vraiment pourquoi il est si particulier, du moins, on sait le début de cette particularité. On connait également son but et, vu sa personnalité au départ, il ne fait aucun doute qu'il fera tout pour l'atteindre. Mais vraiment tout... Ce qui promet des situations explosives par la suite ! Et peut-être d'autres malsaines également... Car quelques zones d'ombres restent encore à découvrir, notamment en ce qui concerne sa soeur.
En ce qui concerne les illustrations, je ne suis pas particulièrement fan. Certains passages ont des détails très appréciables que les scènes gores non pas par exemple. de plus, les personnages n'ont pas tellement d'expression au niveau du visage. de la peur ? de la haine ? de la souffrance ? de la joie ? On s'en rend surtout compte grâce au texte...
Malgré tout ça, je suis curieuse de voir où l'auteur vous nous mener, ce qu'il compte faire de tous ces personnages abjects qui créent des situations malsaines. Je suis curieuse de voir ce qu'il y a comme but derrière tout ça. Et je ne peux pas dire que je me suis ennuyée non plus. L'action est là et des questions restent en suspens donc la suite est toujours la bienvenue.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (3)
BDZoom   02 juillet 2017
Loin des thèmes enfantins, ce manga surprend par la vision pessimiste de notre monde.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi   01 juillet 2017
Fujimoto a ouvert toutes les vannes et son flot de surprises a de quoi tenir en haleine les lecteurs les plus blasés. Seuls pêchent un découpage haché et un rythme en dents de scie – des erreurs de jeunesse qu’on espère voir rectifiées dans les volumes à venir.
Lire la critique sur le site : BoDoi
ActuaBD   01 juillet 2017
Fire Punch est un seinen qui repousse les codes du genre post-apocalyptique et qui ne laissera personne indifférent.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AgillianAgillian   14 juillet 2017
Pour vous le décrire... Il a un regard perçant à la Zorro, et il est entièrement recouvert de flammes... Comme ce super-héros... La torche humaine ! Mais complément à poil, le gars !
Commenter  J’apprécie          10
phoeniaphoenia   30 avril 2017
J'ai survécu comme elle me l'a demandé. Le feu qui me consume est celui de ma haine. Et je réduirai en cendres l'homme qui nous a fait ça.
Commenter  J’apprécie          10
AgillianAgillian   14 juillet 2017
Madame Jishima, on vous apporte un bras !
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Tatsuki Fujimoto (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tatsuki Fujimoto
Mutafukaz'Puta Madre, Intégrale de Neyef et Run aux éditions Ankama
Retrouvez en un seul volume les 6 fascicules de Puta Madre, le premier spin-off de Mutafukaz, pour en apprendre davantage sur l?histoire de l?un des personnages de cette série culte.
https://www.lagriffenoire.com/99677-bd-mutafukaz-puta-madre-integrale.html
Batman - tome 1 - Batman 1 Batman - tome 1 - Batman de Enrico Marini et Jérôme Wick aux éditions Dargaud
Marini réinterprète Batman pour la première fois en bande dessinée franco-belge. Quel lien secret Batman et le Joker partagent-ils avec une jeune fille mystérieuse ? Kidnappée par le Joker, le Chevalier noir doit plonger dans les profondeurs de Gotham City et s'engager dans une course contre la montre pour la retrouver. Les enjeux sont importants, et pour Batman, c'est personnel !
https://www.lagriffenoire.com/98803-bd-batman-t1-batman---tome-1---batman-1.html
Les vieux fourneaux - tome 4 - La magicienne de Paul Cauuet et Gom aux éditions Dargaud
Sus à la Magicienne ! Les Vieux Fourneaux reviennent plus jeunes que jamais ! Après une tournée d'été du théâtre du 'Loup en slip', Sophie et Antoine rentrent au bercail pour découvrir leur charmant village en pleine effervescence ! le projet d'extension de l'entreprise Garan-Servier, qui relancerait l'économie de la région, est menacé par une mystérieuse 'magicienne dentelée' occupant le terrain. Branle-bas de combat pour les zadistes ! Cela dit, c'est un coup de bol pour les vieux fourneaux, qui peuvent enfin partir à la recherche de leur trésor oublié Quant à Sophie, elle apprend une délicate vérité au sujet de son père Confidence pour confidence, révélera-t-elle enfin l'identité du père de sa fille, Juliette ?
https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=97246&id_rubrique=364
Traquemage T1 - le Serment des pécadous de Wilfrid Lupano et Relom aux éditions Delcourt
Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de lextermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de les tuer tous. Accompagné par Myrtille, lunique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance
https://www.lagriffenoire.com/29983-bd-traquemage-le-serment-des-pecadous-vol1.html
Traquemage T02. le chant vaseux de la sirène de Wilfrid Lupano et Degreff aux éditions Dargaud
Lodyssée vengeresse du Serment des pécadous mène Pistolin à Saint-Azur-en-Lagune, village lacustre dominé par le château de Kobéron, premier des mages sur sa liste funèbre. Mais notre héros doit dabord convaincre les sirènes de laider à récupérer lépée légendaire du Traquemage. Déjà quavec elle, cest pas gagné ! Sans compter les rencontres imprévues. Comme avec Merdin lEnchianteur par exemple
https://www.lagriffenoire.com/97581-bd-traquemage-t02-le-chant-vaseux-de-la-sirene.html
Fire Punch, Tome 3 de Tatsuki Fujimoto et Sylvain Chollet aux éditions Kazé
Fidèle aux instructions de Togata, Agni se dirige vers Behemdolg où il espère enfin retrouver et éliminer Doma. En fait, la réalisatrice l'a entraîné dans un piège qu'elle a orchestré. Elle a réuni un groupe de puissants élus chargés de tuer Agni. Mais dans les sous-sols de la ville, ce dernier bouleverse le scénario de la réalisatrice désaxée !
https://www.lagriffenoire.com/97610-mangas-fire-punch-t03.html
+ Lire la suite
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
913 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre
. .