AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070730646
Éditeur : Gallimard (05/02/2015)

Note moyenne : 5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Extérieurement j'ai vécu à l’époque où l'expression République des lettres désigne plus ou moins ironiquement, le petit échiquier étroitement parisien ou festivalier, plus que jamais agité dont les pièces du jeu annuel sont des centaines de romans et la récompense des parties gagnées, des dizaines de prix littéraires. Intérieurement pendant plus d'un demi-siècle, j'ai malgré tout vécu avec quelques amis et depuis moins longtemps dans l'actuelle Académie des Inscript... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
claudeparis
  29 novembre 2015
L'histoire de "La République des Lettres" se déroule du XIVe siècle, avec le poète Pétrarque, jusqu'au XVIe siècle.
Dans une interview accordée à Télérama, à la question "Que désigne la République des Lettres, à laquelle vous consacrez votre livre ? " Marc Fumaroli répondit :
"C'est au début du XVe siècle qu'apparaît l'expression Respublica litteraria, « République des Lettres », dans la correspondance d'un jeune savant italien. Rien à voir avec le sens qu'on lui connaît aujourd'hui en France, où elle désigne, de manière assez péjorative, le petit univers médiatico-éditorial qui produit et couronne les romans contemporains. Au XVe siècle, il s'agissait de tout autre chose : une communauté ­européenne et informelle de savants, d'érudits, de lettrés, de philologues, etc., qui se sont proposé de recons­tituer la bibliothèque gréco-latine, et d'en faire le point de départ d'un savoir encyclopédique. le socle, aussi, d'une action politique et morale qui, sans remettre en cause le christianisme, serait capable d'apporter à l'Europe un surcroît de civilisation — en renouant avec ce qui avait été perdu lorsque les invasions barbares ont mis fin à l'Empire romain d'Occident".
Livre difficile à résumer mais passionnant pour qui s'intéresse à la littérature .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
NonFiction   05 mai 2015
Un ouvrage d’histoire du milieu lettré, de la Renaissance à la fin de l’âge classique.
Lire la critique sur le site : NonFiction
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
claudeparisclaudeparis   16 novembre 2015
La République des Lettres classique est philosophique par la vocation de ses membres à la recherche de la vérité, et Descartes lui est fidèle en la définissant par ce qu'elle doit être. Par analogie, la république littéraire a servi de modèle à une "république des arts", conçue par ses théoriciens, de Vassari à Quatremère de Quincy, comme une Académie idéale, où les talents les plus divers concourent à servir la beauté pour elle-même, et à multiplier les témoignages qui retiennent les artistes et leur public de dévier de la probité dans le jugement de goût et dans l'invention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claudeparisclaudeparis   16 novembre 2015
L'art épistolaire (écartons de nous ce monstre du pédantisme scolastique actuel, l'épistolarité !) doit savoir faire aller de pair, avec l'expression personnelle de qui écrit, la juste intuition du destinataire. Il éduque à la conversation urbaine et polie.
Commenter  J’apprécie          100
claudeparisclaudeparis   24 novembre 2015
Pour connaître les hommes en particulier, enseigne Barclay, il faut commencer par étudier le style de leur conversation. Ceux qui brillent et séduisent par leurs boutades et leur improvisation piquante en compagnie, "mettez-les sur de longs discours d'affaires ou de science, et alors vous connaîtrez la stérilité de leur entendement". Mais ceux qui abondent en "prolixe éloquence" et qui s'écoutent eux-mêmes ne s'aperçoivent même pas qu'ils fatiguent leurs auditeurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
claudeparisclaudeparis   24 novembre 2015
"Rien ne contribue mieux à nous cultiver que de conférer souvent avec des savants : c'est de toutes les disciplines la plus heureuse, et elle touche plus profondément notre esprit que ce chemin ennuyeux qui passe par la lecture et la méditation solitaire".
Commenter  J’apprécie          50
claudeparisclaudeparis   21 novembre 2015
La chute de prestige du latin humaniste en France sous Louis XIV entraîna avec elle une métamorphose de la République des Lettres. Une République française des Lettres, celle des Lumières, commence, avec des citoyens beaucoup plus nombreux, à remplacer celle de la Renaissance, dont les origines remontaient à Pétrarque.
Commenter  J’apprécie          30
Lire un extrait
Videos de Marc Fumaroli (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Fumaroli
Cette émission "Une Vie, une Œuvre", consacrée à Boèce, dans laquelle intervient Marc Fumaroli, est diffusée le 11 juillet 1991, sur France Culture, et réalisée par Françoise Estèbe et Isabelle Yhuel. Autres invités : Philippe Hoffman, Colette Lazam, André Miquel et Michel Onfray.
autres livres classés : humanitésVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

10 questions
1090 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre