AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505072515
Éditeur : Kana (20/04/2018)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 38 notes)
Résumé :
Narumi et Hirotaka travaillent dans la même société. Ce sont tous deux des otaku. Ils ont chacun une passion dévorante pas toujours évidente à faire entendre aux autres. Peut-elle même être compatible avec une relation amoureuse ? Comprendre l'autre, l'accepter tel qu'il est, se montrer tel qu'on est vraiment... Misant sur ce point commun, « des otaku », ils décident alors de sortir ensemble. Mais comme dans toutes les histoires d'amours, des interrogations et des d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  30 juillet 2018
Narumi Momose est une otaku. Elle aime les mangas, les idols, les conventions, le cosplay et les jeux vidéo. Mais sa passion n'est pas toujours bien perçue par son entourage, aussi reste-t-elle discrète au travail et surtout avec les hommes qui ont tendance à fuir lorsqu'ils découvrent cette facette de sa personnalité. Lorsqu'au détour d'un couloir de l'entreprise pour laquelle elle travaille, elle rencontre Hirotaka Nifuji, elle est ravie de retrouver celui qui fut son camarade de collège. le jeune homme est lui aussi un otaku, mais contrairement à elle, il ne s'en cache pas. Séduisant, il se soucie peu de son succès auprès des femmes, passant son temps soit au travail, soit sur sa console de jeu. Comme Narumi peine à trouver un petit ami prêt à l'accepter telle qu'elle est, Hirotaka lui propose de sortir avec lui. Leur passion va-t-elle les rapprocher ou créer des problèmes entre eux ?
Un josei plutôt sympathique, bourré d'humour et de références à la culture geek. S'y reconnaîtront les jeunes filles qui ont passé le stade de l'adolescence et cherchent plus qu'une bluette dans un manga. L'amitié, les passions, celles qui rapprochent et celles qui séparent, et bien sûr l'amour sont au coeur de cette histoire, ou plutôt ces histoires, puisqu'il s'agit de saynètes qui se succèdent autour du couple nouvellement formé. C'est frais, c'est gai, c'est léger, ça ne casse pas trois pattes à un canard mais ça se lit sans déplaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
LireEnBulles
  10 mai 2018
FUJITA est une mangaka d'origine japonaise connue pour son premier manga Otaku Otaku (Wotaku ni Koi wa Muzukashii en VO) publié en lignes une communauté pour les artistes nommée Pixiv, en avril 2014. Fort du bouche-à-oreille, l'entreprise de publication Ichijinsha s'intéressa au titre en achetant les droits de publication en ligne pour Comic Pool (en partenariat avec Pixiv) avant d'être aussi proposé en version papier à l'automne 2015. Depuis avril dernier, une adaptation en série animée par les studios A-1 Pictures (Black Butler, Fairy Tail, Sword Art Online, Magi) est diffusée au Japon. En France, le titre est adapté par les éditions KANA dans la collection Big Kana, avec cinq tomes en cours au Japon. À noter que le titre est aussi en cours aux États-Unis sous le titre de Wotokai : Love is Hard for Otaku.
Momose Narumi et Nifuji Hirotaka sont deux anciens amis d'enfance qui se retrouvent du jour au lendemain à travailler dans la même entreprise. Portant l'étiquette d'otaku, c'est-à-dire une personne qui consacre une grande partie de son temps aux BD, mangas, dessins animés, jeux vidéo, etc… Narumi est de celles qui ne le crie pas sur tous les toits, surtout au travail. Un soir, au détour d'un verre, la jeune femme va très vite raconter ses déboires amoureux au Hirotaka. En effet, à chaque fois qu'elle est en couple elle finit par se faire larguer à cause de sa personnalité de geek, qu'elle s'efforce tout de même de cacher. En revanche, Hirotaka est quelqu'un qui s'assume et qui n'a pas honte de qui il est. Enfin….en apparence ! Reprenant peu à peu contact, ils finissent très vite par se côtoyer à nouveau, à partager une console vidéo, et finissent par se mettre en couple. Mais au final, le point commun d'être ces deux otaku, suffira-t-il pour que leur histoire fonctionne ?
L'histoire de Otaku Otaku est ce que l'on pourrait appeler un Josei, soit un manga sentimental mais plus mature puisqu'il met en scène des jeunes adultes actifs dans le monde du travail. Fini les couloirs du lycée, est bonjour la machine à café dans un coin de l'open space. Se présentant comme un hommage à la culture otaku, la mangaka n'oublie aucun aspect de cette thématique allant jusqu'à parler du Comiket, la plus grande convention du manga et de l'anime au monde ayant lieu chaque année au Japon. Mais au milieu de cette histoire où les produits dérivés jouent les incrustes et que les consoles de jeux rassemblent, FUJITA arrive à y intégrer une bonne dose d'humour, des moments tranches de vie, de l'amitié et des questions liées à l'amour.
Pour cela, on peut compter sur nos personnages, qui en dehors de notre couple compte un autre duo d'otaku, Hanako Koyanagi et Tarô Kabakura, se crêpant souvent le chignon mais drôlement attachant. La première est de celle qui ose frapper du poing sur la table tout en adorant jouer les cosplayeuse rendant hommage aux personnages masculins de fiction. Elle n'hésite pas d'ailleurs à se rendre au Comiket dans son déguisement plus que réussi. le second est le moins geek des quatre, n'aimant principalement que les mangas. La relation entre ces deux apporte une bonne dynamique au récit et des moments prêtent à sourire. Mais revenons un peu sur notre couple principal. Narumi est une jeune femme très joviale et chaleureuse, dont l'énergie mais aussi sa maladresse attendrissent fortement à la lecture. Son amour pour les mangas, en particulier pour les Boys Love, nous apparaît comme un aspect aussi comique que sérieux. En effet, dans l'ombre la jeune femme fait des dôjinshis (recueil édité par des amateurs) et les vend en convention. Quant à Hirotaka il est plus introverti et moins expressif dans ses sentiments. Mais il n'en reste pas moins aussi adorable que les trois autres.
Avec ces quatre personnalités très différentes des unes et des autres, la mangaka nous narre en réalité les aléas de la vie quotidienne mais du point de vue d'un geek. Pourtant que l'on soit un geek ou non, les peines de coeur, incertitudes liées aux relations amicales et humaines sont les mêmes pour tous. En particulier le moment où vous allez chez votre petit copain en vous demandant si vous avez choisi les bons sous-vêtements et de quels couleurs ils sont… Cette part de tranche de vie et de romantisme apporte beaucoup au récit, rendant la lecture aussi agréable pour un public de non initiés que pour un fan absolu. Étant un manga, ou plutôt un petit guide otaku, FUJITA prend soin de ne pas tomber dans les travers de cet univers parfois inaccessible pour ceux regardant de l'extérieur. En effet, les référence à la culture pop et geek se veulent compréhensibles par tous comme par exemple la mise en page rappelant les combat Pokemon sur console.
Au niveau du dessin, FUJITA signe quelque chose d'épurée mais pas dénuée d'intérêt. Les mimiques des personnages flirtent entre le comique et le réalisme pour nous donner une belle sensation à la lecture. le trait est fluide et colle bien au récit. Les décors sont très peu présent, mais cela ne dérange pas à la lecture puisque le lecteur est très vite concentré sur les échanges entre nos deux couples. le récit se construit autour de chapitres cours, ressemblant presque à des petites tranches de vie mais qui trouvent leur efficacité dans les chutes, et se révèlent parfois inattendus mais drôles. le seul petit bémol concerne les scénettes entre deux chapitres faisant office de bonus, nous laissant parfois perdu quant à leur intégration ou non dans la trame principale.
Le travail d'édition de KANA est à saluer. Elle est sérieuse et fun à la fois, montrant bien que les équipes ont dû bien s'amuser dessus. Les références au monde otaku japonais trouveront des explications en fin de page, avec simplicité et efficacité. La traduction est assurée par Aline Kukor, déjà connue pour son professionnalisme sur Au-delà de l'apparence, Banale à tout prix, ou encore Death's Choice. le papier de qualité donne une très bonne impression, et les pages couleurs en début de tome sont toujours les bienvenues.
En conclusion, avec Otaku Otaku, FUJITA fait une entrée appréciable dans le catalogue déjà bien fourni des mangas en France. La narration et les références à la pop culture sont très bien exploitées et offre quelque chose de rafraîchissant. La dynamique de groupe fonctionne à merveille, et on a bien hâte de découvrir la suite des aventures de ces deux couples aussi charmants, décalés mais ô combien normaux.
Lien : https://wp.me/p8tDdS-58K
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kmye
  23 avril 2018
Une lecture sympathique !
Je lis très peu de shojo, me concentrant sur des titres moins "girly" comme celui-ci ou Après la pluie, par exemple. Ce titre rentre totalement dans la gamme des shojo pour un public plus âgé et moins gnan-gnan comme peuvent l'être beaucoup de shojo. On retrouve évidemment les ficelles romantiques tout au long des scenettes de ce premier volume, mais le romantisme est toujours traité avec humour.
En plus des références constantes à la culture geek (gaming, mangas, animés), on croise quelques références à la culture nippone, bien expliquées par des notes du traducteur. Le style graphique est épuré, on se concentre sur les protagonistes en délaissant le décor ; ce qui n'est pas gênant, car l'important réside dans les interactions entre les personnages. Les protagonistes et les situations dans lesquelles ils se retrouvent sont réalistes, chose que j'ai apprécié. On pourrait trouver des blagues faites entre amis geeks, par exemple. On sent que le mangaka maîtrise bien le sujet grâce à des private jokes et à des pratiques tournées en dérision, comme le fan service version filles et version garçons.
Pour finir, malgré le côté romantique, je recommande la lecture à des otaku ou des geeks, car je vois mal une personne non-initiée comprendre les références... et ça serait dommage de passer à côté.
J'espère que les bons éléments de ce manga prometteur seront au rdv et encore plus exploités dans le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Himesama
  21 juin 2018
Voilà un josei frais et dynamique. C'est drôle, c'est adulte et pas niannian (deux points non négligeables !).
En bref, j'ai adoré !
Le plus de ce manga se sont tous ses clins d'oeil à la culture otaku! Mais aussi son réalisme ; qui ne s'est pas déjà retrouvé à comparer des personnages entre eux par exemple (son Goku vs Végéta pour ne situer qu'eux). Un autre bon point c'est sa romance qui comme je vous le disais n'est pas du tout mièvre 👍 au contraire on a hâte que les relations évolues.
Niveau dessins, j'aime beaucoup, le trait est fins, les expressions sont belles, il y a peu de fond de page, de décors mais l'ensemble est très beau et ressemble un peu à un web comics . La mangaka est d'ailleurs issu de la plateforme pixiv.
En bref, j'ai hâte de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          40
gwendal
  25 octobre 2018
Période de grandes premières pour moi, et donc voilà mon premier Josei.
Une histoire d'amour entre deux otaku, une jeune fille qui fait tout pour le cacher et un jeune homme qui l'assume, voire le revendique. Ajoutez à cela leurs deux amis otaku eux aussi et presque plus dérangés et vous obtenez un bon dosage entre bluette et franche rigolade. Moi qui suis d'habitude pas très friand d'histoire d'amour, celle ci reste finalement bien légère. Elle est centrale mais n'écrase pas le reste. L'accent est plus mis sur les différences d'attitudes, d'habitudes des otaku des deux sexes et ce de manière humoristique. Il faut quand même connaitre un peu les différentes addictions des otaku sous peine de passer à côté de certaines références (mais est-ce si grave ?). Sans être mon manga de l'année ça reste globalement une lecture au dessus de la moyenne.
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (2)
LeMonde   18 mai 2018
Découpé en saynètes pouvant parfois un peu désorienter le lecteur, ce manga est à la fois une BD sociétale réussie et un concentré de références de pop culture japonaise allant d’Evangelion à Pokémon.
Lire la critique sur le site : LeMonde
BDZoom   23 avril 2018
Otaku otaku est une série humoristique principalement destinée aux jeunes femmes adultes. Néanmoins elle peut plaire à un très large public. Les plus âgés pourront aisément se reconnaître dans les personnages.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   21 mai 2019
- Tu sors avec Momose, Nifuji?
- Ouaip. Enfin, plus ou moins.
- Comment ça ?
- Dès qu'elle me voit, elle s'enfuit aussi vite qu'un Pokémon légendaire.
- Qu'est-ce que tu lui as fait.
- Rien encore.
Commenter  J’apprécie          20
YesAgainOneMorePageYesAgainOneMorePage   14 octobre 2018
"Pourquoi ne pas me choisir, alors !
-Hein ? te choisir pourquoi ?
-Tu es idiote ou tu le fais exprès ?
-?! QUI TU TRAITES D'IDIOTE LA !?
-Toi idiote, débile, planche a pain !
-MA POITRINE N'A RIEN A VOIR LA DEDANS !
-Moi, au moins ... je ne te serai toujours a t'es cotés pour farmer et te faire leveler. Je t'attendrai quand tu devras faire des heures sup. Je ne te ferai pas pleurer ... et je ne te ferai jamais penser que tu as commis une erreurs. En plus je veux bien t'accompagner et t'aider sur ton stand à la convention du weekend prochain.
-Marché conclu !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YesAgainOneMorePageYesAgainOneMorePage   14 octobre 2018
"Je me demandais...si, en réalité, tu ne préférerais pas sortir avec une fille normale...c'était juste une réflexion comme ça. Voilà, fin de l'histoire. Rentrons!
-Que tu sois une otaku...et que ce soit plus facile...ne sont pas les raisons pour lesquelles je suis avec toi. C'est simplement parce que...j'aime te voir heureuse et épanouie."
Commenter  J’apprécie          00
ColibrilleColibrille   21 mai 2019
- S'ils découvrent ici aussi que je suis une otaku, je te jure que je te balance. Tout le monde saura que tu n'es rien d'autre qu'un gamer asocial!
- Je ne le cache à personne, contrairement à toi.
- Eh bien, tu devrais! Les otakus ne sont pas très populaires!
- Je ne cherche pas à l'être.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
autres livres classés : otakuVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Des mangas célèbres

Un manga de Natsuki Takaya ?

Fruits Basket
Vegetables Basket

10 questions
553 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre
.. ..