AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2355928207
Éditeur : Editions Ki-oon (07/05/2015)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Alors que tout Aliahan est plongé dans le sommeil, Arus s'avance à la rencontre de Jagan pour un combat sans merci. Mais il finit par ployer face à l'incroyable puissance maléfique de son adversaire... Juste au moment où ses compagnons parviennent enfin à le rejoindre, le roi du mal lui porte le coupe fatal !

Poron s'empresse de l'envoyer en lieu sûr, hélas le pire se produit... L'âme du prince de Carmen quitte son corps, prête pour le grand voyage. S... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Alfaric
  04 juin 2015
C’est par pure nostalgie qui je me suis lancé dans "Emblem of Roto", qui nous parvient en France plus de 20 ans après sa sortie au Japon, mais je n’attendais pas du tout à autant à prendre autant de plaisir avec ce cycle fantasy ! (C’est bien dommage de sortir ce titre avec autant d’années de retard tant il constitue une parfaite introduction au monde du manga pour les plus jeunes donc un excellent kodomo = manga jeunesse, mais du coup l’édition française bénéficie directement des améliorations apportées par l’édition perfect japonaise)



"Emblem of Roto" se déroule entre "Dragon Quest I" et "Dragon Quest III" et présente la particularité de raconter l’histoire de trois héros au lieu d’un seul :
- Arus, héritier de Carmen le royaume du Sud, promis au mal mais sauvé par les siens d’une funeste destinée
- Alan, héritier de Loran le royaume du Nord, qui a rejoint le côté obscur de la force en remplacement d’Arus
- Aster, leader et symbole de la résistance d’Alefgard le royaume souterrain où le soleil ne se couche jamais
Ce tome 11 marque un nouveau départ pour la team Arus :
- dans le niveau 38, intitulé « Yggdrasil », la team Arus se met en quête de l’Arbre de Vie dont les feuilles permettraient au héros de regagner le monde des vivants, pour découvrir un arbre mort auquel les larmes de Tia la petite fée vont brièvement redonner vie…
On est bien au-delà du traitement de la mort dans les shonens de dernière génération, où on tue un perso pour le ressusciter le page d’après sans aucune transition que quelques cases de chialades diluviennes ! Ici on met en avant le chagrin des vivants, avec force certes mais avec retenue également, et les hésitations du mourant à passer de l’autre côté… Car ici Arus est soumis à la tentation de laisser tomber sa destinée pour la deuxième fois (il y a décidément un petit peu de la mythologie Starwars dans ce manga fantasy !).
- dans le niveau 39, intitulé « le nouveau départ », tous les membres de la team Arus effectue des séances de power-up dans le Tour des Mirages de Kadal le Sage avant que Luida ne les rééquipe avec les objets laissés par les héros du passé… (Arus récupérant l’Epée d’Ortaga et Tia ainsi l’Aiguille des Titans) Mais au final la team Arus part en quête d’arme assez puissantes pour vaincre Jagan le roi du mal qui a mis la main sur les reliques de Roto.
- dans le niveau 40, intitulé « le troisième descendant », nous suivons à la fois la team Arus parti à Jipang pour trouver Murak le légendaire forgeron d’orichalque, et Aster le troisième descendant de Roto qui a gagné la surface pour joindre ses forces à celles d’Arus en utilisant les téléportail grâce à la bénédiction de Rubiss (au grand dam du Dieu de la Terreur). Toutes les nanas se pâment devant le super beau-gosse… Ah, si elles savaient la vérité ! ^^
Pas mal de second degré avec Jipang le pays de l’or, qui correspond à Cipangu, une version fantasmée du Japon, considéré comme un pays de cocagne à une époque où les populations du Kanto sortaient à peine du nomadisme et du tribalisme… (Et pour ne rien gâcher le volcan du Mont Fuji est encore en activité !)
- dans le hors-série, intitulé « désormais et à jamais… », on nous offre un sympathique chapitre bonus qui nous raconte comment Kadal le Sage a rejoint le compagnie du héros Arel un siècle auparavant.

Les dessins de Kamui Fukiwara sont vraiment très agréables même si certains pourraient leur reprocher leur côté old school : moi, j’y ai retrouvé le découpage hyper fluide, la mise en scène hyper dynamique, le charadesign travaillé et les arrière-plans soignés d’Akira Toriyama donc c’était bonnard !
Pour ne rien gâcher, les illustrations de couverture sont une invitation à l’aventure et de tomes en tomes les dos de chaque volume forme un frise très sympathique : des petits plus qui font toujours très plaisir !
Je le dis et le répète, le parfait kodomo mais d'abord et surtout un chouette manga pour les enfants petits et grands de 7 à 77 ans ! blink
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Les critiques presse (1)
BulledEncre   14 septembre 2015
Passée la défaite, reprise de l’entrainement et nouvelle quête !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   06 juin 2015
Il y a bien longtemps, un troubadour nous avait confié l’histoire d’un arbre merveilleux qui existait du temps de roto… Ses feuilles permettaient de ramener les défunts à la vie, mais ce n’est peut-être qu’une légende… […] D’après la chanson du barde, il y aurait sur un continent très au nord un endroit nommé le sanctuaire du hobbit, situé dans une région boisée plantée de conifères à perte de vue… C’est là que pousserait Yggdrasil !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Kamui Fujiwara (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kamui Fujiwara
GTO - BESTIARUS - UNLUCKY YOUNG MEN - LECTURE #9 "Unlucky Young Men" à partir de 8:19
autres livres classés : sagaVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
955 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre