AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782820328830
224 pages
Éditeur : Kazé Editions (23/08/2017)
3.76/5   35 notes
Résumé :
Plongés dans une nouvelle ère glaciaire, où le chaos et la famine règnent sur terre, les hommes sont prêts à tout pour survivre. Parmi eux, certains, possèdent des dons surnaturels. Agni et sa soeur Luna font partis de ces "élus" et utilisent leur pouvoir de régénération pour nourrir les habitants de leur village. Mais un jour, un terrible malheur les frappe. Agni sera le seul survivant d'un massacre qui a brûlé ses proches. Il part alors dans une quête effrénée pou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
kade_read
  24 novembre 2018
À la fin du tome 1, j'avais peur que le soufflé retombe, comme il est souvent le cas. Et bien, en plein dans le mille. Je reste, pour ainsi dire, un peu sur ma faim. Où sont les scènes choquantes promises dès le début ? Pas dans celui-ci.
Je trouvais déjà malheureux qu'Agni manque autant de charisme. C'est toujours le cas ! Ce personnage a l'air d'un petit enfant naïf qui fait juste ce qu'on lui demande. Un si grand pouvoir dans de telles mains, ça me désappointe. Peut-être grandira-t-il … je l'espère, du moins. On parle ici d'un seinen et non d'un shonen, j'attends donc un personnage principal achevé. Togata, quant à elle, décrédibilise complètement l'oeuvre. Alors qu'on adhérait à une oeuvre sérieuse et relativement noire, on se retrouve avec un personnage qui a l'air complètement fou et qui nous sort complètement de l'intrigue. À cause d'elle, je n'ai plus réussi à prendre cette histoire au sérieux. Ce qui est fort dommage, car le premier tome m'avait bien plu et était prometteur. Judah, quant à lui, bien qu'il ressemble à Luna, reste un mystère et c'est, à l'heure actuelle, le seul personnage qui m'intrigue réellement.
Concernant l'histoire, on a comprit dès le départ qu'il s'agissait des prémices d'une religion (basée sur des gros mensonges et manipulation de masse). le fond reste intéressant, mais après ce tome, je suis plutôt déçue. Je continuerais malgré tout ma lecture. Mais j'avoue le faire uniquement grâce à l'avis de ma moitié, qui m'assure que l'oeuvre en vaut la peine. Dans tous les cas, je ne pense pas qu'il rejoindra ma liste de coups de coeur. Il me paraît encore trop fade et me semble lancer des promesses qu'il ne saura tenir sur la durée. Vous l'aurez donc compris, je reste mitigée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
XanderOne
  22 août 2017
Lors de mon article du précédent tome, j'avais parlé du manque de charisme d'Agni, et combien il était important de rajouter des personnages pour que j'adhère complètement au titre. Alors, qu'en est-il après la lecture de ce deuxième tome ?
Mes souhaits ont été exaucés puisque comme le laisse paraitre la couverture c'est le personnage de Yogata qui est à l'honneur dans ce tome. Et autant dire qu'entre elle et Agni c'est le jour et la nuit. J'avais eu du mal à la cerner à la fin du premier tome, mais dans celui-ci on a enfin pu découvrir tout son potentiel, et surtout son caractère excentrique. le personnage est complètement fou et imprévisible, et wahou, ça donne un coup de fouet au titre.
Par rapport au premier tome cela n'a rien à voir. Si la lecture était poussive, avec un Agni pas franchement attachant, dans ce deuxième tome c'est tout l'inverse. Cela va à cent à l'heure et je suis ultra fan de Togata.
Mais ces deux personnages ne vont pas rester seuls, puisque Neneth, une jeune femme un peu réservée va également être de la partie, et j'ai bien aimé son rôle, surtout sa relation avec Togata, même si je l'ai trouvé un peu en retrait. J'espère qu'elle sera plus développée par la suite. Bon, pour sa défense il faut dire que Togata mange tout l'espace quand elle est là ^^
Au contact de Togata, Agni va commencer à devenir un peu plus intéressant, à prendre conscience de son rôle, et de fait, j'ai commencé à un peu plus l'apprécier, même s'il reste toujours un peu fade à mon gout. Je ne lui demande pas d'être aussi survolté que Togata, car ça ne colle pas au personnage, mais je sais pas, il lui manque un petit quelque chose.
Dans ce tome l'histoire va énormément avancer, grâce à Togata qui de part sa manière de faire, va nous raconter tout un tas de choses sur l'univers dans lequel on se trouve, et va également secouer un peu tout le monde, en commençant pas un beau massacre bien sanglant. En plus de nous présenter la force de Togata, ce carnage va nous permettre de nous débarrasser de nombreux personnages secondaires qui alourdissaient le récit dans le tome précédent.
Ce que j'ai beaucoup apprécié chez Togata ce sont toutes les références aux films ainsi qu'a la culture comics. C'est toujours bien trouvé et parfaitement bien emmené. D'ailleurs j'ai l'impression que le mangaka connait bien les comics, parce que les nouveaux personnages qui font leur apparition à la fin du tome semblent directement être sorti de l'univers des X-men.
Mais assez parlé de Togata, il faut que je vous parle de deux autres personnages qui vont sans doute prendre de l'importance par la suite. le premier est Judah, une étrange femme qui ressemble énormément à la petite soeur d'Agni. Or, elle est censée être morte il y a des années. Les questions que ce personnage soulève son intéressantes, et je ne vous en dirai pas plus, mais je sens qu'on n'est pas au bout de nos surprises.
L'autre personnage est Sun que l'on avait découvert dans le tome précédent et qui avait été sauvé par Agni. Hélas, les deux personnages se sont perdus de vue et le pauvre Sun est bien mal en point. Ce qui lui arrive dans ce deuxième tome est tout bonnement ignoble, et j'espère que le pauvre parviendra à s'en tirer.
C'est d'ailleurs par lui que l'on voit toute la cruauté de ce monde, et l'auteur utilise d'ailleurs un langage très dur, très cru, ce qui renforce la dureté de cet univers. Âmes sensibles, vous voilà prévenues.
Avec ce deuxième tome, le manga Fire Punch frappe un grand coup et nous offre une histoire passionnante à tous les niveaux ! C'est ici que le manga se lance vraiment, et on se rend donc compte que le premier tome ne servait qu'a poser les bases. J'ai vraiment hâte d'avoir la suite !
Un mot sur l'édition qui est une fois de plus de très bonne facture. J'aime beaucoup le soin apporté à la souplesse du tome, car cela permet de l'ouvrir en grand sans l'abimer. La traduction est toujours assuré par Sylvain Chollet, qui maitrise parfaitement ce type d'univers puisqu'il travaille aussi sur Terra Formars et l'Attaque des titans.

Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Rickola
  26 mars 2019
Difficile de ne pas être attiré par Fire Punch de Tatsuki Fujimoto, seinen terminé en 8 tomes. Au-delà de ses couvertures magnifiques, le pitch à lui seul attire de par la radicalité qui semble en émaner :
Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa soeur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant, cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s'abattre sur eux…Seul survivant d'un massacre, Agni se lance dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance.
Et encore, Kazé a eu la décence de nous épargner dans son résumé les éléments qui d'emblée mettent mal à l'aise, voyez plutôt : si Agni et Luna nourrissent leur village grâce à leur pouvoir de régénération, c'est que chaque jour, ils coupent le bras d'Agni à de nombreuses reprises (celui-ci repoussant instantanément) afin de fournir de la viande au village. Ainsi, on joint la souffrance au cannibalisme, dès les premières pages du manga pour tout de suite poser l'ambiance. Et ceci sans oublier que le massacre dont il est question dans le résumé est en fait dû à un autre élu, ayant le pouvoir de créer des flammes dévastatrices. Il va donc brûler tout le village, y compris Agni et Luna. Sauf que le pouvoir d'Agni est tellement efficace que contrairement à sa soeur, il va survivre… Mais gratifié de ces flammes fort efficaces pour tuer tout le monde, qui seraient bien sympathiques si ce n'étaient la douleur constante liée à la combustion perpétuelle du jeune homme. L'auteur a d'ailleurs la gentillesse de nous décrire les huit années que mettra Agni pour maîtriser sa douleur, expliquant notamment qu'il passe la première année à hurler de douleur, avant d'arriver à faire avec (quand bien même elle reste présente).
Ainsi, l'univers de ce manga post-apo nous est présenté dès son premier chapitre dans toute son horreur, le mangaka semblant vouloir nous faire tout de suite comprendre que rien ne nous sera épargné. Et la violence absolument dingue de ce que vit Agni n'est peut-être même pas le plus indécent dans ce qui nous est montré dans ces deux premiers tomes. Je vous laisse le « plaisir » de la découverte du sort réservé à un autre personnage important dès le second tome, mais tout cela semble nous asséner avec violence ce message : ce manga n'a aucune limite ! Et c'est précisément cette radicalité qui, passé le choc et le malaise évident engendré, m'a hypnotisé dans ce manga. Je ne l'ai pas précisé, mais évidemment, il est à réserver à un public adulte, même pour des ados assez matures, ça me semble assez tendu. Personnellement, avec ce qu'on voit dans ces deux premiers tomes, je suis déjà vraiment retourné. Mais au-delà de cette violence, il y a une fascination réelle. Pour cet univers, pour le style de l'auteur, pour sa galerie de personnages, mais aussi parce que des questions intéressantes sont déjà posées dans ces deux premiers tomes par ailleurs extrêmement rythmés.
En effet, outre Agni, nous sommes ici introduits à une petite galerie de personnages qui exercent tous d'une façon ou d'une autre une certaine forme de fascination et nous amènent à nous interroger sur ce qu'il y a dans leur tête et quelle sera leur évolution future. Nous avons tout d'abord Doma, l'élu responsable de la destruction du village d'Agni et de l'état de cet anti-héros. Ce personnage est très intéressant car, alors qu'on s'attend à un sadique sans pitié, il se révèle au contraire être un homme très trouble qui donne l'impression de regretter ses actes et d'avoir en lui une grande souffrance. Agni fait également la rencontre de Sun, un jeune garçon assez agaçant tant il est bavard, également élu, capable de faire de l'électricité avec ses mains. Il se caractérise en particulier par son rapport au personnage principal, qu'il prend pour un Dieu. Nous avons ensuite Judah, une autre élue disposant du pouvoir de régénération, qui ressemble à s'y méprendre à Luna. de ce fait, Agni ne peut s'empêcher d'envisager la possibilité qu'il s'agisse de sa soeur qui aurait été ressuscitée avec la mémoire effacée (à ce stade, impossible de savoir si c'est un délire complet du personnage ou si elle a effectivement un lien quelconque avec Luna).
Enfin, le dernier des personnages d'importance présenté dans ces deux tomes est Togata, personnage qui semble aussi central qu'Agni et qui dégage une aura très particulière. Disposant aussi du pouvoir de régénération, elle vit sur cette Terre depuis plus de 300 ans et connait donc le monde tel qu'il était avant d'être glacé (vraisemblablement par une sorcière de glace qu'on n'a encore pas vu, si tant est qu'on la voit par la suite). Elle est également une amoureuse du cinéma, mais est particulièrement blasée depuis que sa collection a été détruite. Son but est donc de réaliser le plus grand film qui soit, avec Agni dans le rôle principal. Togata est très intrigante de par sa grande force, la façon dont elle prend tout avec beaucoup d'humour et de distance (il faut la voir tuer tout ce qui bouge avec le sourire, ou entraîner Agni aux arts martiaux en lui apprenant un maximum de grossièretés en anglais), et fait de nombreuses références cinématographiques, n'oubliant jamais le film qu'elle tourne. Tout ceci permet une prise de distance avec les événements racontés, ainsi qu'une mise en abyme du processus créatif. Tout en offrant également des moments de respiration qui rend cette violence plus supportable. de plus, cela contribue à donner une tonalité très particulière au manga, qui est à mes yeux de relatif profane d'une grande originalité.
C'est de ce fait ces personnages, ce mélange de violence mêlé de fascination, cette mise à distance des choses ainsi que cet univers qui rendent ce manga si fascinant. Personnellement, j'ai une grande sympathie pour les oeuvres radicales, même si cette radicalité peut faire que ça passe ou ça casse. Mais dans tous les cas, avoir une approche telle permet de créer des oeuvres qui ne s'interdisent rien et qui, de la sorte, arrivent à procurer des émotions très fortes (me faisant penser à l'obsession de Togata pour le côté cathartique de son film à venir). Et dans le cas de ces deux premiers tomes, je trouve cela parfaitement réussi et j'ai hâte de voir où tout cela va nous mener, car ce genre d'oeuvre a aussi la qualité de se rendre imprévisible tant elle ne cherche pas à rentrer dans les clous. C'est par cette radicalité que Fire Punch se démarque pour moi et me retourne dès ses premiers tomes, un peu de la même façon que Hajime Isayama l'a fait avec L'Attaque des Titans dans un style cependant très différent (je parlerai un jour de L'Attaque des Titans, car c'est une des séries actuelles qui me fait le plus halluciner de par sa qualité).
En résumé, je me suis lancé dans Fire Punch en m'attendant à quelque chose de très dur du fait de son pitch vraiment dérangeant, et je me rend compte dès ces deux premiers tomes de la radicalité de l'oeuvre qui fait que même en s'attendant à quelque chose de hard, on n'est jamais réellement prêt à ce qui advient (j'ai éludé certains éléments choc qui m'ont mis assez mal). Et au-delà de la violence et du côté extrêmement malsain de l'univers dépeint, il y a une réelle fascination exercée par ces personnages, en particulier celui de Togata. Il faudra voir comment la série continue dans les tomes suivants, mais on a déjà ici les bases d'une oeuvre qui semble bien partie pour me marquer.
Lien : https://apprentiotaku.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MassLunar
  16 juin 2019
Alors le premier tome faisait une entrée fulgurante dans le monde du seinen manga, voici que le second tome confirme que nous avons droit à un titre complètement barré aussi impulsif qu'imprévisible et cela notamment grâce à certains personnages dont la folie semble composer l'intrigue même.
Cette folie est , ici, symbolisé, par Togota, une élue de 300 ans passionnée par le cinéma. Nous pouvons dès lors nous demander ce que vient faire cette avalanche de pop-culture cinématographique dans ce manga. En effet, Togata ne manque jamais de citer tel ou tel film, de balancer quelques répliques punchlines issue du septième art. le découpage des cases vient également rejoindre la folie cinématique de ce personnage avec l'utilisation d'une caméra permettant au mangaka de jouer sous de multiples points de vues.
Il faut quand même avouer que le personnage d'Agni passe un peu en retrait pour le coup ne devenant que l'instrument de la mise en scène de Togata qui tient à faire de lui le héros de son film.
Ce second tome apporte une dimension complètement cinglé à la série où nous avons droit à quelques scènes à la fois gore et folles comme par exemple une scène de poursuite sur l'eau filmé de manière joyeuse et lyrique avec une tête décapitée dans une main. La cruauté de ce monde n'est pas en reste avec des Elus traités comme du bataille, ainsi qu'en témoigne le passage avec Sun. C'est simple, avec Fire Punch, on ne sait pas où l'auteur cherche à nous emmener et le personnage de Togata exprime bien cet aspect.
Ce second tome surprend et donne une nouvelle tournure au titre. Alors que nous étions en droit de nous attendre à une quête de vengeance classique, l'apparition de Togata, personnage barré, donne une nouvelle direction à la folie de Fire Punch. Ce qui confirme par la même occasion que nous avons affaire à un seinen véritablement anticonformiste !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lesvoyagesdely
  21 août 2017
Ce manga reste énormément dans le suggestif. Il a un côté WTF mais intéressant. Il prend le contrepied. Il est vraiment original, et très cru, réservé à un public mature et averti.
Un personnage croise à la fin du tome 1 m'avait énormément interloqué je me demandais si c'était bien dans l'histoire ou un bonus. Oui, un personnage à part ni vraiment gentil ni vraiment méchant, mais cherchant le spectacle. Il y a une certaine dose d'humour. de terribles ironies. Il a toujours ce côté glaçant. On a aussi pas mal de personnages qui ont le dont de régénération et une sorte d'immortalité, des gens qui sont devenus très blasés, voire s'ennuient.
Lien : https://lesvoyagesdely.wordp..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi   18 mars 2019
Bourré de très bonnes idées, des passages abscons, des séquences d’anthologie, des prouesses graphiques, Fire Punch est une sorte de laboratoire déstabilisant et novateur pour Tatsuki Fujimoto [...] Étonnant, jouissif, énigmatique, explosif, perché, référencé, mystique et dérangeant. Au minimum.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MariloupMariloup   09 décembre 2018
_ Vous allez payer pour la mort de ces soldats innocents.
_ Rectification! Ils n'étaient pas innocents! Ils étaient sur le point de violer cette petite, ce qui est très vilain, non?
_ L'homme est libre de copuler quand il le désire et de toutes les manières qui lui plaisent. Les femmes méritent le respect, certes, mais elles n'ont pas les mêmes droits que nous autres. Tout le monde sait ça.
_ Oh, l'autre!
_ Excellente réplique! On cerne d'emblée le type et l'univers macho dans lequel il évolue!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MariloupMariloup   09 décembre 2018
"Là d'où je viens, ce sont les hommes qui commandent. Ils forcent toutes les femmes à avoir un enfant quand elles atteignent 13 ans. Tout le monde trouvait ça normal, là-bas. Mais moi, j'aimais pas alors je suis partie."
Commenter  J’apprécie          10
AgillianAgillian   24 novembre 2017
Alors, quel intérêt d'être immortelle ? Une vie sans"Toy Story" ne vaut pas la peine d'être vécue.
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Tatsuki Fujimoto (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tatsuki Fujimoto
Fire Punch - ÉDITION PRESTIGE | Unboxing
Dans les flammes de la vengeance... la mort serait la délivrance Dans un monde où tout est recouvert de glace, la famine et le chaos règnent sur la Terre. Parmi les quelques humains qui tentent de survivre, certains sont dotés de pouvoir surnaturels. Agni et sa soeur, Luna, font partis de ces « élus » et possèdent la faculté de se régénérer. Agni utilise ce pouvoir pour nourrir les habitants de son village. Pourtant cela ne suffira pas à les préserver du terrible malheur qui va s'abattre sur eux… Agni sera le seul survivant du massacre qui a brûlé tous ses proches. Il se lance alors dans une quête effrénée pour assouvir sa soif de vengeance !
Auteur : Tatsuki Fujimoto
Découvrez la page officielle de Fire Punch : http://minisites.kaze.fr/fire-punch/
*************************************************************
Bienvenue sur Kazé, LA chaîne consacrée à l'animation japonaise, avec les plus grands hits du moment : One Punch Man / My Hero Academia / Kuroko's Basket / Food Wars / God Eater / Terra formars / Nisekoi / Akame Ga Kill / GTO / Bleach…et bien d'autres.
Restez au coeur de l'animation japonaise, en direct du Japon, avec des séries complètes, des extraits cultes, des TOP explosifs…et beaucoup d'autres surprises… () !
Shnen, Combat, Action, Aventure, Seinen, Romance, Humour, Drame, Thriller, Univers fantastiques.... Tous les genres et tous les thèmes sont sur ta chaîne Kazé.
- Soutenez-nous en vous abonnant à notre chaîne: http://goo.gl/S8qZlW - Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/kaze.fr?fref=nf - Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/KazeFrance - Suivez-nous sur Instagram : https://www.instagram.com/kazefrance/ - Suivez-nous sur Snapchat : ajoutez kazefrance
************************************************************* - Site DVD/Blu-ray Kazé : http://anime.kaze.fr/ - Site Manga Kazé : http://manga.kaze.fr/index.php - ADN (Streaming légal) : http://animedigitalnetwork.fr/
+ Lire la suite
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1050 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre